Partagez | .
 

 Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   Sam 13 Fév - 17:59

Ft Magda et libre.

Tout se qui monte doit, un jour, redescendre.

Woden Cove ne ressemblait vraiment plus à ce qu’il avait laissé en rentrant dans le bâtiment de Cryolab. Bon ok il y avait plusieurs rues qui lui revenaient en mémoire en se concentrant, mais ce n’était plus la ville dans laquelle il avait vécus. Plus cet endroit loin de son camp entrainement. Plus on pied à terre. Sirius n’arrivais pas à savoir si c’était vraiment une mauvaise chose ou non. Est-ce que ça lui manquait ? Peut-être. Bordel que c’était chiant de savoir ce genre de chose. Trop prise de tête. Il y avait d’autre chose à faire que de réfléchir, pas pour lui, pas maintenant surtout.

Il avait fait un peu le tour sans jamais trop s’éloigné de la ville pour le moment. Son corps était encore trop à l’ouest pour aller gambader gaiment en-dehors d’une zone à peu près sûre. Pour le moment il autant aussi utile à la communauté qu’un enfant et ça l’énervait au plus grand point, mais tenter le diable ne serait que stupidité et ne mettrait pas que lui en danger. Il ferma les yeux et continua d’avancer en grognant contre lui-même au moment où son pied toucha quelque chose de flasque. Le genre de chose que c’est trop tard pour dire que vous êtes dans la merde. Son pieds partit en arrière, son corps aussi et lamentablement il tomba les yeux cette fois bien ouvert.

« FAIT CHIER ! »

Il passa sa main sur ce qui l’avait fait glisser et il se rendit compte que c’était une magnifique flaque de vomi. Grandiose. Superbe pour bien commencer sa journée dans un monde tout ce qu’il y a de plus paradisiaque.

« Connasse. »

Sympathique et gentille flaque. En plus juste à côté d’elle se trouvait une touffe verte. Pas de l’herbe, ni les cheveux de Sirius, une autre tête humaine. Au vus de sa bouche, de sa position et de l’odeur c’était certainement une des cause de la flaque. Avec de la chance, si on peut appeler ça de la chance.

« Salope, debout. »

Que de politesse dans la voix, mais recouvert de vomi, à peine réveillé, le corps douloureux, tenter de rester calme et on en reparlera.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 15
— Feat. : Gumi (Matryoshka) de Vocaloid
— Réveillé(e) le : 16/01/2016
— Couleur : limegreen

MessageSujet: Re: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   Lun 15 Fév - 17:16

HRP : on dirait deux petits cochons dans une flaque de boue, c'est irrésistible What a Face

c'est parti pour un
twister dans le vomi

Bon, je vais arrêter de retranscrire les pensées de Magda pour un moment sinon ça va devenir brouillon. Cela devait faire au moins deux semaines qu'elle s'était réveillée, et autant vous dire que sous sa touffe verte dont les racines commençaient à brunir, c'était un vrai bordel.
Il faut dire que Magda s'était bien occupée. Elle avait commencé par une semaine glorieuse de convulsions et de vomissements dont elle rejetait timidement la faute sur son éveil, de manière plus ou moins crédible. Rendue un peu amère par sa sobriété nouvelle et par le fait d'avoir perdu toutes ses consos - pourtant, elle avait hésité à emmener ses gros pochons avant de venir... - elle a préféré s'isoler encore quelques jours, le temps de s'habituer à cotoyer autant de gens sobres en même temps. Faut dire que c'est une ambiance différente... Bien qu'elle soit encore un peu déconnectée de la gravité de la situation, elle ne se laisse pas vraiment allée, motivée par la déterminations de ses congénères.

J'en arrive à la situation actuelle, ne vous inquiétez pas. Ces derniers jours, Magda s'est consacrée à la mesure et à la description détaillée des brins d'herbes environnant, de la mousse entre les pavés, du lierre qui pousse sur les maisons, des mauvaises herbes qui poussent dans la ville... Elle a aussi mémorisé un petit décompte des fougères (pour l'instant elle en a vu 77) et des arbres morts (5). C'est passionnant, hein ? Le mieux dans tout ça, c'est que comme elle n'a pas de règle, elle mesure avec ses doigts, ou en faisant des calculs un peu foireux basés sur les angles de perspective. Par exemple, cette flaque de vomi, là, elle mesure un peu plus de la longueur de son bras, disons plutôt 90 centimètres ? Fascinant. Et cette composition, cette texture ! Visiblement, quelqu'un - ou quelque chose ?... espérons quelqu'un. - avait mangé trop de baies d'un coup et n'avait pas très bien digéré, au vu de la teinte pourprasse de la flaque. Cependant, un petit doute attira son attention, et Magda se pencha vers le dépôt immonde, intriguée.

