Partagez | .
 

 J+124 Bullshit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alpha
avatar
— Messages : 47
— Feat. : TheWolf // Z-Pico (dA)
— Réveillé(e) le : 16/02/2016
— Couleur : #945B2C

MessageSujet: J+124 Bullshit.   Ven 26 Fév - 13:14

T'allais aller faire un tour dans les salles des Cryopods, ton sac pour les marmottes sur le dos. On vous avait préconisé repos et tout le tralala, quelques trucs pour tes mains encore à vif et tes coupures avaient été lavées et raccommodées pour celles qui en avaient besoin.
Mais quelque chose te chiffonnais. L'attitude de tes camarades hier soir était parfaitement compréhensible.
Cela ne te gênais pas d'être mis à mal avec des bêtas ou des gammas. Ils n'étaient pas les plus proches de toi de toute manière.
En revanche, les Alphas l'étaient. Et si Ezrah soutenait clairement ton action, Freya, en revanche, l'avait désapprouvée de manière orale et visuelle. Tu n'étais pas aveugle et avait bien vu son regard, merci.

Et cela te gênais. Parce que tu risquais d'avoir des missions avec Freya et que tu ne souhaitais pas voir cela moisir entre vous. Quoi de pire qu'un ennemi en mission ? Cela pourrait suffire à vous faire tuer tout les deux.

Alors que tu la voyais passer dans la zone centrale, tu l'as rattrapais en quelques foulées.

- Freya !

Une fois à sa hauteur, tu passais une main dans tes cheveux et prenais le taureau par les cornes.

- Il faudrait que je te parles...

Pour éviter qu'elle ne s'imagine des choses, tu t'empressais d'ajouter.

- C'est à propos de la banshee.

Aka, la créature tuée la veille par tes soins. Tu avais un air sincère sur ton visage. Tu ne montrais aucun signes de regrets mais cependant tu voulais lui donner une explication, afin qu'elle comprenne pourquoi tu as agi ainsi.
Mais pour cela, il fallait qu'elle veuille bien écouter tes explications. Si elle suivait ta logique, elle comprendrait que tu ne voulais pas de mauvais sang avec les Alphas.

Et tu espérais sincèrement qu'elle suivrait ta logique pour cette fois.

_________________
With     broken
wrists I stayed
for             you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 104
— Feat. : Ciri // The witcher
— Réveillé(e) le : 22/01/2016
— Couleur : Tomato

MessageSujet: Re: J+124 Bullshit.   Ven 26 Fév - 16:36

The phantom pain

La mission de la veille l’avait épuisé. Pourtant, Freya s’en était très bien sortie, si l’on comparait son état avec celui d’Esteban ou Jazmine. Si elle oubliait les quelques coupures sur son cou, ses épaules, et son visage, on aurait presque pu croire que la mission n'avait pas eu lieu, et pourtant : Elle avait passé la nuit à cauchemarder. L’image de ces petits ossements, dans la voie d’aération, de la peau calcinée du monstre aux manières bien trop humaines, et le son de ses hurlements, suffisait à lui enlever toute envie de fermer l’oeil. À la place, elle s’était traînée avec des yeux cernés hors de sa couche, avec le sentiment qu’un peu de travail lui changerait les idées.

Ça n’arriva pas.

Son regard était encore plus meurtrier qu’à l’habituelle, quand une voix qu’elle ne reconnut pas immédiatement l’interpella, tandis qu’elle se rendait dans ses quartiers. Se retournant lentement, une expression découragée prit instantanément place sur son visage quand elle aperçut Adam Howard, un de ses partenaires de la mission précédente. Elle le laissa approcher, non sans lui lancer un regard désapprobateur d’office. Elle lui aurait été moins hostile en d’autres circonstances… Mais elle était fatiguée, et les visions d’horreurs qui avait rempli sa nuit restaient vives dans son esprit.

— Il faudrait que je te parles... commença-t-il.

