Partagez | .
 

 J+123 ; after the storm — Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bêta
avatar
— Messages : 88
— Feat. : Hana - dCTb
— Réveillé(e) le : 04/02/2016
— Couleur : #993366

MessageSujet: J+123 ; after the storm — Ethan    Mar 1 Mar - 21:54


After the Storm


Et après.

Oui, il y’a toujours un après.  Le rythme des respirations endormies en témoignent. Les plaintes se font plus rares, les plus amochés souffrent en silence, les dents serrés. Encore une belle démonstration de leur fierté flamboyante, de leur maîtrise car tout est dans la parcimonie. Les hommes ! ; Elle soupire alors qu’elle examine le dernier patient, il s’est enfin endormi paisiblement. Les expéditions dangereuses d’il y’a quelques jours ont été cauchemardesques, marquantes pour certains. Cece en gardera les cicatrices à vie.

Une main rassurante se pose sur son épaule, elle se détend. La voix de Rose se faufile dans son oreille comme une caresse sur sa joue. Sa collègue infirmière lui intime d’aller se reposer, elle va prendre la relève dans le tour de garde. La petite blonde hoche de la tête en silence, elle la remercie d’un sourire timide avant de quitter la salle de soins. Les mains dans les poches, légèrement rejeté en arrière, elle fait les cents pas en regardant le ciel étoilé. Songeuse, elle ne parvient pas à rentrer dans son habitation comme si rien ne s’était passé. Elle qui adore la nuit, pour la première fois de sa vie, elle se sent oppressée dans ce vaste espace calme. Un regard globuleux, un flash envahit son esprit. Elle sursaute, elle frissonne. Elle stoppe sa marche hasardeuse avant de presser le pas pour rentrer à l’intérieur.

Elle se glisse discrètement dans une pièce voisine, déserte, afin de ne pas distraire sa collègue en pleine fonction. La respiration de la petite blonde est haletante, ses yeux tressautent frénétiquement à la recherche d’un point d’ancrage. Elle se sent comme submergée, perdue en pleine mer, elle suffoque. Et cette pièce trop bien rangée n’arrange en rien les choses. Ce blanc parfait, ce rangement ordonné, cet alignement de matériels aseptisés … Toute cette vision d’horreur la révulse.

Sa main fait valser un carnet de notes dont les feuilles s’éparpillent en l’air avant de retomber au sol. Elle retourne sur chaise, bouleverse le rangement du bureau pour le rendre un peu plus fouillis. Mais elle n’est pas satisfaite, il lui en faut plus, toujours plus. Elle vide les tiroirs au sol avant de les jeter, elle peine à respirer. Un bruit attire son attention, elle se stoppe net, le tiroir entre les mains. Sa vision se brouille, elle ne discerne pas le visage de la silhouette qui s’approche d’elle. Va-t-en, aurait-elle voulu lui hurler. A défaut de parvenir à prononcer un mot, elle lui jette le tiroir dessus mais elle le rate d’un mètre. Ses mains tremblent, elle a subitement … froid.

_________________
REVENGE WILL BE YOURS IN TIME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 77
— Feat. : Nathaniel.
— Réveillé(e) le : 21/01/2016

MessageSujet: Re: J+123 ; after the storm — Ethan    Sam 12 Mar - 1:34


Pas de repos pour les braves

Armes d'ethan ; couteau de survie + machette

Quelques heures après l'expédition.
Et le voilà installé contre un lit avec quelques hématomes, un nez fracturé et la sensation d'avoir pris un sacré rocher en pleine figure. Alors en effet, ça serait le bon moment de se plaindre d'avoir un sacré mal de tête, mais voyant que chacun est occupé et que bon, y a pire qu'une migraine, il préfère se taire et se contenter de voir, ainsi que d'entendre. Entendre en attendant que ça aille mieux, ce qui n'est pas plus mal, au vu de son état. Sauf que, il y a un soucis ; les bruits, le brouhaha ... Ça ne l'aide pas. Et bien entendu, il a dû le subir pour le comprendre. C'est donc, péniblement, que son cerveau lui ordonne de se mouvoir et de partir loin de tout ça.

Divaguant dans les couleurs, évitant d'heurter ceux qui sont pressés et puis bon, au moins, il libère un lit. Mais se retrouver avec une sorte de pansement au beau milieu du visage ... C'est pathétique. Sans oublier que bon sang, il espère ne pas avoir les côtes fêlées, mais ça encore, il préfère attendre que ce soit moins bordélique et d'être sûr que ce soit bel et bien ce qu'il pense.
Ce n'est que durant sa petite marche solitaire, qu'il se met à réfléchir à tout ce qui vient de se passer. Et particulièrement à la chose que sa route a croisé quelques heures plus tôt ... Cette rencontre semble avoir laissé des marques, des fortes marques, mais pour lui ; c'était juste une créature à abattre. Son nez est la preuve irréfutable que ce n'était pas une chose inoffensive. Peu importe ce qu'elle défendait ; c'est dangereux, ça doit mourir. C'est simple et efficace comme façon de penser ... Bien qu'un peu cruelle, dans certaines situations.

