Partagez | .
 

 J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Mer 30 Mar - 19:20

Cryopod n°7 || segment n°1D & Cryopod n°4 || segment n°3D


Même après un cauchemar terrifiant, vous n'avez jamais vécu de réveil aussi brutal que celui-ci. Vous vous sentez engourdi, comme coincé dans un carcan de coton, avec la bouche pâteuse et vous devez déployer une énergie phénoménale pour ne serait-ce qu'ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

❝ Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil. ❞

Le message se termine par un bruit de carillons et vous entendez un bruit de succion. La porte vient juste de s'ouvrir.

Citation :
Vous venez tous les trois de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Jack Frost version ♀
— Réveillé(e) le : 30/03/2016
— Couleur : #0000cc

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Mer 30 Mar - 19:52


J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood

«Et ainsi commença la grosse merde»


Je reste là un moment, essayant tant bien que mal à enregistrer les informations qui me parviennent. Un léger sifflement dans l'oreille gauche me prévient que mon équilibre n'est pas très stable, aussi je me désincarcère prudemment du caisson... pour que le sol m'accueille à bras ouverts. C'est donc étendue face contre terre que j'émerge de ce long sommeil. "Ah bordel, la dernière fois que j'me suis sentie aussi mal, c'était pendant ma cuite à la sororité de l'université..." Alors que je ne peux pas tombé plus bas, je me roule sur le côté et m'étends sur le dos, position plus confortable pour faire le point. Comme mon coach me l'a enseigné, je check mon état point par point.

-Je m'appelle Ezekiel Lockwood. Check. Je suis océanographe. Check. Enfin pas totalement mais c'pas grav...

Un haut-le-cœur me retourne l'estomac et déverse tout son contenu à côté de moi. "Ouais, pareil que pendant la soirée" Je ferme les yeux et la bouche, continuant mon inspection intérieurement, dans le cas où mon corps se rebellerait encore. Bon ok j'me souviens des infos vitales, c'est déjà ça. Outre cet horrible vertige, je suis en relative bonne santé. Seul le temps peut me guérir, aussi je reste là sans bouger, bercée par le vrombissement mécanique des pods. Quand même, ils auraient pu nous accueillir mieux que ça au réveil...


(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Sakuya
— Réveillé(e) le : 29/03/2016
— Couleur : salmon

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Jeu 31 Mar - 14:30


let me sleep  

Il y a d'abord le rêve. Il est long. Aucune chance pour que je sache combien de temps. J'étais retournée au Japon. Le rêve avait été si long que j'en oubliais mon séjour aux États-Unis, comme si ça n'avait été qu'un mauvais rêve. Que rien de tout ça n'avait été réel. Et pourtant. La voix retentit. Bien trop vraie pour faire partie du songe. Le retour à la réalité.

C'est brutal. Plus qu'une cuite. Ca fait mal. La porte du bloc s'ouvrit sur moi. Je restai là. Immobile. Les yeux clos. Incapable de bouger tant respirer était éprouvant. J'avais l'impression de boire du verre pilé. J'avais si froid. Je grelottais. J'étais désorientée. Et vint finalement le moment où j'ouvris les yeux. Il fallait que je vois. Que je sache. J'étais loin de ma terre natale. J'étais loin de ce doux rêve. La réalité m'avait attrapée et plantée fermement au sol. Ne me laissant aucune échappatoire.

J'observai tant bien que mal l'environnement dans lequel je me situais. Peu à peu les souvenirs affluaient en moi. C'était dur. Mais oui, je me souvenais. Le jour où Cryolab était venu me chercher. Le jour où tout semblait dégénérer. La menace terroriste. Tout ça. Oui, je me souvenais. Et bien que je ne comprenais pas vraiment ce qui c'était passé ce jour-là. J'avais au moins une certitude. Celle d'être en vie. Il me fallait donc me lever. Marcher. Découvrir. Je me demandais seulement pourquoi les gens de Cryolab n'étaient pas là. C'était bizarre.

