Partagez | .
 

 [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Sam 23 Jan - 0:06

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

A brand new world



Pour la troisième fois depuis mon réveil cryogénique, j'ouvrais les yeux sur ce nouveau monde. Enfin, pas si nouveau que ça puisque c'est toujours le sol de cette bonne vieille planète Terre que nous foulons, mais disons que Wooden Cove ne ressemble plus vraiment à ce qu'elle était dans mes souvenirs. Actuellement, elle est un peu plus démolie et sauvage que ce à quoi je m'attendais, mais passons. Je n'avais pas envie d'y croire, et pourtant, lorsque mes paupières finirent de s'ouvrir, la réalité me rattrapa. Eh non Eirin, ce n'était pas un mauvais rêve, toute cette aventure à base de catastrophe nucléaire, de cryogénisation et de survivants dans un territoire où la Nature avait repris ses droits. C'est en étant toujours relativement secouée de cette nouvelle – et à cause d'un certain mal de dos, il faut l'avouer – que je me levais. J'étais encore en combinaison, mais mes affaires étaient posées près de ce qui me servait de lit. Il était temps de s'habiller et de faire face à ce nouvel environnement hostile …

Je n'avais que deux tenues il semblerait. Le jour fatidique, je devais comme d'habitude avoir prévu des vêtements supplémentaires en cas de force majeure, par exemple se faire éclabousser par une voiture, glisser dans une flaque de boue, subir le courroux divin de Poséidon ou que sais-je … Etant donné la température et la lourdeur du climat actuel, je pris sans aucune hésitation ma robe bleue, légèrement échancrée et plus longue à l'arrière, et me changeais, encore un peu dans le pâté. Impossible de savoir combien de temps j'avais dormi, mais vu ma fatigue et comment ma mâchoire se décrochait à chaque bâillement, la logique voulait que ce soit longtemps. Beaucoup plus que mes quatre à cinq heures habituelles, en tout cas. C'était l'heure de découvrir cette nouvelle réalité, et de trouver ma place ici. Un peu anxieuse, contrairement à d'habitude, je sortis de l'abri de fortune qui me servait de toit après avoir chaussé mes cuissardes assorties à ma robe. Que ma barrette porte-bonheur, que j'avais bien évidemment accrochée à mes cheveux, me protège ...


Je n'y avais pas réellement fait attention lorsque j'ai été guidée ici, mais c'était … différent de ce à quoi je m'attendais. Certes, Wooden Cove était en ruines, la Nature s'étant développé à nouveau, mais de là à faire limite forêt tropicale ? Mais combien d'années j'ai été cryogénisée au juste ? Il y avait d'autres personnes qui vaquaient à leurs occupations, ne prêtant pas spécialement attention à moi, et dont la tenue était vraiment plus usée que la mienne. A n'en pas douter, la mienne finirait par y ressembler, au fil du temps … A condition de survivre. Je n'avais aucune idée de l'état du campement, quels étaient les stocks de nourriture et de matériaux de première nécessité, alors cette question n'avait pas sa place dans mon esprit pour l'instant. Il fallait que je trouve quelqu'un qui se porte volontaire afin de m'expliquer la situation, comment les choses se déroulent ici, et quelques informations utiles. A partir de là, je pourrais sans doute trouver quoi faire pour me rendre utile … Je m'approchais de quelques personnes, mais celles-ci semblaient pressées et ne firent pas spécialement attention à moi. C'est un problème ça, si personne n'est disposé à me faire faire le tour du propriétaire … Je continuais d'errer pendant quelques minutes, à la recherche de mon guide, jusqu'à ce que mon regard croise celui d'une autre femme, aux cheveux dont la teinte se rapprochait du rouge – impossible à dire de là où j'étais, et à cause de la luminosité actuelle -. Je lui fis un petit signe, et me rapprochais d'elle. Je ne fus pas surprise en la dominant de plusieurs têtes, mais je pouvais comprendre si jamais son expression faciale se crispe à mon arrivée. C'est pas tous les jours qu'une montagne se presse à votre rencontre, j'en conviens. Je l'interpellais donc tout en arrivant à sa hauteur.


« Héééé ! Excuse-moi, mais j'ai vraiment, absooolument besoin de toi, là maintenant tout de suite. Je me suis réveillée il y a peu, et personne ne m'a expliqué en détail le pourquoi du comment on en est là. Ou bien je ne m'en souviens pas. Est-ce que tu aurais l'extrême amabilité de m'aider ? S'il te plaît ? »


Je joignis mes mains, comme pour prier, emprisonnant les siennes entre les miennes, et je lui fis mon plus grand sourire, aussi chaleureux que possible. Maintenant, il n'y a plus qu'à espérer qu'elle ne prenne pas peur à cause de ma taille et de mes manières, ce qui n'est pas dit. Au secours, belle inconnue, vous êtes mon seul espoir !

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Sam 23 Jan - 21:14

BONJOUR, GRANDE FILLE.
Nora passait souvent par la place de son ancienne ville. Elle regardait la végétation qui avait repris ses droits depuis de nombreuses années... D'ailleurs, combien exactement ?
Elle avait repéré son ancien lieu de travail, du moins, l'endroit où se trouvait la rue qui y était. La jeune femme était bien lotie ici, à Wooden Cove... En plein centre ville pour un loyer correct, son boulot juste en bas, des bars pas loin... Tout ce qu'il lui fallait. Elle secoua la tête après un bon moment, sortant de ses rêveries. Ce n'était plus le moment de rêvasser de tout ça, car ici, c'était au camp que son avenir l'attendait, avec tous ces visages qu'elle serait obligée de côtoyer... Elle soupira, toujours le regard au loin et s'installant sur le rebord de la fontaine centrale de la place qui était en ruine. C'était une si jolie statue...

Après un court instant, elle sorti doucement de son sac un petit paquet de carte noir et blanc, finement décoré. Il ressemblait à tous les paquets de cartes manufacturés d'une certaine qualité.

«Cela fait longtemps, toi. Il faudrait que je pense à te trier...»


Nora parlait à un objet, oui. Mais sûrement avait-il beaucoup de valeur à ses yeux ? Dans ce monde, tout ce qui nous rattachait à notre vie nous parait précieux, et la jeune femme ne déroge pas à cette règle. Elle continua à fixer le paquet... Se demandant si elle allait l'ouvrir.
A quoi bon tirer les cartes, dans un environnement pareil où tout est différ-...
La rouquine fut tirée de ses pensées, ayant tiqué sur des bruits de pas. Elle rangea son paquet de carte rapidement et se leva enfin pour regarder qui venait dans sa direction... Etait-ce un des anciens qui avait besoin d'elle ? Elle soupira légèrement avant de porter son regard vers le camp avant d'écarquiller les yeux.

C'était... Une grande et plantureuse femme. Non pas moins jolie, mais vachement impressionnante. On en fabriquait plus des comme ça. Cette géante avait l'air paniqué et prenait les mains de Nora, crispée. Elle baragouinait, mais la jeune femme avait compris l'essentiel.

«J-Je suis disponible, oui. I-Il y a des choses en particulier que tu voudrais savoir ?»

Son visage ne lui disait rien... Sûrement une arrivée de la veille... Nora ayant tendance à aller et vaquer à gauche et à droite, elle n'aurait pas pu la croiser... Elle fixa la jeune femme au cheveux clair, tout en souriant légèrement et dégageant ses mains le plus délicatement possible avant de s'asseoir une nouvelle fois. Elle parla à la jeune femme sur un ton calme tout en la regardant, non pas pour alourdir la situation déjà pesante pour tous, mais plutôt pour être la plus sincère possible. Un regard fuyant ou triste n'aiderait en rien à la compréhension de certaines choses ici...

