Partagez | .
 

 J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Mar 1 Mar - 0:10

Cryopod n°8 || segment n°1D & Cryopod n°9 || segment n°1D & Cryopod n°5 || segment n°1D


Même après un cauchemar terrifiant, vous n'avez jamais vécu de réveil aussi brutal que celui-ci. Vous vous sentez engourdi, comme coincé dans un carcan de coton, avec la bouche pâteuse et vous devez déployer une énergie phénoménale pour ne serait-ce qu'ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

❝ Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil. ❞

Le message se termine par un bruit de carillons et vous entendez un bruit de succion. La porte vient juste de s'ouvrir.

Citation :
Vous venez tous les trois de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Alpha
avatar
— Messages : 177
— Feat. : Dante//DMC (reboot)
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : b&w

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Mar 1 Mar - 15:10

qui a rallumé la lumière ? // jour 133.


La lourdeur de ses paupières, sa bouche pâteuse, ses mains moites...
Un réveil qui couperait à n'importe qui son érection matinale. Est-ce le matin de toute façon ? Il ne sait pas, il ne sait plus. Ses cils gelés pèsent sur ses yeux, tant et si bien qu'il a du mal à les ouvrir. Il finirait peut-être par abandonner et se tourner pour se recoucher si le lit n'était pas si froid. Quel lit est si froid qu'il vous glace le sang au point que vous finissiez par penser avoir dormi avec la Reine des Neiges ?
Achille a la vue brouillée et le cœur qui palpite. Il s'extrait douloureusement de son pod, insultant mentalement la voix de robot qui l'a obligé à quitter Morphée... Et glisse jusqu'au sol pour y cracher un souffle froid et ses poumons.
Son corps est douloureux, il pique, sa peau le tiraille. Quelle torture. Quel réveil merdique.

Il choisit le sol comme nouveau réceptacle, reste assis la, tremblant et tressautant au fur et à mesure que ses muscles se défont du froid artificiel. Tout son corps lui fait un mal de chien et jamais, - même pas après un combat intensif - jamais il n'a ressenti de telles sensations. Il tousse, tousse, et tousse encore. Et encore.
Et l'un après l'autre, ses souvenirs viennent altérer sa vision de la réalité ; l'un après l'autre, il les vit comme si c'était l'instant présent.

« oh le con... »

Et, au milieu des flashs, il se demande où sont passés les deux plus grands parasites de sa vie...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 43
— Feat. : girl/daoko
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : #88d7d1

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Mer 2 Mar - 3:50

réveil achille, illithyia & velt # day 133
Au chapitre des réveils difficiles, celui-ci obtenait la palme du plus éprouvant. L'esprit confus et les membres engourdis, il était à vrai dire compliqué de définir si elle tentait de se réveiller ou dormait encore, en proie à des songes quelque peu anxiogènes. Le plus troublant étant probablement qu'elle n'avait pas le moindre souvenir de s'être endormie, ni vraiment pourquoi - ses derniers souvenirs remontaient à un énième texto de sa mère auquel elle ne répondrait pas avant une semaine et. Oh. Cette voix féminine n'avait rien de similaire à celle de sa petite amie - sauf peut-être un petit côté irritant mais ça n'était pas le sujet, et définitivement pas pas celle d'une quelconque figure maternelle.

Ouvrir les yeux n'avait jamais semblé être tâche aussi herculéenne avant ce jour, et c'était sans compter l'impression que quelque chose ne collait pas à ses souvenirs. Pourtant, la bouche pâteuse et l'impression d'avoir une bille en fonte cognant contre sa boite crânienne étaient les habituels symptômes d'une soirée trop arrosée (trois verres et c'était foutu pour elle) alors pourquoi n'avait-elle pas souvenir d'avoir bu? Oh, les rêves en général ne faisaient pas toujours beaucoup de sens mais plus les secondes filaient et plus elle devait admettre l'évidence : ça n'était pas un rêve, pas plus qu'une gueule de bois carabinée.

La perte d'équilibre entraînée par l'ouverture du pod fut amortie par sa main la retenant tant bien que mal, au profit d'efforts trop exigeants pour sa faiblesse actuelle. Et après tout, le sol n'était pas si mal, surtout en réalisant que la pièce semblait tanguer tout autour d'elle. À présent, le froid était plus désagréable qu'engourdissant, faisant frémir son échine tandis qu'elle cherchait à éveiller au moins une lueur de de lucidité, frottant son minois d'une paume bien trop moite à son goût. « Oh bordel Achille, arrête de chouiner tu veux..? » Ses mots n'étaient alors que des bribes maugrées, des syllabes teintées d'une once d'agacement naturel. Mais savoir son frère là (à défaut de le voir, ses paupières closes atténuant la nausée) était rassurant, tout autant qu'elle n'aimait pas ce qu'enfin ses souvenirs lui révélaient et que le sol sur lequel ses fesses reposaient était inconfortable. « C'est quoi c'bordel, vous avez foutu quoi putain. » En cas de doute, accusez Achille - et Velt. Où était-il d'ailleurs, ce sombre idiot?

hrp : je précise juste que velt est pas censé se réveiller de suite donc si quelqu'un veut intervenir, faites-vous plaisir hein.

