Partagez | .
 

 J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Dim 6 Mar - 18:34

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Dans l'obscurité une silhouette tente tant bien que de mal à avancer. Les bras tendu en avant, égarée, elle marche doucement à ta-ton. Soudain un bruit sourd l'arrête, son pied s'est heurté contre un obstacle. Elle veut baisser la tête pour regarder ce qui bloque son chemin, mais le monde se met tourner. Déséquilibrée, elle ferme les yeux pour ne pas tomber. Le malaise semble se calmer et elle les ouvre à nouveau. Le paysage a changé, la voilà dans un chapiteau. Un chapiteau qu'elle connaît bien, elle l'a arpenté des milliers de fois, c'est sa maison.

« ... »

Elle voudrait exprimer sa surprise, appeler quelqu'un, juste dire un mot, mais rien ne sort. C'est sa maison, mais l'atmosphère est loin d'être rassurante. Le cirque est silencieux, les gradins sont vides et aucun artiste n'est sur la piste. Personne au micro pour l'annoncer, seul le bruit de sa respiration se fait entendre. Elle se fige. Elle sait. Elle sait ce que c'est, elle sait ce qu'elle va voir, ce qu'il va se passer. L'acrobate veut fuir, mais son corps est figé, il refuse d'obéir à ses ordres. Elle panique, son pouls s'accélère tandis qu'un bruit fort de projecteur qui s'allume se fait entendre. La lumière qui en sort est dirigée vers les hauteurs du chapiteau. Sans pouvoir se contrôler, la jeune fille lève la tête et aperçoit le fil de funambule... mais pas seulement, une femme y est en équilibre. Une longue chevelure noire détachée, elle arpente calmement le fil sur sa longueur. Yun veut crier, mais aucun son ne se décide à sortir, lentement, la femme tourne la tête vers la rousse, elle la fixe, le regard impassible, les traits sévères, Yun plonge son regard dans celui de la femme. Cette dernière semble vouloir dire quelque chose, mais est trop loin pour l'entendre. Et soudain, la femme tombe.

« Non ! »

Son corps accepte de bouger, sa main est tendue vers la femme, elle a réussi à faire un pas, mais elle est bien trop basse pour rattraper quoique ce soit. Pourtant la femme s'arrête violemment dans sa chute, retenue par une corde. Une corde nouée autour de son cou. Yun recule, paniquée, sa respiration se coupe. Elle ferme les yeux, elle ne veut pas voir ça... Le calme revient... elle décide de les rouvrir. Il n'y a plus rien, la piste est vide, la corde de funambule est toujours tendue, mais pas la moindre trace de la femme ou de sa potence. Yun arrive à lâcher un soupire de soulagement… Immédiatement après le son distinct des projecteurs qui s'éteignent... puis ils se rallument sans laisser le temps à la chinoise de réaliser. Et brusquement, Yun a de nouveau le souffle coupé. Une main bloque sa respiration, une main autour de son cou qui serre comme si son but était de planter ses doigts dans sa chaire. L'acrobate tente de l'éloigner, mais elle n'y arrive pas, son corps est de nouveau figé, glacé. C'est Elle. Elle est en train de la tuer, Elle fixe son regard noir, plein de haine dans celui de Yun, mais soudain le visage se déforme, Elle disparaît, un nouveau visage se forme, aux traits asiatique lui aussi, des cheveux noirs mais plus court, elle connaît ce regard, c'est Kiba. Alors qu'elle veut l'appeler, la main referme un peu plus sa prise sur le cou de la jeune fille qui perd tout moyen de respirer.

« Aaaah ! »

Yun se réveille, en sueur, haletante. Juste un rêve, c'était juste un rêve. Comme d'habitude. Machinalement elle porte sa main à son cou. Il n'y a rien, pas de marque, pas d'hématome, tout est normal. La chinoise regarde pourtant avec angoisse la pièce dans laquelle elle dort. Personne Yun, il n'y a personne. T'as juste fait un mauvais rêve. Seulement, impossible de se rendormir. Elle essaya pendant plusieurs dizaines de minutes, se tournant, se retournant, se reretournant. Le sommeil refuse de venir, fermer de nouveau les yeux la terrifie. Elle ne veut plus rêver de cela. Yun pensait qu'au moins avec cette rencontre un peu forcée avec Kiba, elle irait mieux, elle pourrait dormir de nouveau, ne pas craindre chaque nuit de se faire réveiller par un cauchemar de plus...

Finalement, la rousse décide de se lever, doucement, comme si elle venait de faire un effort surhumain. Elle enfile un pantalon léger, une paire de chaussure et sa veste part dessus son débardeur avant de sortir. Il ne fait pas très froid la nuit avec ce climat tropical, mais l'air frais lui fait du bien. Elle avance entre les habitations, s'en éloignant le plus possible éclairée par la lune. Elle s'allonge alors dans l'herbe, se perdant dans l’observation des étoiles dans le ciel et sans s'en apercevoir, des larmes chaudes coulaient le long de ses joues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Lun 7 Mar - 7:41

Informations diverses.

Light in the nigth

Jour. Un froissement de tissu. Nuit. Un soupir. Jour. Un grognement. Nuit. Un mouvement. Jour. Un juron et un froissement de tissu.

« Pute »

Pas habituer à son bras qui avait pris la lumière du jour après la séance de recherche de cire épilatoire et maintenant renvoyait sa phosphorescence dans le noir de le nuit. La lumière ne l’avait jamais plus que cela empêché de dormir, en temps normal. La lumière provenant de son propre corps, de sa propre peau, son bras gauche c’était une autre histoire pour le coup. D’ici quelque jour il y aurait peut-être une certaine accoutumance qui se ferait, mais pour le moment c’était juste étrange et dérangeant.

Il se leva de sa couche et enfila son T-Shirt et son pantalon avant d’aller se dégourdir les jambes un peu. Peut-être qu’un petit tour à l’air lui permettrait de trouver la force de ne plus faire une fixette sur son bras. Il y avait des choses beaucoup plus importante en ce moment que de se prendre la tête de pour un bras qui faisait de la lumière. Déjà il avait son bras. Et voilà encore une pensé parasite qui entraine une autre, un enchainement qui ne demande pas son avis et une fois encore il a l’impression d’entendre les cris de Kiba en plein dans ses oreilles et ça le frustre. Il n’aurait pu rien faire, il ne se prend pas pour un héros, mais ça n’empêche pas le son de s’être accrocher à sa mémoire et devenir se reproduire dans sa tête.

« Chié. »

Il s’éloigna d’un pas rapide des habitations pour ne réveiller personne avec sa superbe bonne humeur et son langage remplit de fleur, papillon et rose arc-en-ciel. N’oublions pas le volume digne d’une petite souris en prime. Une petite souris assez grosse tout de même. Ses pieds l’entrainant plus loin et lui regardant le sol il fut assez surpris d’avoir son regard se posant sur la tête de Yun regardant certainement le ciel à la base. Il eut un bond en arrière de surprise et se réceptionna mal. Il glissa sur ses fesses en grognant un peu avant de relever la tête et de froncer les sourcils. Il n’était pas certain avec la faible luminosité et le fait qu’il n’ait pas fait plus attention que cela sous le coup de la surprise, mais il lui semblait avoir vus des larmes. Eirin n’avait peut-être pas si tort que cela enfin de compte. Il lui avait bien dit qu’il viendrait lui parler, ça pouvait le faire. Il ne materait pas ses fesses dans le noir. Ni sa poitrine. Ni rien du tout. Pourquoi la folle asperge lui avait donné des idées de merde ?

