Partagez | .
 

 J+148 - Réveil de Lin Yao Woods

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   Mer 16 Mar - 16:28

Cryopod n°4 || segment n°1D


Même après un cauchemar terrifiant, vous n'avez jamais vécu de réveil aussi brutal que celui-ci. Vous vous sentez engourdi, comme coincé dans un carcan de coton, avec la bouche pâteuse et vous devez déployer une énergie phénoménale pour ne serait-ce qu'ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

❝ Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil. ❞

Le message se termine par un bruit de carillons et vous entendez un bruit de succion. La porte vient juste de s'ouvrir.

Citation :
Vous venez de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes toujours maintenu à un température très basse, ce qui cause une légère hypothermie. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolé, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper. Et je ne vous parles pas des picotements dû au réchauffement.

Une fois sortis du cryopod, et un tant soit peu remis de votre réveil, vous pourrez voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Gamma
avatar
— Messages : 12
— Feat. : Ranma Saotome ( girl ) { Ranma ½ }
— Réveillé(e) le : 15/03/2016

MessageSujet: Re: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   Sam 19 Mar - 3:03


▻ I was gone for bread and ... ◅

... this is not a dream.

Putain. Quoi ? Je suis où ? Aucune idée.

Tu te sens enveloppée dans une aura de paix et de silence. Tes pensées coulent comme de l'eau entre tes mains et ton corps est baigné dans une douce gravité inversée. Tu ne ressens rien, tu n'es plus obligée de te réveiller car ici, tu es bien. Oui. Tu n'as plus à affronter la vie, tu peux te cacher derrière cet intense sommeil. Pourtant, quelque chose cloche. Tu sais bien que cet état larvaire n'est rien d'autre qu'éphémère. Tu profites de ce moment paisible jusqu'au bout. C'est alors que le déclic se fait.

Seule. Cette sensation qui assouvit ton corps de pulsions depuis quelques minute. Ton coeur bat de plus en plus vite et tes yeux peinent à s'ouvrir. Dans ta tête, c'est le chantier, tu penses sans comprendre un traître mot de cette voix qui clame haut et fort son incompréhension. Il fait noir, c'est étroit, tu commences à étouffer, mais le simple fait de respirer de l'air te brûle les poumons. Tu ne comprends absolument rien, tu as envie de pleurer mais tes yeux sont fermés, tu as envie de crier mais ta bouche est cousue par le froid glacial qui règne dans cette caisse. Puis soudain une lumière intense te sort de ta transe et tu t’effondres, sans trop comprendre comment, sur le sol métallique. Tu cries sous l'effet de la douleur que te provoque ta poitrine, tu veux saisir ta gorge mais tes bras ne réagissent pas, tes jambes, pourtant, essayent tant bien que de mal de se mettre sur leur genou. La sensation de l'air qui rentre dans tes bronches te fait vomir, tu n'en peux plus, tu pleures, tu vomis, tout va trop vite. Tout est passé trop vite. Il y a quelques minutes encore tu flottais dans une béatitude sans nom et là, tu te retrouves à dégobiller tes tripes sur tes mains. Tu te dégoûtes. Ton souffle saccadé enflamme ta langue brûlée par la bile et tes yeux s'ouvrent enfin, eux aussi, brûlent, mais en moins de quelques secondes tu arrives à repérer facilement les détails du lieu. Du métal, des clignotements, des machines, c'est flou, c'est sombre.

Lin. Calme-toi. Tout va bien. Relève-toi déjà, c'est sûrement ton frère qui t'a fait une mauvaise blague. Juste calme. Peace. Ouvre les yeux et tu verras, il fait pas si noir que ça.

Alors dans un élan d'adrénaline, tu te relèves, ton corps est lourd et tu t'appuies sur une chose dure et froide. Incroyablement froide. Tes membres tremblent, mais tu te concentres et essayes de reprendre ton équilibre, tu tombes plusieurs fois mais te relèves à chaque fois. Ton coeur bat vite, certes, mais ta force te revient peu à peu et ta vue s'améliore jusqu'à ce que tu tiennes sur tes deux jambes. Tu es fière, mais ta tête te fait toujours autant mal et des hauts le coeur te prennes la gorge mais ce n'est pas grave, tu avances, tu suis le chemin. Par moment, tes jambes flèchent alors tu te tiens au mur, et essuies tes mains humides sur ton pantalon.

Putain de Bad trip.