- Est-ce que ce sont vraiment les mêmes baies ? se demanda-t-elle à haute voix.

Elle se fit la réflexion que pour savoir il fallait goûter, et le visage déformé par le dégoût, elle trempa son doigt dans le vomi et l'approcha doucement de sa bouche. Non, je déconne. En fait elle regarda de très près ce qu'elle avait sur le doigt, quand un bruit soudain de craquement la fit sursauter, puis glisser dans la flaque. Le pire c'était pas tant d'être tombée directement sur la tête – c'est ça les baskets qui glissent – mais les éclaboussures sur le nez, dans la bouche... Magda ne put retenir un « Bleuargh » de dégoût et cracha immédiatement tout ça, s'essuyant le visage avec une petite partie de son pull restée propre. La douleur dans sa tête ne s'apaisait pas, et elle décida de la coller contre la pierre froide pour essayer de la soulager, ce qui l'aida un peu, mais sans plus...

Dans ces moments là, sa technique, c'est de penser à autre chose, de s'imaginer être ailleurs. Elle commença à visualiser une île tropicale paradisiaque, avec une belle vahiné qui masserait son crâne, et se laissa lentement somnoler, les narines désormais habituées à l'odeur âcre du vomi à côté d'elle. Les bonheurs de la méditation... Le petit machin vert ne remarqua même pas l'arrivée du plus grand machin vert tant il était concentré dans son chemin vers la sérénité. Ou en tout cas, jusqu'à ce que celui-ci s'écrase lamentablement à côté d'elle, dans un vacarme rythmé par les insultes.

Elle ouvrit les yeux et la douleur lui revint en pleine tête – littéralement. Un peu agacée de ne pas pouvoir se rouler dans du vomi en paix, elle se fit la réflexion que c'était l'occasion de se mêler un peu plus aux autres, et peut-être de s'intégrer ? Mais comment y arriver, alors que la conversation commençait par un brutal « Salope, debout. »  ?

Magda se redressa lentement et essaya de discerner qui était en train de lui parler. Elle ne se rappelait pas vraiment de son visage, ni de sa voix. En revanche, il semblait avoir un goût irréprochable en termes de couleurs de cheveux, ce qu'elle ne put que saluer intérieurement. Se mettant en tête qu'elle réussirait à tourner la situation à son avantage, elle commença à montrer patte blanche.

- Heu, désolée si tu t'es sali, j't'aurais bien prévenu qu'il y avait du vomi là mais j't'ai pas du tout vu arriver..! J'me suis cognée et du coup j'ai un peu phasé, enfin, t'sais, on a tous nos manières de gérer la douleur, j't'apprends rien..

Elle ne comptait pas non plus lui raconter toute sa vie, mais juste assez pour se dédouaner, en espérant un peu naïvement ne pas faire ça dans le vide.

- Au fait, tu t'es pas trop fait mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   Lun 15 Fév - 21:32

Ft Magda et libre.

Tout se qui monte doit, un jour, redescendre.

Elle disait quoi la dame là ? Nié ? Le prévenir qu’il y avait du vomi, ça il avait compris. Il n’était pas aussi con. Mais c’était quoi cette histoire de géré sa douleur là comme cela ?

« Tu fais amen au vomi pour plus avoir mal ? Genre franchement ? »

Non, parce que là ça fait tellement cela dans le crâne de Sirius. Cette fille avait soit une passion morbide pour le vomi, soit elle croyait que le vomi était une divinité, soit c’était elle qui avait vomi. Étrangement il croyait beaucoup plus à la dernière option que les deux autres. Son histoire de s’être cogné était quand même grosse. Comment elle avait pu se cogner en plus ?

« Non, j’ai pas mal. Je juste plein de … ça. »

Oui, imaginons que la miss ne voit pas le vomi sous lui et ne comprenne pas qu’il en avait plein le cul. Enfin plus le bas des jambes pour le coup, mais c’était presque du pareil au même. Il secoua furieusement sa main encore pleine de vomi dans l’air en grognant.