Elle ne lâcha pas un mot, se contentant de lui répondre par un regard froid et impatient. Adam n’était pas le membre des Alphas qu’elle connaissait le mieux - et par conséquent - avec qui elle passait le plus de son temps. Il devait avoir une idée derrière la tête pour l'interpeller ainsi.

C'est à propos de la banshee.

La jeune Alpha cligna lentement des yeux, ne sachant pas si elle devait tourner les talons et s’occuper d’un problème aussi social aujourd’hui, alors qu’elle n’était pas dans le meilleur des états pour. Après un moment de silence où elle considéra Adam d’un regard neutre, comme si elle n’avait plus aucune animosité à son égard, elle lâcha dans son soupir :

Je t’écoute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 47
— Feat. : TheWolf // Z-Pico (dA)
— Réveillé(e) le : 16/02/2016
— Couleur : #945B2C

MessageSujet: Re: J+124 Bullshit.   Ven 26 Fév - 21:38

Ouf. Elle acceptait de t'écouter. Mais en l'observant bien, tu savais que tu devais faire vite pour la convaincre. Elle ne semblait pas avoir eu beaucoup plus de sommeil que toi. Et dans un sens, c'était rassurant. Tu n'étais pas le seul à avoir repassé en boucle les scènes de la veille.
Inconsciemment, ton corps se tendit légèrement alors que les souvenirs de la veille te revenais en mémoire.
Secouant légèrement la tête, tu les chassais aussitôt. Tu avais appris cela il y a longtemps au SWAT. Tu repoussais les souvenirs douloureux. La majorité des mecs te disais que ce n'étais pas bien, que tu devrais parler, t'ouvrir, cesser d'être celui qui remontais le moral des troupes. Mais faire cela, ce serait affronter tes vieux démons. Leur commentaires d'hier avaient fait resurgir des doutes profondément enfouis vis à vis de ton humanité. Et cela ne datait pas d'hier. Alors tu avais a nouveau tenté d'oublier la chose.

Ce soir tu serrais des dents, affrontant tes peurs de nuit une fois de plus. Seul, comme toujours. Mais désormais, tu devais lui faire comprendre que tu l'avais fait pour votre sécurité à tous.

- Je suis désolé d'avoir eu à tuer la Banshee, cela à empêcher de faire des recherches sur elle, son comportement, sa passivité réelle, sa zone d'agressivité, bref, j'ai empêché des recherches. Mais.

Car il y avait un mais. Un sacré mais.

- Je ne regrettes en aucun cas mon geste. Cette femme était morte et irradiée depuis des lustres déjà. Elle ne ressentait en aucuns cas la douleur, tu as vu comme moi sa réaction à ton carreau dans son coeur, non ?

Tu repris ton souffle. Tu restais calme mais tu avais besoin de réfléchir un peu à tes prochaines paroles. C'était un jeu d'échecs. Tu devais lui faire comprendre que tu ne regrettais pas ton geste mais que tu n'en étais pas pour autant des plus fiers.

- Elle aurait pu nous attaquer de dos. Et vu le nombre d'humains qui on du mourir, j'étais quasiment sûr que l'on en trouverait une autre à étudier si l'on cherchait correctement et si les Bêtas veulent tant que cela les comprendre. A ce moment, on étaient obligés de continuer jusqu'au font de la grotte. Je ne pouvais pas prendre le risque de nous laisser être attaqués sur deux fronts. En tant qu'Alpha, tu dois le comprendre non ? La sécurité avant les recherches. Ce n'est pas mort que l'on découvrira de nouvelles choses.

La majorité était dites. Ce qui te tenais le plus à coeur en fait. Tu n'étais ni un lâche, ni un trouillard. Tu n'aurais jamais pu faire partit du SWAT autrement. Tu partais seulement qu'il valait mieux prévenir que guérir.
Tu passas a nouveau une main dans tes cheveux grimaçant à la sensation désagréable que cela produisit sur ta peau brûlée, jetant un regard noir à ta main qui te trahissait.
Il aurait mieux valu terminer de lui trancher la tête avant de la mettre en feu, tout compte fait. En plus, la peau sur le manche de ton couteau avait été difficile à détacher.
Et c'était tout simplement dégouttant.