«Tu es ici, bel est bien à Wooden Cove. Enfin, plus exactement sur la place centrale, du moins ce qu'il en reste... N-Nous... Nous avions rempli un questionnaire, bien avant, tu te rappelles ? "On" nous a tous cryogénisés lors d'une attaque nucléaire, il me semble... Nous sommes tous des anciennes "marmottes", ici c'est comme ça que l'on appelle les gens encore enfermés dans leur cryopod et qui ne sont pas réveillés... Nous, les Éveillés devont prendre soin des autres, et chacun à sa tâche selon le groupe auquel il a été assigné...»
dit-elle tout en dodelinant de la tête laissant ses cheveux libre de mouvoir à leur guise.

Nora reprit :
«Il y a pas mal de chose à savoir... Et beaucoup pour moi sont encore floues... Mais nous avons un peu de temps, je suppose ? Je m'appelle Nora Vercher, je suis du groupe Gamma, celui qui aide, assiste, cuisine, bricole et construit, si je résume bien...»

Elle lui renvoie un semi-sourire, observant la réaction de la demoiselle.
Eirin & Nora

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mar 26 Jan - 0:25

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

Humanity's fate



Il semblerait que je fasse un certain effet à cette jolie rouquine. En prenant ses mains entre les miennes, je pouvais sentir aisément qu'elle était complètement tendue. Encore une personne impressionnée par ma stature de géante … Un des inconvénients de mesurer quasiment deux mètres. Cela dit, j'y étais habituée depuis bien longtemps, et au moins, on se souvenait facilement de moi. J'essayais d'être la plus chaleureuse possible pour dissiper son malaise apparent, sans savoir trop quoi faire d'autre que sourire et d'être douce dans mes gestes. Ma sauveuse-future-guide-touristique avait la voix un peu hésitante au début, mais m'indiqua être disponible. Mes lèvres s'écartèrent davantage, contente de cette réponse positive. J'allais enfin pouvoir obtenir quelques réponses. D'autres théories fusaient dans ma tête, toutes relevant de la science-fiction certes, mais qui sait ? Parfois, ce que l'on croit impossible ne l'est pas forcément … Nous sommes peut-être sur une autre planète, au final ? Puisque nous étions congelés, impossible de savoir si des aliens sont venus emporter nos capsules pour les ramener chez eux pour nous étudier … Hmm.


« Merci, c'est gentil. Eh bien, je pense que les bases iront pour commencer : où sommes-nous, que s'est-il passé, des choses à savoir précisément ... »


Retirant ses mains des miennes, sans doute gênée par tant de familiarité de ma part alors que nous n'étions que deux étrangères, le visage de mon interlocutrice passa du simili-choc à un beau sourire. Je m'assis à ses côtés, soutenant son regard sans problème. Je buvais ses paroles, imprimant chaque mot dans un coin de ma tête. Wooden Cove, ici ? Nous étions donc encore sur Terre, hein … Tant pis pour les aliens. Ca a sacrément changé comparé à mes souvenirs … L'espace d'un instant, je repris un air sérieux. C'était quand même une grosse information à digérer, ça … Donc, il y avait bel et bien eu une catastrophe nucléaire. Rectification de la jeune femme : une attaque nucléaire. Alors, les fameux terroristes étaient les responsables de la situation actuelle … L'espace d'un instant, je fixais le sol, encaissant le petit choc, avant d'acquiescer de la tête et de reporter mon regard, toujours souriant vers l'âme bienveillante qui avait accepté de discuter. Certes, changer complètement de climat, d'environnement, sans doute de niveau technologique, de mode de vie était un énorme changement traumatisant lorsqu'il est aussi soudain, mais j'avais envie de voir ça comme un défi. C'est sans doute comme cela que mes parents auraient vu ces changements, et je voulais leur faire honneur. Je hochais la tête en guise d'approbation, quant au sujet du questionnaire. C'est vrai que maintenant qu'elle le mentionnait, je me souvenais de ce détail, avec ces questions plus ou moins étranges, comme si elles étaient prophétiques. Et si ces gens étaient de mèche avec les terroristes ? Soit ils nous observaient, soit leurs plans avaient été contrariés. A condition que cette hypothèse soit décidément la bonne.


Le mouvement des cheveux de la rousse attiraient mon attention. Ils étaient plutôt beaux, compte tenu des moyens actuels pour s'en occuper. Elle se présenta alors sous le nom de Nora Vercher, et me fit rappeler que je ne lui avais pas donné le mien. Erreur que j'allais corriger dès qu'elle aurait terminé ses explications. On ne coupe pas la parole aux gens, tout de même. Elle mentionna un groupe appelé Gamma, et me fit la peinture des rôles qu'un de ses membres doit effectuer. La présence des Gammas induisait inévitablement l'existence d'au moins un autre groupe. La logique voudrait que l'on sépare les têtes pensantes des muscles. Etait-ce le cas dans le fonctionnement de ce Neo Wodden Cove ? Question primordiale que celle-ci, cela me permettrait de trouver ma place. Je lui fis à nouveau un grand sourire sincère et chaleureux. Elle m'avait quand même l'air un peu patraque, autant que ma présence essaie de lui mettre un peu de soleil dans sa journée.


« Enchantée Nora. Eirin Narshe. Encore merci pour m'accorder de ton temps, surtout que d'après ce que tu viens de me dire, il m'a l'air d'être le nerf central de Wooden Cove maintenant, alors j'imagine que tu étais occupée avant que je ne m'impose. Pardon si c'était le cas. Du coup, tu peux me parler d'abord de la vie ici ? Comment on s'organise concrètement, qu'est-ce qui détermine dans quel groupe nous sommes, s'il y a des impératifs que l'on doit respecter ... »


Je m'étirais un peu avant de me lever, et de lui tendre la main amicalement pour l'aider à faire de même.


« En même temps, tu pourrais me montrer un peu les aménagements ? J'imagine que ça a dû bien changer depuis la dernière fois … Avec mon ancien travail, je n'avais pas spécialement le temps de faire tout le tour de la ville, en plus. Je me cantonnais à la supérette du coin, mon lieu de travail et mon appartement, à trois pâtés de maison de mon boulot. »


Je lui fis un clin d’œil, malicieuse et flatteuse, afin de provoquer au moins un sourire amusé chez elle, et ajouta ma petite touche personnelle.


« Ca serait chouette d'avoir une belle rousse comme guide touristique, en plus ! Il ne manque plus que le chapeau de safari, et je suis sûre que tu pourrais tromper les plus experts des yeux ! »


Sans aucun doute, la vie à Wooden Cove devait être remplie de pensées négatives. Si je pouvais au moins apporter un peu de joie aux autres et les aider à survivre, je me donnerais au maximum, à commencer par la gentille Nora.

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mar 26 Jan - 20:43

BONJOUR, GRANDE FILLE.
Nora souriait à Eirin, surprise que son humeur ne soit pas si atteinte. Elle prit la main de la jaune femme pour se lever, par politesse, après avoir accrochée son sac sur son épaule.

«Eh bien Eirin, il se trouve que je porte très bien les chapeaux, alors avoir la casquette de guide safari pendant un petit temps ne me dérange pas...» lui dit-elle d'un air amusé, sourire en coin.

«Je ne suis ici depuis moins d'une semaine, mais j'espère t'apporter certaines réponses... Nous éviterons juste de sortir de la ville, car je suis à peine capable de combattre un dodo-... un dodo-machin, peu importe...» ajouta-t-elle, semblant chercher le nom de ces satanées bestioles qui lui mettent les nerfs en pelote.

Laissant sa tête se balancer légèrement comme à son habitude lorsque mademoiselle réfléchissait, elle lâcha la main d'Eirin et chercha du regard par où elle pouvait commencer, tournant le dos à la grande tige aux cheveux clairs...