« Hey. Tu dors pas ? »

… Bravo pour ce genre de constat il aurait pu tout de même se taire. Enfin bon, c’était toujours mieux que rien, peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Lun 7 Mar - 23:23

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Dans la nuit étoilée, la chinoise à la chevelure cuivrée laisse s'échapper toutes ses émotions. Ces sentiments qu'elle retient toute la journée, enfouit pour paraître forte. Yun ne veut pas qu'on puisse croire qu'elle est faible. Elle doit garder la tête haute, surtout devant les autres alphas. L'acrobate a besoin de se rassurer, elle est rétablie, elle va mieux, elle a surmonté cette épreuve non ? Elle a vu Kiba, elle a réussi à partir en mission sans lui, elle a participé au réveil d'une marmotte psychopathe et ne l'a pas envoyée à la case « centre de soin ». Pourtant ce soir, elle n'arrive pas à retenir ses larmes, elle se dit que dans le fond elle reste encore fragile, la fracture ne s'est pas encore complètement reconsolidée et elle doit faire attention…

Plongée dans sa dépression Yun se laisse aller et observe les étoiles dans le ciel en silence. Elle contemple les constellations dans le ciel et se fait la remarque qu'au moins ça, ça n'a pas changé. Il y a toujours les même repères. Par ailleurs, maintenant que la ville avait été rayé de la carte, l'absence d'éclairage publique permettait d'observer parfaitement le ciel étoilé. Un peu comme en Chine, lorsque Yun voyageait de ville en ville, traversant des contrées désertes et presque inhabitées. Brusquement, une ombre vient cacher la vue magnifique du ciel lactée, Yun reconnaît cette tignasse verte, c'est Sirius. Elle se redresse immédiatement en position assise, dos au jeune homme, mais l'entend perdre équilibre. Vite elle sèche ses larmes du revers de la manche, surprise et un peu paniquée. Elle n'avait pas entendu le jeune homme s'approcher, mais alors pas du tout. Elle espérait qu'il ne l'avait pas vu pleurer, mais savait que ce souhait était déjà irréalisable.

Faisant remarquer habilement que l'asiatique ne dormait pas, Yun se tourne vers le jeune homme et l'observe. Elle se dit immédiatement qu'il n'était pas étonnant qu'elle ne l'ait pas entendu venir, mais qu'en revanche, elle aurait pu le voir venir. Parce que concrètement, c'est quoi cette lumière verte, fluorescente située sur le bras de l'Alpha ? Yun reste un moment silencieuse, ne comptant pas répondre à la question évidente de Sirius. Non je fais une crise de somnambulisme… Cependant à force de regarder cette étrangeté qu'est devenu le bras de l'Alpha, Yun brise le silence.

« C'est quoi ce bras radiologique ? C'est pour aller avec ta tête de brocoli ? »

Presque ça Yun, radioactif et pas radiologique. Mais bon, ce n'est pas bien grave, c'est ce qui fait un peu son charme, cet accent asiatique et ces fautes que tu fais encore quelques fois sont mignonnes et donne à l'acrobate un peu de douceur. Pourtant c'est avec une absence totale de douceur justement qu'elle reprend la parole.

« Sinon… Tu comptes rester là longtemps ? »

Parce que c'est pas que Yun s'en fiche un peu de cet Alpha, mais il l'a un peu prise au dépourvu, en pleure et en position de faiblesse et maintenant il s'installe à ses côtés avec un panneau de signalement pour bien indiquer leur position. Le rêve.

« J'ai pas vraiment besoin de compagnie. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 8 Mar - 7:56

Informations diverses.

Light in the nigth

Elle était assise. Genre, elle c’était assise de dos. Avec une vue sur ses hanches, son dos, le bout de ses fesses, son cou, ses cheveux. Pourquoi ça le dérangeait ? Au oui, l’asperge. Allez ! Il devait rester concentré et ne pas penser à ça, se retirer les trucs de sa tête, puis l’asperge avait dit qu’elle n’allait pas bien, donc il y avait mieux à faire. Elle se retourna après avoir visiblement essuyé ses trace de larme, pour le coup ça ne l’aidait pas vraiment. Est-ce qu’il devait en parler ou se la fermer et partir sur autre chose. En plus elle le fixait, est-ce qu’il allait éclater comme Liam ? Peut-être qu’il aurait du prendre un paquet de mouchoirs. Il n’avait pas de mouchoirs. Peut-être proposer son T-Shirt à la place, mais ça signifierait le retirer et commencer un striptease assez étrange tout de même. Ou bien ….

Hein ? Brocoli ? Comment ça brocoli ? Elle ne pouvait pas utiliser un légume vert moins moche et boursoufflé. Brocoli c’était le mouton des légumes. Il était pas un légume, ses cheveux étaient assez gras pour ne pas boucler comme l’animal cité. Autant le radiologique il voulait parfaitement passer dessus, car il n’en avait rien à faire que son bras soit radioactif ou radiant ou radiologique, parce qu’au fond qui se fichait d’un mot scientifique. Pourtant il faisait un blocage sur le brocoli.

« Épinard. J’ai une tête d’épinard, pas de brocoli. »

Oui, voilà, c’était le plus important à faire remarquer dans ce genre de moment où l’on veut consoler une personne, lui prouver son soutient, sa compassion, qu’on ne partira pas tant que ça n’ira pas mieux … Il soupira de sa propre gestion des priorités sur le moment et il mit sa main rattache sur son bras lumineux en plein milieux de sa figure, histoire de se réveillé un peu avant de le laisser retomber mollement.

« Eirin, l’asperge qui avait eu du verre dans les fesses quand on a été contre la bestiole serpent, là où Ki … enfin bref. Expérience raté de sa part. »

Il ne c’était pas arrêté pour elle, mais pour lui pour le coup. Il avait grimacé et avait massé ses oreilles par réflexe, presque par peur que les cris reviennent de nulle part. Il se mit plus confortablement sur son fessier et la regarda droit dans les yeux.

« Pourquoi j’pourrais pas rester ? J’voulais te chan…. Poser des questions sur le nordu ainsi que bergo que vous avait attrapé. »

Dire directement qu’il voulait lui changer les idées ne serait pas forcément une bonne chose, même s’il avait failli le dire. Il aurait pu tout de même réfléchir à autre chose comme excuse. Quel personne normal vient faire chier en plein nuit pour parler animaux alors que l’autre lui dit clairement de se barré ? Qu’est-ce qu’être normal de toute façon ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mer 9 Mar - 0:00

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Yun observait Sirius avec des yeux surpris. Elle essayait d'imaginer à quoi pouvait bien ressembler la tête de sirius avec des brocolis ou des épinards et il est vrai qu'il y avait une différence assez significative que l'on pouvait noter. Sirius peut être surprenant par moment, il lui donne l'impression de quelqu'un de très facilement intimidable, pourtant certains sujets semblent délier sa langue. Pour autant, la chinoise trouvait la présence du jeune homme toujours aussi désagréable. Par ailleurs elle trouvait cela très suspect qu'il reste pour lui parler, il la regarde depuis tout à l'heure avec des yeux… bizarre. Elle n'arrive pas à deviner ce qu'il peut bien penser, mais la rouquine aimerait bien savoir.

Lorsqu'il lui explique que son brassard fluorescent provient d'une expérience raté avec Eirin, Yun allait lui demander ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête pour accepter de faire des expérience avec la girafe, mais l'évocation de Kiba et de l'épisode avec l'anguistona, encore, la coupe dans son élan. Elle reste silencieuse, se maîtrisant intérieurement pour ne pas trop y penser. Même si Kiba lui a assuré que ce n'était pas de sa faute, elle n'arrive pas à effacer complètement son sentiment de culpabilité. Le fait de ne plus pouvoir partir avec Kiba en mission reste très problématique pour la chinoise, elle aimait vraiment ces sorties et elle espère qu'un jour elle pourra l'emmener de nouveau avec elle, comme avant. L’événement semblait aussi gêné l'Alpha en face d'elle, mais Yun préféra ignorer la réaction de l'épinard. En effet si elle commençait à en parlé, elle allait de nouveau craquer et elle n'avait aucune envie de confier ses peurs et ses craintes à Sirius. C'est juste pas possible. Pourtant le jeune homme reste, il continue à l'éblouir avec son bras vert et commence à lui parler d'animaux… Vraiment étrange.

« Tu veux vraiment parler de ça avec moi, maintenant ? », son ton était dur, froid, presque menaçant. Yun a du mal à croire que le jeune homme veuille réellement lui parler. Il doit bien savoir qu'elle n'est pas très loquace et même s'il a su se rendre utile avec l'anguistona, Yun n'apprécie pas plus que cela le jeune homme.

« Je sais pas si t'as remarqué, mais il doit être 2h30 du matin, on devrait être en train de dormir et toi tu veux me parler de chien ? »

Yun espérait que ses paroles allaient effrayé le jeune homme, qu'il allait s'en aller et la laisser en paix, seule et dans la tranquillité de la nuit. Sinon elle pourra toujours le menacer un peu plus verbalement voire physique si cela ne suffit pas.

« J'ai pas envie de parler, tête de brocolis. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mer 9 Mar - 16:34

Informations diverses.

Light in the nigth

S’il y a bien une chose que Sirius n’avait jamais réussis à faire dans la vie c’était de comprendre quand le ton d’une personne disait à lui-même que son envie d’être avec vous était proche du zéro absolu. Du coup il ne bougea pas d’un poil de cheveux de l’endroit où il était maintenant assis et continuait à fixer Yun comme si tout était parfaitement normal dans cette situation. Il hocha doucement la tête comme pour s’il parlait à un enfant avec qui il fallait faire les choses lentement pour qu’il comprenne. Il pensait qu’avec la nuit sa perception du monde n’était pas la même, même avec sa sorte de lampe torche au niveau du bras.

« Ouai, j’voudrais en parler maintenant. Qui se fout de l’heure, sérieusement ? Tu dors pas, moi non plus. Tu vas peut-être aller dormir maintenant ? T’arrive à dormir en ce moment ? »

Il claqua la langue contre son palais. Il avait sorti sa dernière phrase à cause des dire l’asperge, parce que sinon il n’aurait même pas posé la question. Maintenant qu’elle était sortie de sa bouche, il ne savait même pas quoi en faire. Il se gratte le cou en recherche d’une porte de sortie. Une grosse et lumineuse pour le coup ne serait pas plus mal.

« Yun, j’veux juste parler de chien pour avoir leurs aboiements dans le crâne plutôt que ses cris à lui. »

Elle ne pouvait pas simplement être une fille comme dans les contes de fée qu’il racontait à sa sœur. Ses filles gentilles, douces, pleine de papillons qui laissent les gens juste discuter de tout et de rien pour le plaisir de ne plus penser à rien. Non, ça ne devait pas être en option. Eirin avait beau dire qu’il n’y avait pas de hiérarchie, pas de chef, mais là tout de suite il a tout de même l’impression de qu’on veut le mettre à la niche. Il aurait presque envie de lui faire les yeux de chien battu pour qu’elle le laisse rester là pour parler des animaux. Mais il n’a jamais sus faire ce genre de regard.

« Si tu veux pas parler, fait comme tu veux. »

Il laisse tomber, il n’a jamais été doué pour être un confident. Il soupire et tente de cacher la lumière de son bras comme il peut.

« Et sérieusement, j’veux bien être un épinard, de la salade, de la roquette, de la menthe, de la mâche ou même de la verveine si tu veux rester dans les plantes, mais pas un brocoli. »

Il se laisse tomber sur le dos suite à cela.

« J’suis pas un mouton plante. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mer 9 Mar - 23:45

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Yun ne comprends pas cette tête de brocolis, pourquoi ne comprend-t-il pas qu'elle ne veut pas le voir ? Il reste près d'elle, fait sa petite vie avec son bras fluorescent et ne semble pas comprendre que le ton de la jeune fille ne lui laissait pas trop le choix. Elle voulait qu'il se taise et elle voulait qu'il parte. Et c'est tout le contraire qui se passe, il ne semble pas bien comprendre le ton menaçant dans sa voix, mais elle est épuisée, elle ne sait pas si elle à la fois de crier et elle préfère éviter le moindre contact physique avec l'Alpha tant que ce dernier a un bras aussi… lumineux. Ça pourrait être contagieux.

Tout ça pour évoquer les cris de Kiba, comme si Yun avait besoin qu'on remette le sujet dans la conversation. Inconsciemment la chinoise porte de nouveau sa main à son cou, l'anxiété la gagne à nouveau, mais elle se rationalise. C'est un rêve Yun. Un rêve. Kiba ne fera jamais cela. Il t'a pardonné. Elle regarde Sirius, mais reste silencieuse, Yun n'a pas envie de parler de chiens, elle voudrait tellement qu'il la laisse tranquille. Mais non, lui, il s'allonge, il fait comme chez lui, il n'a pas l'impression de déranger. Pas le moins du monde. Il ne lui semble plus possible d'espérer voir le départ du jeune homme alors Yun soupire et s'allonge dans l'herbe à son tour. Au moins comme ça, il ne voit pas son visage, son mal-être et ses peurs. Peut-être partirait-il si elle arrivait à suffisamment le provoquer ? Oh elle doute que cela marche réellement, mais Yun n'a pas l'intention d'être gentille de toute façon.

« Mais moi j'aime bien brocolis. C'est marrant comme mot. J'ai eu du mal à l'apprendre. Donc ce sera tête de brocolis sinon tu te casses. »

Le ton se voulait menaçant, Yun sait qu'elle a de l'autorité sur le jeune homme et elle ne s'attend pas à ce qu'il lui tienne tête. Sirius avait au moins cette qualité, d'ordinaire il n'est pas prise de tête et dit un peu oui à tout ce qu'elle dit. Cela ne lui donne pas pour autant le droit de s'immiscer dans sa sphère intime, mais elle ne peut décidément pas le menacer par la force, elle est beaucoup trop effrayée par la bizarrerie sur son bras. Elle se demande même si elle ne risque pas quelque chose en restant à proximité.

« T'as fait quoi avec Eirin pour que ton bras devienne aussi brillant d'abord ? Qu'est-ce qu'elle t'as mis dans la tête pour accepte de jouer les cobayes. Tu devrais l'éviter. » elle arrête de parler et observe un instant les étoiles. Ils ne parlaient pas de chiens, mais Sirius avait réussi à délier un peu la langue de la jeune fille. « J'espère pour toi que c'est pas contagieux. Parce que si demain je me réveille avec une jambe verte fluo, je te promets que tu vas le regretter... »

Néanmoins, il n'est pas certain que cela soit une bonne chose.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Ven 11 Mar - 20:34

Informations diverses.

Light in the nigth

Au fond e lui, il y avait un gamin qui voulais lui dire de se faire voir avec ses putain de brocolis à la mort moi le nœud, mais seulement ce gamin avait été étouffé par un surplus d’ordre et de règle. Donc après un soupir et un regard pour le ciel il lui concéda le point sans faire plus de résistance.

« Bien, je serais une tête de brocolis, si c’est ce que tu souhaites chef. »

Il se maudit mentalement tout de même de se voir comme un putain de mouton tout vert. Il irait voir les moutons à leur enclos pour se sentir en communauté plus tard. Au moins il aurait un troupeau et de la chaleur. Un mouton ce n’était pas si mal. Il avait adopté le fait d’être un mouton, magnifique, une grande avancer dans sa vie de tous les jours. Super mouton est dans la place, il vous suivra toujours sans poser plus de question. Sirius était le croisement étrange entre un mouton, un chien et une plante vert. Il gratta un peu son bras avant de continuer à parler.

« Eirin avait besoin de personne … volontaire… pour tester une crème épilatoire viable. Une a été trouvé, si jamais tu en as besoin… le bras lui c’est un raté de parcours. J’vais pas l’éviter pour cela, elle a besoin d’aide … et puis elle a demandé. »

Il n’y avait pas que le bras en rater de parcours, son entre-jambe aussi en avait subi les conséquences, mais ça n’était pas le sujet du moment. Tout du moins il l’espérait vraiment car sinon ça deviendrait assez étrange comme discussion et la proposition étrange de l’asperge pour une mise en couple possible avec l’asiatique deviendrais assez plausible. Il eut un certain frisson à cette pensé et se redressa d’un coup pour regarder un peu Yun.

« Cela ne sera certainement pas contagieux. C’est pas comme j’allais te tartiner avec sa mixture ou bien me frotter contre toi pour vérifier que tu deviennes fluo ou non… J’veux bien que la science est besoin de sacrifice pour avance, mais là ça serait con. A moins que tu veuilles un câlin. »

Il ouvrit les bras comme pour l’inviter à venir sans aucun espoir d’avoir une réponse positive à sa boutade. On n’envoie pas chier quelqu’un pour ensuite se fourrer dans ses bars ensuite. Il ne se faisait aucune illusion sur ça. Il baissa donc les bras aussi rapidement qu’il les avait levés et se rallongea sur le dos.

« J’pense pas que tu sois super tactile, sans vouloir te vexer. T’es plus point que blabla, c’est rassurant, amusant, un peu perturbant aussi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Sam 12 Mar - 20:01

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Un peu déçue de voir qu'elle n'arrivait pas à faire partir le jeune homme au bras radioactif par sa menace de brocolis. Yun finit par abandonner l'idée de le faire fuir. Qu'il reste, de toute façon, s'il devient trop agaçant, elle partira elle-même ailleurs retrouver un peu de calme. Ceci dit elle trouvait Sirius un peu étrange, elle ne comprenait pas bien pourquoi il l'appelait chef par exemple et se demandait si c'était une espèce d'humour ironique qu'elle a du mal à capter souvent, ou s'il est vraiment sincère. Parce que concrètement, penser qu'elle puisse être la chef de quoique ce soit déconcerte un peu la chinoise. Mais elle ne prend pas la peine de lui faire remarquer dans l'immédiat, restant silencieuse et ne montrant aucune réaction, elle regarde le ciel tout en écoutant ce qu'il raconte. Yun pense qu'Eirin est bien trop étrange et qu'elle fait bien de ne pas la fréquenter, la preuve, on finit avec des bras fluorescents. Sirius doit être un peu trop gentil pour accepter de se faire tourturer de la sorte. Pour s'épiler en plus. Il n'en a même pas besoin. Un peu masochiste peut-être.

Sirius troubla ses pensées en entrant de nouveau dans son champ de vision, il s'était assis et l'observait. Yun ne sait pas trop pourquoi, mais elle n'aime pas la manière dont il la regarde. Elle a l'impression qu'il cherche quelque chose du regard, mais elle ignore ce que cela peut être. Elle tenta d'ignorer le jeune homme, mais lorsqu'il commença à parler de la tartiner, de se frotter contre elle et autres activités qui nécessitaient un quelconque contact physique, Yun ne pu réprimer une grimace tout en s'éloignant un peu lorsqu'il se mit à écarter les bras pour un câlin. Et puis quoi encore, même en échanger un avec Kiba l'autre jour avait été un peu compliqué pour elle. Elle se redresse pour observer Sirius tandis que ce dernier ce rallonge. Elle laisse le silence s'installer alors qu'il lui fait remarquer qu'elle ne semble pas tactile, étonnée de la franchise du jeune homme.

« T'es bizarre en fait » Elle dévisage Sirius de la tête au pied, s’attardant un peu sur son bras mutant, puis elle reprend « Tu m'appelle chef, mais t'as le culot de me dire ce que tu penses. T'as pas peur des représailles soldat ? » Elle marque de nouveau un pause alors qu'elle fait un sourire en coin au jeune homme. Yun n'est pas habituée à ce qu'on soit aussi franc avec elle, c'est étrange mais elle apprécie plus le fait qu'on lui fasse remarquer à quel point elle est asociale plutôt que de se faire brosser dans le sens du poil. « T'es marrant en fait… pour une tête de brocolis. »

Peut-être qu'elle pourrait tolérer un peu plus longtemps que ce qu'elle pensait la présence de l'Alpha avec elle. Après tout, Yun a toujours l'impression d'avoir du mal à rencontrer des gens honnête, mais ce garçon innocent semble tout ce qu'il y a de plus sincère. Pas étonnant qu'il accepte la torture d'Eirin.

« J'aime pas qu'on me touche c'est vrai. » dit-elle un peu plus froidement que ce qu'elle aurait voulu pour sa dernière phrase. « J'suis pas vexée… Par contre je suis pas ta chef. Y a pas de hiérarchie ici, et même si y en avait une je pense pas que je ferais parti des leaders.»

Clairement, Yun ne se voyait pas du tout chef de quoique ce soit, elle n'en a même pas la carrure. Absolument pas. De ce fait, elle trouve cela surprenant parce que ce n'est pas la première fois que Sirius l'appelle ainsi. La rouquine se fait la réflexion que cela pourrait être marrant d'avoir quelqu'un à ses ordres ceci dit. Elle avait cru comprendre que Sirius avait été militaire avant. La plupart des Alphas avaient été dans un corps d'arme ou dans la police maintenant. La dernière marmotte qu'elle avait un peu malmené était un membre du SWAT, Yun se sentait un peu à l'écart de tous ces gens qui avaient reçu une formation vraiment différente de la sienne. Mais ils n'auront jamais mon équilibre ou ma souplesse.

Tandis qu'elle pensait cela, son regard est de nouveau attiré par la lumière de son bras. Quand même c'est bizarre comme effet. Yun se demande ce qu'Eirin peut bien utiliser comme cire pour qu'elle rende un bras fluorescent. Sirius aurait pu avoir des problèmes plus grave. Pas très malin pour un Alpha selon elle.

« Du coup à part te faire muter le bras, il t'est rien arrivé d'autre avec Eirin ? Cette fille est folle, je trouve ça hyper louche d'utiliser une substance qui peut rendre un membre du corps aussi lumineux et...Vert. »

Et elle trouve cela super louche que Sirius y ait survécu. Il est plus costaud qu'il n'en a l'air.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Lun 14 Mar - 13:25

Informations diverses.

Light in the nigth

Un rire lui échappe à l’évocation du mot soldat. Quand il avait signé pour son service, jamais au grand jamais il n’aurait imaginé finir dans un monde comme il est actuellement avec une fille plus frêle que lui l’appelle simplement soldat en plein nuit comme certain de ses supérieur d’avant l’aurait fait en pleine journée pour le rabrouer gentiment. Le lui de la signature aurait profondément rit aux nez à la personne qui lui aurait prédit ça. Il secoue un peu la tête en imaginant le fou qui aurait pu prédire une telle chose. Il avait beau assumé pleinement ne pas être foncièrement normal, il était certain que cet homme était bien pire que lui.

« La peur n’évite pas le danger. Qu’importe les représailles, dire ce que tu penses vraiment est bien plus important. »

Il n’a jamais eu à cacher ce qu’il pensait vraiment d’une situation. CE n’était pas ses mots qui agissaient pour lui, mais ses actes. Même si l’ordre allait contre son envie il l’exécuterait en ayant une confiance total en la personne donnait l’indication. Sur le moment l’action compte plus que le blabla, c’est après que tu te prends la tête pour les décisions prises, c’est après que tu regardes en arrière. Tant que ça ne demandais pas de faire un choix sur qui devait être sauvé en priorité, l’ordre se fichait de ton avis. Si tu te la ferme quand tu peux l’ouvrir c’est là que les représailles son encore plus important. C’est ce qu’on lui avait appris rapidement pendant son service, peut-être que son supérieur n’était pas des plus génial, mais il avait très bien réussis à ancré ce genre de chose dans le fond de son crâne aux fers rouge.

« Un chef ne choisit pas de l’être, il l’ait. Tu as agis en leader la dernière fois, donc tu es chef, même si ça te fait chier. Rien à foutre qu’il n’y ait pas de hiérarchie ou autre merde dans ce genre, tu as des aptitude unique, qui font ce que tu es. Pour moi tu es chef. »


Il voulait surtout qu’elle le soit, ça simplifiait beaucoup de chose pour lui. Ça serait un point à suivre, des règles en place, son excuse pour ne pas s’intéresse à elle serait encore plus forte et surtout il n’aurait pas à se demander sur qui se reposer en pleine action. Il était pas fait pour les décisions sous l’effet de l’adrénaline, lui faisait de l’infiltration ou du dressage, du repérage de terrain, pas de la prise de décision. En amont il pouvait, après ce n’était pas vraiment cela. Il tira un peu le haut de son T-Shirt et gratta un peu la peau verdâtre avec bouton qu’il avait reçus de la partenaire de labo d’épilation d’Eirin.

« Il n’y a pas que mon bras qui a pris avec elle. Mon torse aussi et … bref je crois que les plante du coin son vraiment bizarre pour faire ce genre d’effet sur quelqu’un. Puis elle n’était même pas tout seule, je crois que l’autre aussi à un grain dans son crâne, mais elles ont trouvé le produit miracle… »


Oui, encore heureux qu’il est tout de même servit à quelque chose pour son sacrifice de son corps. Il avait une joli palette de couleur, entre son bras orange au poil rose, sa jambe avec du sang bleu et des rougeurs et son torse vert et boutonneux ou encore toute les autre partie de son corps qui avait subi plus ou moins les produits. Au moins maintenant sa couleur de cheveux serait toujours moins étrange que le reste.

« Je crois qu’elle veut juste bien faire, avec ce qu’il y a sur place et que ce n’est pas toujours ça … »

Il soupira un peu. Il était peut-être un peu trop optimiste sur ses motivations, il n’en savait rien, mais il préférait être naïf sur tout cela pour le moment.

« T’aurais pas envie qu’elle trouve des trucs pour toi ? Perso je serais pas contre un vrai savon. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mer 16 Mar - 0:01

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Parfois certaines personnes sont pleines de surprises. Au premiers abords, Yun n'avait pas trouvé Sirius très intéressant. Discret, elle l'avait trouvé maladroit et peu interventionniste avec l'Anguistona, elle ne l'imaginait pas ainsi. Il était amusant. C'est amusant de le voir clamer haut et fort que pour lui elle était une chef. C'est un peu bizarre, Yun a rarement eu une relation d'autorité à ce point, la chinoise a l'impression que le jeune homme la considère vraiment comme un de ses caporal ou de ses généraux d'autrefois. Ils auraient écrasé Clyv et Kiba avec l'Anguistona eux ? Pas sûr.La jeune fille ne trouve vraiment pas qu'elle ait la carrure pour être le chef de Sirius, elle fait dix centimètres de moins que lui, doit lever la tête pour lui parler quand ils sont debout et pourtant c'est lui qui se plie à ses ordres et sa volonté. Amusant

Elle ne dit rien pour le moment, regardant simplement Sirius avec un petit sourire, elle imaginait comment c'était d'avoir son petit soldat à elle. Tout en y pensant, elle suivit du regard la main du jeune homme se gratter au niveau du ventre. Elle aperçut dans la pénombre une peau plus foncée avec des boutons. Eirin ne l'avait pas raté et lui était dingue d'avoir accepté.

« Un grain dans son crâne c'est pour dire qu'on est stupide ? Si c'est le cas, tu l'es un peu d'avoir accepté de te faire manipulé par deux grains. »

Un sourire en coin, Yun veut bien concéder au jeune homme qu'une cire épilatoire ça peut être utile et être un confort non négligeable pour la gente féminine mais bon… Pour Yun c'est pas ce qui l'embête le plus, ses gênes asiatiques ont l'avantage de faire qu'elle est peu poilue. Elle n'a pas besoin de le faire souvent alors vraiment la cire n'était pas une de ses priorités.

« Hm... » Elle réfléchit un instant à ce qu'elle aurait ceci dit apprécié avoir, « peut-être une teinture pour mes cheveux à la limite… et un aliment qui ressemble à du riz. Manger du vrai riz ça me manque… ou des nouilles. »

Eh bien oui, Yun a tout du cliché chinois, l'accent, les goûts alimentaires, le métier, mais bizarrement son apparence très métissé contraste beaucoup avec le chinoise. Pourtant la rouquine ne s'est jamais considérée comme autre chose qu'asiatique. C'était normal chez elle d'être un peu métissé, il l'était tous dans la région, bien sûre elle l'était plus que les autres et au début, elle ne comprenait pas pourquoi on soulignait cette différence qui lui semble infime. Elle parle comme les autres, a la même culture, les même croyance et pourtant… Parce que ses yeux sont beaucoup trop bleus, parce que sa peau n'est pas assez mâte, elle était trop différente. Mais certains de ses frères et sœurs étaient châtains ou avec des yeux clairs, des oncles et tantes aussi. La région était historiquement mélangé avec des caucasiens. Mais elle l'était plus qu'eux. Elle était trop métissée alors même que Yun se considère comme une vraie chinoise.

« Au fait. Si je suis ton chef. Ca veut dire que t'obéis à tous mes ordres ? » son visage illuminé par la clarté de la lune affiche un grand sourire. « Fais moi 50 pompes ! »

Elle voulait tester ce nouveau pouvoir, en tester les vagues limites, voir ce que Sirius était capable de faire sous ses ordres. Etait-il vraiment sincère avec lui ? Pensait-il vraiment à elle comme un chef, reconnaissait-il vraiment ses compétences ? Elle était tout de même un peu flattée et fière et la chinoise adore qu'on flatte son égo.  Yun se lève, tourne le dos au jeune homme et s'étire les bras et les jambes. Elle est restée assise trop longtemps dans la même position, elle a les membres engourdies. Elle se tourne alors vers Sirius, la lune dans son dos, les mains sur les hanches, le visage qui se veut un peu autoritaire mais avec un sourire, elle attend que le jeune homme se mette en position.

« Allez, je te regarde faire ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Jeu 17 Mar - 19:57

Informations diverses.

Light in the nigth

Oui, il avait certainement un grain aussi dans son crâne, peut-être même plus qu’un. Il sourit à cette pensé. Au moins il n’aurait pas à avoir peur de perdre sa raison vus qu’il semblait de base qu’il ne l’avait pas. Être sain d’esprit était beaucoup trop plat et basique. Beaucoup trop fragile aussi. On ne peut pas se préparé au pire si on n’est pas casser de base, qu’importe comment. Pour le coup il se demande s’il n’aurait pas dû remercier Eirin chaleureusement d’avoir un grain et d’entretenir le sien. Il ferait de l’entretient de désert une fois tout cela terminé. On a le temps de compter et ranger les grains de sable une fois que l’on est mort, sinon c’est qu’on s’est fait entubé avec le contrat avec la faucheuse.

C’est sur cette pensé pleine de joie de vivre et d’envie d’aller de l’avant qu’il sans plus attendre en position pour faire des pompe dès l’instant même où Yun avait décidé de vérifier son autorité sur lui. Le mouvement rapide pour se placer avait été un peu saccadé et manquait de fluidité à cause de non préparation à l’effort brusque et sans aucun signe avant-coureur. Il la regarda un peu avant de commencer sa première pompe avec un grand sourire et sans difficulté.

« Tu ordonnes, j’exécute chef. »

Il commence du coup les monter et descente, prenant le temps de faire rouler ses muscles pour les faire travailler au maximum. Elle a demandé des pompes, pas dit la vitesse ou la façon de les faire. L’effort est petit, mais lui fait du bien et oublier aussi un peu son bras. Le nez toujours un peu en l’air pour la regarder le plus dans les yeux que c’était possible au final ça fini par fixer ses adorable cheville. Viré le adorable, chevilles suffira. Il ne remerciera définitivement pas l’asperge. Il pousse un soupir et décide de reprendre la discussion.

« C’est vraiment la bouffe de chez toi qui te manque ? »


Lui ça doit être un dernier truc qui lui manque la nourriture de chez lui. Bon l’abondance de nourriture, oui, la bouffe en elle-même non. La cantine militaire n’était pas des plus géniaux, lui n’avait jamais su faire des plats géniaux et sa famille dans son ensemble non plus. Il y avait que la voisine du dessus qui y parvenait bien. C’était certainement pour cela que son père était souvent là-haut, mais il n’aurait plus le temps de se poser ce genre de question existentiel maintenant. Ce n’était pas plus mal.

« Par contre c’est sûr qu’un colorant ça serait nice. On un truc pour retirer complétement la couleur. Verte et orange c’est pas que j’aime pas, mais c’est un peu voyant en plein nature. »

Il ne compte pas le nombre de pompe qu’il fait, il exécute simplement l’ordre, cinquante arrivera bien à un moment ou un autre.

« Satisfaite ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Jeu 17 Mar - 21:17

Pendant que le petit chef Yun s'amuse à tester ses nouveaux pouvoirs de contrôle mental - ou pas -, la vie animale à l'orée du camp poursuit son cours. De petits cris ponctuent le calme de votre nuit.





Mais alors que le troufion Brocolis se mit à faire ses pompes, obéissant comme un bon petit toutou à la chinoise, ces cris vous semblent devenir plus pressants, comme terrorisés. Plus près, également. Malgré la lueur de la Lune, leur petite taille ainsi que le fait que Yun soit de dos, et Sirius visiblement affairé à mater ses divines chevilles leur permet de rester indétectables à vos yeux. Vous les entendez courir, jusqu'à ce que la rouquine sente quelque chose grimper sur sa jambe frénétiquement, arrachant au passage quelques bouts de tissu de ses griffes, ETONNAMMENT au niveau de ses fesses et de son flanc gauche. Tête-de-Brocolis, lui, sent une petite créature lui monter sur le dos, l'espace d'une seconde, avant qu'un cri de douleur venant de cette petite chose vous parvienne aux oreilles, agrémenté d'une estafilade venant couper un bout de tissu de son pantalon, laissant la lueur émanant de son entrejambe au clair de Lune.





La luminosité vous révèle alors deux sciuriusems, poursuivis par un aragnactus tout proche de Sirius ( et responsable de la quasi-inutilité de son pantalon à présent ), une des adorables petites créatures entre les griffes. Il la mord au niveau de la tête pour la tuer. Son attention se reporte ensuite sur le jeune homme, hésitant entre l'attaquer et fuir avec son butin, les silhouettes humaines ne lui inspirent pas vraiment confiance dans ses capacités de gagner. C'est finalement l'instinct de survie qui prime sur la petite cervelle du tueur, entamant une retraite. Allez-vous le laisser filer, ou tenterez-vous de vous venger de cette humiliation ainsi que de la mort du pauvre sciuriusem ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Sam 19 Mar - 0:14

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
La chinoise debout, éclairée par la lueur de la lune regardait Sirius encore étonnée. Il s'est vraiment mis à faire ses pompes. Il était vraiment… Spécial. Elle a rarement rencontré quelqu'un d'aussi docile. Et le mot est plutôt bien choisi selon elle. On dirait un petit chien obéissant à son maître. Yun voulait tester les limites de cette nouvelle autorité, voir jusqu'au le jeune homme était prêt à aller pour elle et pour ses ordres.

« Ah mais tu le fais vraiment ! Pas mal, t'es pas mauvais pour une brindille. » Elle sourit, cependant, Yun est interrompue par un bruit. Un cri qui tout à l'heure semblait lointain et qui à présent se rapprochait de plus en plus. La chinoise senti soudain une pression le long de ses jambes. Elle bondit en arrière, mais la sensation était toujours là, elle remontait. Elle se tourna et aperçu une petite créature dans le noir, apeuré, cette dernière pris la fuite en prenant bien soin de lui déchirer son pantalon au niveau de la fesse gauche laissant dévoiler sa culotte noir. Elle jure en chinois. Pendant ce temps Sirius se faisait lui aussi attaquer. Yun reconnu rapidement la première créature, un sciuriusem, mais elle n'arrivait pas à voir celle sur Sirius, seulement une forme qu'elle ne reconnaissait pas. Soudain un lueur émane du pantalon de Sirius à moitié déchiré et Yun réussit à reconnaître l'Aragnatus. Elle lança un regard interrogateur au jeune homme… un peu surprise par cette… luminosité, mais revint vite au vif du sujet. Alors que l'Aragnatus était en train d'achever sa proie, Yun la regarde, furieuse, la créature la regarde aussi et rapidement décide de fuir. Hors de question.

« Tu vas voir toi… Sirius, viens, elle doit pas s'en sortir comme ça »

Sans vraiment réfléchir, Yun se lance à sa poursuite, devant les yeux de Sirius, ne faisant pas très attention à ce qu'il pouvait apercevoir de derrière, la chinoise effectue quelques pirouettes et bondit dans les airs dans le but d'arrêter et de stopper la créature d'un coup de pied. Son pantalon était foutu, elle n'allait pas laisser le coupable s'en tirer comme cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Sam 19 Mar - 0:14

Le membre 'Yun Xiao' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chance 75%' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 22 Mar - 21:16

Informations diverses.

Light in the nigth

Fier comme un putain de coq, le torse légèrement bomber il continuait les pompes avec un zèle presque écœurant suite au compliment de l’asiatique. Comme quoi il en faut peu pour être heureux. Un peu de compliment et une belle demoiselle et on a un homme content. Oui, même en se faisant traiter de brindille il était super heureux, comme quoi être un peu simple d’esprit aide au bonheur. Il aurait presque pu faire rouler ses muscle encore plus pour faire son intéressant, mais voilà il n’avait pas le corps pour et puis il y avait eu ce son étrange aussi.

« Qu’est-ce … »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que le couinement provenant de l’extérieur proche de Wooden Cove devient vraiment plus prononcer et surtout proche. Rien de vraiment inquiétant qui le ferais sortir son rame, surtout dans sa position toujours de pompe, mais assez pour le mettre en alerte et le bloquer dans son mouvement. Il aurait eu des réflexe de ninja super sonique digne des films d’action il aurait pu réagir à la monter de la bestiole sur lui, mais comme ce n’était pas le cas il se retrouva avec une partie de son entre jambe à l’air libre et lui assez abasourdi de voir la luminosité de cette dernière percé dans le noir. Lui qui ne voulais pas que ça se sache ce n’était pas vraiment cela, en plus son pantalon était fichu.

« Putain ! »

Il se redressa souplement d’un vif mouvement de bras et se retourna pour voir le bestiole qui l’avait gentiment découvert avec une sympathie même et aussi pour admirer le fabuleux coup de pied bien placer de Yun sur la bestiole. Notant au passage aussi la vision de la petite culote noir de Yun. Comme il se complétait avec son survêtement blanc à lui. Il se donna rapidement un coup littéralement sur la jambe droite pour revenir sur le moment présent et pas sur des choses sans sens et sortir son arme pour finir la bestiole. Il devrait tout de même se détendre et arrêter de garder son arme constamment sur lui, il allait finir par se blesser tout seul à force.

« C’est pas mangeable, ni apprivoisable, mort ça sera plus utile. »

Il prit appuie sur ses jambe pour avoir un mouvement le plus fluide qui soit et ainsi planter la bestiole sans trop de difficulté. Il allait venger son pauvre pantalon et la perte de la fin de sa dignité pour le moment. Est-ce qu’il y avait des personnes qui faisaient de la couture ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 22 Mar - 21:16

Le membre 'Sirius O'Connoly' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chance 75%' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 22 Mar - 23:03

L'hésitation de la créature faiseuse de strip-tease lui fut fatale : le coup de Yun l'envoya valser au sol, sonnée, et l'enchaînement de Sirius toucha le cœur de l'aragnactus, qui cessa purement et simplement de bouger. Le sciuriusem qu'elle tenait entre ses griffes est toujours récupérable pour être mangé, à la différence de votre agresseur, bien qu'il n'y ait pas grand chose à en tirer. Un repas au chandelles, peut-être, maintenant que votre honneur est restauré ? Par contre, pour ce qui est de votre dignité, et surtout celle de Sirius avec son entrejambe bonne pour faire l'éclairage d'une petite rave party à deux, on repassera ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Jeu 24 Mar - 0:06

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Un coup de pied digne des films d'art-martiaux à la Bruce Lee, (si ça passait encore en 2054, y a des classiques je vous le dis), et Yun réussit à assommer sa cible. Néanmoins, Yun du reprendre son souffle à la réception encore épuisée par la mission de la veille. Les mains sur les genoux et le souffle court, elle regarde Sirius achever la créature. Notant quelque part dans sa mémoire que le jeune homme à un couteau de planquer sur lui. Sait-on jamais, cette information peut être utile. Elle se redresse et lui fait un sourire, fière de son petit soldat obéissant. Ils avaient réussi leur première mission et regagner un semblant de dignité.

« Bien joué Sirius ! »

Néanmoins, cela n'efface pas que Yun a sa petite culotte de visible et qu'il y a un gyrophare dans le pantalon de Sirius. Pas gênée le moins du monde par ce que le jeune homme pourrait apercevoir de son sous vêtement, Yun regarde avec insistance l'endroit où émane la lumière. Elle n'a pas eu le temps de s'y attarder dans le feu de l'action, mais maintenant que tout est redevenu calme, cette luminosité l'intrigue. C'est la même lueur que sur le bras… soudain son sourire s'étire, elle comprend. Et sans crier garde elle se met à rire.

« T'as laissé… » Elle rit, « … T'as laissé Eirin te faire… » Elle est obligée de se couper de nouveau à cause de son rire qui lui coupe le souflfle, « … là aussi… T'es trop drôle. »

Et voilà une scène bien atypique, une Yun pliée en deux qui ri aux larmes face à la situation du pauvre Sirius. Elle pouffe de rire à n'en plus tenir debout et doit s’asseoir dans l'herbe pour ne pas tomber comme une abrutie. Elle n'arrive pas à croire que le jeune homme ait laisser la jeune femme faire. Il est vraiment prêt à faire n'importe quoi. C'en est presque terrifiant… et vraiment drôle.

« Fais quelque chose avec ton pantalon Sirius… » Elle est de nouveau coupée par une crise de fou rire avant de reprendre « Sinon je crois que je vais mourir de rire. »

Yun a l'impression que rien ne pourrait arrêter son rire maintenant qu'il avait éclaté. Elle riait du ridicule de Sirius, mais peut être qu'une partie de la pression qu'elle se mettait depuis des semaines s'évacuait aussi par cette crise de fou rire. Et étonnamment, cela ne la dérange pas que Sirius puisse la voir aussi… émotive, pour le coup sa fierté, son caractère têtu et taciturne avait disparu pendant quelques minutes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 29 Mar - 12:46

Informations diverses.

Light in the nigth

Comme un brave toutou il avait bombé le torse, comme un peu plus tôt aussi, bref il avait été fier d’être féliciter par sa chef, ça aurait dû parfait. Ça aurait dû être un moment de gloire immense, celui où il avait triomphé d’une bestiole qui avait volé leur dignité à tous les deux. Un travail en commun qui aurait resserré leurs liens d’esprit et de co…. D’esprit simplement et c’était parfait. Vous voyez ce moment-là ? Celui qui dans les films à une musique épique et classes, prenant aux tripes et qu’on ne peut pas trouver ça autrement que classe. Oui, ça aurait pu être ainsi, dans un lointain rêve.

La réalité repris son cours en même temps que le rire de la rousse. Même ses phrases sont coupées par ce rire qui la prend en regardant l’entre-jambe du soldat vert et la honte monte rapidement aux joues de ce dernier. La fierté est vite mit à la poubelle comme une ordure indésirable. Très joli la couleur rouge sur ses joues. Beau contrat de couleur avec tout le reste. Il la regarde sans trop savoir quoi faire sur le moment, mais se reprends quand elle lui demande de faire quelque chose pour son pantalon et tant bien que mal il attrapa les bout pendant pour tenter de le garder un minimum fermé là tout de suite.

« Je l’ai pas spécialement laissé faire …. C’était un accident …. S’te plait … Fait chier ! »

Il eut un grognement énervé et se laissa tomber au sol pour tenter de faire de la réparation de fortune pour son bas avec …. Et bien pas grand-chose vus qu’il n’avait aucun nécessaire à couture, pas d’épingle à nourrices cachées dans son fondement ou n’importe quoi de plus optimiser que les mains qui maintiennent le tissu là tout de suite. Il tourna la tête vers Yun toujours en train de rire et soupira un grand coup en se frappant le front avec sa main ne maintenant pas son sabre laser à l’abri des regards.

« Quand t’aura fini de rire sur le fait que je sois un jedi, penses à respirer. »

Il avait dit ça avec un peu d’humour, il l’avait mauvaise que ça se sache, mais si elle était la seul au courant tout irait bien. Bon ok, il y avait Lison et Eirin aussi, mais ça restait assez limité pour sa dignité personnel. En plus son rire faisait du bien à entendre, ça serait dommage de le faire se taire aussi rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 29 Mar - 21:43

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Les éclats résonnant dans la nuit, le rire de Yun va finir par atteindre les oreilles de ceux qui dorment encore dans leurs cabanes de fortunes même si le duo était éloigné des habitations. Mais sérieusement, entre l'entrejambe de Sirius et ce dernier qui se colore comme une tomate, Yun ne sait plus comment reprendre son sérieux. Comment avait-il pu dire oui à cela pour finir par avoir un engin fluorescent dans le noir. Peut-être ça pouvait plaire à certains ceci dit. La chinoise regarde Sirius se laisser tomber au sol, désespéré de sa situation, elle s'en voudrait presque de rire aux éclats comme cela… Mais c'était vraiment trop drôle pour ne pas rire. Elle avait du mal à récupérer son souffle, Yun a l'impression qu'elle pourrait mourir de rire si cela continuait. Ce genre d’événement est si rare, les traits détendus de la jeune fille pourrait faire oublier que derrière il y a une personne méfiante et peu appréciable. Sirius avait la chance inouïe d'observer une Yun détendue et en confiance. Car elle n'aurait jamais ri ainsi si elle n'avait pas confiance en l'Alpha. Elle ne s'en rend sûrement pas compte, cela ne lui est pas encore venu à l'esprit, mais elle a délibérément baissé sa garde devant lui.

« Mais comment… Hahaha… Veux tu que j'arrête si tu ne fais rien… Hihihi »

Pourtant, Sirius n'a pas grand-chose pour lui, habituellement, Yun n'aime pas trop les gens dépendant d'autrui. Bien qu'elle trouve cette relation chef-soldat amusante, si Sirius n'est pas capable de prendre des décisions par sa propre réflexion, elle sait qu'elle ne pourra pas toujours compter sur lui. Et pourtant, son honnêteté et son… innocence font qu'elle a quand même baissé sa garde, qu'elle lui fait confiance ici et maintenant. Peut-être que Yun n'est pas une cause perdue.

Pour le moment, ce qui préoccupe la jeune asiatique c'est de calmer son fou rire qui ne se finit toujours pas. Preuve qu'elle en avait bien besoin, de rire. Voyant que Sirius n'allait pas faciliter les choses en cachant son phare dans la nuit, la jeune fille réussit tant bien que mal à se relever malgré les gloussements. Elle prit une grande inspiration pour calmer les rires et réussir à se concentrer. Elle déboutonne alors sa veste et la lui lance pour qu'elle tombe sur ses genoux.

« Tiens, noue ça autour de ta taille, ça devrait cacher ton… truc radioacaptif. »

Maintenant en débardeur, Yun réussit à ne pas rire de nouveau alors qu'elle regarde Sirius, seul un sourire moqueur décore encore son visage. N'empêche, elle a dû en céder des vêtements ce soir, entre la bestiole qui avait saccagé son pantalon et sa veste qu'elle prêtait à Sirius pour cacher son...accident. On pourrait presque dire qu'elle n'a jamais été aussi dénudée devant un homme… sans que ce soit un costume pour un numéro de cirque. Évidemment. Mais le cirque ça ne compte pas c'est pour les spectacles.

« Et je t'interdis de montrer cette … chose à qui que ce soit d'autres. Ce serait beaucoup trop traumatisant pour tout le monde. »

Possessive. Elle le devenait. Elle préférait être l'une des seules à le savoir pour le moment, les possibilités pour taquiner le jeune homme après était trop grande pour laisser cela de côté. Il vaut mieux que personne ne le sache pour le moment. Peut-être même qu'on pourrait lui interdire d'être le cobaye d'Eirin si cela remonte jusqu'aux oreilles de Kiba. Et Yun devait au moins accordé cela à la grande perche, elle avait trouvé un truc utile pour la communauté au final. Si s'épiler est utile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mer 30 Mar - 17:54

Informations diverses.

Light in the nigth

Il prit de bonne grâce le haut de Yun pour cacher ce que certain aurait nommé leur dignité. Celle de Sirius avait fini à la poubelle depuis bien longtemps donc appelons cela le ver luisant, ça allait bien avec le thème. Une fois l’asticot au chaud à et l’abri pour préserver la candeur et l’innocence des plus jeune un soupir de défaite sortit des bouche de la roquette. Pourquoi cette soirée lui semblait être une suite longue et sans sens de pas pour chuter dans les orties ? Il avait peut-être des airs de mamie Babette. Au moins s’il finissait dans les orties il aurait une circulation sanguine plus efficace. Un bon point, il suppose.

« Merci. »

Non, parce que voilà, il y avait tout de même des choses à dire à sa chef quand elle vous sort de la merde. Il ne faisait même pas attention au peu de tenue de cette dernière, pas du tout, elle aurait en bikini il n’aurait pas dit, mais là ce n’était pas le cas. Il eut un rire un peu jaune quand elle lui interdit de montrer son phrase personnel à tout vas.