À l'instant où mon pied bougea ce fut comme un second réveil. Comme si jusque là seul mon esprit c'était sorti de cette trans étrange. Sous le choc je m'effondrai. Le pire fut lorsque le contenu de mes tripes  se répandit au sol, sortant de ma gorge. Terrible brûlure qui s'en suivit. Je tremblais. Sans savoir si c'était le froid ou tout autre chose.

J'étais incompréhension. J'étais malaise.

Respirer m'était toujours aussi rude. Et pourtant j'étais essoufflée. Mon coeur s'était emballé. Adrénaline, peu importe. J'étais pleine de regrets. D'émotions terribles. J'étais une boule de nerfs à vifs. Et ridicule aussi. Comme si pour l'instant, ça avait de l'importance. J'avais l'impression d'être entrain de mourir. Je n'arrêtai pas de vomir. Alors l'idée de me lever m'étais vite passée. De toute façon, je n'étais même pas sûre d'en être capable. J'étais si engourdie par le froid.

Et puis il y avait la fatigue. J'avais envie de me rouler en boule dans un coin et de me rendormir. Peut-être que tout irait mieux par la suite.

ϟ NANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Jack Frost version ♀
— Réveillé(e) le : 30/03/2016
— Couleur : #0000cc

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Jeu 31 Mar - 18:34


J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood

«Lève-toi et marche.»


Je rouvre lentement les yeux. Tient ? À quel moment me suis-je rendormie ? Par réflexe je regarde mon poignet gauche, avant de remarquer que ma montre ne s'y trouve pas. Je ne trouve à la place que le tissu chelou de l'uniforme du CryoLab. Je ne sais don pas combien de temps j'ai dormi mais je sais que ce n'est plus l'heure. Lentement je me redresse, la jolie bosse sur mon front me rappelant amèrement la cryogénisation. Quelques petits flash lumineux devant mes yeux mais c'est tout. "OK, maintenant lève-toi et marche" Question auto-suggestion on a vu mieux mais au moins, ça a le mérite de fonctionner. Une très longue minute plus tard, essoufflée comme après avoir couru un marathon, je me retrouve devant mon pod vide. Me souvenant les paroles de la voix artificiel, je regarde le contenu de mon "coffre" attitré. Mes vêtements, ma besace contenant ma tablette numérique ultra cher, mon portable, mes clefs, mon porte-feuille, ma montre. Tout y est, et bien sûr, tout est déchargé. Je récupère le tout, et inspecte les alcôves autour de moi, plus sûre de mes gestes. J'en remarque 5 d'ouverts, tous les autres renferme encore leur précieux contenu. À les voir alignés comme ça, immobiles, je frissonne en pensant qu'ils ressemblent plus à des morts qu'à autre chose...

Pour seule compagnie, l'écho de mes pas. Pas une âme qui vive pour me solliciter une fois arrivée dans ce qu'il semble être un grand réfectoire. Poussée par la curiosité, je jette un très rapide coup d’œil aux alentours. Une cuisine, une salle de stockage, des sanitaires, et d'autres pods. La plupart étant ouverts, je ne cesse de me demander où sont passé leurs occupants quand une forme sur le sol m'interpelle. En quelque enjambée, j'identifie la forme comme une jeune femme, aussi amorphe que moi à la sortie du pod. Poussée par l'altruisme de celle qui a connu même situation, je m’accroupis à ses côtés et l'appelle d'une voix douce, proche de celle des mamans pour leur enfant malade.


-Madame ? Vous m'entendez ? Comment-vous sentez-vous ?

(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 79
— Feat. : Blake Belladonna
— Réveillé(e) le : 24/03/2016
— Couleur : #000000

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Sam 2 Avr - 7:47

Thaw

ft. Ezekiel & Inari & Lison
La vie dans le camp, pour les quelques jours que Lorelei y a passé, est affreusement ennuyeuse.