Mais ils avaient pas le choix, hein ? Esteban était blessé, ce truc l'avait attaqué alors qu'il voulait juste chercher la sortie : ils étaient donc dans l'obligation de l'achever, au risque de lui tenir compagnie, de manière définitive. Donc non, ce n'est pas un monstre et il n'a pas perdu son humanité. Car seul un être humain peut penser comme ça. Ce n'est donc qu'à force de se dire qu'ils ont bien agi, qu'il avait raison de dire toutes ces choses, que le sommeil le gagna peu à peu ...
Jusqu'à entendre un boucan.
Un bruit sourd, suivit d'un autre, puis d'un autre. Malgré son envie profonde de rester contre le mur, sur le sol ... Il se redresse péniblement - les jambes tremblantes, sans doute la fatigue - pour mieux se diriger vers la salle qui semble subir un véritable carnage ... Et c'est le cas de le dire.
Cece.  

Elle était là, au milieu, dans une position qui laisse supposer qu'elle subissait un mal quelconque. Chose qui l'a immédiatement inquiété ; elle est aussi partit en mission, après tout. Avait-elle mal ? Était-elle blessée ? « H-Hey ... » Il a du mal, ça lui fait mal, mais il y a pire. Terriblement pire et il n'est pas question de s'attarder uniquement sur son cas. « Cece. Ça va ? Qu'est-ce qu- ... » Son attention fut immédiatement centré sur la jeune femme ; qu'il n'avait pas vu ce qui l'entourait. Un bordel sans nom, comme si qu'une tornade était passée par là. Il n'avait pas réellement le souvenir de cette pièce dans un tel désordre ... Mais en toute honnêteté, il y a plus important.
Elle, par exemple.

« Ce', t'es blessée ... T'as mal ? » Il pose une main sur son épaule, en guise de je suis là. Mais quelque chose lui dit de faire plus que ça ... Comme essayer de passer son bras autour d'elle, l'invitant à se cramponner à lui si jamais. Même s'il a sacrément mal. « J-Je suis là. Hey, je suis là... » Faire ce qui est possible de faire ou ce dont il est capable de faire ... Pas grand chose, visiblement.

(c) Jules pour WC

_________________

Il serait temps que les choses changent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 88
— Feat. : Hana - dCTb
— Réveillé(e) le : 04/02/2016
— Couleur : #993366

MessageSujet: Re: J+123 ; after the storm — Ethan    Ven 25 Mar - 0:20


After the Storm


De la fenêtre, Cece peut apercevoir le rayon brisé du clair de Lune qui se reflète contre la vitre. Cette lumière tamisée l’extirpe un bref instant de sa contemplation, sous sa mine égarée qu’affiche son visage. Ses yeux verts divaguent alors qu’elle examine la pièce sans épargner le moindre recoin de son carnage. Ses joues perdent de leurs couleurs, ses lèvres vermeilles qu’elle humecte du bout de la langue tremblent, sa respiration semble s’emballer. Sa pression artérielle augmente à mesure que l’afflux sanguin grouille de la couronne de sa chevelure jusqu’au bout de ses orteils. Elle souffle, encaisse le frisson qui traverse son échine tandis qu’elle ne peut contrôler ses tremblements. Le froid ? Si seulement c’était cela …

Elle a terriblement peur la petite blonde. Ses oreilles bourdonnent et le bruit sourd l’emprisonne dans un étau dans lequel elle se sent comme oppressée. Et ce n’est pas la main qui entoure son épaule qui peut la rassurer. La jeune femme sursaute, avant de tourner son regard perdu vers le propriétaire de cette main égarée. Et là, elle le voit. Ses yeux se noient dans l’océan de son regard pacifique, elle suffoque. Le savoir ici, présent sous son regard absent, Cece se mord sauvagement la lèvre inférieure afin de retenir ses larmes. A croire qu’il est destiné à la voir dans ses moments d’extrême faiblesse, Ethan est à nouveau témoin de sa chute psychologique, bien que la première fois était dû à son réveil du Cryopod.

Ce', t'es blessée ... T'as mal ? ; Elle entrouvre les lèvres mais aucun son n’en sort. Elle fronce les sourcils, en secouant la tête sous l’incompréhension. Sa respiration s’accélère, elle panique. Ses doigts brassent l’air, s’entrouvrent et se referment à la recherche d’un point d’ancrage afin de s’y amarrer solidement. Ses mains prennent un chemin inhabituel, passent derrière et entourent le dos du jeune homme avant qu’elle ne se glisse doucement dans ses bras. Silencieusement, elle pose sa tête contre son torse, avant de fermer les yeux. Elle soupire de soulagement, sa respiration s’apaise. Elle respire par le nez, l’odeur d’Ethan la rassure avant qu’elle ne lâche d’une voix tremblante :

Pardon.

Ses mains se crispent un bref instant avant de se détendre alors qu’elle s’efforce de calmer sa panique qui semble reprendre du zèle. Cece ouvre les yeux, avant de poursuivre sur le même ton.

J’ai peur Ethan …

_________________
REVENGE WILL BE YOURS IN TIME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+123 ; after the storm — Ethan    

Revenir en haut Aller en bas
 

J+123 ; after the storm — Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» James Storm Vs Brock Lesnar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Centre de soins-