(c) Jules pour WC

_________________
Fucking red l i g h t.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 88
— Feat. : Link
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : yellowgreen

MessageSujet: Re: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   Sam 19 Mar - 19:54


wake up

Il fallait bien que ça arrive un jour. Ce jour où tu allais descendre dans la voûte. C'était surtout pour vérifier ton endurance dans les escaliers. M'enfin sur le coup tu n'avais pas pensé que tu pourrais tomber sur quelqu'un se réveillant. Tu n'aurais plus le choix une fois que t'y serais. et laisser quelqu'un baigner dans son vomi, ou pire, ce n'était pas envisageable. La société qui était entrain de se reconstruire semblait en bonne partie basée sur l'entraide. Tu avais eu du mal à t'y faire. Tu avais toujours tendance à devenir méchant avec les gens. Volontairement, ou pas. Les deux étaient possible avec toi.

Et puis alors que t'arrivais tu décidas qu'un petit tour ne te ferais pas de mal. Tu ne t'étais pas réveillé là-bas. Alors ça ne te rappelait pas tant de souvenirs. Quoique. Tu te souvenais la merde que ça avait été avec Liam. Le désespoir qui t'avait pris par les tripes quand tu t'étais rendu compte que tu n'arrivais plus à bouger tout ton côté gauche. Même si maintenant ça allait, tu te sentis un peu mal sur le coup.Et puis, là tu entendis du bruit. Comme si quelqu'un dégobillait. Puis, du fracas.

Quelque se réveille. Que faire ?

Alors tu te précipites. L'adrénaline s'empare de toi. Parce que même si tu peux paraître méchant. Et égoïste. Et terriblement chiant. Tu sais aider les gens. Tu sais ce qui est important. Et là, pour le coup, c'était important. Le réveil, était une chose horrible. Tu étais trop bien placé pour le savoir. Alors tu flippes aussi. Parce que quand même tu ne voulais pas tomber sur quelqu'un d'handicapé comme toi. Une personne normale. Sans trop de complication. Des nausées au pire. Comme Celian avait.

C'était une fille. Une ado. Sans doute un peu plus jeune que toi. Tu dirigeais vers elle te pressant autant que possible. C'était dur avec ta patte folle. Mais une fois arrivé à son niveau tu la regardais. Elle était parterre, visiblement elle avait vomi. Mais tu ne voyais pas de sang. C'était bon signe. Enfin, plus ou moins.

« Tu peux parler ? »

Pas de présentation. Pas de mots doux. C'était toi tout craché. Tu étais content qu'elle soit debout sur ses pattes. Ca vous évitez à tous les deux le calvaires de te voir te baisser pour la relever. Tu ne pouvais pas plier ta patte gauche. Oui, ç'aurait été très gênant.

« Je vais t'aider à sortir de là. Maintenant que je suis là. »

On aurait presque pu t'entendre soupirer. Parce que oui, ça te faisait chier en fait. Enfin, tu était heureux de te rendre utile. Mais tu n'étais pas la personne la mieux placée pour faire ça. Si jamais tu étais tombé sur un handicapé total, tu n'aurais rien pu faire. Mais quand même tu étais là. Il n'y avait personne d'autre, alors tu ne la laisserais pas toute seule. À part peut-être si elle t'envoyait chier.

ϟ NANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 12
— Feat. : Ranma Saotome ( girl ) { Ranma ½ }
— Réveillé(e) le : 15/03/2016

MessageSujet: Re: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   Dim 20 Mar - 21:37


▻ I was gone for bread and ... ◅

... this is not a dream.

Tu étais comme enfermée dans une boite, les sons étaient sourds et tu avais la nette impression d'être limitée dans l'espace. Même avec une légère récupération de tes mouvements et donc de ton équilibre, tes sens étaient bouleversés ta vision était toujours aussi trouble et ne pouvait absolument pas développer des détails demandant une haute précision. Tu te sentais enfermée dans un dédale, tu ne comprenais toujours pas ta présence, tu pensas d'abord à un mauvais rêve. Mais après t'être pincé plus de dix fois et t'être mordu intensément la main, tu avais vite écarté cette hypothèse. Tu avais peur, certes. Mais cette peur te donnait en quelque sorte des ailes qui te faisait encore et toujours avancer dans ces couloirs froids et larges. C'est alors qu'un mot te vint à l'esprit. " Je ... Je suis morte ? "