On l'a refusé chez les Alphas, prétextant que son caractère posait problème. En plus, la formation qu'elle avait entamée avant les bombes étant incomplète, elle n'a supposément pas nécessairement les habiletés nécessaires. Elle a failli leur lancer que tout ce qu'elle a vécu avant lui est bien plus utile pour un job comme celui-là, mais elle s'est fermé la gueule. Le passé est passé, et maintenant qu'on lui donne cette opportunité en or de l'oublier, pas question qu'elle le ramène à l'actualité.

Bref, Lorelei est Gamma. Et ça la fait royalement chier, parce que c'est royalement ennuyeux. On lui a dit de faire ses preuves. Alors elle compte filer doux et accompagner quelques Alphas en mission jusqu'à ce qu'on l'accepte. Elle serait bien plus utile là qu'ici. Mais le fait est que, pour l'instant, elle est Gamma. Alors elle fait des trucs de Gammas.

Ce qui inclue d'aller chercher les marmottes qui viennent de se réveiller pour les mettre au parfum et les aider. Enfin, les empêcher de crever, faciliter leur entrée dans ce nouveau monde, tout ça. Mais ce genre de truc, ça se fait en binôme, alors Lorelei se campe à l'entrée du sous-sol de la Voûte pour attendre celle qui va l'accompagner. Lison, ou quelque chose comme ça.

Elle n'a pas à attendre trop longtemps. La rouquine vient à elle et elle la salue d'un mouvement de la main avant de s'engouffrer dans le niveau 0 de la Voûte. Lorelei se dirige immédiatement vers la salle 4D, parce que c'est la plus près des escaliers. Elle y entends des voix, enfin, une voix, mais je comprends qu'un 'tez-vous?' avant d'entrer dans la salle.

Une fille étalée par terre, qui s'étouffe presque dans son propre vomi. Une autre accroupie à côté qui a l'air de s'inquiéter d'elle. « Oh wow. Magique comme première expérience. » Elle le souffle entre ses dents, peut-être assez fort pour que son binôme l'entende. Elle se dirige à grands pas vers les marmottes et écarte presque doucement celle qui n'est pas étalée au sol.

Elle passe son bras derrière le dos de Vomi McVomisson, remarquant par la même occasion qu'elle tremble affreusement, et la soulève de façon à ce qu'elle puisse se vider les tripes sans s'étouffer dans son propre vomi. Ce n'est pas la première personne dans ce genre d'état dont Lorelei s'occupe, et elle a l'impression que ce ne sera pas la dernière. « Ça va aller. » Elle le dit d'un ton presque réconfortant.

Elle ne s'occupe pas des deux autres. Son attention est concentrée sur s'assurer que Vomi McVomisson est plus ou moins okay. Sa respiration est rapide, paniquée et laborieuse, ce qui n'aide sûrement en rien son état. Ou en est la cause, allez savoir. At least she's breathing.
ϟ NANA


Spoiler:
 

_________________

All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Yuyuka Nekota -DSS
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #CC99CC

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Dim 3 Avr - 1:30

INARI
LORELEI
EZEKIEL
It smells like a flower !
C'était une matinée foireuse, je l'avais senti rien qu'en sentant les épis qui s'étaient formé dans ma frange durant la nuit. Tout le monde était déjà affairé depuis quelques heures lorsque je sortais tranquillement de ma case après m'être préparée. Hors de question de me balader dans ce camp en ressemblant à une de ces goules dont j'avais entendu parler.

À peine après avoir fait trois pas, je me fit accoster, une rouquine, Nora ne crois m'avait assigné à la louuuurde tâche de faire une ronde afin de voir s'il n'y avait pas d'autres éveillés. Mâdâme était trop affairé apparemment. J'acceptais après beaucoup d'insistance de la part de celle-ci et écoutais à moitié ses indications... Couvertures. Nourriture. Gourde d'eau fraiche. Bientôt mon sac était prêt, mâââman Nora m'avait tout appris. Je la remerciais avec un hochement de tête, mais pas plus, mon humeur était déjà bien entamée pour la journée.
À ce qu'il parait je devais être en binôme lors de ma descente dans la Voûte, mais je n'avais pas retenu le nom de la personne qui devait m'accompagner. C'était une des infos que je pourrait redemander plus tard, dans tous les cas.

