Partagez | .
 

 J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gamma
avatar
— Messages : 406
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Lun 29 Fév - 22:16

IN YOUR ARMS
 


Son état avait quelque peu bloqué Kiba au centre de soins, ces trois derniers jours. Il avait fait des folies la veille en se levant malgré l'interdiction, parce qu'il avait eu vent d'une discussion un peu piquante entre Ethan et Ezrah. Et depuis, il était cloué au lit.
Pour la première fois, Kiba avait rencontré Cherry, jeune fille qui s'était réveillée pendant que lui était au fin fond de la ville fantôme de l'autre côté de la montagne. Quand elle était apparue dans la pièce, elle lui avait semblé gentille et attentionnée, et professionnelle aussi. Le fait de ne pas la connaître l'avait, dans le fond, un peu rassuré. Elle ne pouvait pas faire de comparatif entre le Kiba d'avant et celui de maintenant. Ce qu'elle avait pu entendre n'étaient finalement que des rumeurs, aussi Kiba n'eut pas vraiment de mal à la regarder, ni à répondre à ses questions. La gêne qu'il pouvait y avoir entre lui et Evy, Cece, Eirin ou encore Wade, n'existait pas.
L'opération avait duré pratiquement une heure. Une heure durant laquelle Kiba avait enduré, serré les dents, mordu un tissu, le temps qu'elle finisse de s'occuper de son moignon. C'était la dernière ligne droite. Rien ne s'était infecté, bien au contraire. Il semblait que son "bras" se portait bien. C'était bon signe, même si... tout le monde devait bien l'admettre, ça ne serait jamais mieux que s'il avait pu conserver ce bras gauche.

Allongé sur la table d'opération alors que Cherry était en train de terminer, Kiba était calme. Les dernières retouches n'étaient pas les plus douloureuses et, de toute manière, celles-ci étaient bien faibles comparées à ce qu'il avait pu endurer avant.
Les yeux rivés sur le plafond, la respiration calme et les yeux rouges, il n'arrivait pas à retirer ces images de sa mémoire ; l'instant où il fut mordu. Il ne cessait de se dire que, s'il avait été plus patient, s'il s'était reculé, s'il n'avait pas achevé le monstre, il aurait toujours ses deux bras. Mais ce qui avait été fait, était simplement fait, et il n'y avait aucun moyen de revenir en arrière ─ et peut-être que si ça n'avait pas été lui, cela aurait été Yun ou Nott.

Le mouvement de la chevelure rose de Cherry attira son regard un bref instant et il tourna la tête. Il pouvait la voir s'affairer sur ce qu'il restait de son bras gauche et un incroyable sentiment de faiblesse le pris. Il avait donné une image forte pendant des mois, tant et si bien que lui même avait parfois cru qu'il ne pouvait rien lui arriver pour briser cette image. Là, pourtant... une inconnue s'occupait de lui avec les moyens du bord, et il n'avait aucune idée de comment gérer la situation. Qu'est-ce qu'il allait lui arriver maintenant ? Serait-il seulement capable de retrouver un semblant de vie normale avec un tel handicap ?


copyright acidbrain


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 38
— Feat. : Sakura Haruno - Naruto
— Réveillé(e) le : 08/02/2016

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Mar 1 Mar - 0:09

I am sorry but I did everything I could.

feat. kiba & cherry

Tout n'était qu'un fléau inébranlable ici. Des gens malades, près de leur dernier souffle et ce garçon qui devait rencontrer chaque parcelle qu'était la douleur. Je me malmenais avec chacun de mes patients pour les tirer hors des mains de la mort ou bien de l'enfer lui-même. Son bras n'était plus qu'un tas de chair qui pendouillait près de son défunt bras, à l'époque où on m'avait quasiment poussée à son siège pour le tirer hors d'affaire. La chirurgie semblait être une connaissance qui ne m'avait jamais quittée. Alors, je me devais de m'occuper des restants qui survivaient sur ce bout de bras amputé. C'était une scène d'horreur. Dire qu'il avait réussi à s'en sortir de justesse. S'en était surprenant, je l'admettais. Mes yeux étaient rivés sur la plaie que je m'appliquais à retoucher du mieux que je le pouvais avec le seul matériel à ma disposition. Je grinçais des dents à chaque retouche précise. La crainte de trop trembler et manquer mon coup me hantait. Cette sensation si désagréable m'empêchait d'en commettre une. J'essorais un vieux bout de vêtement gorgé d'eau sur sa plaie, afin de nettoyer celle-ci, avant de déposer deux goûtes de lavande fine provenant d'une Lavande officinale. J'utilisais ensuite des feuilles de plantain broyées et placées en cataplasme sur les alentours plus sujets à se remettre à saigner, d'ailleurs celles-ci favorisaient la cicatrisation.