_________________
my skin and bones have seen some better days
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Réveillé(e) le : 12/02/2016

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Jeu 3 Mar - 16:35

And I can't get rid of a tingeling fear
You'd sort me out if my head gets clear

L’idée d’assister à son premier réveil l’inquiétait un peu. Qui sait ce qu’elle y trouverait, dans son sous-sol, avec sa chance ? Un psychopathe ? Un serial killer ? C’est avec une boule au ventre qu’elle regardait la petite entrée de la voûte. Une large couverture sous le bras, elle se décida à y entrer, d’abord en lançant son linge, avant de descendre à son tour. Ramassant le drap une fois au sol, elle regretta de ne pas avoir apportée avec elle une lampe de poche. Depuis son réveil, et l’ouverture du niveau -1, elle ne s’était jamais plus aventurée dans cet endroit, et en avait complètement oublié l’obscurité. Elle descendit donc avec prudence les escaliers menant au niveau inférieur. La lumière ici se faisait déjà plus forte.

Essayant de ne pas trébucher sur ses propres pieds, elle s’avançait à pas hésitants dans le réfectoire, puis finit par rejoindre le segment 1D. Et déjà, des gens. Elle ne s’attendait pas à en découvrir de sitôt, et pourtant. Deux personnes étaient allongées au sol, deux personnes dont elle devait s’occuper. Se retournant furtivement, espérant voir un autre survivant apparaître d’un moment à l’autre. Elle se retourna en direction des deux inconnus, et afficha un sourire gentillet.

Bonjour ! commença-elle d’une voix enjouée, parce que la politesse restait la moindre des choses, même après la fin du monde.

Puis elle regarda sa seule couverture, et constata qu’ils étaient plusieurs. Son programme de sauvetage s’effritait, et tombait en petits morceaux devant ses yeux tristes. Ah, les imprévus. Elle détestait ça.

Tout va bien, c’est normal. continua-t-elle, plus calme et rassurante.

Elle déposa sa couverture sur la plus proche des deux personnes avec un sourire, puis se redressa. Son regard était paisible, mais son esprit disait “????”. Qu’aucun des membres du camp n’ait pensé à écrire le super manuel de l’aide aux marmottes la subjuguait toujours. Peut être qu’après cette expérience qui s'annonçait enrichissante, elle s’y lancerait elle même. Pour l'instant, elle se tenait en plein milieu d'une pièce souterraine, dans un monde post-apocalyptique, avec des gens allongés autour d'elle qu'elle n'avait jamais vu de sa vie, et se demandait quoi faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 177
— Feat. : Dante//DMC (reboot)
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : b&w

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Sam 5 Mar - 20:41

qui a rallumé la lumière ? // jour 133.


La nausée déboule dans l'équation avec une violence inattendue, pliant Achille en deux dans un rot bruyant et sans nul doute, dégoûtant. Il respire comme un bœuf, aussi fort que s'il avait été une femme sur le point d'accoucher.
Si il n'avait pas serré ses dents pour empêcher le vomi de passer, il aurait certainement lâché une flotte entière de jurons. Au bout de quelques secondes qui lui parurent infinies, une voix féminine lui fit relever la tête. Hoquetant face à un nouveau reflux gastrique, il put discerner les traits franchement disgracieux de sa sœur.

« espèce de - » nouvelle nausée, respiration, reprise du discours « espèce de sale morue. »

Poussant un soupir, il reprit sa position fœtale pour parer à toute nouvelle nausée éventuelle, tournant le dos à sa sœur. Il était soulagé de la voir, mais actuellement, toute démonstration d'amour fraternel lui était impossible.
À demi-mort sur le sol, secoué de tremblements, il n'aurait su dire si la seconde voix féminine qu'il entendait était réelle ou tout droit sorti d'une réminiscence érotique.