À l'heure du rendez-vous, je me pressais vers le lieu-dit du rendez-vous. Une femme m'attendait. Elle avait l'air quelconque mais en meilleure santé que nous. Était-ce une jeune arrivante ? Dans tous les cas son visage ne me disait rien.
J'hochais la tête tranquillement en réponse à son salut avec un sourire commercial. Le strict nécessaire pour ne pas me faire descendre au premier coup d'œil.

Nous descendions alors directement au sous-sol étant donné que les autres cryopods étaient tous ouverts à l'étage supérieur... Ça je le savais puisque l'on m'a assez répété que j'étais la dernière marmotte de cet étage. J'eu d'ailleurs un léger regard pour l'aile d'où je venais avant que nous n'enpruntions les escaliers.

En entrant dans le réfectoire, je plissais du nez, sentant l'odeur nauséabonde qui régnait dans la pièce. L'approchant doucement avec une main sur le nez et les couvertures dans l'autre. Ma co-équipiere se précipita sur deux jeunes femmes visiblement mal réveillées, et s'occupa de la plus mal en point. Elle avait l'air plus altruiste que moi... Ou plus logique, en tout cas. Je m'approchais de la seconde en levant les yeux, me rapprochant de la seconde tout en posant les couvertures, me mettant à sa hauteur. Elle aussi avait visiblement vomit récemment, vu l'odeur qu'elle dégageait. Je lui tendais une couverture après avoir regardé si elle avait des blessures extérieures :

«Mal quelque part ? Tiens, prend ça, pour la température corporelle. Faim ? Soif ?»

J'étais brève, mais au moins claire. Je faisais glisser l'autre couverture vers ma camarade afin qu'elle fasse de même avec sa marmotte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Sakuya
— Réveillé(e) le : 29/03/2016
— Couleur : salmon

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Dim 3 Avr - 17:47


let me sleep  

np lison
Je mis bien trop longtemps avant de me rendre compte que je n'étais pas seule. Trop occupée à vider le contenu de mon estomac. Trop absorbée par la froid. Et puis, très vite ce fut un défilé. D'abord, la première. qui semblait en meilleur état que moi. Je n'en savais rien. Qui m'avait vouvoyée. Oui je tiltais là-dessus. Signe que mon cerveau était toujours entier. Toujours fonctionnel. Cependant, je ne dis rien. Je ne veux rien dire. Je ne voulais pas. Sans doute parce que j'avais peur de perdre le reste de mes cordes vocales. Mais surtout parce que je ne savais pas quoi dire.

Il y avait trop de choses qui se bousculaient en même temps. Les souvenirs. Le vomi. Le froid. ces gens que je ne connaissais pas. Tout ça, c'était trop à encaisser d'un coup. Et j'avais le sentiment terrible que je n'étais pas au bout de mes peines. On me redressa. Et on tente de me rassurer. Et ça fonctionne. Je n'étais pas seule. Il y avait des gens qui comprenait ce qui se passait. C'était rassurant. Je n'allais pas mourir dans mon propre vomi. Tant mieux. Tout se confondait en moi. Impossible de penser correctement. De réfléchir. Alors je panique encore plus. L'inquiétude de ne pas savoir ce qui se passait. De ne pas connaître ces gens. En plus du reste de sommeil en moi. La confusion de ne plus savoir où j'étais.

Au moins, je n'étais plus étalée si proche de mon vomi. L'odeur me piquait. À moins que ce ne fût le froid. Mais l'envie me passait. Probablement parce que mes tripes étaient vides. Puis, soudainement mon regard s'abattit sur la brune qui m'avait relevée. Je devais avoir l'air folle, mais qu'importe. Dans cet état si étrange je me rendis compte qu'elle n'étais sans doute pas la méchante que j'imaginais, même si le doute et la méfiance persistaient. Je fis une tentative de sourire. Comme pour dire que ça allait.