J'en avais beaucoup appris, durant mon séjour ici. Désormais, je devais vivre avec l'aide des plantes médicinales. Finalement, je fixais ce restant de bras encore à l'air libre, alors que venais de terminer les quelques dernières retouches. Je ne pouvais que posséder un regard vide, mais d'une pointe de tourments. Je pensais à tout ce qui m'attendait. J'ignorais si je pourrais profiter de ce poste sans être envoyer quelque part d'autres... À la rescousse de jeune gens en danger qui ne pouvait être ramenés au camp. J'avais peur, oui. Surtout en voyant ce bras. Je n'étais d'aucune utilité avec un bras manquant. Je compatissais avec son malheur... C'était horrible à voir et... L'endurer devait être davantage horrifiant. Pourtant, ce jeune homme n'exprimait qu'un visage calme, mais d'une fatigue cruciale.

« Voilà. »  

Laissais-je mes cordes vocales en extrayant une bribe de parole ou plutôt un mot bref. Il ne restait qu'à attendre un petit vingt ou trente minutes pour voir si les plantes seraient suffisantes pour stopper le sang. Du moins, aucune parcelle de ce moignon était infecté. Heureusement. S'il se remettait à saigner, j'avais toujours ce tissu complètement propre et désinfecté de bactéries pour recourir à ce problème. Il suffirait de l'emballer comme un paquet cadeau... du moins, un cadeau... Spécial.

« Besoin de quoi que ce soit ? À boire ?  »  

Après tout, il n'était pas le temps qu'il se déshydrate. Je ne pouvais que me rendre utile jusqu'à ce qu'il deviendrait apte à être sur pied et venir faire des checks-up réguliers. Pour le moment, c'était bien loin devant lui. On m'avait informé qu'il s'était levé plus vite que prévu et que ça n'avait pas été l'idée du siècle. Cependant, même moi j'aurais agis ainsi. Je m’asseyais à son chevet pour prendre une pause. Quelques courbatures au dos à force d'être penché vers le bras en question. Je laissais un petit soupire rassuré s'échapper rapidement. Avant de me remettre sur mes deux jambes. Je continuais, alors en préparant un mélange d'eau et de plantes antiseptiques pour y faire baigner les instruments tâchés par le sang de celui-ci. Néanmoins, je laissais le processus de désinfection se faire loin de ses yeux. À mon avis, ce cher monsieur en avait assez vue de ses yeux pour ces trois derniers jours incluant celui-ci.

Je me rapprochais de lui. Sa chirurgie était pratiquement parfaite. Pratiquement car ce moignon avait dû faire affaire avec du matériel assez vieillot. Ça avait, tout de même, été une réussite. Le moignon se portait bien, mais je prenais les conditions en main. Le milieu n'était pas assez fiable pour le laisser à l'air. En conclusion, je prenais l'initiative de couvrir la blessure à l'aide de feuilles de chou qui protégerait la plaie, mais la cicatriserait davantage que je recouvrais d'un léger vêtement peu épais afin que les feuilles ne s'envolent pas avec un courant d'air. Je vérifiais mon bandage avant de laisser son restant de bras tranquille. Rien n'était serré et tout était recouvert. Parfait.

« Bon, tout est terminé. »  

Pour le moment.

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 406
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Mar 1 Mar - 1:01

IN YOUR ARMS
 


Et puis soudain, Cherry brisa le silence. Kiba cligna des yeux, sortant de sa torpeur, et regarda son bras. La douleur était là, mais c'était supportable. Cela lui rappelait un peu sa rage de dent, mais bizarrement en moins douloureux. De son point de vue, c'était toujours aussi bizarre. Il avait l'impression d'avoir le bras tendu et pourtant, il ne voyait même plus son coude, ni sa main. Il pouvait voir tout ce qui en temps normal serait caché par son membre.
Son visage pivota et il regarda Cherry s'asseoir à côté, encore un peu déboussolé. Il s'était attendu à souffrir le martyre et pourtant, il était trop... calme. Lui-même s'en étonnait. A sa question, il secoua brièvement la tête.