« Urgh. » parvint-il à cracher entre deux assaut de son estomac. Impossible de parler en des termes corrects avec un alien qui tente de franchir la barrière de vos intestins.
Il faillit rire en y pensant. Mais ç'aurait été trop risqué.
Non il ne voulait pas vomir, non il n'allait pas vomir.
Hors de question.
Idiot.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 77
— Feat. : Nathaniel.
— Réveillé(e) le : 21/01/2016

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Sam 5 Mar - 21:07


Pas de repos pour les braves

Armes d'ethan ; couteau de survie + machette

Il fallait bien qu'il le fasse.
Depuis quelques temps, très peu de personnes viennent voir les cryopods, vérifier si des gens sont réveillés et s'ils ont besoin d'aide. Tout comme lui avant, tout comme ce fut le cas d'autres gens et il ne faut pas perdre cette ligne de conduite. Si certaines personnes préfèrent s'isoler tandis que d'autres ont besoin d'assistance ... C'est leur problème.
Son nez lui fait encore mal, mais moins qu'avant et puis bon, ce n'est pas ça qui va l'empêcher de faire ce qu'il veut de ses journées. Alors il se muni d'une couverture ou deux, puis d'une gourde bien remplie et enfin, se dirige vers ce nouveau niveau.

Ses pas avancent et c'est avec une légère incertitude que sa personne s'arrête net devant la porte. Des bruits, des mots ... Visiblement, ils sont plusieurs. Et y a déjà quelqu'un avec eux. Une rousse, qu'il ne connait pas, mais qu'il salue d'un hochement de tête. Enfin, il dévisage ceux qui sont réveillés. Bien, alors on va y aller petit à petit ...
« Bien le bonjour. » Sa voix était emprunte de toute la neutralité possible. Ethan s'approche du jeune brun et lui met une couverture sur ses épaules, l'ajustant de sorte à ce que le tissu l'enveloppe totalement. « Vous vous sentez bizarre, c'est normal. » Si y a besoin, il les aide à se redresser, si y a besoin, il leur donne à boire. Si encore, y a besoin, il les aidera à se relever.

Ce n'est pas dans ses habitudes, mais il essaie d'être le plus rassurant possible. Dans sa carrure, dans sa façon de parler ... « Vous n'êtes pas les seuls à avoir été dans cet état. Ça vous passera, ça c'est sûr. » Trop se focaliser sur un mal être ne fait que l'accroître. Tout bêtement. Il prend par ailleurs leur température, puis vérifie doucement l'état de leur pupille. « Prenez le temps dont vous aurez besoin. Et soyez juste prêts pour la suite. » La gourde est tendue, qui veut lève la main, tandis qu'il se tient au milieu, le plus proche de chacun.

(c) Jules pour WC

_________________

Il serait temps que les choses changent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 18
— Feat. : reagan; siobhan chiffon
— Réveillé(e) le : 27/01/2016
— Couleur : indianred

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Dim 6 Mar - 22:16



elle se rappelait encore, cheverotante, de son réveil douloureux. voilà un mois, 34 jours, que dushka arpentait un monde que plus personne ne reconnaissait et qui ne reconnaissait personne. dushka n'avait ni la carure ni la patience, mais en revanche un esprit surchargé à évacuer. elle se lève alors soudainement et se précipite vers la voûte 5, qu'elle n'a jamais arpenté. elle-même est issue d'un autre set de cryo cosy situé plus loin. mais elle a une poussée altruiste : qui sait s'il y avait quelqu'un.

elle descend et dévale et s'avance puis stoppe net quand elle les remarque. c'est un peu étrange de voir des mouvements de vie dans un endroit si sombre. lumière faiblarde, visages gelés encore inanimés. et puis eux, flaques de consciences. dushka a la nausée comme au premier jour. c'est la première fois qu'elle accueille. deux habitants auprès de deux marmottes tremblantes. l'achèvement du rêve, la fin du repos et l'accès illimité à toutes les horreurs de la vérité de la voûte. dushka aimerait tellement interrompre le flot des réveils, anesthésier tout ce monde en permanence. tout est mieux que wooden cove sauvage.

ils échangent quelques mots. 'achilles' et 'morue' ? si l'adresse en elle-même prête un peu à confusion, la nature de la relation est forcément familière. deux amis ou amants ou cousins ou collègues. un lien vestigial d'une autre époque plus clémente, plus douce. très paradoxal quand on traite l'autre de 'morue'. un lien qui bravait l'interdit pour venir se réfugier dans cette antre de désespoir qui pulsait d'instict de survie. dushka se tord de jalousie. parce que dushka a rampé seule hors de la voûte. elle a envie de détourner les yeux et les talons, mais elle se force. et même, dans un instant de bravoure, s'avance. elle peint sur son visage une expression de bienveillance qu'elle a volé à sa mère.