_________________
With     broken
wrists I stayed
for             you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 104
— Feat. : Ciri // The witcher
— Réveillé(e) le : 22/01/2016
— Couleur : Tomato

MessageSujet: Re: J+124 Bullshit.   Ven 26 Fév - 23:09

The phantom pain

La jeune Alpha haussa un sourcil quand Adam commença par s’excuser. Elle ne s’attendait pas à cela, d’autant plus qu’il semblait fier de sa décision, alors qu’ils étaient encore bloqués dans la station d’épuration souterraine. Croisant les bras, elle le regarda de haut en bas, cherchant le moindre signe de sarcasme chez lui… Mais elle n’en trouva aucun. Alors, à son mea culpa, elle répondit d’un simple :

Ouais.

Puis vint le « Je ne regrette en aucun cas mon geste. ». Le regard de Freya se noircit, mais elle ne s’était pas encore lancée dans la moindre critique, se contentant d’un silence déconcertant venant d’une personne de sa franchise et de son caractère. Les bras toujours croisés, ses yeux ne quittaient pas ceux d’Adam : Elle ne cherchait nullement à l’intimider, et considérait simplement ses paroles… Avec un air menaçant sur le visage. S’il était volontaire, ou simplement du à la fatigue, restait un mystère.

Puis après un moment, le temps qu’Adam termine, elle ferma les yeux, comme si cela l’aidait à accepter, à comprendre pleinement les paroles de son collègue Alpha.

“Je comprends.”

Elle rouvrit les yeux et dévisagea l’homme un moment, se demandant si continuer à lui expliquer son point de vue changerait quoi que ce soit. Tous deux étaient campés sur leur propre position, et tous deux pensaient avoir agi de la meilleure façon.

C’est ce que tu veux que je te dise ?

Elle haussa les épaules, nonchalante. Freya était une survivante, elle aussi. Elle l’était même dans sa vie d’avant, dans une bien moindre mesure que présentement : Les humains n’égalaient pas, pour elle, le Fol en matière de cruauté et de plaisir sadique. Mais ils étaient des adversaires tout à fait honorables.

Quoi ? Tu as peur que je te poignarde dans le dos à la prochaine mission ?

Son regard était maintenant critique, et son ton agacée. Elle se massait doucement les tempes, assaillie par un mal de tête du au manque de sommeil et aux images incessantes de femmes brûlées et de cadavres d’enfants. C’était toujours les image d’enfant qui la touchaient le plus. Afin d’effacer toute suspicion de sa personne, elle conclut :

Je le ferais de face. Rassuré ? Son humour noir pouvait en déconcerter plus d'un.

Son mal de tête ne passait pas, et les petites blessures que les chauves-souris lui avaient infligé était soudainement douloureuse. Elle se surprit à se toucher la lèvre, comme si placer un doigt sur sa cicatrice en atténuerait la douleur.

Écoutes, je… Elle balaya l'air de sa main, ne sachant pas comment continuer.

Elle poussa un soupir, puis releva les yeux en direction de l’homme, fatiguée par toutes ces histoires de justifications. Elle était du genre à agir sans trop réfléchir, ne voyant pas l'utilité de tourner autour du pot, incapable de changer, de risquer quoi que ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+124 Bullshit.   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+124 Bullshit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♣ ♦ Don't bullshit the bullshitter ♥ ♠ [Terminée]
» Bonjour | Partenariat avec WOLF BULLSHIT ? || Refusé
» I wanna party and bullshit.
» Make Love, Not War...Bullshit ! [ HHH / Punk ]
» Mallory # Minimum of bullshit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale-