Partagez | .
 

 J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Lun 7 Mar - 15:29

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

La vie reprends son cours comme toujours. Mon cerveau avait enfin repris du poil de la bête et je commençais à doucement me sentir à ma place. Un certain quotidien voyait le jour et indirectement, j’en prenais peur. Que se passerait-il si je m’habituais à cette vie ? Chasser en compagnie d’autre et risquer ma vie pour autrui ? Bah... Je le faisais bien avant d’arriver ici n’est-ce pas ? Bref, tout ça pour dire que depuis ce soir dans les ruines de l’école, le temps a fait son oeuvre. Aujourd’hui, comme souvent, la nuit s’apprêtait à couvrir le ciel et cela signifiait le retour des Alphas qui étaient partit en exploration.

Je faisais partit de cette exploration et tout s’était passé comme prévu, du moins en partit. Quelques petites créatures nous avaient donner du fil à retordre, mais au final, plus de peur de que mal. Il n’y avais que moi qui m’étais légèrement blessé au niveau du torse, cependant, par fierté et envie de ne pas inquiéter autrui, j’avais caché à tous cette légère blessure. Mettre de côté le mal est une chose, cependant, j’avais pleinement conscience des risques, à savoir une infection ou autre. J’avais pris soin de placer quelques tissus pour éponger le sang, et je ne m’étais pas permis d’approcher de lieux peu saints. Bref, j’avais minimisé les risques d’infection, bien qu’il me restais encore des soins à faire, mais ça, ce sera quand je serais seul.

Les habitants - comme souvent - nous attendaient à l’entrée. Certains faisaient de petits speech pour raconter leurs aventures, moi pour ma part, je me contentais de saluer quelques personnes que j’apprenais à connaitre, puis finalement, je m’écartais de la petite troupe. Mon imagination me jouait des tours et j’avais eu l’impression de croiser le regard de Cygnus. Hm ? ... Vrai ou non, je n’avais pas attendu une seconde de plus pour partir, sans rien dire, rien montrer.
Me dirigeant vers le centre de soin, j’entrais discrètement, vérifiant qu’il n’y avait personne, puis je vins à soupirer en me positionnant devant une glace. Bordel, mais de quoi avais-je l’air à me cacher de la sorte à cause d’une petite blessure hein ? Secouant la tête, je vins alors retirer mon haut, dévoilant un corps musclé sans être celui de monsieur univers. Quand bien même je pourrais poser pour des photos, là n’était pas le moment et je vins à éponger sérieusement le peu de sang qui s’était accumulé.

“ ‘Tain.. “


Jurant ici et là, après avoir nettoyer le sang, je vins à désinfecter comme je le pouvais cette blessure plutôt minime. Désormais, il me fallait juste des bandages, rien de plus, quoi que... Le saignement continuait très légèrement. Soufflant de lassitude, je vins à chercher des bandages, mais je ne trouvais pas.

“ Et merde... “


Sans faire attention à de possibles bruits qui pourrait me prévenir que une personne ou des gens approchent, je continuais ma chasse aux bandages, avant de finalement les voir au dessus d’une certaine étagère. Me mettant sur la pointe des pieds, j’attrapais le rouleau et commençais alors à enrouler mon torse, jusqu’à avoir cette drôle d’impression d’être vu. Hm ? Je n’aime pas ça... Et pourtant, ma curiosité me tuait. Y avait-il quelqu’un ? Voulant garder un peu de suspens, je vins simplement à balancer une phrase au pif, cela pouvant sonner “ classe “ s’il y avait vraiment quelqu’un, ou au pire... Tant pis.

“ Depuis quand êtes vous là ? “


Je ne me retournais pas, attendant une réponse, en supposant que quelqu’un soit là, à m’observer, ou me griller en train de me soigner tant bien que mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mar 8 Mar - 18:23

“ i can't know your pain „



Depuis que tu savais que Shiki était un alpha, tu le voyais sous un autre angle. Pourquoi ? Car tu respecte beaucoup ce groupe, alors forcément, tu le prend moins à la légère. Il n'est pas si bête que ça en fait. Il pourrait être un véritable allié. Comme toujours, ou presque, tu attend aussi le retour des alpha et de leur "exploration". TU aimerai avoir un rapport mais tu ne peux pas te permettre, tu n'es qu'une gamma juste trop curieuse. Ça faisait une bonne trentaine de minutes que tu attendais leur retour avec d'autres gens. A chaque fois c'est pareil, auront-ils des nouvelles à nous apporter ? Personne n'est blessé ? Mort ? Qu'ont-ils vu ? Tous priait pour que tout les alpha soient saufs. Puis enfin, ils arrivent. Tous se taisent, seule un lourd silence s'empare de l'atmosphère. mais quand nous constatons que tout va bien, les discussions reprennent. Certains se ruent vers le groupe. Ils avaient pu pu ramener de la bonne "viande", de la nourriture à manger. C'était un soulagement. Tandis que tu aperçois Shiki se séparer bien vite de ses camarades de chasse. Tu le suis discrètement, personne ne faisait attention à toi.

Il va jusqu'au centre des soins, serait-il amoché ? Discrètement, tu te faufile à l’intérieur, bon c'est pas que t'inquiète mais... disons que tu es une éternelle curieuse. Et pas question d'aller le voir ! Tu l'entends pester avec des gros mots, cela te fais doucement rire. Mais tu n'as pas l'air bien discrète;.. ou alors ce type est doté d'un sens poussé de l'ouïe ?