« salut, b » s'étrangle-t-elle. toute tentative de parole se meurt dans sa gorge dès qu'elle l'aperçoit. ses yeux en deviennent carrés et lui grimperaient presque sur le front si elle n'avait pas plaqué ses mains sur son visage. oh putain. dushka pensait définitivement avoir éliminé le concept de chance de sa conscience, mais là c'était vraiment une poisse si transnationale qu'elle concurrençait mcdo. il fallait que la puterelle la plus improbable atterisse ici. les injures s'enchaînent dans son esprit, sa bouche entrouverte sur un bienvenue oublié. « j'hallucine » en un souffle maigre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 43
— Feat. : girl/daoko
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : #88d7d1

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Dim 6 Mar - 23:10

réveil achille, illithyia & velt # day 133
L'insulte ne méritait pas plus d'un 5/10 pour cause de réchauffé. « J'en viens à regretter que tu sois pas soudainement muet. » Une image ayant presque un goût de paradis, ou du moins quelque chose s'apparentant à des vacances qu'elle considérait mériter. La réalité était cependant bien plus cruelle, son frère n'était pas muet pas plus qu'en bon état – ses paroles acerbes étaient bien loin d'enterrer ses inquiétudes à son sujet – et tout ça n'avait définitivement pas l'allure d'une île paradisiaque.

Rouvrant les yeux l'espace d'un instant, elle aurait voulu ajouter quelque chose, Illithyia, se moquer de son état lamentable pour oublier le sien et le contenu de ses propres boyaux qui tanguait dangereusement ; une nouvelle voix la coupa dans son élan, trop enjouée à son goût surement (trop pour la situation en tout cas) et elle ne daigna pas accorder un regard à sa propriétaire. Ou peut-être étaient-ce les paroles réconfortantes, qui bien que nées probablement d'une bonne intention, avaient plutôt l'effet contraire. Et ce ne fut qu'en sentant sa présence et ce qui devait être une couverture sur ses épaules qu'elle souleva une paupières, puis une autre. Dans d'autres circonstances, elle se serait dit qu'elle avait toujours bien aimé les rousses et l'aurait probablement observée plus attentivement, le sourire tout sauf innocent ; là n'était pourtant pas le moment et tout ce qui traversa la barrière de ses lèvres fut un pâteux « merci » sans réellement consistance, le vert vif de ses prunelles s'attardant quelques secondes sur le second venu, avant de retrouver le confort relatif de ses yeux clos.

Ils avaient l'air préparés, ces inconnus, et surement était-elle censée y trouver du réconfort – les paroles de l'homme n'aidaient cependant pas totalement et n'étaient en tout cas définitivement pas le remède miracle contre la nausée, qu'importe qu'elle finisse par passer ou non. Au moins, il était utile et la faible gorgée d'eau qu'elle avala avant de lui rendre maladroitement la gourde en était la preuve — non la vérité était plutôt qu'elle venait de presque s'étouffer en ravalant un juron à la vue d'un visage qu'au contraire elle connaissait. Génial. Et ça faisait beaucoup de choses pour son cerveau encore à moitié congelé, trop de choses mêmes à assimiler en si peu de temps – surtout lorsqu'elle avait bien mieux à faire que confronter une ex larguée de la façon la plus glorieusement pathétique qui soit.

Déglutissant avec peine, gardant un coin de regard à l'attention de la dernière arrivée (avec un semblant de sourire moqueur?), elle remit la gourde entre les mains de son propriétaire. « Dites, vous auriez pas avec vous un grand blond, tatoué, franchement hot mais vraiment casse-couilles et du genre parasite? » Soupire. « Ou il fait encore partie des légumes congelés. Faut l'trouver. » La toux rauque et le mal de mer revenant à la charge, son visage avait finalement trouvé le précaire confort de la paume de ses mains. Définitivement, trop d'événements et informations, entre le réveil chaotique, la désorientation et des inquiétudes à la pelle. Sans parler de la nausée plus que persistante. Que du fun.

_________________
my skin and bones have seen some better days
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Réveillé(e) le : 12/02/2016

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Lun 7 Mar - 14:31

And I can't get rid of a tingeling fear
You'd sort me out if my head gets clear

Olivia se rassura quand un garçon qu’elle ne connaissait pas s’ajouta à la “superbe team de secours aux marmottes” (les teams commençaient à partir de deux, c’était bien connu). À son hochement de tête, elle répondit d’un sourire poli, avant de suivre ses actions : Elle l’imita, posant sa main sur le front de la jeune fille pour prendre sa température, faute de thermomètre. Elle souffrait d’un mal évident, mais les aspirines semblaient avoir disparu de la surface de la terre. Elle ne pouvait que prendre son mal en patience.