« Parce que tu crois vraiment que je vais jouer à faire l’hélicobite dans tout le camp en hurlant que je suis un jedi ? Je vais finir électrocuter… ou décapité, aux choix. Je me demande lequel est le plus rapide. »

Il pensa à une autre situation où il aurait pu sortir son appareil et ria un peu plus juste à l’idée.

« Puis si j’tente de faire des marmot avec ça risque d’être des aliens pour l’moment… »

Il secoua fortement la tête et les joues toujours rouges de gêne tout même sa bouche continua à débiter ses conneries sans réfléchir plus.

« Toi tu coucherais pas avec un gyrophare à la place de sa bite, hein ? »


Oui toute cette conversation continuerait à être parfaitement normale et logique. Plein de classe et décence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Jeu 31 Mar - 19:55

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
La chinoise peut être sûre d'une chose, elle n'aurait jamais imaginé passer une soirée pareil… encore moins avec Sirius. Elle avait rarement vécu une situation aussi bizarre avec quelqu'un. Plus le temps passe et plus Yun se demande si tout ceci est bien réel. Un Brocolis radioactif, son pantalon qui se déchire, une lumière à l'entre-jambe. Tout ceci n'est-il pas le fruit de son imagination ? Pourtant ce n'est pas son genre de faire des rêves loufoque et la  douleur qu'elle avait ressenti lorsque l'espèce de bestiole immonde lui avait sauté dessus semblait bien réelle. Ceci rendait la situation encore plus étrange. Parce que c'est réel.

Yun ne répondit pas à Sirius au sujet de la mort la plus rapide, parce qu'elle cru saisir que le jeune homme posait une question rhétorique. Elle n'était pas certaine de cela, mais il lui semblait plus judicieux de ne pas répondre. Comme quoi, la rouquine fait de plus en plus de progrès en compréhension orale. Parfois elle se trompe encore un peu dans les mots, surtout ceux qui sont compliqués, et souvent on ne la reprend pas, ce qui la conforte malheureusement dans sa faute.

Puis il parla de coucher avec un gyrophare. Cette fois-ci elle comprit l'expression, mais elle se dit que parfois, parler avec Sirius c'était compliqué. Il était plus bavard qu'il n'y paraissait et elle n'était pas habituée à avoir des échanges aussi long avec quelqu'un. Yun resta silencieuse un long moment, non pas que la question la gênait, y a pas grand-chose qui puisse gêner l'asiatique, mais parce qu'il fallait vraiment qu'elle s'imagine la scène, un peu compliqué quand on a une expérience amoureuse très… pauvre voire inexistante. Finalement, elle repense à ce qu'elle a vu et un sourire se dessine sur son visage, elle se retient de rire de nouveau.

« Je crois que ce serait pas possible. Je rirais trop. Comme là.  »

Et de toute manière imaginer une proximité aussi intime avec quelqu'un n'est pas quelque chose qu'elle envisage déjà de base. L'image de Sirius et d'elle, nus dans un lit lui vint alors à l'esprit. C'était bizarre. Sans s'en rendre compte, elle rougit légèrement.

« Non ce serait clairement trop bizarre.  »

Cette situation est de plus en plus étrange, Yun n'est pas très à l'aise et elle n'aime pas se sentir en position de faiblesse comme cela. Elle tente donc de changer de sujet. Parce que autant la phrase avec le gyrophare elle l'a comprise, elle fait des efforts et progresses. Mais bon, elle ne saisit pas encore tout et les marmots… elle cherche depuis tout à l'heure et elle ne comprend pas. Ça devrait faire dévier la conversation sur autre chose au moins.

« Au fait. C'est quoi faire des marmots ? C'est des appels lumineux ? C'est pour ça que les aliens vont venir ?  »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Sam 2 Avr - 21:18

Informations diverses.

Light in the nigth

C’est certain que ça serait complètement bizarre de coucher avec Yun. C’était une chef et de ce point de départ là déjà ça serait  contre lui dans son esprit, comme un veto.  Rien que l’idée après coup lui donnait la nausée en soit, enfin plus parce que dans sa tête ça ressemblait à un de mauvais porno qu’il avait pu voir dans sa vie. Ceux avec un scénario tellement con et étrange qu’on se demandait parfois à quoi servait encore le scénario encore à quelque chose. Son expérience de la vie se résumait assez simplement à ça dans son imagination de l’acte et même si il avait idée que ça ne devait pas ressembler exactement à cela c’était ce qu’il avait de plus concret.

« Complétement étrange c’est sûr, donc on ne tentera jamais. Tu risques de mourir de rire avait même de commencer de toute façon. »

Il sourit un peu à l’idée tout de même de l’asiatique finissait sa vie complétement étouffé dans ses rire par sa propre fautes. Même si c’était glauque c’était une certaine façon assez amusante de se dire que ça pourrait aussi être son arme la plus fatal contre ennemie que de le faire mourir de rire. Sirius le tueur sans un mouvement, juste en dégrafant son pantalon. Si ce n’était pas aussi humiliant pour son amour propre ça pourrait être complétement badass. Il eut un petit rire à sa question sur les marmots, il n’avait même pas réfléchit qu’elle ne pouvait pas connaitre ce mot.

« Un marmot c’est un lardon, un chiard, un bébé si tu préfères. J’voulais juste dire que le bébé serait tellement difforme et étrange que les aliens pourraient être beaux et normal par rapport à eux. »

Il imagina un peu le petit tout de même et il ria un peu juste à l’image mental qui lui vient.

« Imagine des petit hurlant tout lumineux, des petites sirènes lumineuse contre les envahisseurs. Tu crois que Loki les prendrais en sacrifices pour le coup ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   Mar 5 Avr - 22:17

Nightmare
Angst
Doubt
Rêve pas, tu pourras pas tâter ses fesses
Bon, pour ce qui est de changer de sujet… C'était raté. Après une énumération de synonyme dont l'acrobate ignorait à chaque fois la définition, Yun finit par apprendre la signification du mot marmot et malheureusement, ils en revenaient à l'accouplement. Et la chinoise commençait à avoir des images complètement loufoque dans la tête entre le sabre laser, les marmots aliens et les fous rires avant de faire la chose. Mais elle ne pourrait clairement pas le faire avec Sirius de toute façon n'est-ce pas ? Yun a mit sa vie sentimentale de côté pendant tellement d'années qu'elle n'arrive même plus à s'imaginer partager quelque chose d'aussi intime avec autrui. Elle ne le souhaite pas de toute manière, elle ne veut plus être blessée. Son affection pour Kiba rend déjà sa vie suffisamment compliquée pour en rajouter avec quelqu'un d'autre. Elle laissa échapper un « Oh ! » de surprise et pensa de ne pas surenchérir dans l'immédiat cette histoire de bébé alien potentiel, pourtant, cet étrange portrait de famille qu'ils étaient en train de dresser l'amusait également.

« Les pauvres, tout ça avec des yeux bridés » oui, car Yun a beaucoup d'humour sur ses origines aussi surprenant que cela puisse l'être « Loki n'en voudra jamais. »

Elle ricane. Pas sûr que Loki les épargnent avec un sacrifice de toute manière. Elle se remet sur ses pieds et s'étire. Elle regarde le ciel et surtout la lune qui est bien descendue dans le ciel depuis qu'elle est sortie. Elle a passé beaucoup plus de temps que prévu dehors à parler avec Sirius et justement, elle avait plutôt bien rempli son quota de vie sociale pour la semaine.

« Bon c'est pas tout, mais j'ai eu une journée éprouvante et une soirée… mouvementé aussi au final. Il est temps d'aller se coucher Soldat. »

En plus cette socialisation lui avait coûté cher. Un trou dans le pantalon et une veste en moins, si elle reste encore la tête de brocolis elle va rentrer en petite tenue. Si quelqu'un l'apercevait, bonjour les rumeurs après…

« Évidemment, ma veste s'appelle revient, lavée et pliée. »

Et sur ce, elle tourne les talons, laissant de nouveau entrevoir le magnifique trou que la bestiole lui avait fait et s'éloigne lentement vers les habitations. Peut-être que grâce à Sirius elle réussira à dormir paisiblement maintenant ?



HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» J+140 Cauchemar fluorescent | Sirius
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» Rêve ou cauchemar ? [Pv Azami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Résidentielle-