-"Depuis quand êtes vous là ?"

Vous ? Il ne pensait pas que c'était toi alors... que fais-tu ? Te montrer.

-"C'est moi Shiki."

Tu avances un peu restant distante, reprenant ton sérieux. Tu vois alors sa main avec une éponge accompagné d'un peu de rouge, tu t'avance alors encore plus, un peu paniquée. Tu savais à quel point c'était la misère niveau infection.

-"Tu es blessé...! Ou est- l'alcool ?"

Le mal par le mal !
Mais tu ne savais pas du tout où était rangé les produits.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 9 Mar - 0:05

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Je n’étais pas connu pour être pudique, pourtant, le fait de m’isoler comme ça pourrait le laisser croire. Me soignant tant bien que mal, je n’espérais aucune visite, mais tout ceci était vain... Je ressentais cette impression qui vous laisse dire qu’une personne est là, mais rien n’est moins sûr. Ainsi donc, j’avais lancé une phrase à la con, n’imaginant pas une seconde avoir une réponse. Je vous laisse donc imaginer ma tête quand finalement une réponse a eu lieu. Cette voix, ce timbre de voix, même si je ne l’avais croisé que très peu de fois depuis l’histoire au toit, je la reconnaitrais entre mille, comme si mon être s’en souvenait à ma place.

Je me retourne donc légèrement pour confirmer ma pensée. Cygnus ? Que diable fait-elle ici ? Je vins donc à totalement me retourner et lui montrer que je saignais très légèrement. Visiblement, l’effet était immédiat chez elle, et quand bien même il était touchant de voir de l’inquiétude chez une personne qu’on ne qualifie ni d’ennemie ni d’amie, je prenais cela comme pour de la pitié et j’aimais pas ça. Sa voix est sans appel, elle panique presque à voir comment elle approche. Je vins simplement à me reculer d’un pas vif et grogner soudainement.

“ C’est rien... “


Au fond, même si je semblais neutre et quelque peu froid à son égard, je ne savais pas quoi penser d’elle. Puis... Quelque chose me troublait intérieurement, c’est que je faisais des rêves avec la fameuse jeune enfant que j’ai connu d’antan : Akiakane. Y aurait-il un lien entre elle et mon tourment ? Me frottant doucement le front, je vins alors à me placer dos à un mur, toujours avec quelques bandages en main.

“ Tu n’as pas à t’en faire... Ce n’est rien, retourne donc voir les autres. “

Mon bandage est merdique, à croire que j’ai perdu la main. Soupirant et laissant un petit mot valorisant sortir de ma bouche, je vins à défaire le bandage, sans me retourner pour cacher cela à la miss. La “ marque “ était courte et peu profonde, rien d’alarmant, cependant, un peu de sang continuait à perler. Rhaaa, comme elle le dit si bien “ où est l’alcool “.
Me retournant pour chercher, j’en oubliais presque la miss qui se faisait du souci. Bon, je n’imaginais pas un seul instant qu’elle pourrait passer outre et peut-être oser “ m’aider “ pour me bander le torse, mais pour l’heure, je fouillais une étagère tout en pestant royalement avant de revenir à elle, car malgré tout, elle était là et ma pensée ne pouvait pas l’effacer de ce bas monde.

“ Tu m’as suivis ? Ou toi aussi tu t’es fait légèrement mal quelque part ?
Tu t”intègres bien à ce que je vois.... “


Car oui, j’avouais la “ surveiller “, ou du moins, je remarquais de loin qu’elle faisait des efforts, qu’elle avançait, qu’elle se battait pour vivre. La regardant en coin, finalement, je mis la main sur un désinfectant et je me rendis compte que même si j’enlevais le sang et toutes les conneries, pour mettre des bandages, il me faudrait un coup de main. Bordel, que c’est chiant...

“ ... Après que j’aurais fait ça, tu pourras tenir le bandage ? “

Juste le tenir, car mine de rien, je craignais être transformé en momie avec elle. Là aussi, je m’étonnais à avoir cette drôle de pensée, comme si elle avait le pouvoir de me faire redevenir jeune mentalement. Pourquoi diable est-ce si étrange entre nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 9 Mar - 14:36

“ i can't know your pain „



Rien ? Comment peut-il oser dire d'une une chose pareille ? La moindre blessure peut nous être fatale, en effet cela ne semblait pas alertant mais... tous peuvent succomber pour un rien. De plus, tu pouvais nettement voir qu'il avait maladroitement fait son bandage. IL se met dos au mur, tu ne relève pas son attitude.

-" Tu n’as pas à t’en faire... Ce n’est rien, retourne donc voir les autres."

Tu laisse échapper un soupire et croise les bras sous ta poitrine, comme pour lui indiquer que tu ne bougerai pas. Si tu veux rester, tu restes. Il avait l'air à bout.. pas physiquement, mais mentalement. Il avait l'air ailleurs.

-"Tu m’as suivis ? Ou toi aussi tu t’es fait légèrement mal quelque part ? Tu t”intègres bien à ce que je vois...."

-"Je t'ai suivi. Et Il faut bien s’intégrer si on veut se rendre utile, bien que j'en ai pas l'air, je peux être sociable."