Une autre jeune fille, tout aussi inconnue à Olivia, fait son apparition. Ses yeux s’écarquillent quand ils se posent sur le visage de cette personne dont elle s’occupait : Olivia devine un lien passé entre elles. Elle espérait qu’il soit positif, pas besoin d’ennemis après la fin du monde. Mais le ton de son j'"hallucine" ne rassure pas la Gamma, qui espère assister à un gros câlin mielleux dans les prochaines minutes plutôt qu’un gros câlin… Suivi d’une prise de catch.

Dites, vous auriez pas avec vous un grand blond, tatoué, franchement hot mais vraiment casse-couilles et du genre parasite ?

Son attention se reporte sur celle aux jolis yeux verts, qu’Olivia n’avait qu’entrevu qu’un instant. Un grand blond tatoué et franchement hot ? Son radar à beaux mecs se serait-il cassé pendant qu’elle ne faisait pas attention ? Se relevant, elle partit à la recherche du dit garçon, regardant à travers le gel des cryopods. Il lui fallut un instant pour trouver quelqu’un qui convenait à cette description, se trouvant à une petite distance de l’un des cryopods récemment ouvert.

Comme lui ?

C’est vrai qu’il n’était pas mal. Elle se retourna vers les deux marmottes, pensant qu’ils étaient chanceux d’être réunis au même endroits, dans la même segment.

Il va bien finir par se réveiller.

Elle leur témoigna un regard compatissant, à eux, qui devaient être si inquiets... Probablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 177
— Feat. : Dante//DMC (reboot)
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : b&w

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Ven 11 Mar - 16:05

qui a rallumé la lumière ? // jour 133.


Aucune pensée sensée ou même construite ne voulait plus se former dans la tête du « petit » Achille. Il se sentait aussi paumé et tremblant que le jour où il s'était perdu dans une galerie marchande. Une des humiliations les plus cuisantes de sa vie puisqu'il avait fini par faire dans son pantalon juste en face de sa soeur, hilare. Cet épisode l'avait suivi jusqu'à la high school, merci Illithyia.

Il collait son front fièvreux contre le sol de façon compulsive, cognant et cognant comme si ça pouvait changer quelque chose. Pour un crétin, s'en était un et un gros. Mais qu'est-ce que ça pouvait être salvateur. La douleur au crâne l'empêchait de penser à celle que provoquait la « décongélation » de ses muscles.

Un grésillement à ses oreilles lui signala que quelqu'un avait ouvert sa bouche pour parler. Rien avoir avec Illithyia, puisque c'ets une voix masculine. Pas qu'Illi ait une voix très féminine au départ mais quand même... Il n'arrive même pas à tourner la tête pour remercier et se contente d'un pouce levé à la va-vite pour signifier un semblant de remerciements.
Encore quelques longues et douloureuses secondes passent avant qu'enfin il puisse s'asseoir, les yeux pleins de larmes et une haleine au niveau probablement proche de « senteur infernale capable de tuer ».

Le type qui parle est plutôt agréable à regarder, mais la pensée ne fait que passer alors qu'une seconde de non-vigilence permet au vomi de sortir de sa bouche. Dégueulasse.
Il dégobille tout son soûl dans un bruit peu ragoûtant. Ce qui l'empêche d'avoir l'immense honneur d'assister à l'apparition de Dushka. Tant pis, il vomit.

Cependant son ouïe correctement rétablie lui permit de capter que Velt était le centre de la discussion désormais et quand il entendit la Rousse dire ce « comme lui » appréciable, Achille se releva tant bien que mal pour aller vérifier par lui-même. Pas franchement la meilleure des idées puisqu'il retomba en avant, agrippant au passage les deux seins de la Rousse, glissant jusqu'au sol les mains toujours au même endroit et la tête maintenant au niveau de son... De sa... Enfin, vous voyez quoi.

« Oops. » dit-il en finissant par retomber lamentablement sur le dos.


(hrp) sry pour le tps de rep, not sorry pour les boobs d'olivia

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 77
— Feat. : Nathaniel.
— Réveillé(e) le : 21/01/2016

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Mar 22 Mar - 5:52


Pas de repos pour les braves

Armes d'ethan ; couteau de survie + machette

Il se permet donc de vérifier leur état. Et ce dont ils pourraient êtres capables plus tard. Mine de rien, le garçon semble avoir la musculature et la carrure pour être un alpha. Mais pour la fille ... Il n'est pas réellement sûr et vu sa dégaine, ce n'est toujours pas aussi sûr. Mais bon, s'ils peuvent êtres utiles d'une quelconque manière à la communauté, pourquoi pas. Même si bon, ils ont l'air de se connaitre et ... D'être en bon terme ? Mais d'un côté, quelque chose lui dit de ne pas s'en mêler. Et c'est là qu'une énième personne intervient et à l'entente de ses mots - en plus de son regard - elle a l'air de connaitre la demoiselle. Bien, surtout. On aura pas à se soucier de leur intégration ici.