C'était con, c'était stupide mais franchement, tu étais tellement affolée intérieurement que n'importe quoi aurait pu te convaincre. Et ta mort faisait partie des choses qui pouvaient te raisonner. Tu avais lu tellement de choses à propos de la mort. Que c'était un long couloir sobre et long et qu'à la fin de ce dernier se trouvait en quelque sorte le paradis. Mais pourquoi ne te souvenais-tu pas de la vieille ? Pourquoi te souviens-tu juste d'une énorme tâche blanche dans ton cerveau ? Rien, nada, quedal. Dans une lenteur sans nom, tu continuas ton chemin à travers ce labyrinthe. Sans penser, sans réfléchir, tes yeux étaient vides. Après tout, tu ne voulais pas mourir. Et c'est là que tu t'es rendu compte que ta vie était bien plus importante que tout au monde. Tu te sens idiote, tu as envie de chialer mais tes yeux sont bien trop occupés à fixer l'horizon, à la recherche d'une sortie baignée d'une lumière blanche.

Soudain, ton souffle s'arrêta net. Devant toi, tu voyais une silhouette, une personne, quelqu'un était là. Que faire ? Reculer ? Avancer ? Était-ce une bonne ou mauvaise personne ? Toutes ces pensées défilaient à une telle vitesse que ça te donna le tournis. Mais l'ombre se déplaçait, encore et encore, jusqu'à venir se poser là, juste devant toi, tu avais réfléchi trop longtemps et le temps n'était pas permanant.

Soudain, ton souffle s'arrêta net. Devant toi, tu voyais une silhouette, une personne, quelqu'un était là. Que faire ? Reculer ? Avancer ? Était-ce une bonne ou mauvaise personne ? Toutes ces pensées défilaient à une telle vitesse que ça te donna le tournis. Mais l'ombre se déplaçait, encore et encore, jusqu'à venir se poser là, juste devant toi, tu avais réfléchi trop longtemps et le temps n'était pas permanent.

C'était un homme. Ta première réaction fut de le gifler. Certes, une gifle molle, sans aucun intérêt. Mais tu avais besoin de montrer ta peur, et c'était la seule chose que tu pouvais faire. Un geste primaire, simple comme bonjour. " Putain quelle conne ". Dans ce même élan primaire, tu agrippas les épaules de cet illustre inconnu, essayant tant bien que mal de fixer ses yeux avec un regard toujours aussi vide de sens : " On est où ? T'es qui ? Tu veux quoi ? FOUS MOI LA PAIX et ramène moi chez moi putain ! " C'était du Lin ça, instable comme jamais.

(c) Jules pour WC

_________________
Fucking red l i g h t.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 88
— Feat. : Link
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : yellowgreen

MessageSujet: Re: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   Lun 21 Mar - 20:55


wake up

Te faire gifler n'était pas vraiment ce que tu attendais. Tu t'attendais plus à un merci. Quelque chose comme ça. Une réaction normale. Au moins, tu pouvais affirmer qu'elle avait le contrôle sur ses pattes. Même si elle n'avait pas de force. Ce qui semblait aussi assez normal étant donné qu'elle venait de se réveiller. Et vu combien elle avait peur, tu ne pouvais pas lui en vouloir de t'avoir attaqué. Mais tu avais envie de lui rire au nez. Si tu avais été méchant, ce n'était certainement pas avec ce genre d'attaque qu'elle se serait sauvé.

« Tu vas commencer par te calmer. »

Ca ne voulait rien dire ce qu'elle t'avait crié. Et tu voulais lui envoyer dans la tronche. Puis tu te ravisas, tu n'étais même pas sûr qu'elle t'entende ou te comprenne correctement. Alors il valait mieux attendre qu'elle te réponde pour lui lancer tes petites remarques. Tu regrettais amèrement d'être là. Tu ne servais à rien. Tu ne faisais que sortir ce qui te semblait logique et rassurant pour un humain normalement composé.

« J'vais pas te bouffer. Alors tu vas respirer un grand coup. Te calmer. Et mettre tes idées en ordre. »

pour éviter de dire plus de merde. Seulement là encore tu ne dis rien. Tu ne fais rien non plus. Parce que tu ne sais pas quoi faire. On t'avait pas préparé à assister à un réveil. T'avais pris le soin d'éviter parce que tu ne voulais pas que ça arrive justement. En plus, vu comme elle était flipée, si jamais tu osais la toucher elle ne ferait que paniquer un peu plus. Alors tu attendis patiemment qu'elle réponde. Avec un minimum de cohérence dans ses propos.

ϟ NANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+148 - Réveil de Lin Yao Woods   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+148 - Réveil de Lin Yao Woods

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Blair Woods [validée]
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1D - 4D-