«Nous sommes donc sur la place centrale de Wooden Cove, et comme tu l'as vu, le temps a pas mal changé les choses et nous sommes obligés pour le moment de reconstruire sur du vieux, faute de moyen...» affirma-t-elle, d'un ton calme.

Elle se retourna vers elle, avant de lever les yeux, pas habituée à avoir une poitrine plantureuse comme interlocutrice. Elle toussota avant de reprendre :

«Alors... Ici, c'est la place centrale de la zone centrale. Une zone où nous pouvons nous balader en sécurité. Enfin, il faut toujours plus ou moins rester sur nos gardes, on ne sait jamais. Évite de te balader seule trop longtemps, même si je suis un mauvais exemple...»
La rouquine souria malicieusement en finissant sa phrase.

Elle pointa du doigt un vieux bâtiment, qui avait l'air jadis imposant et devait sûrement surplomber cette fameuse place. Maintenant ce bâtiment n'était plus qu'un gros bâtiment ayant perdu de son charme, à moitié croulé, rongé par les ronces et le lierre.

«L'école de Wooden Cove, où ce qu'il en reste. C'était un bâtiment assez important... A ce qu'il parait les autres avait déjà "visité", et avait trouvé quelques classes contenant encore tables, chaises, tableaux... Enfin, moi-même je n'y ai pas mis les pieds alors je ne peux pas être plus précise...»
Elle regarda Eirin d'un air désolé, puis pointa vers une autre direction.

«Là-bas, plus loin, c'est l'ancien centre de recherche, derrière les arbres... Le centre de soin n'est pas bien loin d'ailleurs, dans la même avenue, il me semble. Si tu voudras plus d'infos où t'y approcher demande à des Bêtas, il en sauront sans doute plus que moi... Les Bêtas sont un peu nos chercheurs, nos testeurs, nos têtes pensantes, ils œuvrent pour le bien-être physique et la santé de tout le mo-...»
Nora tiqua, et se retourna une nouvelle fois vers Eirin, mais plus vivement cette fois :

«M-Mais au fait toi, on t'a assigné à un groupe ? J-Je veux dire, ils se sont renseigné sur toi ? Tu m'as l'air vraiment perdue...»
Eirin & Nora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Jeu 28 Jan - 2:58

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

Where do I belong ?



Nora sembla s'amuser de ma petite plaisanterie et joua le jeu en me répondant d'un ton enjoué. J'aurais bien aimé voir ça tiens, un jour. A condition d'avoir un chapeau, ou d'avoir les matériaux pour en fabriquer un. D'ailleurs, en parlant de matériaux, il devait sans doute y avoir une réserve où l'on entrepose le bois, la ficelle et la nourriture … Ce serait une bonne idée de se renseigner là-dessus, surtout que j'allais devoir faire des réajustements sur mon abri de fortune … Un autre inconvénient de faire presque deux mètres, c'est que les constructions usuelles ne sont pas vraiment adaptées à cette taille. Mais chaque chose en son temps. D'abord, écouter Nora et les réponses à mes premières requêtes.


Elle me signala qu'elle-même n'était qu'une éveillée récente, et que mieux valait rester en ville, pour profiter de sa relative sécurité, chose qui me convenait tout à fait. Sans connaître un minimum la nouvelle faune locale, et sans raison valable, inutile de sortir. Le plus urgent était de se repérer à Wooden Cove, pas de partir explorer et découvrir ce qu'il y a autour. Du moins, pas tout de suite. Visiblement, Nora était en plus de ça encore marquée par une rencontre antérieure avec certaines bestioles, dont leur nom lui échappait. Seulement, le mot « dodo » tilta dans ma tête. Des espèces de dodos ? L'animal éteint depuis l'ère glaciaire ? Par quelle opération du saint esprit étaient-ils réapparus sur Terre ? Un mystère de plus à ajouter à la longue liste qui commençait à se faire dans ma tête. Nora me tira de ces quelques réflexions en me présentant ce qui était donc la place centrale de la ville. Méconnaissable, évidemment. Là où je ne voyais plus que des bâtiments pratiquement complètement démolis et des abris de fortune, dans mes souvenirs qui me semblaient si proches, et pourtant si lointains en réalité, je revoyais ces structures bien entretenues, et surtout complètes. Je ne pus m'empêcher de froncer un peu les sourcils, perplexe.


Le changement radical, j'y avais été soumise à plusieurs reprises à cause du mode de vie de mes parents, mais ça … ? Allais-je réellement m'y faire ? Pour l'instant, cela ne se passait pas trop mal, mais qui sait pour combien de temps encore ? Nora se retourna alors, et le doute s'en alla de mon visage, pour laisser place à un petit sourire narquois en voyant le léger problème auquel elle devait faire face. Enfin léger, pas vraiment pour moi, puisque c'était de ma poitrine relativement développée – dû à mon métabolisme – dont il était question. La rousse était effectivement plus petite que moi, et son visage se retrouvait à peu près à ce niveau, la forçant à lever les yeux pour pouvoir soutenir mon regard. En l'entendant tousser, je tentais de la rassurer comme je pouvais.


« Ne t'en fais pas, à propos de fixer ma poitrine à cause de nos tailles respectives. Ca ne me dérange pas, j'ai pris l'habitude, donc si jamais tu te sens gênée vis-à-vis de moi, ce n'est pas la peine. Au contraire, profite ! Je peux même te la prêter, si tu veux ! »


Je ris doucement en lui tapotant gentiment l'épaule, plus par plaisanterie histoire de détendre l'atmosphère qu'autre chose. C'était assez difficile comme ça d'avoir des interlocuteurs que je ne connais que depuis peu détendus, alors si je pouvais maintenir le bon courant entre Nora et moi, cela m'arrangerait beaucoup. Elle finit par reprendre ses explications en me présentant ce qui était d'après ses dires une zone sûre … selon certaines conditions. Ne pas se balader seule ? Il y avait donc de mauvaises personnes qui avaient survécu ? Ou bien simplement des survivants dont la dureté de la vie ici les avaient fait basculer dans la criminalité ? C'était une éventualité, malheureusement … La dernière remarque de Nora me fit sourire, puisqu'elle me rappelait mon propre comportement. Combien de fois je n'en avais fait qu'à ma tête durant mon adolescence, à partir tout seule sur la banquise pour aller pêcher, ou bien grimper des arbres en Amazonie malgré la présence de fourmis virulentes sur l'écorce, tout ça pour rapporter quelques fruits ?


« Je vois, je vois, mademoiselle est une rebelle elle aussi ! Je note quand même ton avertissement, je verrais ce que j'en ferai plus tard … Je ne suis pas très sage non plus. »


Je ponctuais la fin de mes mots d'un petit clin d’œil malicieux. La visite se poursuivit avec les restes de l'école de Wooden Cove. Un lieu déjà extirpé de toutes ressources, d'après mon guide à la chevelure de feu. Cela dit, ce n'était qu'une simple rumeur qu'elle n'avait pas vérifié, sans doute pour une bonne raison que je n'allais pas lui demander. La théorie de la surcharge de travail me semblait facilement coïncider avec cette situation. Elle m'avait dit faire partie du groupe cœur de la ville, alors il me semblait logique que ce soient eux qui aient la plus grosse masse de travail à effectuer ici. Je me demandais dans quel groupe j'allais être affectée, et par extension, quels étaient les autres clans, si je pouvais appeler ça comme ça, leur nombre et surtout leurs rôles.