Puis vint le moment où elle demande s'ils ont vu un ... Blond, tatoué ? Puis la rouquine entreprend la recherche et effectivement, le recherché se retrouve dans un cryopod. Bien, il n'est pas mort, c'est déjà ça. Ils auront au moins la satisfaction de savoir ça. « Apparemment, il est ici. » Ayant récupéré sa gourde, il se redresse et était parti pour voir la tronche du blondinet ...

Jusqu'à ce que l'autre brun fasse une entrée en scène digne de ce nom. Un léger eurk s'échappe de ses lèvres, puis il se met à regarder la demoiselle, pour enfin lui proposer la gourde pour qu'elle puisse se laver un minimum. « Eloigne-toi un peu de lui. Il m'a l'air marrant c'lui-là. » Et par la même occasion, il va aider le péquenaud à se redresser - l'éloigner de la pauvre malheureuse, aussi - ou du moins, à ne pas patauger dans son vomi. Ce n'est pas évident, ça c'est sûr, mais on peut se dire que c'est comme soulever un mort ou un presque mort.

« Ne te surmène pas, déconseillé. » Il l'installe contre le mur, juste à côté de son copain l'endormi. Ou alors non loin de lui. « Regarde, tu vois, il est là. Rassure-toi. » S'il s'est précipitamment relevé, c'est peut-être pour lui ?
Peut-être, oui. Et dans l'immédiat, vaut mieux ne pas penser quel genre de relations peuvent les lier, tous les tro- tous les quatre. Si on compte la dernière arrivée. « Il n'va pas tarder à se réveiller, je pense. » À supposer qu'ils ont été endormi à la même seconde et tout le reste.

(c) Jules pour WC

_________________

Il serait temps que les choses changent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 11
— Feat. : genos ‒ opm
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : seagreen

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Mer 30 Mar - 0:08

( day 133 )

La moindre pulsation fracasse et déchire sa cage thoracique. Calvaire attisé d’une véhémence sans nom, la douleur lui arrache une plainte muette en un souffle, une inspiration brutale et glaciale pénétrant sa gorge dépérie, givrant ses poumons jusqu’aux alvéoles. Sa respiration ainsi irrégulière forme un voile de condensation venant orner sa prison de glace jusque là entrouverte.

Ses paupières vibrent de façon frénétique, restent closent cependant. Et les voix qu’il perçoit alors – au loin certainement, difficile à déterminer – lui semblent étouffées, comme immergées, voire imperceptibles suite à une lente déflagration. Sans réellement pouvoir se prononcer – le moindre mot agonisant péniblement aux abîmes de son gosier, certaines lui paraissent familières.

Soudain un bruit de succion faisant écho au précédant, la porte se découvre enfin. Une brise ardente sillonne son épiderme en un frisson d’émoi succinct, ses iris lui révèlent une aquarelle aux teintes tamisées et aux galbes nébuleux, aveugle ses pupilles contre toute attente. Non sans peine, Velt tente de s’ériger, émerge rudement de sa cage de verre, puis esquisse quelques frêles mesures en y prenant appui, la démarche vacillante.

Dans un état de pseudo-conscience, ses sens ainsi en pleines divagations ignorent son compagnon au sol, son attention se porte alors sur le jeune brun (Ethan) à quelques pas qui, la vision sans moins rigueur, lui ressemble en tout point – d’autant qu’il ne soupçonne aucunement la présence de parfaits inconnus. Cependant, quelque chose ne va pas. Son équilibre flanche brutalement et d’un réflexe démesuré entraine le jeune homme dans sa chute.

Le crâne en pleine résonance et les entrailles nouées d’une nausée fortuite, il s’efforce amèrement afin de se maintenir sur ses coudes – son propre corps jonchant celui de sa victime, la tête posée sur son torse (pour le reste des détails sur cette position, certainement inconfortable, libre court à votre entière imagination). Ses prunelles enrobées d’un noir d’ébène détaillent son vis-à-vis, retrouvent peu à peu leur précision, puis le hic survient. Pas si mal à y regarder de près, néanmoins pas la bonne personne. Ses lippes se délient, sa voix parvient aux frontières de ses cordes vocales. « Pas que la situation me dérange, mais j’ai comme l’impression qu’il y a un malaise. » Velt se laisse de nouveau choir sur le brun, non sans une certaine satisfaction, mêlée au supplice de sa condition.

_________________
impale thee on misery on punishment you bleed, your heart is uneasy, I see what you need. for years we torment you, the demons you flee. your patterns sporadic, it's true entropy. i've cornered you now beneath this crimson moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 18
— Feat. : reagan; siobhan chiffon
— Réveillé(e) le : 27/01/2016
— Couleur : indianred

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Ven 1 Avr - 23:22



elle rejetta sa tête en arrière, avec ses boucles encore peroxydées. quelle vaste fumisterie, quelle énorme blague et quel connard de karma. autour de ses yeux, elle ne peut empêcher quelques iridescences d'amusement. quelle peine et quelle probabilité infime, quelle géante coïncidence. s'ils n'avaient pas été là actuellement, elle ne les aurait jamais revus. ils seraient tous morts. cet évènement sans date, sans nom, sans précision. l'explication de cet improvisé âge pseudo-préhistorique avec quelques allures vestigiales du futur.

après, c'est le bal classique de la marmotte à peine éveillée. dégueuler, se plaindre, gémir. comme se réveiller dans un frigo un mauvais lendemain de soirée. peu commun, peut-être.

chacun fidèle à soi-même. achille libidineux, lith pétasse. elle soutint son regard sans réagir à sa demande. un presque-sourire, l'air de rien. pas d'affection, pas de soulagement, juste un putain mais. dushka allait assister, malgré elle, aux expériences d'éveil d'un groupe d'amis qu'elle avait archivé. de ses propres yeux, jauger la faiblesse avec une once déplorable de compassion. ce serait jouissif s'ils ne dégueulaient pas tant. et velt avachi sur ethan.. il n'avait décidément pas besoin de l'assistance de dushka.

« quelle belle journée » elle pousse un souffle sarcastiquement satisfait « et quelle joie de vous accueillir dans la cove » mêlait la désinvolture et une émotion d'étrangeté, de surréel. ça chavire dans tous les sens comme sur le pont d'un bâteau.
 
elle s'avance plus près et s'agenouille à raisonnable distance. observant comme on observe un documentaire animalier. que c'était beau de voir le fier velt en si basse stature. « si ça tangue un peu, c'est normal » le rassure-t-elle. inutile de préciser que dushka ne prévoyait d'être d'aucune utilité au bon déroulement de leur remontée. l'une des premières phrases clichés qu'on susurre aux marmottes. « enculés » prononcé dans un souffle, au milieu d'un sourire qui ne réalise pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 43
— Feat. : girl/daoko
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : #88d7d1

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Lun 4 Avr - 3:40

réveil achille, illithyia & velt # day 133
L'inquiétude quant à la présence du blond s'évanouit à l'instant où la demoiselle confirma sa présence, son attention rapidement attirée par son frère, qui une fois n'est pas coutume se faisait remarquer – et pas de façon élégante. Le bruit (elle avait détourné le regard promptement) avait suffi à réveiller sa propre nausée, la bile remontant presque aussi rapidement qu'un juron avait filé entre ses lèvres. Hors de question de se mettre à vomir comme lui, ce serait bien trop humiliant sur bien des points, surtout face à son ex, les autres n'étant que d'illustres inconnus qu'elle ne tenait pas forcément à mieux connaître. Pas là, alors qu'elle n'était pas à son avantage, désorientée et nauséeuse.

« Tu perds pas ton temps. » Soufflé à mi-voix, elle n'avait pas manqué le spectacle lamentable d'Achille se retenant à la rouquine à l'instant où elle avait rouvert les yeux. C'était franchement ridicule et tout à fait à sa mesure, mais le rire qui s'évanouit à peine sa gorge quittée n'était pas franchement sincère. Ça n'allait pas du tout et prétendre le contraire était usant, au-delà de ses capacités actuelles. Ce qui ne l'empêcha pas de finalement esquisser l'ombre d'un sourire en avisant la silhouette de Velt (finalement éveillé!), et la chute qui suivit. Comme quoi, même après un sommeil aux allures de lendemain de cuite, aucun d'entre eux n'avait perdu leur capacité à se faire remarquer, quoi qu'il arrive.

Et il y avait toujours Dushka – toujours en vie, toujours à son goût, toujours, eh bien, elle. Y penser lui tira un nouveau sourire mais ce dernier n'atteint jamais son regard, accentuant le sentiment qu'il n'était que feinte. « Et y'a moyen de récupérer mes fringues? » A cet instant, Illithyia choisissait délibérément la superficialité aux questions trop sérieuses, ne se sentant pas d'attaque pour une remise en question de la raison de sa présence ici, ou même de sa propre existence. Puis, cette hideuse combinaison stupide était inconfortable, suffisamment pour attiser sa patience inexistante, et la rendre irritable – et la pousser à faire des trucs stupides.

Se lever par exemple.