Tu réponds presque immédiatement, comme du tac au tac. T'avais pas à lui cacher et tu ne voulais pas passer par quatre chemins. Tu laisse ton épaule se poser contre lui mur. Tu avais abandonner la quête de la recherche de l'alcool en le voyant chercher à son tour. IL trouve finalement une petite bouteille. Il te regarde, ça allait bien picoter sur sa peau.

-"... Après que j’aurais fait ça, tu pourras tenir le bandage ?"

Tu fais un oui de la tête et t'approche pour l'aider.
Tu restes un peu perplexe pendant qu'elle secondes, tu pouvais bien tenir le bandage ou lui mettre l'alcool. Et puis une question te brulait les lèvres pendant qu'il s'apprêtait à se désinfecter.

-"Comment tu t'es fait ca ?"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 9 Mar - 15:33

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Seul à seul avec elle, je me montrais assez distant, sans être le genre de personne à totalement repousser l’autre. J’étais juste moi-même, une personne qui n’aime pas plus que ça l’aide d’autrui. Malheureusement, malgré mon “ avertissement “, la miss démontre une envie de rester. Ni moi ni aucun autre habitant sur cette planète ne lui dira quoi faire... Têtue comme moi quoi, le genre de personnes qui ne se font pas dicter leurs actes. Une forte tête. Amusé, je laissais filtrer un sourire en coin alors qu’elle me fixait sérieusement. Je retournais donc à mes activités, comprenant que quoi que je dise, je ne pourrais pas la faire dégager, même si je lui donnais tout les arguments de ce monde.

La belle s’approche donc, tout en montrant cette sorte d’inquiétude. Essayant de cacher mon mal ou le moindre signe de faiblesse, je vins à alors sortir le désinfectant et m’apprêter à mieux l’appliquer, suite à quoi, elle pourra agir en m’aidant pour les bandages. Alors que je commençais à appliquer donc le liquide qui me “brûlait”, la miss laissait échapper une question amusante selon moi. Pourquoi diable cherche-t-elle a être si sociable ? Aurait-elle changer d’avis par rapport à la dernière fois ? Aurait-elle trouvé une raison de vivre comme je l’aurais espéré ? Souriant en coin avant de finalement grimacer quand je sentis la douleur, je vins à répondre le plus simplement possible.

“ Nous sommes aller chasser, simplement. Puis à un moment, disons que des bestioles ont prises peur. Elles n’avaient pas d’intentions hostiles, mais en approchant, certaines on griffer ou autre. Personnellement, je ne sais plus si c’est une griffure, ou si c’est en bougeant brusquement que je me suis fais ça, mais quoi qu’il en soit.. Si ça peut te rassurer, je ne ressens rien de bizarre. Plus que peur de que mal. “


Pourquoi est-ce que je me justifiais ? Pourquoi diable voulais-je qu’elle n’ait pas peur et qu’elle n’ait pas cette lueur dans ses yeux ? Secouant la tête, je vins à grommeler quelques injures avant d’éponger une ultime fois ma plaie. Il était temps de bander tout ça autour de mon torse.

“ Bon.. Tient le bien tendu ok. “


La laissant donc faire et lui faisant confiance, je commençais donc à tirer sur le bandage pour enrouler comme il fait mon torse et grâce à la miss, il n’y aurait aucune pliure et donc pas d’air qui pourrait compliquer la blessure. Agissant avec soin et une certaine lenteur, je semblais démontrer quelques connaissances et pour cause, je connaissais des choses en médecine.

“ ... Ton avancée pour entrer chez les Alphas progresse ? Ou c’est juste un projet comme ça que tu avais ?
Tu as tant le goût de l'aventure que ça ? Ou c'est pour une autre raison que tu veux rejoindre ce groupe ? “


Autrefois, je ne l’avais pas prise au sérieux, ou du moins pas entièrement, mais là, je voulais savoir si oui ou non elle était sérieuse. Regardant la belle dans les yeux, je m’apprêtais à couper le bandage quand celui-ci serait parfait. Suite à quoi, je pourrais souffler un peu, en bonne compagnie ? Qui sait.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 9 Mar - 19:32

“ i can't know your pain „



Il grommelle encore, bon dieu, qu'il soit châtié pour toutes ces injures ! Il est pas commode comme ça, mais ça te faisait sourire d'amusement. Le voir en position de faiblesse était fascinant, juste pour le fait qu'il est intégré ton espace personnelle la dernière fois. TU n'oubliera pas sa main qui touche ta joue. Il s'était pris pour qui ? Tu ne digère toujours pas ça, alors tu es sur tes gardes. le voir un peu souffrir est bon spectacle, et c'est de la qu'on reconnait un homme. Il applique consciemment le produit en lâchant une grimace.
Pauvre petit.

-"Nous sommes aller chasser, simplement. Puis à un moment, disons que des bestioles ont prises peur. Elles n’avaient pas d’intentions hostiles, mais en approchant, certaines on griffer ou autre. Personnellement, je ne sais plus si c’est une griffure, ou si c’est en bougeant brusquement que je me suis fais ça, mais quoi qu’il en soit.. Si ça peut te rassurer, je ne ressens rien de bizarre. Plus que peur de que mal."

Tu restes silencieuse, laissant ton regard se perdre entre le vide et le bandage blanc. Tu pousse un petit "hm" comme pour acquiescer. C'est fou ce que tu peut être associable et son inverse à la fois. Pourvu qu'il t'appelle pas chaton encore, tu l'encadres dans le mur sinon !
Quand il te demande de bien tendre le tissu tu t’exécutes. Visiblement, il savait quoi faire, ce serait bon d'avoir un ami médecin tiens.

-"... Ton avancée pour entrer chez les Alphas progresse ? Ou c’est juste un projet comme ça que tu avais ?
Tu as tant le goût de l'aventure que ça ? Ou c'est pour une autre raison que tu veux rejoindre ce groupe ? "


Tu roules des yeux en arrière puis tu le regarde. Il se fout de toi là non ? D'un air ennuyer tu lui répond avec une idée derrière la tête. Et si tu le maltraitais gentiment ? Tu t'approches encore un peu pour briser l'espace personnel et sourit avec un air de sadique. Tu serres encore plus fort le bandage de façon à faire pression sur sa blessure pour qu'il ressente une petite douleur.

-"Je garde ça pour moi."


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Jeu 10 Mar - 0:43

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Se soigner, c’est la merde, mais diablement utile quand on est seul, excepté quand c’est difficile comme manipulation à faire. Soupirant de lassitude, je me bander donc la poitrine, aider de la demoiselle qui se montrait bien docile. Trop docile pour être vrai me disais-je, à moins qu’en plus d’être amnésique, elle soit bipolaire ? Ou simplement lunatique ? Quoi qu’il en soit, j’arrive enfin à me soigner et il ne me restais plus qu’à remettre mes habits, du moins, je le pensais. Alors que j’étais sincère et posais une question véritable, celle-ci se permit de serrer un peu le bandage. What ? Surpris et ressentant un éclair de douleur pendant quelques secondes, je me crispe avant de jurer.

“ PUT... “


Ni une ni deux, mon corps réagit de lui-même. Je me tourne et une main attrape son poignet pour le plaquer contre un mur. Simultanément, mon corps se place presque entièrement contre elle, ma jambe allant tenter de se caler contre son entre-cuisse et pour finir, mon coude de mon bras libre se positionner contre sa pomme d’adam. La position typiquement militaire avait pour but de maîtriser un danger au corps à corps, cependant, je ne faisais pas attention à la position de la miss, ne vérifiant pas si elle avait paré mon coup. Si oui, alors elle m’impressionnerait, car cela voudrais dire qu’elle agit avec rapidité et une force similaire à celle d’une personne ayant reçu un entraînement adéquat. Doooonc, elle était militaire, ou elle en aurait eu des bases.

Le plus important était ni plus ni moins mon regard. Froid et Brûlant à la fois, plongé dans ses yeux, je la foudroyais en continu, restant silencieux. Pensant la maîtriser, sans l’étouffer - sauf si c’est étouffer quelqu’un que briser son espace vital en quelques secondes - je vins à voir quelque chose que je n’aurais jamais penser trouver ainsi.
Ces yeux... Ce regard, durant quelques secondes, je cru me souvenir d’eux. Se pourrait-il que... Cette fille soit ... Akiakane ? Mes yeux toujours aussi rudes envers elle, une légère lueur se fait voir, et finalement, je me retire avant qu’on se lance dans un éventuel combat qui pourrait mal tourner.

“ Tsss... “


Me reculant, ne pipant pas un mot, je tente de cacher mon malaise et mon doute de plus en plus intense. Ce serais tellement beau, mais terriblement hasardeux que ce soit mon amie d’enfance. Non, jamais elle ne m’aurait oubliée elle. Me grattant la nuque, je vins à simplement soupirer, restant sur ma position de jeune homme de mauvais poil.

“ Refais plus ça... Sinon, jte montre comment briser un membre amicalement... “


Bien entendu, la menace n’était pas réelle, je la mettais juste en garde de ne pas me titiller de la sorte, et j’espérais qu’elle le comprenne. En soit, j’étais intrigué de voir comment elle allait réagir en faite. Me calmant doucement mais sûrement, je vins alors à remettre mon haut tranquillement, avant de balancer un simple.

“ Merci... “


Mon ton était presque timide. Et merde, je suis troublé. Que faire ? Lui demander ? Ou ... Regarder encore ses yeux. Je voulais la voir de plus près, m’en assurer, mais comment faire pour y arriver hein ? Fait chier, je vais avoir cette obsession désormais.

“ ... Cygnus... Te souviendrais tu par simple hasard, d’une ... Petite église, avec une statue tenant une croix ? “


Il s’agissait d’une église plutôt célèbre dans un quartier proche de là où j’habitais. Bien entendu, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me dise oui, ou non rapidement, cependant, je voulais en être sûr, s’était un symbole de liberté et de repos dans la ville où nous étions à l’époque et il m’arrivais souvent de tuer du temps autour de cette zone quand mes parents faisaient des siennes, notamment mon père. Même si je n’avais pas d’espoirs en demandant cela, je posais la question sincèrement, me mettant assis contre un lavabo et la regardant droit dans les yeux.

“ C’con à dire, mais j’ai l’impression de t’avoir déjà vu en faite... Pas la fille sur la photo hein... Mais autre part, ailleurs... “


Petit mensonge pour cacher la vérité, mais qui sait si dans le faux, il n’y avait pas un peu de vrai. Un journal ici, ou une simple photo quelque part à l’armée, ou une simple rumeur. Cette fille me rendait bizarre, et si mes doutes n’étaient pas des doutes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Jeu 10 Mar - 17:30

“ i can't know your pain „



Evidemment il n'avais pas apprécier le fait que tu resserre le bandage. Quelle flipette, tu l'avais juste fait un petit coup, gueulé d'accord... mais de là à t'immobiliser. Ça se passe assez vite en fait. Tu eux à peine le temps le réflexe de te dégager. Il te plaque au mur et te tient immobile, tu place juste ta main rapidement contre son coude qui allait à ta gorge. Il veut te tuer ou quoi ?! Tu grimaces un peu en froncant les sourcils. Il souffle, soupire.

-" Refais plus ça... Sinon, jte montre comment briser un membre amicalement... "

-"Navrée, je ne te savais pas en sucre."

Tu lui jette un regard noir.
Tu penses entendre un petit merci, mais tu n'en tiens pas compte. C'est le genre de type qui est fière tu penses. Il se rhabille convenebalement et te pose une question des plus surprenante.

-"... Cygnus... Te souviendrais tu par simple hasard, d’une ... Petite église, avec une statue tenant une croix ? "

-"Je suis amnésique, Shiki."

Tu recroise les bras et le toise encore de tes yeux bleus.
Il t'explique alors qu'il pense t'avoir déjà vu. Hormis le fait que vous étiez dans la même salle de voute lors de votre sommeil... tu ne vois pas où ET impossible d'y reflechir, tu ne trouveras pas à la réponse.

-"quoi qu'il en soit, tu auras beau me dire ce que tu veux ca ne changera rien. Je n'ai plus de souvenir, comme si on me les avait arraché."

Tu serres le poings en détournant le regard, le visage fermé. C at'agacait de ne rien savoir, de n'avoir aucune piste.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Ven 11 Mar - 1:28

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Elle avait en partit paré mon coup, mais je ne m’en rendais pas compte. Sa vanne me fit presque rire pour le coup bien qu’elle fronce les sourcils. En sucre ? Cassant et friable, comme c’est mignon... Soupirant de lassitude, je vins alors à me demander ce qu’elle allait dire et faire. Nous en venions donc au fait de ma question. Celle-ci semblait l’étonner, mais sans plus. Ah... Aurais-je raté mon coup ? Visiblement, oui, car rien ne se passe, elle ne bronche pas, se contentant de me rappeler son état amnésique. Soupirant de lassitude, je vins alors à souffler à mon tour. Soit, si elle pensait ainsi, je ne pourrais pas l’aider comme je le voulais.

La fin de ses dire est assez simple, cependant, je ne pouvais pas rester sur cet “ échec “. Ainsi donc, je vins à retoquer rapidement et simplement.

“ Hm... Même si je te connais, que mes possibles doutes sont vrais, ça ne changera rien effectivement, excepté sur un point : je pourrais te donner quelque chose, sur quoi tu pourras te reposer, te concentrer, te servir comme base.“


Et ce quelque chose, s’était mes souvenirs. Ce serais à elle de se les approprier, se les remémorer, mais ce serais déjà quelque chose. Le comprenait-elle ? Ou imaginait-elle autre chose comme de la pitié ou un truc du genre. Quoi qu’il en soit, autant tuer dans l’oeuf avant qu’elle n’imagine n’importe quoi.

“ M’enfin, là encore tu en fait ce que tu veux. Libre à toi de prendre ça pour de la pitié, ou simplement refuser mon aide. Cependant, maintenant tu le sais, si tu as besoin de quoi que ce soit, hésite pas à faire appel à moi... Miss futur Alpha. “

Taquinerie sincère, j’espérais vraiment commence à changer d’avis et s’ouvre au monde. Pour ma part, je cachais ce sentiment qui me torturait. Un nom, Akiakane qui me perturbait comme toujours. Et d’ailleurs, je devins pensif un bref instant, me perdant dans mes pensées en tout genre.

“ Quand tu pourras sortir et vivre l’aventure... On se fera une virée si tu veux. Histoire que je te montre le monde extérieur. Ok ? “


Un deal qui sort de nul part, sur un coup de tête. Mais qui était sans arrière pensées. Me permettant de ranger les affaires de soin que j’avais prises, je me retournais alors vers elle, avant de simplement la fixer délicatement.

“ Oublie pas que recoller les morceaux c’est une chose, mais il faudra aussi bâtir des souvenirs. Alors autant commencer hm ? Enfin, je suppose que tu as déjà commencer avec les autres Gammas non ? “


Curieux, effectivement je le suis.

“ Qu’aimerais tu faire ? Là, tout de suite, sans réfléchir. “


Question instinctive et je me permis de répondre à cette même question.

“ Pour ma part... Manger un baba au rhum.. “
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Lun 14 Mar - 18:00

“ i can't know your pain „



Tu as toujours cette petite moue sur le visage.. pas que tu lui faisais pas confiance.. enfin si quand mème, mais il était bizarre. Mais c'est un alpha, ils prennent de l'assurance et on une vue plus large, enfin c'est ce que tu penses. En fait, avant même de le voir comme un homme, tu le vois comme un alpha.

-"Hm... Même si je te connais, que mes possibles doutes sont vrais, ça ne changera rien effectivement, excepté sur un point : je pourrais te donner quelque chose, sur quoi tu pourras te reposer, te concentrer, te servir comme base"

-"mouais..."

Ca sonnai comme une proposition louche mais quelque part, l'entraide est le maitre mot de notre camp. Et nous en faisons tous partis. Tout est bon à prendre dans ton cas actuel.

-"M’enfin, là encore tu en fait ce que tu veux. Libre à toi de prendre ça pour de la pitié, ou simplement refuser mon aide. Cependant, maintenant tu le sais, si tu as besoin de quoi que ce soit, hésite pas à faire appel à moi... Miss futur Alpha."

Tu souris un peu.
Tu vins à chercher rapidement et calmement un de tes médaillons portant tes noms complet, les plaques militaires de leur acier froid. Tu viens à poser un bord sur ta lèvres, pensive. Évidement, il ne verrai rien car l'identité est de ton côté. Tu avais agi machinalement.

-"Quand tu pourras sortir et vivre l’aventure... On se fera une virée si tu veux. Histoire que je te montre le monde extérieur. Ok ? "

-"une virée... comme c'est romantique."

Tu le taquines un peu comme pour te foutre discrètement de lui.
Recoller les morceaux.. recommencer... c'est une chose il n'a pas tord. Tu re range ton "bijou" militaire à sa question suivante. ce que tu voulais faire maintenant ? Bah aider les autres, ça te fais les bras. Tu adresses un regard étonnée quand à sa réponse. Un baba au rhum ?

-"Je ne pense pas que l'on est ça. Le souci de nourriture est... un souci en effet."

Tu te penche un peu plus alors, pas curiosité, sur les étables et leurs produits dessus.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 16 Mar - 11:10

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Depuis peu, j’ai l’impression de la voir autrement. Cette fille, ce regard... Elle me troublait au plus haut point, mais l’heure n’était pas à savoir si oui ou non elle était cette fille que je pensais morte depuis un moment. Pour l’instant, je lui faisais des propositions raisonnables, sans arrières pensées, mais celle-ci se mit à me taquiner en soulignant le mot “ virée “. Romantique disait-elle ? Je me contentais de plisser les yeux, croiser mes bras et hausser les épaules.

“ Tsss... N’awak. “


Elle est belle, seul un con dirait le contraire, mais de là à parler de romantisme, il faut pas déconner... Là n’est pas la question, alors autant passer à côté de mon avis, sans quoi, on en aurais pour une éternité. Je la vis alors sortir quelque chose que je ne pensais pas possible qu’elle ait. Des plaques en fer, typique des gens de l’armée. Hm ? Pourquoi diable me montre-t-elle ça ? Pendant un moment, j’ai envie de me saisir de ces dernières pour voir le nom entier et son nom de code, mais je n’en fais rien, l’admirant juste prendre ces plaques au coin de ses lèvres, prenant presque une pause sexy et aguicheuse.

Par la suite, j’attendais une réponse à ce qu’elle voudrait à manger, là, maintenant, tout de suite, mais elle ignore la question, semblant intrigué par ma réponse à moi. Rhaaaa; j’ai horreur de ça quand on ignore une de mes questions, si je la pose, c’pour avoir une réponse bordel !!! Restant calme alors, je vins à m’approcher, me demandant ce qu’elle cherchait - n’y ayant pas de nourriture ici, mais juste de quoi se soigner rapidement - et là, je sentis comme... Un vertige.
Que diable se passe-t-il ? Ma vision se trouble et je pose inconsciemment une main sur son épaule, avant de simplement tomber en avant, heurtant de plein fouet le sol, comme un poids mort. S’était violent, direct et sans préavis, pour le coup, ni moins ni personne ne devait comprendre ce qui se passais. Sans doute un tout, entre la fatigue, la faim... En tout cas, il n’y avait aucun rapport entre ma blessure et ce malaise, sans doute était-ce l’atmosphère pesante avec le reste des possibilités cité plus haut qui on fait que mon corps a sentit un moment de faiblesse.

Tout semblais tellement plus léger... Est-ce ça la mort ? La mort ? Merde, mais à quoi je pense moi ? Secouant la tête dans mon imagination, j’ouvre alors doucement les yeux, reprenant mes esprits. Une demi-heure c’est écoulé et je ne sais plus trop où je suis. Cygnus a du faire quelque chose, mais quoi ? D’ailleurs, en parlant de la louve, je tente d”ouvrir entièrement les yeux, prononçant alors difficilement un nom.

“ Cy.... Gnus “


Où est-elle ? Je cherche son regard, ayant besoin de ça comme repère.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 16 Mar - 16:25

“ i can't know your pain „



Parfois ce type te soule vraiment, entre sa tête d'ahuri ou ses mimiques un peu étrange... comme s'il avait son propre monde,s a bulle. Il est tellement exaspérant, mais ce n'est pas plus mal. Lui, peu se couper du monde s'il le souhaite. Toi tu es bien trop centré dessus, tu fais la part des choses sans jamais laisser ton cerveau en repos. Tu es pourtant sure d'une chose, il n'est pas aussi bête qu'il en a l'air. Calme mais en même temps le contraire. Il n'est pourtant pas frivole, c'est un Alpha.

Puis tu le vois tourné de l’œil, tu as juste le temps de placer un "he" et tu le vois tomber en arrière. Il heurte le sol, tu e secoue un peu après t'être agenouillé. Il a perdu connaissance ? Bon... tu es soulagé de voir qu'il reste juste un simple humain, son corps devait être fatigué. Quelques petites claques ais rien n'y fait. Tu le fixes quelques installe et décides de le porter sur un des lits miteux présents. Mais tu peines le soulever, c'est qu'il est musclé le type ! Tu pestes encore et le traine un peu, tu parviens tant bien que mal à le hisser sur le matelas.

En fait tu n'étais pas vraiment douée en médecine... tu décides alors de chercher quelqu'un de doué mais... chacun était déjà occuper et puis... ce serai un bon moyen de voir si tu peux gérer toute seule... Étrangement, c'est comme si cette situation en t'étais pas inconnue. Déjà vu à l'armée peut-être ? Quels étaient les gestes de premiers secours déjà...? Tu reviens vers lui, doucement. Prend alors soin de redresser son menton vers l'arrière pour faciliter sa respiration... comme si tu connaissais ces gestes, tes gestes. Mais c'était différent, cette personne respirait, pas besoin de bouche à bouche. Au final tu ne sentais pas bien utile, mais fort heureusement, cela prouvait que même inconscient, Shiki était hors de danger.

-"Cy.... Gnus "

-" ca va aller, tu es juste tomber dans les vappes"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Mer 16 Mar - 23:58

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Tout ça est étrange. Cela fait un moment que je n’étais pas tombé dans les pommes, la derniè`re fois étant quand j’avais perdu trop de sang lors d’une mission. Soupirant difficilement, je prononçais le nom de la personne que je voulais voir, à savoir Cygnus. Alors que je n’arrivais pas encore à la distinguer, celle-ci se mit à parler. J’étais dans les vappes ? Merci capitaine obvious... Souriant en coin et remettant ma tête sur ce qui semblais être un matelat. Soufflant en douceur, reprenant mon souffle, je vins alors à voir une forme et je me mis à me concentrer sur elle. La tête de la miss, une tête. Ouvrant un peu mieux les yeux, je me mis donc à la fixer avant de finalement me concentrer sur les yeux.

Me plongeant dedans, complétement ailleurs, je me perdais dans ses deux pupilles et ... Je cru me revoir dans le passé. Ces yeux, je les aient déjà vu, maintenant, j’en ai la certitude. Je me revois simplement parler à cette fille, je me revois encore sourire de temps à autre à cette dernière en coin, juste pour attirer son attention, la taquiner. Je me revois encore parler avec elle de nos douleurs, du fait que nos parents étaient parfois dur avec nous. Bref... L’évidence se fait intérieurement rien qu’en regardant ses yeux : c’est Akiakane. Akiakane Diesel, dit Akiakane Cygnus Diesel. J’en aurais appris une aujourd’hui.
Restant bouche bée, je la regardais pendant un bref instant comme surpris.

Que faire ? Lui dire que je la connais ? Appuyer sur ma façon d’agir envers elle ? Dire qu’au final, mon corps c’est souvenu d’elle et que voilà maintenant je vais l’aider ? Ou alors la laisser dans l’ignorance pour la protéger ? Pesant le pour et le contre, finalement, je vins à me dire qu’il ne fallait pas la brusquer. Me voilà devant une amie d’enfance, qui a grandit et qui est désormais une femme. Moi, j’ai grandis et je suis un homme désormais. Elle m’a manqué, ô combien de fois, mais en tant qu’amnésique, je me devais de me dire dans un coin de ma tête que toutes nos aventures, toutes nos mémoires... C’est du passé.

Souriant alors tristement pendant un bref instant, je passe un bras sur mon front avant de grogner quelque peu en essayant de me redresser en position assise. Faisant le tri dans ma tête, je vins alors à respirer calmemant avant de simplement la regarder en coin.

“ Merci de ... T’être occupé de moi. “


C’est normal en soit, mais je préfèrais lui dire merci, tout simplement. Devant rester comme d’habitude et ne pas me trahir en me montrant plus “ gentil “, je vins à me faire distant donc, détournant le regard. Puis je repensais à ce médaillon. Il me fallait une confirmation, la confirmation à tout ça, pour savoir si je devais être heureux ou arrêter de me bercer dans mes illusions.

“ Tu étais militaire non ? Quel genre ? Je peux voir ta plaque ? “


Tendant une main fébrilement, je me demandais si elle allait me donner droit à toucher le bijoux qu’elle avait tout à l’heure. Pour ma part, me faisais un peu plus confiant, je vins à lui avouer.

“ Membre des forces spéciales pour ma part. Enchanté devrais-je dire ? “

Ricanant en douceur, je lui faisais juste comprendre que visiblement, nous étions pas si différent l’un de l’autre et pour cause, tout deux militaires. Mais derrière ça, je voulais savoir. Je voulais le voir de moi même, écrit, gravé dans le métal : Akiakane C. Diesel.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Feat. : Naoto Fuyumine - DOGS & BULLETS
— Réveillé(e) le : 25/02/2016
— Couleur : #cc0000

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Jeu 17 Mar - 11:13

“ i can't know your pain „



Tu le regarde avec insistance comme tu le fais toujours. Difficile de dire si tu y trouve un bon côté, comme faire sentir le malaise  une autre personne. Être fixé très longtemps n'est pas agréable... et c'est ce que Shiki fait. Décidément... celui-là. Tu fronces les sourcils comme s'il violait ton intimité, qu'ils voulait lire en toi, te déchirer pour apprendre quelque chose, te soutirer une chose précieuse que tu ne connais pas. Mais ça ne restait qu'un simple regard. Tu détourne le regard la première, tu n'aimais pas ca et pourtant c'est toi qui fixe parfois les gens. Surtout avec ce silence. Il se redresse et te remercie, c'est tout naturel. Tu n'aide pas pour montrer que tu aides, tu le fais car c'est en toi. Tu es né avec cette fibre on dirait. Est-ce que... tu as aidé quelqu'un en te faisant cette marques sur ton torse. Rien que d'y penser tu change d'expression, empli d'une triste solitude, comme si tu te détestait de ne plus savoir. Et puis dans le rêve que tu avais fait, qui s’efface peu à peu, qui ne sont que des bribes.. toi devant une tombe, tu pleurais silence, les yeux grand ouvert, seule les larmes venaient et allait. Tu étais crispé et pourtant calme. Tu avais cette flamme qui se déferlait en toi. Mais c'était un rêve, vrai ?

-" Tu étais militaire non ? Quel genre ? Je peux voir ta plaque ?"

Tu le regarde de nouveau puis sort tes plaques en silence, tu les scrutes avec hésitation puis te rapproche un peu de lui pour les montrer, tu ne voulait pas qu'elles te quittent le cou. Bien trop précieuse. Membres es forces spécial ? Beau palmarès alors. Lui qui semble e connaitre, ca lui apportera surement réponse. Toi qui, au début, était si distante. Au final, tu te dis que toute information est bonne à prendre, pour tout le monde. Notre communauté est basé sur l'entraide. Tu le fixes aussi, comme pour voir sa réaction, attentive. Vous étiez proche, tu n'avais aucune arrière pensée, bien trop concentré sur le faciès de son voisin. Tu le considérais encore comme un inconnu, tout le monde, même Sirius. Azraël...? Tu ne sais pas. Un jour il te faudra te jeter à l'eau.

-"Alors ?"

Il y avait ton identité et ta date de naissance.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-ghoul.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 25
— Réveillé(e) le : 26/02/2016

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   Jeu 17 Mar - 15:15

K. Saito
Shiki

C. Diesel
Akiakane

Bobo..

Le moment de vérité. Intérieurement, je palpitais rien qu’à l’idée de savoir si oui ou merde elle était bel et bien celle que je connaissais autrefois. Mais après ? Si oui, qu’est-ce que cela ferais ? Brassant mes pensées en restant zen, je m’étonnais de la voir sortir son pendentif et tendre celui-ci, sans le retirer de sa nuque. Au passage, je pu apercevoir une sorte de début de cicatrice. Hm ? Aurait-elle une marque importante au torse ? Mettant de côté cette pensée, je me reconcentrais sur les deux plaques de métal et là, une explosion dans ma tête eu lieu. Devant moi, inscrit sur le métal, il y avait : “ Akiakane C. Diesel “ ainsi qu’une date de naissance correspondante avec celle de la fameuse Akiakane.

Sur le coup, mes yeux s’agrandissaient légèrement, puis finalement, je me mis à feinter l’indifférence. Je ne pouvais pas m’exclamer haut et fort, je ne devais pas éveiller le moindre soupçon, pour l’heure, le rôle que j’allais m’imposer serait celui d’un ange gardien qui veille sur elle, le temps qu’elle trouve sa voie. Je fais alors une légère moue, repoussant les plaques.

“ ... Ça me dis rien... “


Je semble désolé, mais intérieurement, je me dégoûte à faire ça. Pardonne moi Aki’, mais je suis sûr que si tu te souvenais, tu me comprendrais, ou du moins je l’espère. Ainsi donc, je jouais le rôle de celui qui ne sais pas et je priais qu’aucune mimique ne m’ait trahie. En soit, rien ne l’avait fait, mais la méfiance pourrait la pousser à croire que j’ai reconnu quelque chose.
Ravalant difficilement ma salive, je me recouche sur le matelat comme pour rompre un quelconque contact visuel possible. Fuir, pour mieux réfléchir, comme c’est lâche... Et ça, je m’en veux, mais là encore, j’ai mes raisons. Respirant tranquillement, je me masse alors la tempe, pour alors lui dire d’un ton monocorde.

“ Je vais aller bien, tu n’es pas obligé de rester à mon chevet, t’en fais pas, suis solide huhu. “


Indirectement, j’essaie de la libérer, plus on restera côte à côte et plus ce sera dangereux pour l’heure. Bref, essayant de ne pas faire passer ça par un “ renvoie “, je la regarde en coin. Je l’aiderais à surmonter son mal, mais en restant dans l’ombre, jusqu’au jour où je pourrais lui avouer qui nous sommes. Le temps qu’elle s’y fasse, pour ne pas le brusquer. C’est risqué, mais c’est ainsi. Résolu à faire ainsi, je ne dévierais pas de mon chemin sous aucun prétexte, car la protéger est devenu une voie pour moi. Le temps qu’elle devienne forte, le temps qu’elle soit apte à accepter son passé.

“ Par contre.. Cette histoire de malaise, soins.... Cela reste entre nous ok ? “


Cacher des choses c’est mal, mais je ne voulais pas que les autres Alphas s’inquiètent, il serait dommage d’être un martyr, car je ne voulais pas de ça. Puis, il y avait aussi un peu de fierté personnel.

“ Je peux te faire confiance ? “


La confiance était un mot fort et pour cause, je voulais la lui donner, un premier pas sans doute vers une amitié nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+135 / See my pain ( Pv Akiakane C. Diesel )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» La Cascade de Pain : Illustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Centre de soins-