« Je vais bien, merci. »

Elle semblait avoir un peu mal au dos. Il y avait de quoi, l'état du centre n'offrait rien d'ergonomique pour ceux qui y travaillaient et souvent leur dos devait en pâtir. Enfin, d'une certaine manière, tout le monde en bavait un peu. De sa main droite et en bon état, Kiba vint se frotter brièvement un oeil, étant en proie à la fatigue. Il n'avait pas spécialement pu se reposer ces derniers jours. Il observa le dos de Cherry un instant, puis détourna le regard vers la sortie. Comment allaient les autres ? Qu'est-ce qu'il se passait dehors ? Il avait entendu dire qu'Esteban s'était blessé lui aussi, ainsi que d'autres.
L'asiatique reposa son regard sur sa blessure quand Cherry revint s'en occuper et, lorsqu'il pu bouger, Kiba voulu se relever. Peut-être ne devait-il pas ; et d'ailleurs, même s'il essaya, il eut un peu trop mal aux côtes, ayant oublié que quelques unes étaient fêlées. Il fit une grimace de douleur et se rallongea avant de pousser un long soupir.

« Merde... » Son regard se posa sur le bandage qui entourait ses côtes. « Ca va aller. » jugea-t-il important de signaler.

Impossible de se lever sans avoir la nausée de toute manière. Entre son bras, sa fatigue, ses côtes et son état psychologique, il valait mieux qu'il reste couché. Mais ne rien faire l'ennuyait. Vraiment. Il comprenait qu'il soit forcé de rester couché, mais il voulait bouger, marcher...

« Des conseils et pronostics à me donner sur l'entretient du... truc ? »

Il refusait de dire moignon. C'était un mot hideux, moche, et tellement représentatif de son état qu'il ne voulait pas le prononcer. Il y pensait, à ce piètre mot, mais plus il traversait son esprit, plus il le trouvait ridicule. Stump. Ses prunelles sombres croisèrent les vertes de Cherry, et le visage du jeune homme sembla s'assombrir un instant, en proie à la douleur.

« Et merci d'avoir accepté de t'occuper de moi. Ma requête était un peu égoïste. »

Parce que oui, c'était lui qui avait demandé à ce que Cherry vienne s'occuper de la 2ème opération.


copyright acidbrain


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 38
— Feat. : Sakura Haruno - Naruto
— Réveillé(e) le : 08/02/2016

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Mar 1 Mar - 4:00

I am sorry but I did everything I could.

feat. kiba & cherry


La journée ne semblait n'avoir jamais existé pour avoir été si rapide. Un bref instant... si stressant, mais éphémère comme un papillon qui s'envole au moindre touché. Je ne pouvais décrire ce ressentiment qui m'habitait. Le soulagement, peut-être et la surprise de le voir encore en vie. Mon dos craquait au moindre de mes mouvements... Quand ça craque, ça ne brise pas comme aurait dit ma mère avec une pointe de gaieté. Ça me manque à y penser.

Après un instant, je n'avais su qu'entendre sa voix prononcée une bribe de mots tout en remuant de la tête. Je ne pouvais qu'acquiescer à sa réponse. Sa voix se manifestait d'un ton plus claire qu'avant et ce n'était plus des marmonnements qui se formulaient, auparavant, par cause de douleurs. Non, cette fois-ci... C'était d'une articulation fluide et plus disposée à communiquer.

Je le voyais se leurrer. Évidemment, il s'y essayait. Ce jeune homme se tentait vers des essais, les uns après les autres, pour pouvoir s'asseoir. Toutes ses tentatives étaient fichues. J'exprimais un petit trait d'inquiétude en le voyant gigoter. Il n'était pas le temps qu'il aggrave ses côtes qui s'étaient fêlées, lors de son aventure avec une bête m'avait-t-on brièvement expliquée.

« Évite de trop bouger, si tu veux être sur pied le plus tôt possible. »

Lui lançais-je doucement avec une moue légèrement épuisée. Je laissais mon regard vagabonder, un moment, dans la pièce. Mes paupières se remettaient à faire la fête en voulant se fermer quelques moments. Rester assise n'était qu'une source d'ennuie qui me menait à m'assoupir. Ainsi, je me relevais pour vérifier les instruments de chirurgie. Propres. Je les serraient donc dans divers compartiments. Hop, je n'avais plus rien à faire. Pour le moment.

Je me retournais vers sa direction en l'entendant me questionner au sujet de son amputation. Ah, les questions s'en venaient. Normal. Je devais avouer qu'il ne serait pas dans de bons draps avant un sacré temps. Ce n'était pas un loisir réellement agréable de devoir y apporter des soins à ce ''truc'', comme cet homme préférait dire.

« Il faut éviter de le laisser à l'air libre, le nettoyer à l'eau matin et soir à l'aide d'un désinfectant, tu peux utiliser deux goûtes de lavande, je t'en donnerai. Sinon, la réadaptation se serait fait à l'aide de prothèse, mais nous n'en avons pas encore à notre disposition à ce que je sache. Pour le moment, concentre-t-toi sur les soins à apporter. Fait attention aux points de suture. »

Je le voyais se plier à la douleur. Malheureusement, les médicaments n'étaient plus de ce monde et nous avions recours à des techniques médicinales basées sur les plantes. Je souriais légèrement en l'entendant présenter des excuses et pourtant je comprenais ses choix. Je ne lui en voulait pas. Je n'aurais pas voulue me retrouver avec une amputation croche ou bien qui se serait infectée.

« Il faut bien se rendre utile, ici...»

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 406
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Ven 4 Mar - 1:10

IN YOUR ARMS
 


Tant de choses à faire. Ce n'était rien, mais pour Kiba qui poussa un soupir, c'était déjà trop. Prendre soin de lui n'était pas son fort. Quand les maladies l'assaillaient, il refusait d'aller voir le médecin, et quand il y allait, il ne prenait même pas les médicaments derrière. Pour fliquer les autres il était fort, mais dès qu'il s'agissait de lui, il n'y avait plus personne. Désinfecter ? Nettoyer ? Quelle merde, songea-t-il. Il détourna le regard. Il aurait bien voulu croiser les bras si seulement il ne lui en était resté pas qu'un seul. Cette situation allait être difficile et il craignait de devenir exécrable et agressif avec les gens. Heureusement, en avoir conscience l'aiderait probablement à se gérer un peu mieux.
Cherry avait dit qu'il fallait se rendre utile. Utile. Ce mot était bizarrement l'origine de bien des questions que Kiba se posait. Qu'allait-il pouvoir faire ? Estropié comme il était, il ne pouvait même plus se servir de son katana correctement, ni même tenir un sabre ; sans son bras gauche, toutes ses positions perdaient leur équilibre et leur précision était réduite à néant. Bien sûr, il pouvait toujours agiter son arme dans tous les sens, c'était même à la portée de n'importe quel abruti possédant des bras, mais son expertise d'avant retombait au niveau de débutant...

« Utile, hein... » murmura-t-il le regard dans le vague.

Kiba se demandait si vraiment il réalisait le poids de son handicap et quelles allaient être les conséquences. Les pupilles du japonais descendirent progressivement, puis elles observèrent un moment les mains de Cherry. Elles étaient fines. Pas taillées pour faire face à cette saloperie d'anguistona. Kiba releva les yeux vers son visage, préférant songer à autre chose que ses problèmes, histoire d'oublier la douleur ne serait-ce qu'un peu.

« Quand est-ce que tu t'es réveillée déjà ?... »

Cherry faisait parti des quelques personnes qu'il ne connaissait absolument pas, en fin de compte. Il avait juste su qu'elle était étudiante en chirurgie, mais il n'avait aucune idée de quand exactement elle s'était réveillée, ni dans quelles conditions.

« J'imagine que tu as encore du mal à te faire à cette nouvelle vie. Tu- » Une vive douleur le pris et il serra les dents en grimaçant, se redressant légèrement sur le lit en s'aidant de son bras. Et alors qu'il regardait son moignon, il sembla assez interloqué. « J'ai... mal au... coude ? »

Coude qui n'était plus là.


copyright acidbrain


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 38
— Feat. : Sakura Haruno - Naruto
— Réveillé(e) le : 08/02/2016

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Dim 6 Mar - 19:21

I am sorry but I did everything I could.

feat. kiba & cherry



Ma tête tournait dans un écho infernal de voix particulièrement familiales, dès que je me reposais une seconde. Impossible de ne penser qu'au vide. Au final, il n'existait aucunement dans les décombres de mes songes. Je croyais qu'évidemment... La perte de ma famille commençait à me peser sur les épaules, malgré le fait des quelques journées ou semaines qui étaient passées. Incapable des les oublier. Leurs sourires, leurs voix, leurs traits faciaux et leurs manies parfois dérangeantes. Peu importe, je ne pouvais que brasser ma tête brusquement de gauche à droite dans ma propre tête.