Nora me pointa du doigt un autre bâtiment, plus ou moins bien conservé, à mon plus grand étonnement. Ce lieu me disait vraiment quelque chose. Il me semblait reconnaître mon ancien lieu de travail, le centre de recherche. Et effectivement, ce fut confirmé par ses dires. J'avais l'impression que je me rendais là-bas hier encore … Mais je savais que la vérité était tout autre. Elle m'expliqua également que le centre de soin des survivants se trouvait dans cette zone, et me donna des indications sur un second groupe : les Bêtas. Au fil de sa description, mon sourire s'élargissait petit à petit. C'était clairement dans celui-ci que je serais la plus utile, étant botaniste attitrée et diplômée. Elle se stoppa net cependant, en plein milieu d'une phrase, et me demanda toute affolée si l'on m'avait assigné un groupe. Je secouais négativement la tête, sans perdre la banane qui s'affichait sur mon visage.


« Du tout. Ou bien comme je te disais, je n'en ai pas le souvenir. Je crois que mon réveil m'a laissée complètement shootée pendant un bon moment, je me souviens à peine de ce qu'il s'est passé depuis que je suis sortie de la capsule. J'ai dû dormir un long moment, je suis encore ensuquée actuellement d'ailleurs … Mais grâce à toi, je sais que je finirai sans doute chez les Bêta. Je suis botaniste, je travaillais au centre de recherche de cette ville. J'habitais à trois pâtés de maison, à tout casser. »


Je repensais à mon appartement, à toutes ces affaires que j'avais laissées derrière moi. Les bouts de ma vie, mes souvenirs matériels de mes parents, mes vêtements … Il y avait de quoi se laisser aller à la déprime. Mais ce n'était pas la meilleure chose à faire. En plus de ça, je suis certaine que cela risquait de décevoir mes parents si je me laissais aller. Eux, ils auraient sans doute tenté de relever ce défi de vivre ici, dans ce nouvel environnement, et de s'y faire une place. Cependant, je ressentais le besoin de voir de mes propres yeux la ruine et la destruction appliquée à mon ancienne vie. Sans ça, je ne pourrais pas tourner définitivement cette page et me concentrer sur l'avenir. Un avenir incertain, sans doute sombre, mais il ne tenait qu'à moi d'allumer la lumière.


« Dis-moi, j'ai une requête à te demander. Encore une, tu m'en vois désolée, mais c'est important. Tu veux bien m'accompagner jusqu'à l'ancienne rue Lincoln ? J'ai encore des questions à te poser, mais rien qui ne demande de faire un tour supplémentaire de la ville pour l'instant. Je voudrais voir de mes propres yeux mon appartement, peut-être même récupérer un ou deux trucs au passage, avec de la chance. »


Je lui fis un sourire rassurant, histoire d'appuyer ma sincérité et de ne pas l'affoler davantage sur mon état psychologique. Je suis consciente que cela pouvait faire un gros choc, et donc sembler être une très mauvaise idée pour certaines personnes, mais j'avais confiance en mes capacités d'adaptation et d'encaissement.


« Et puis, sur le chemin, tu pourras me résumer les rôles des groupes restants. Je voulais aussi savoir s'il y avait une réserve où l'on entrepose les matériaux primaires de construction, et si tu sais ce qu'il faut faire pour pouvoir l'utiliser. Mon abri n'est pas vraiment adapté à mes dimensions, et c'est assez problématique, j'imagine que tu vois très bien de quoi je veux parler. »


Je mimais une petite vieille voûtée pour appuyer avec humour mes propos, me tenant les reins d'une main, tout en faisant la grimace, avant de me redresser à nouveau de tout mon mètre quatre-vingt-dix-sept, retrouvant mon sourire chaleureux et amical adressé à Nora.


« On peut aussi profiter du chemin pour que tu puisses me raconter quelques anecdotes ? Je crois que tu as fait mention tout à l'heure d'une bestiole avec dodo dans son nom … J'ai supposé qu'il t'es arrivé quelque chose de croustillant avec ça. En plus, ça me fera une connaissance supplémentaire sur la faune du coin ! »


J'étais curieuse d'en apprendre davantage sur Nora. Elle semblait s'être plutôt bien adaptée à cette nouvelle vie, ou tout du moins, c'est l'impression que j'en avais. Je n'étais pas du genre à me reposer sur les autres pour pouvoir avancer, mais je sais également reconnaître quand j'ai besoin de quelqu'un pour me repérer. Et puis, on devait se serrer les coudes, à présent … Autant savoir avec qui j'allais passer du temps, non ?

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Jeu 28 Jan - 21:55

ft. Eirin Narshe

BONJOUR, GRANDE FILLE.

Nora cligna des yeux plusieurs fois, un peu éberluée de la demande de sa nouvelle camarade.

«J-Je vois que nous avons eu la même idée lors de notre arrivée...»

Elle baissa la tête semblant avoir le moral miné, mais la releva assez rapidement, pointant du doigt un autre coin de la place de Neo-Wooden Cove. Au bout de la direction du doigt de Nora se trouvait un petit bâtiment, pas très large et tout en hauteur. Il était croulé sur le toit et une grande ouverture était sur la devanture, accompagné de plantes en friche, on pourrait y déceler une ancienne devanture, une ancienne vitrine.

«C'était mon lieu de travail. J'habitais juste au dessus, tu vois, là où sont les gravas...» Elle parlait calmement, mais avait perdu son petit sourire qu'Eirin avait joliment pu poser sur son visage. La rouquine se retourna vers la grande femme, tombant une nouvelle fois sur sa poitrine mais étant un peu moins gênée cette fois-ci.

«Mon appartement était juste au dessus, mais comme tu peux le voir, impossible de mettre les pieds à l'étage, vu la tête du bâtiment.» soupira-t-elle avant de poursuivre, «...Alors si je peux faire en sorte que tu "retrouves" ton "chez toi", je veux bien t'aider.»

Nora ne sentait pas de peur, ou de morosité en Eirin dans l'instant, c'est pourquoi elle accepta naturellement de lui montrer le chemin. Après tout, ce serait une erreur de ne pas répondre aux demandes et aux questions des anciennes marmottes...

Elle réfléchissait un instant où se trouvait la fameuse rue qu'avait mentionné Eirin. Etant donné que Wooden Cove a un tout autre visage, les repères ne sont plus les mêmes. La jeune rousse finit par tourner les talons et invita la grande demoiselle à la suivre, tout en commençant ses explications comme elle le lui avait demandé :

«Ici, nous sommes dispatché en trois groupes : Les Alphas, les Bêtas et  les Gamma. Les Alphas sont les personnes les plus endurantes du camp, ils chassent principalement, s'occupent des choses plus physiques à faire dans le camp et peuvent parfois entraîner les autres membres des autres groupes au combat. Il y a des anciens militaires, des professeurs de sport, ou juste des personnes un peu trop active...» Elle respira un coup, avant de reprendre, bombant son torse, respirant l'air chaud et poussiéreux des anciennes rues délabrées.

«Je t'ai déjà parlé des Bêtas et des Gammas, je pense avoir dit l'essentiel ! Mh... Pour ce qui est de ton cas, effectivement, en tant que botaniste, je te vois mal autre part que chez les Bêtas...» Nora jeta un regard vers Eirin, souriant en coin regardant le sourire de celle-ci lorsqu'elle évoque les Bêtas.

«Tu pourrais en parler à Evy, qui est une des premiers Éveillés, il y a Rose aussi... Toutes les deux sont des personnes qui sont arrivés il y a plus de temps que nous... Si tu es intéressée.»

Nora tourna la tête un peu plus franchement vers la jeune Eveillée, lui souriant et voulant être rassurante. Elle savait qu'elle n'était plus qu'à quelques rue de la rue Lincoln.


_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Dim 31 Jan - 16:18

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

Farewell ...



Ma demande rappelait donc de mauvais souvenirs à la pauvre Nora, qui affichait maintenant une mine tristounette. Mauvaise pioche, Eirin, tu vas faire pleurer la demoiselle bientôt, bravo. Je n'avais pas pensé à l'éventualité que cela puisse affecter autant ma gentille guide que de retourner sur les traces du passé. Comme quoi, les quelques fois où je fais mon égoïste, il y aura toujours quelqu'un pour payer les pots cassés. Elle me pointa mélancoliquement du doigt un bâtiment dévasté, écroulé sur lui-même et me renseigna sur ce qu'il évoquait pour elle. Son lieu de travail et ancien domicile. Elle n'avait pas eu de chance, son appartement étant complètement enseveli sous les gravats. Je pouvais ressentir sa peine et son regret dans l'intonation de sa voix, et je ne savais pas trop comment l'en sortir. Le mieux à faire selon moi était de ne rien dire de plus, de respecter sa douleur et d'avancer.


« Merci. Et désolée. »


Désolée de lui rappeler le fait que plus jamais nous ne serions les mêmes, que plus jamais nous ne pourrions vivre comme avant, que plus jamais nous ne pourrions parcourir cette ville dans l'insouciance du lendemain … Haut les cœurs, cela ne servait à rien de s'apitoyer sur les choses passées, il faut se concentrer sur le présent avant tout, et un petit peu sur l'avenir. Je suivais donc Nora, qui avait l'air de se rappeler de la direction à prendre, tandis qu'elle me renseigna davantage sur le fonctionnement global de ce Neo Wooden Cove. Trois groupes distincts donc. Les Alphas, d'après leur description et les dires de Nora, étaient surtout des profils militaires ou athlétiques. Les Bêtas étaient les scientifiques et les Gammas la clé de voûte des survivants. J'avais les informations que je souhaitais. Elle me donna deux noms à retenir : une certaine Evy et Rose, qui pourraient sans doute m'aiguiller quant à ma nouvelle appartenance à un des trois groupes. La rouquine me souriait, comme si sa peine de tout à l'heure s'était évaporée. Je me méfiais de ce genre de sourire, pas dans le sens préventif, mais dans le sens inquiet. Cacher ses mauvais sentiments derrière une façade, c'est facile, surtout lorsqu'on tente d'apparaître comme la personne forte, sur laquelle s'appuyer en cas de besoin. Je ne sais pas si c'était son cas, mais mieux valait que je fasse attention à mes paroles et actes. C'est un exercice compliqué compte tenu du fait que j'ai hérité de la franchise brute de décoffrage de mes parents … J'espère que je ne la blesserai pas. Je lui rendis son sourire, reconnaissante de son aide précieuse, alors que je me souvenais de cette rue malgré son aspect dévasté. Au tournant en face de nous, au bout du chemin, ce serait mon ancien immeuble, là où je vivais. Je pris la parole, sur un ton un peu hésitant, concernée par l'humeur de mon adorable guide.


« Au fait … Je ne sais pas si actuellement, tu souris pour me rassurer seulement ou pour une autre raison, mais j'aimerais que tu ne te forces pas à m'accompagner là-bas si tu n'en as pas envie. Je peux comprendre sans souci. Je n'ai pas très envie de te faire repenser à nouveau au passé et que tu te sentes mal à cause de ça, c'est pourquoi je ne te demanderai pas de m'accompagner. Mais si tu le souhaites quand même, alors je respecterai ce choix. »


Mon léger sourire, bien qu'un peu gêné, se voulait sincère. Nora est une chouette femme, et j'avais déjà bien abusé de sa bonté. Affronter seule la vision qui m'attendait au détour de cette rue ne m'effrayait pas. La solitude elle-même ne me dérangeait pas spécialement. Les gens vont et viennent dans notre vie, y laissant plus ou moins profondément et longtemps leur marque. C'est un cycle perpétuel durant toute notre vie, et il ne faut jamais dépendre des autres. Bien sûr, reconnaître lorsqu'on a besoin d'un coup de main est une force. Parfois, on n'arrive à rien en étant seul. Je partis devant, seule, et m'avançais avec un rythme régulier dans mes pas jusqu'à ce fameux tournant pour m'y engouffrer finalement. Mes longues jambes favorisant ma vitesse de déplacement, si elle avait décidé de me suivre, Nora se retrouvait derrière moi, seule. Je levais finalement la tête, une fois arrêtée devant ce qu'il restait du coin. Mes yeux se posèrent sur l'emplacement originel de mon appartement, au rez-de-chaussée. L'immeuble était en meilleur état que celui de Nora, mais de peu. Je contemplais ce spectacle de désolation quelques instants, sans rien dire, ne sachant même pas si j'étais accompagnée ou non. La réalité me rattrapa à nouveau, non pas que je la niais depuis mon réveil, mais je pus finalement prendre entièrement conscience de l'ampleur de la situation. Ses conséquences, sa gravité, le futur que cela impliquait … Finalement, le monde tel que nous le connaissons était bel et bien parti pour toujours …


Je me rapprochais de l'emplacement de mon appartement, complètement ravagé à l'intérieur. L'effondrement avait pratiquement tout détruit. Seul le rebord de ce qui fut une fenêtre, et un peu d'intérieur avaient été épargnés. L'éboulement avait sans doute dû être dirigé vers la direction opposée. J'avais suffisamment d'espace pour me glisser parmi les débris, sans pouvoir réellement bouger du fait du peu d'espace libre et de ma taille. Je cherchais quelque chose, n'importe quoi qui aurait pu être miraculé. Quelques instants me suffirent à voir un bout de peluche, coincé dans les gravats. La peluche que mes parents m'avaient achetée pour ma naissance. J'essayais de la tirer de là, mais seule sa tête céda, après une étonnamment faible résistance. Le tissu était en très mauvais état, un bouton d’œil fendu en deux pendouillait, tandis que l'autre était complètement arraché. Le rembourrage en coton s'échappait de toutes parts, la couleur autrefois beige s'était noircie, et un amas de poussière recouvrait les restes de ma peluche. Je fis ce que je peux pour la rendre plus présentable, toussant un peu à cause de la forte teneur en poussière ici et l'observant quelques instants, en silence. Mon front vint se poser sur le sien, dans un dernier adieu à cette vie qui fut la mienne. Je restais un moment comme ça, en silence yeux clos, avant de finalement reposer à sa place ce vestige d'un temps révolu, murmurant au passage quelques mots.


« On se reverra un jour … Quand je ne serai plus. »


Un message adressé à la fois à cette peluche, à mes parents, mais aussi à mon ancienne vie. Cet au revoir était plus symbolique qu'autre chose, au final. Mon sourire revint, acceptant les choses elles qu'elles étaient à présent, même si c'était tout de même dans la douleur. Un sourire de façade, dans une certaine dimension. J'attendais un peu que ces sensations négatives s'en aillent, car je ne voulais pas inquiéter davantage Nora. Je n'avais même pas fait attention à sa présence ou non. Mieux valait que j'aille la retrouver, en espérant que mes errances n'aient pas été trop longues.

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mar 2 Fév - 19:24

ft. Eirin Narshe

BONJOUR, GRANDE FILLE.

Nora resta sur place un instant, éberluée de ce qu'avait dit Eirin. Jamais elle n'avait voulu qu'on la prenne en pitié, en quelque sorte. Et puis, ne serait-elle pas parue complètement fêlée de ne rien montrer ? Ou bien dépressive, si elle s'était lâchée ?
Quelle était la bonne conduite avec cette femme ? Elle cligna des yeux, sans toujours avoir une idée de solution et voyait Eirin s'éloigner à grandes enjambées.

Elle la suivi, frustrée de ne pouvoir s'expliquer. Oui, mais expliquer quoi ? Parler d'elle ? Mh... Nora fronça les sourcils et accéléra le pas.

Après un petit instant, elle vit la grande gigue au loin, retrouver son "chez elle" et s'engouffrer à l'intérieur d'un vieux bâtiment, elle craint le pire et tenta de l'interpeller mais ce fut un echec cuisant. Eirin semblait complètement dans une autre dimension...

La jeune femme décida de l'attendre à l'exterieur, le temps qu'il faudra. Elle se cala alors contre un des murs délabrés et tria ses cartes... Elle souria à moitié quand elle tomba sur la dame de coeur.
Lorsqu'elle vit passer la tête d'Eirin, elle lui jeta un regard, soulagée qu'elle n'ai rien eu dans les gravas.

«Alors comme ça, on préfère voyager en solitaire ? On n'abandonne pas un guide comme ça, surtout s'il n'a pas été rémunéré.» glissa-t-elle dans un sourire malicieux.


_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mer 3 Fév - 1:34

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

Spirits up



En balayant l'horizon des yeux, je pus voir la silhouette rousse adossée à un mur, pas très loin de moi. Elle m'attendait sagement, tout en s'occupant avec ce qui semblait être des cartes. Tiens, que faisait-elle avec un paquet sur elle ? Etait-ce un objet qu'elle avait gardé le jour où elle fut cryogénisée ? En tout cas, ça m'avait tout l'air d'être quelque chose auquel elle tient énormément, comme la barrette que j'avais sur le côté de mes cheveux, représentant un magnolia. C'était une œuvre de ma mère, qu'elle m'avait offert pour mon dixième anniversaire. Ce fut la seule chose personnelle, avec le carnet rempli de notes accumulées au fil des voyages de mes parents, que j'avais eu le temps d'emporter. La belle jeune femme que j'avais laissée un peu de côté avait un joli sourire de dessiné sur le visage. Elle avait donc retrouvé un peu de bonne humeur, alors … Tant mieux ! Je lui fis un petit signe de la main en m'approchant, alors qu'elle venait de m'envoyer une petite pique gentillette. Elle avait raison, cependant, après mûre réflexion, je n'avais pas été très correcte avec elle. Je profitais déjà bien assez de sa bonté, alors pas besoin de rajouter du poids sur ses épaules. Vu l'état des lieux, elle avait probablement dû s'inquiéter un petit peu. Me grattant un peu l'arrière de la tête en signe de gêne, je lui rendis son sourire.


« Haha, excuse-moi. Je ne suis pas une super touriste, j'en ai conscience. Pour la peine, voilà un petit pourboire ! »


Je souris plus franchement, amusée, et m'approchais d'elle, sans quitter ses yeux du regard. Une fois plantée devant elle, je me baissais, et déposais un petit bisou sur sa joue tout en faisant un petit « chu » pour souligner l'aspect peu sérieux de la chose. Je me redressais une fois ce pseudo-méfait accompli, et je me mis à rire doucement.


« Je n'ai pas grand-chose d'autre à pouvoir t'offrir en retour. Mais puisque tu as été si gentille et patiente, en juste retour de choses, tu pourras me demander ce que tu veux, quand tu veux. Du simple coup de main à la requête, c'est tout ce que je peux faire. »


Mon visage arborait un air sincère. Mine de rien, j'étais vraiment touchée que Nora prenne autant de peine à me guider et me renseigner, alors qu'elle aurait pu faire d'autres choses bien plus profitables à la communauté que de répondre aux questions d'une grande perche fraîchement arrivée, et subir ses humeurs et requêtes. J'aurais aimé pouvoir faire mieux, mais dans un contexte apocalyptique comme celui-ci, et compte tenu de mon maigre savoir sur le fonctionnement ici, les choses dont est susceptible d'avoir besoin Nora et ce qui lui ferait plaisir, difficile de savoir comment lui renvoyer l'ascenseur. Quoi que … Une petite idée germa dans ma tête. Idée que j'allais garder précieusement pour moi pour l'instant. Je devais vérifier par moi-même si c'était faisable ou non. Mais c'était un projet sans doute relativement long, alors mieux valait le mettre de côté pour l'instant. Et puis, ces cartes qu'elle tenait entre les mains m'intriguaient. La dame de cœur était sur le dessus du paquet. En me penchant un peu, je pus voir à quoi ressemblait le verso. Il était très joli.


« Je vois que tu faisais une petite partie de bataille avec toi-même en mon absence … Qui a gagné ? Toi, ou toi ? »


Petit sourire narquois, avant de reprendre plus sérieusement, mais toujours illuminée d'un sourire franc.


« Et sans rire, c'est un chouette paquet, j'aime beaucoup ses décorations et dessins. Tu faisais quelque chose de spécial avec ? J'ai du mal à voir à quel jeu tu peux t'amuser en étant seule, avec des cartes. »


J'avais bien envie de faire une petite partie, mais ce n'était ni le lieu, ni le moment. Et puis, ce serait accaparer Nora plus longtemps que nécessaire, la soustrayant à ses activités. Si en plus elle se faisait taper sur les doigts par ma faute … Mieux valait que je ne tarde pas trop à la laisser libre. D'un ton plaisantin, je recentrais notre moment partagé pour y retrouver sa raison principale.


« Allez, mieux vaut qu'on sorte d'ici. Après tout, nous sommes seules, dans une petite ruelle … C'est dangereux ! »


Je lui fis un petit clin d’œil, avant de retourner sur le chemin principal, quelques questions restant en suspens dans ma tête.


« Au niveau de l'eau, ça se passe comment ? Il y a une réserve ? Un puits qui a été creusé ? Et est-ce qu'il y a des sortes de moments importants dans la journée, où notre présence est requise ? »


Je n'avais pas très envie de me faire engueuler dès mon premier réel jour d'éveil, où j'étais tout à fait consciente, et en pleine possession de mes moyens de réflexion. Et puis, j'avais envie de me mettre le pied à l'étrier aussi vite que possible. Je me renseignerai au centre de recherches où ils en sont avec les plantes. Ce sera sans doute la première étape … Ou peut-être pas. Tout allait dépendre de ce que Nora allait me dire.

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mer 3 Fév - 14:21

ft. Eirin Narshe

BONJOUR, GRANDE FILLE.

Nora tenta tant bien que mal de calmer ses joues qui commençaient à vouloir devenir cramoisies. Elle n'avait franchement pas l'habitude du contact humain et/ou affectif. Même ses petits quarantenaires du bar étaient plus corrects avec elle. Correct, elle n'a rien fait non plus.. Rien fait du touuuuut... reprenait-elle pour elle même.

Nora revenu sur Terre lorsqu'Eirin se pencha sur son jeu de carte, elle le serra dans ses mains et le referma afin de le remettre dans sa sacoche.

«C'est... Je m'en sers pour la cartomancie. Ce n'est pas vraiment pour jouer à la bataille.» dit-elle timidement, n'aimant pas vraiment étaler de sa personne dans les conversations. Et puis... Eirin avait tout pour être une Bêta, alors les débats "Sciences versus Intuitions", elle voulait en éviter. Elle laissa naturellement Eirin parler, étant donné que la grande femme avait nettement l'air plus bavarde qu'elle d'emblée.

«Tu as raison, cela peut-être dangereux... Tout n'est pas encore visité et sécurisé...» confirma Nora à son tour, la suivant jusque dans la rue. «Retournons au camp, nous aurons tout le temps de prévoir d'autres visites...» La rouquine invita cette fois Eirin à reprendre la route tranquillement avec elle.