Probablement plus que stupide et le monde tanguait toujours autour d'elle, lui tirant un gémissement qu'elle étouffa tant bien que mal ; son dos appuyé contre la première surface stable à sa portée et les jambes tremblantes, la voilà qui forçait la neutralité sur son faciès, avec un succès plus que mitigé. « Un peu d'aide. » Pour se changer. En fixant Dushka avec une insolence déplacée, du genre qui méritait des claques – risible vu son état.

_________________
my skin and bones have seen some better days
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Réveillé(e) le : 12/02/2016

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Dim 17 Avr - 20:54

And I can't get rid of a tingeling fear
You'd sort me out if my head gets clear

Olivia regardait d’un air fort inquiet le garçon qui s’approchait du cryopod de son ami, et donc d’elle, par conséquent. À sa démarche maladroite, elle devinait déjà ce qui allait se passer tandis qu’il arrivait à sa hauteur… Avant de descendre de quelques “étages”. Certes, elle attendait une chute pareille, mais la possibilité qu’il termine avec les mains sur ses seins lui avait échappé. Il lui fallut un instant de regard vers l’horizon, les yeux changés en un abîme désespoir, avant de se reculer en lâchant un “ew”.

De quoi commencer une relation sur de bonne base, et sans gêne aucune.

Suivant le conseil d’Ethan, elle s’éloigna encore un peu, hésitant à lancer une critique cinglante au jeune homme… Avant de se raviser. Il allait bientôt apprendre que l’ancien monde était mort dans une grande explosion, et son geste était de toute façon accidentel. Du moins, elle l’espérait, parce qu’elle ne tenait pas à avoir un pervers au camp.

Alors qu’elle espéra avoir un moment de calme, le cryopod qui gardait l’ami du duo (qui était maintenant un trio), s’ouvrit. Un garçon blond en sortit, et parvint à rester debout quelques secondes… Avant de s’écraser mollement sur Ethan, qu’il emporta dans sa chute, dans une position des plus… Positionnée. Décidément, cette visite dans la voûte s’annonçait des plus sensuellement maladroite.

Parce qu’il l’avait vaguement aidé avec son incident de plus tôt, Olivia choisit de porter secours à Ethan, en aidant la nouvelle marmotte à se redresser, ce qui s’avéra une tâche ardue étant donné la petite force dans ses bras fins. Elle finit par entendre la question de la jeune fille aux étranges cheveux bleus, et dit :

Tes affaires sont à côté de ton cryopod. Elle força un sourire aimable, et ajouta, pour éviter de nouvelles chutes, aux deux autres garçons : Et vous deux, asseyez-vous un instant, d’accord ? Vos forces vont bientôt revenir, c’est le froid qui fait ça.

Elle ne voulait pas être celle qui leur annoncerait l’apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 177
— Feat. : Dante//DMC (reboot)
— Réveillé(e) le : 29/02/2016
— Couleur : b&w

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   Lun 18 Avr - 21:39

qui a rallumé la lumière ? // jour 133.


tout ce qui suivit s'entremêla dans un joyeux concert de n'importe quoi, n'importe qui, mouvements flous d'une masse de gens de plus en plus grouillante qu'achille s'évertue à garder à l’œil. mais il n'appartient presque plus au monde des conscients quand il se laisse relever, aussi peu coopératif qu'un cadavre en pleine rigidité. un gargouillis risible s'échappe de sa bouche alors qu'il tente de parler, il s'en étonne, restant figé un bref instant, les sourcils froncés, le visage perplexe.
plus rien ne fonctionne correctement, encore heureux qu'il ne se soit pas pissé dessus pour parfaire sa panoplie du petit handicapé des sphincters.

désorienté, il fixe avec intensité le cryopod de velt qui finit par s'ouvrir, crachant son ami hors des limbes glacées. la suite, et bien, il ne sait pas, ne sait plus trop, c'est un peu flou, on se tombe dessus, il grommelle et râle quelque chose qui n'a rien de compréhensible et finit par se laisser retomber au sol - heureusement pas dans son rejet précédemment offert.
sans repère dans cet endroit qui peut à peu devient plus évident à cerner, achille cherche sa sœur du regard pour être bien sur qu'elle est toujours là. rassuré par le son de sa voix ( et sa question absolument hors de propos ), il entreprend de se rapprocher de velt, enfermant avec beaucoup trop peu de délicatesse son visage entre ses paumes abîmées pour lui offrir la déclaration du siècle.

« sse sserait trop dégueu de le faire mais je te roulerais bien uu-une pelle.. sshh »

la rousse parle, il n'écoute plus.
esquisse d'un sourire de mec bourré mais ravi et un petit malaise.
posé. extinction des feux. bisous.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J+133 - Réveil de Velt Sypkens & Illithiya Vlahakis & Achille Devereaux
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1D - 4D-