Seulement, ce Kiba avait l'air dans ses propres miséricordes. Je pouvais le comprendre, étrangement. Pour avoir côtoyer de nombreuses personnes dépourvues d'un ou même de deux membres, j'arrivais à ressentir ce chaos. Devoir faire face à ce cas était loin d'être un obstacle de débutant. Il fallait suivre le patient presque psychologiquement aussi. La dépression était un important facteur qui accompagnait les malheureux humains qui devait réapprendre à vivre ainsi. Ainsi, soigner un bras, mais aussi une tête relevait d'un défi important.

« Rien n'est perdu. »

...

Je marquais un léger silence.

« Lorsque tu seras complètement soigné, libre à toi si tu veux contrôler parfaitement ton autre bras. »

Après tout, je connaissais un patient qui aurait pris cette chance avec joie. Hélas, oui, il avait perdu ses deux bras, après six ans d'engagement dans l'armée. Rien n'était perdu, tant que la volonté de faire était existante. Faible pouvait-elle être, grande pouvait-elle devenir. Bref, depuis quand étais-je poète ? Depuis, euh, jamais !

C'était là que je croisais son regard, une seule petite seconde et je pouvais en déduire que la douleur le parcourait. Après tout, sa pupille était dilatée par ce cisaillement que perforait fictivement sa blessure. La cicatrisation prendrait un moment, hélas. L'attente serait fort longue, mais mieux qu'il prendrait soin de son malheureux handicap et mieux celui-ci guérirait. C'était comme ça. Un malheur pour un bien. J'arquais doucement mon sourcil rosi en l'entendant me questionner à mon sujet. Je m'exprimais à l'aide d'un léger sourire que j'arborais souvent.

« Environs, 2 semaines et quelques jours. Je prend cela comme une dernière chance. »

Marquais-je d'une voix légèrement plus pensive, alors que je le voyais se crisper plus brusquement. La douleur revenait le hanter plus douloureusement. C'était normal. Les points de suture s'étiraient au moindre de ses mouvements et c'était loin d'être de l'équipement idéal ici. On faisait avec ce que l'on avait, malencontreusement.

« Les douleurs ne peuvent pas vraiment être évitées. On peut les calmer, les réduire, mais elles seront présentent jusqu'à la cicatrisation complète. Ce n'est pas vraiment une douleur au ' coude ', mais une simple inflammation. »

Disais-je doucement comme pour le mettre en confiance et le calmer. Je crispais moi-même d'effroi à le voir sous cette douleur. Heureusement, ce n'était pas mon premier patient pour ce qui était d'un cas pareil.

« Ça te prendra un moment à t'y faire. Tu peux t'imaginer encore d'avoir un coude et des doigts. Un peu comme lorsqu'on a des engourdissements. »

Marmonnais-je assez fort pour comprendre mon blabla, alors que je lui appliquais de la glace pour calmer les inflammations, durant une dizaine de minutes maximum.

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 406
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Mer 9 Mar - 11:28

IN YOUR ARMS
 


Ainsi ce n'était donc qu'une inflammation. Kiba demeura pensif un long moment, la douleur s'atténuant légèrement ─ ou était-ce dû à l'habitude d'avoir mal qui commençait à s'installer ? Il inspira calmement mais ses nerfs valsaient joyeusement avec la colère par moment. Cette situation on ne peut plus précaire n'était déjà pas facile de base, alors avec un bras en moins, il avait la sensation de devenir un poids morts. Il réquisitionnait beaucoup de gens pour des soins divers et le choc globale que son amputation avait causé jouait sur le moral de pas mal de personnes. Tant de responsabilités.