«Pour ce qui est du camp...» Nora pris une légère inspiration tout en marchant... Elle se devait de devenir plus éloquente que la jeune femme aux cheveux clairs à ses côtés.
«Commençons par l'eau... Nous avons bien une réserve... C'est une sorte de citerne je crois, près de l'Est-... La Voûte, par là où nous sortons à notre réveil. L'eau est puisée via un système de seaux, un peu comme les grands puits... Mh... Comme tu dois t'en douter il n'est pas inépuisable, alors il faut aller dans les rivière avoisinantes pour s'occuper du remplissage.» La jeune rousse semble réfléchir, yeux rivés sur ses pieds et remontant une mèche derrière son oreille avant de poursuivre :
«Tu te douteras que pour ce qui est lessive, douche, ect... C'est directement à la rivière... Et sans chauffage. Nous avons des bacs, des bidons et des gourdes pour avoir de l'eau a proximité... De toute façon, vu la chaleur, c'est logique de s'hydrater.» Elle s'arrêta un instant et pris le temps de sourire légèrement à son interlocutrice, puis reprit :
«Pour ce qui est des rendez-vous, ne t'en fais pas, nous ne sommes pas à l'armée, il faudra juste être présente à la cantine à l'heure des repas, on te donnera les indications qu'il te faudra... Nous nous rejoignons aussi tous les soirs pour atteindre les Alphas ensemble lorsqu'ils partent en excursion... Sinon pour le restes des tâches, la communication est primordiale chez nous, alors on vient nous dépêcher directement  !»

Les deux jeunes femmes arrivèrent sur la place de Wooden Cove, pas loin de l'endroit où elles se sont parlé la première fois. Nora se retourna dans un élan de lucidité vers Eirin, comme si elle avait eu une idée :

«Ah ! J'allais oublier ! Pour réparer ton petit chez toi, il y a bel et bien une remise à matériaux et outils...»
Nora finit son discours par un bras levé et quelques indications succinctes, elle qui sait se repérer avec peu.


_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Mer 3 Fév - 18:09

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

The tour comes to an end



La réaction de Nora à ma petite marque affective valait son pesant d'or. Son visage se teintait d'une jolie couleur, presque assortie à ses cheveux. Ca lui donnait un air vraiment mignon, du genre à me donner envie de lui faire un câlin, mais j'imagine que c'en serait trop pour elle à supporter, et mon but n'était pas de la faire fuir. J'avais encore besoin de ses précieuses indications, et c'était sans doute mieux de conserver la bonne entente qu'il y avait jusqu'à présent entre nous. Gloussant seule comme une dinde, mon air se transforma petit à petit en interrogation lorsque Nora rangea assez vivement à mes yeux son paquet de cartes, comme si elle en avait honte. Serait-ce un sujet sensible, en fin de compte ? Ou bien l'avais-je froissée avec ma plaisanterie ? Difficile à dire, puisque je ne la connaissais que depuis très peu de temps. Au moins, en mettant les pieds dans le plat une fois, je ne risquais pas de le refaire plus tard …


La rouquine me répondit tout de même, de façon bien timide. J'avais remarqué également ce que j'avais assimilé à de  la réticence tout à l'heure, lorsqu'elle avait parlé de son ancien lieu de vie. Nora n'aimait pas trop parler d'elle, alors ? Ce serait dommage, j'avais bien envie d'apprendre davantage de choses sur elle. Quoi qu'il en soit, elle m'apprit qu'elle faisait de la cartomancie. Tiens donc … Je ne m'étais jamais fait tirer les cartes. Je n'y avais même jamais pensé. Cela pourrait être une expérience sympathique à partager avec elle, ça … Finalement, elle acquiesça à ma remarque sur le danger très sérieusement, ce qui me fit lâcher un petit rire franc. Elle n'avait pas saisi le sous-entendu, et c'était très bien comme ça, cela lui donnait un petit air innocent plutôt attendrissant. Je restais à présent à ses côtés alors que nous marchions en direction du camp, à nouveau. Ma guide me parla sur le chemin de l'eau, comme je le lui avais demandé. Ses explications, claires et concises, me permirent de me rendre compte de la pénibilité de l'approvisionnement pour cette ressource. Je fis un peu la grimace à cette idée, avant de partager une idée avec mon interlocutrice.


« A mon avis, ce serait intéressant de construire un système reliant directement le lac au point de stockage. Enfin, c'est peut-être déjà en cours de travaux, je ne sais pas, je n'ai pas vu quelque chose qui y ressemblerait tout à l'heure … Si jamais c'est le cas et si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à venir me chercher ! »


Je lui rendis son sourire, alors qu'elle embraya sur les rendez-vous. Rien d'obligatoire donc, si ce n'est pour manger. Tant mieux, je pourrais me concentrer sur le futur travail qui m'attendait.


« Je vois. Boh, l'absence de chauffage ce n'est pas vraiment un problème pour moi. Des douches gelées, crois-moi que j'ai prises des centaines … Nager dans des étendues d'eau à une dizaine de degrés aussi. J'ai l'habitude on va dire. »


Mon esprit vaqua à ses réminiscences sur ma vie d'avant, alors que nous arrivions à nouveau sur la place centrale, lieu de notre rencontre. Avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, Nora se retourna vers moi, afin de m'informer de la présence d'une remise si je voulais retaper mon abri de fortune. Une question que je me posais qui venait de trouver sa réponse d'elle-même.


« Oh, parfait ! Je voulais te demander ça, tu imagines bien qu'actuellement, ma taille pose un peu problème à ce niveau … Je vais devoir me débrouiller pour refaire un peu la toiture. Tu viendras me donner un petit coup de main quand l'envie t'en prendra ? Même si ce n'est que pour discuter. »


Nouveau sourire à son attention. Je comptais faire les travaux de moi-même, seule à l'origine, mais avoir un peu de compagnie ne m'a jamais dérangé. Et puis, Nora est d'une compagnie très agréable, l'avoir à mes côtés pendant les travaux rendraient sans aucun doute la tâche plus stimulante. Je réfléchissais à d'éventuelles questions supplémentaires qui me viendraient à l'esprit, mais rien ne me parut d'une importance capitale.


« Je pense que je n'ai plus vraiment de questions à te poser. Ah si ! Où se trouve ton abri ? Rassure-toi, je ne viendrais pas dans tes pattes à la moindre occasion, je me dis juste que cela pourrait être sympa de venir de dire bonjour de temps à autres, si on ne se croise pas souvent. J'imagine que tu dois avoir beaucoup de travail, et je compte bien m'en donner une bonne partie de mon côté également. »


Je me grattais finalement un peu l'arrière de la tête, après quelques secondes de flottement, hésitant entre lui demander une dernière chose ou me taire pour l'instant, puisque cela concernait ses cartes. Oh, après tout, si elle refusait, eh bien je saurais que c'est un sujet à ne pas aborder, du moins pas pour l'instant.



« Et, si tu en as envie bien sûr, j'aimerais bien que tu tires les cartes pour moi. Je suis curieuse, et j'aimerais bien en savoir plus sur la cartomancie. Tu as le droit de dire non, évidemment, je ne vais pas te forcer. »

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Dim 7 Fév - 16:57

ft. Eirin Narshe

BONJOUR, GRANDE FILLE.

Ainsi donc, Eirin a l'habitude d'être dans l'eau froide ? se demandait la rouquine, fixant son interlocutrice. Elle l'écoutait parler et entendait ses questions avant de lui répondre correctement, enfin surtout pour ne pas être à côté de la plaque.

«Je viendrais t'aider pour ton baraquement si tu en as besoin Eirin, les Gamma sont là pour ça...» dit-elle, levant un rictus. «Quant à mon abri, il se situe en direction de la Cantine, un peu en retrait étant donné qu'il a été construit sur le tas. Je n'ai pas encore de colocataire dedans... Mais vu les derniers réveils assez importants, je pense que cela ne saurait tarder...»