« Putain, tu pouvais vraiment pas vomir ailleurs ? »


Il grogna encore plus et se relava doucement. Qu’est-ce que ça pouvait le faire chier tout de même ça. C’était où déjà qu’il pouvait laver ça ? Parce qu’il n’allait pas rester plein de vomi pendant plusieurs jours. Il prit sa mai et commença à l’essuyer sur la fille responsable du vomi. Il y avait aucune raison qu’il soit le seul avec  son vomi sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 15
— Feat. : Gumi (Matryoshka) de Vocaloid
— Réveillé(e) le : 16/01/2016
— Couleur : limegreen

MessageSujet: Re: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   Ven 26 Fév - 17:46

Magda poussa un long soupir et frotta sa bosse, plongée dans ses pensées. Même si elle était rassurée de savoir que ce nouveau camarade ne s'était pas blessé, de son point de vue, la situation restait critique. Comment répondre à ses questions sans passer pour une cinglée complète ? A ce moment exact, elle se haïssait de s'être retrouvée dans une situation aussi nulle. Elle le regarda s'essuyer d'un air blasé, se disant que de toute façon, ce pull en avait vu des bien pires. Encore un soupir plus tard, elle bafouilla vaguement un début d'explication :

- Ecoute, euh... c'est... c'est un peu compliqué, mais je voulais voir de plus près pour vérifier un truc et... bah j'ai glissé en fait.

Elle prit appui sur sa main gauche et se leva rapidement, avant de taper son jean pour enlever les plus gros résidus de vomi s'étant collés à elle. Levant la tête vers Sirius, elle le regarda droit dans les yeux. Si elle n'arrivait pas à le convaincre, au moins, elle aurait une très bonne idée de ce à quoi ressemble son menton vu d'en-dessous, ce qui n'avait certes aucune utilité, mais bon, c'est au moins ça de pris.

- Je vais être claire : c'est pas moi qui ai vomi ici.

Magda sembla soudainement réaliser quelque chose et son regard devint interrogatif. Elle se retourna et commença à s'éloigner, plongée dans ses pensées, et complètement déconnectée du monde réel.

- Sauuuf si... je m'en rappelle pas... Mais je pense que je m'en souviendrais si j'avais mangé toutes ces baies, non ? Enfin il y en a qui sont encore presque entières, ça voudrait dire que je les ai gobées ??? Puis vu la quantité, j'en aurais gobé beaucoup...

Elle s'approcha d'un des petits arbres à baies et en cueillit une, qu'elle écrasa entre ses doigts. C'était bien les mêmes baies, mais pas celles de cette place, sinon il n'y en aurait plus eu du tout sur tous ces arbres. Elle se retourna vers le grand machin vert et l'interpella :

- Eh ! Viens voir ça !

Elle tendait fièrement ses petits doigts boudinés vers lui, considérant cette petite baie écrasée comme une preuve indubitable de son innocence dans cette affaire.
Heureusement qu'avant l'apocalypse, Magda ne faisait pas des études de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   Sam 27 Fév - 17:42

Ft Magda et libre.

Tout se qui monte doit, un jour, redescendre.

Compliqué ? Comment cela compliqué ? Elle croyait quoi la mistinguette ? Qu’il n’était pas capable d’utiliser ses yeux et de voir des choses qui étaient évidentes ? Il y avait une flaque de vomi là, une fille presque le nez dedans avec une sorte de filet de bave qui la reliait à la flaque et en plus de cela elle commençait une explication vaseuse. Elle pouvait être aussi clair qu’elle voulait, derrière elle admettait elle-même qu’il était possible qu’elle est oubliée avoir vomi. Comment voulait-elle qu’il la croit avec ce genre de discours ? Il avait pas la réponse et ce n’était pas son problème ça.

« Je sais pas ce que tu veux me montrer avec tes doigts, mais meuf tu as pu gober autant de autant de baies. T’sais avoir faim c’est ce qui arrive à plein de gens maintenant. »

Il secoue la tête de haut en bas tout de même assez écœuré à l’idée qu’elle n’ait pas prise le temps de savourer un repas dans leur situation, en plus cette nourriture avait fini par terre et même pas digéré, du gâchis. Il grogne un peu face à ce constat et son cerveau semble faire une nouvelle connexion assez conne.

« En fait t’as volé ça et tu les as gobé pour pas te faire attraper ? »

Non parce qu’il cherche quand même à la comprendre mine de rien, au moins pour savoir pourquoi elle s’excuse pas tout bêtement. Il soupire un coup et avance vers elle contournant la flaque de vomi.

« Elles ont quoi ses baies, mise à part qu’elles font vomir si on les gobe ? … Et que ça fait de la purée entre tes doigts. »

Parce qu’il ne voit pas non plus ce qu’elle voudrait lui dire d’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 116 - Avoir les deux pieds dedans [Ft Magda-Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avoir les deux formes de Lougaroc
» Faith ✝ "Si j’avais un pistolet et deux balles dedans, avec toi, Hitler et Ben Laden dans une pièce, je te tirerais deux fois dessus."
» pourais-je un jour avoir des amis?
» Monter sa team 6 mana pour farmer des feeders + tickets d'arène
» Si j'avais un pistolet et deux balles dedans, avec toi, Hitler et Ben Laden dans une pièce, je tirerais deux fois sur toi. (zara) - scenario Oscar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Place Centrale-