Kiba releva les yeux vers Cherry. Elle avait dit considérer cette vie comme une dernière chance. C'était une vision intéressante, mais pourquoi une dernière ? Ce mot tout particulièrement avait interpellé Kiba qui s'installant un peu mieux sur le lit, préféra faire la discussion pour éviter de trop penser à ses propres malheurs. Il avait déjà fait le légume par le passé, et le souvenir de lui-même dans cet état l'énervait assez pour qu'il ne sombre pas dans une dépression intense.
Cherry lui appliquait de la glace, semblait minutieuse et calme. C'en était même un peu intriguant. Lui était-il arrivé quelque chose par le passé pour qu'elle voit cette vie comme une "dernière" chance ?

« Il t'est déjà arrivé de perdre un patient ? » demanda-t-il sans la moindre once de tact.

Les formes n'y étaient pas, mais son regard et le ton employé n'avait rien d'agressif. Il savait que c'était une question indiscrète, mais la mort n'était pas un tabou dans la médecine à ses yeux. C'était quelque chose de presque normal, comme une vieille rivale toujours prête à vous voler vos patients dès que vous faites le moindre faux pas.

« Tu as employé les mots "dernière chance". Pourquoi ça serait la dernière ? »

L'Ancien Temps semblait lointain par moments. Tellement loin que Kiba se disait parfois que toute sa vie d'avant n'avait été qu'un rêve. Il n'avait pas de mal à se projeter dans ce nouveau monde, à penser à l'avenir, à imaginer ce que pourrait devenir Wooden Cove. Mais les autres ?... C'était peut-être trop récent pour eux ?

copyright acidbrain


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 38
— Feat. : Sakura Haruno - Naruto
— Réveillé(e) le : 08/02/2016

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   Mar 15 Mar - 1:23

I am sorry but I did everything I could.

feat. kiba & cherry


Les murs n'étaient pas blanc, pour ma plus grand joie. Des murs plutôt saccagés par les années engendrées, tout faisait si vieillot et délabré. Aucun charme à y trouver, vraisemblablement. Je souriais, je ne savais pourquoi, mais mes lèvres trouvaient la volonté de s'étirer encore et ce même après ma cryogénisation. J'ignorais quelle année nous étions, mais je ne cherchais pas tant à le savoir. Le temps était le temps, tout simplement. Une fraction d'heures comme la lassitude d'une minute perdue. Je relevais presque lentement les yeux pour atteindre ses orbites noires, alors que sa voix s'élevait pour briser le silence. Je sentais mon souffle se couper légèrement à l'entente de sa question. La mort. Cette partie de la vie mystérieuse avait toujours été la source de questions la plus répandue sous toutes les formes possibles. La mort, je la voyais comme un spécimen non-identifié. Une forme d'énergie qui se puisait dans les âmes atteignant le seuil de leur fin de vie. Elle pouvait nous happer n'importe quand.

« Plus qu'un, mais il y a toujours une mort pour nous marquer plus qu'une autre. C'est ça, s'enrôler dans la médecine. Avoir les yeux baissés vers la vie, mais aussi la mort. »

Disais-je en plissant légèrement les yeux, les traits de mon visage relâchés. Une expression calme qui cachait une personnalité anxieuse et craintive vis-à-vis cela. Je fixais ensuite les alentours. Les lieux étaient si étranges que je ne pouvais rarement les lâcher des yeux. Je ne me sentais pas encore à l'aise dans ce genre d'endroit. Toujours cette impression que la faune sauvage nous bondirais dessus un de ses jours en ayant le dos tourné. Pour le moins, je m'aurais presque imaginée que j'étais le cobaye d'une simulation fictive.

« Je ne crois pas qu'on me réservera la chance d'être cryogénisée à nouveau. C'est un peu comme un parcours final. Sois je survie, sois je meurs. »

La vie, ici, semblait plus intéressante, mais bourrée d'obstacles. C'est ce que j'avais toujours recherchée ; de l'adversité, un peu plus de concurrence et d'entraide. La race humaine pouvait-elle s'améliorer socialement avec les autres en ce nouveau départ ? J'ignorais tout. Ce que je savais c'était que j'étais loin d'être une ancienne, ici, et que je devais me creuser une place. Pour le moment, tout avançait comme j'espérais...

« Tu te plais ici ? On dirait quasiment un rêve éveillé. »


made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+126 ─ « Fraise & Chocolat » ft. Cherry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chocolat / Vanille / Fraise / Citron / Nougat (Orichi-saaan)
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» Tarte au chocolat et à la noix de coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Centre de soins-