Nora soupira un instant, regarda autour d'elle et de sa compagne de visite puis reprit :

«Tu pourras passer quand tu le voudras, ça ne me dérange pas. Enfin, tu me verras plus souvent en dehors de mon abri que dedans. Avec toutes les tâches à faire... Je ne pensais pas autant être occupée d'ailleurs... Là ça va, j'ai eu quelques heures de flottements.»

Nora songeait à son ancien travail où elle n'arrêtait pas de courir aussi, finalement, la vie à Wooden Cove était différente par le paysage mais similaire pour elle, peut-être mieux. Personne pour vous (re)connaitre ou vous reprendre, un rôle donné et utile, toujours ou presque de la compagnie... Cela lui suffisait, le camp était à lui seul une petite société dont tout le monde prenait soin. Et ça dégageait quelque chose d'agréable et harmonieux.
Elle réprima un rire, pensant à ce qu'elle allait dire :

«Passe chez moi quand tu voudras donc, même pour te faire tirer les cartes, si ça t’intéresse !» dit-elle d'un ton se voulant légèrement enjoué.

Chez elle... Il était encore tôt pour le dire, mais si elle était aussi bien intégré en si peu de temps et si peu d'infos données, c'est que quelque part... Nora était contente de son sort, malgré tout... Erin...


_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 166
— Feat. : Magnolia Arch - Bravely Second
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : crimson

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Dim 7 Fév - 18:43

ft. Eirin Narshe

ft. Nora Vercher

Good bye, kind woman



J'avais l'impression d'être une enfant, en cet instant. Une fillette à la recherche d'une figure à laquelle se raccrocher, une figure qui me guiderait dans cet horizon incertain. Et pourtant, je n'avais pas envie d'être cette enfant, je n'avais pas envie de dépendre de Nora. Je doute qu'elle le souhaite également, de son côté. Elle accepta tout de même de me prêter main forte pour réarranger mon toit, si le besoin s'en faisait sentir. J'hésitais entre me sentir coupable et contente, la faute à cette impression d'abuser clairement de sa gentillesse. D'un autre côté, je ne connaissais personne d'autre ici qui serait suffisamment bienveillant pour faire preuve d'altruisme comme Nora l'avait fait pour répondre à mes questions, et subir mon caractère assez spécial. De plus, même si cela n'en avait pas paru être le cas, aller vers elle et m'imposer, ce n'était pas vraiment dans ma nature, alors retenter l'expérience avec plusieurs inconnus …


Ma guide m'indiqua également où se trouvait son abri. Un placement assez intéressant, puisque vers le centre de ce qu'il restait de la ville. Pour son rôle, je doute qu'on puisse rêver mieux. Le mien se retrouvait déjà plus éloigné, ou du moins, c'était l'impression que j'en avais. Tous mes anciens repères avaient été balayés par cette catastrophe nucléaire, se repérer dès le premier jour relevait de l'utopie. Nora mentionna des colocataires – bien qu'elle n'en ait pas pour le moment -, information à prendre en compte. Son soupir lorsqu'elle mentionna les réveils me semblait être du dépit, ou bien de la fatigue mêlée à de la résignation. J'imagine qu'en tant que Gamma, on lui demandait souvent de faire un tour dans le congélateur. Un tâche pas forcément très agréable, en fonction de qui se réveillait, de leurs réactions j'imagine … Il faudra que j'essaie quelques fois, pour voir ce qu'il en est réellement. Je souris à mon interlocutrice, regardant ses jolis yeux verts, avant de lui répondre.


« Je prends note. Je pense que je risque d'être dans le même cas, à travailler nuit et jour au centre de recherche, me connaissant … »


Retrouver l'équipe scientifique, voir s'il y a de nouveaux visages, savoir quelle est leur spécialité, où en sont les recherches actuelles, ce qu'ils ont déjà découvert … Cela risquait de me prendre déjà beaucoup de temps. Rattraper le retard, me familiariser avec les nouvelles façons d'expérimenter, puisque je suppose que nous avons perdu beaucoup de matériel … De belles nuits blanches en perspective. J'avais fait suffisamment le stock de sommeil pour affronter sans crainte ce qui allait se présenter à moi dans les prochaines heures. Mes lèvres s'étirèrent à nouveau, me redressant de tout mon long, torse bombé. Ouaip, j'étais prête à faire face à la montagne de choses à rattraper ! Nora me répondit qu'elle acceptait de me tirer les cartes quand je le voudrais, ce qui accentua encore la banane qui était déjà présente sur mon visage. Finalement, cette rencontre ne s'était pas si mal déroulée !


« Je n'y manquerai pas, promis. Je viendrai te voir quand je serai à la page, côté avancées scientifiques … Je n'ai pas envie d'être un poids lourd pour tout le monde plus longtemps. »


Je fis face à la tête rousse du gentil petit bout de femme qui m'accompagnait, avant de m'approcher et d'entamer le geste pour lui faire un câlin, mais je me retins à temps. Mieux valait me restreindre un peu sur mes sentiments, Nora n'était visiblement pas trop à l'aise avec les élans affectifs comme celui-ci, et je n'avais pas envie qu'elle se sente mal. Un petit rire gêné s'échappa de ma gorge, alors que je lui tendis plutôt la main amicalement.


« Haha, excuse-moi. Je voulais te remercier encore pour ta gentillesse et ce que tu as fait pour moi, mais j'imagine qu'une simple poignée de main suffira ! Merci beaucoup Nora, tu as été chic, j'apprécie beaucoup. »


Je la fixais droit dans les yeux d'un regard sincère et chaleureux, afin de lui transmettre tout le bien que je pensais d'elle.


« Je t'ai déjà bien assez embêtée comme ça, alors je vais te laisser vaquer à tes occupations. Encore une fois, si tu as besoin d'un coup de main pour quoi que ce soit, n'hésite pas, d'accord ? Même si c'est simplement pour souffler un peu sur ton temps libre, ce sera avec plaisir ! »


J'étais vraiment contente d'avoir eu un premier contact aussi appréciable avec quelqu'un d'ici plus au fait de la vie quotidienne que moi. A présent, il fallait que j'aille au centre de recherches. Allez, il est temps de se remettre dans le bain, le repos, c'est terminé maintenant. Je me mis donc en route vers la prochaine étape sur la route de cette nouvelle vie : mon ancien lieu de travail, le centre de recherches.

_________________


Merci Kiba, Evy et Freya pour les avatars :3



05/03/2016, Evy, Never Forget gnark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   Dim 7 Fév - 19:50

ft. Eirin Narshe

A PLUS TARD, EIRIN.

Après une nouvelle écoute de la voix d'Eirin, Nora semblait touchée par les remerciements et la main de cette dernière tendue vers elle. Elle la fixa un instant, comme abasourdie, puis machinalement, pris sa grande main entre ses deux petites mains et la serra.

Elle regrettait qu'Eirin ne soit pas un poil plus petite, qu'elle puisse se mettre sur la pointe des pieds pour lui rendre son bisou spontanée. Mais à ce niveau là, ce n'était plus les pieds sur la pointe qu'il faudrait, mais une marche.

Elle lui souriait, plus sincèrement encore avant de lui dire, d'un ton plus enjôleur :

«Tu ne m'as pas embêté, loin de là. Si tu as besoin de plantes, de conseils ou de quoi que ce soit, tu sais où me trouver. Bon courage pour ton insertion !»

La rouquine reprit la route, s'enfonçant dans le camp qui avait l'air de nouveau bien vivant, l'heure du repas approchant, le rassemblement allait se faire sous peu.


_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [END] Hello, I'll be your guide today [Nora]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[END] Hello, I'll be your guide today [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» [Guide]Le prestige
» coulisseau et son guide
» [Guide]Du métier d'avocat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Place Centrale-