Ce qui était faux. Ca n'allait pas. Je m'enfermais dans un certain mutisme. Et je tremblais tant.

ϟ NANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Jack Frost version ♀
— Réveillé(e) le : 30/03/2016
— Couleur : #0000cc

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Dim 3 Avr - 20:06


Day 162

« My Body is ready. I guess.»


Très vite mon sentiment de sécurité s'efface au profit de l'étonnement. Ces vêtements ne sont définitivement pas des blouses. Je me souviens très clairement du personnel du bunker avant ma mise en sommeil...Néanmoins l'autre infortunée est tout de suite prise en charge par la brune alors que la petite rousse me tend une couverture. Mon cerveau n'étant pas encore totalement dégelé, je la remercie plus froidement que je ne l'aurais fait en temps normal.

-Merci.

Plus pour réchauffer mon corps que je n'ai froid, je couvre mes épaules du tissu et je me relève, me dirigeant lentement vers le réfectoire. Les relents de vomi me soulève le cœur, quand ce n'est pas le mien évidement. Consciente que je suis suivie du regard, je bafouille une vague explication.

-Je...euh... vais me... débarbouiller... Promis je vais pas m'enfuir comme une folle....

Ah, tentative d'humour, c'est bon signe. Je traverse la vaste pièce d'une allure maladroite mais néanmoins rapide. Chaque pas me réconforte de la réalité de la situation. Évidemment je me pose mille et une question mais je contiens assez pour attendre de me laver le visage. Visage qui me fait horriblement peur. Je reste un long moment devant le miroir des sanitaires, une pâle figure me fixant d'un regard bleuté. "C'est vraiment moi ça ? Gosh, c'que je fais peur !" L'eau ruisselant sur ma face meurtrie me fait le plus grand bien. J'ai l'impression de nettoyer en même temps mon cerveau des restes de sommeil. Baissant un peu plus le regard, je regarde la tunique du CryoLab. Vraiment pas aux dernières tendances, je profite de ce moment d'intimité pour me changer. Après deux ou trois chutes évitées, je parviens à me désincarcérer et à revêtir mes habits. "Et bha, j'ai jamais été aussi contente de retrouver mes bottines..." Visiblement mille fois plus fraiche, je ressors de la salle bain et retourne voir nos "secouristes". M'ayant repéré, la rousse me rejoint, couvrant la dernière distance nous séparent. J'initie alors la parole d'une voix plus confiante.

-Alors je vois bien que vous deux n'êtes pas du CryoLab. Du coup je ne poserai que ces quelques question : Quelle date somme-nous et qu'est-ce qu'il s'est passé pendant qu'on dormait ?

Se faisant, je m'assis sur un banc, l'invitant à faire de même afin qu'elle puisse tout me raconter. Bien sûr j'ai une vague idée de ce qu'il en est... et au fond je crains qu'elle ne me conforte dans cette idée...


HRP:
 

(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 79
— Feat. : Blake Belladonna
— Réveillé(e) le : 24/03/2016
— Couleur : #000000

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Lun 4 Avr - 9:02

Thaw

ft. Ezekiel & Inari & Lison
Elle a l'air de se calmer, ne serait-ce que très légèrement... Seulement pour se remettre à paniquer immédiatement. Sa peau est froide, et c'est d'un regard que Lorelei remercie Lison et ramasse la couverture qu'on lui a glissé pour en enrouler Vomi McVomisson maintenant qu'elle a l'air de ne plus vouloir vomir sur tout. Comme ça elle n'aura pas à se coltiner une couverture couverte de bile, et Lorelei n'aura pas à la laver. Tout le monde y gagne.

Puis, elle la regarde. La marmotte plante son regard dans le sien, et un frisson de soulagement parcours sa colonne vertébrale. Rien à voir avec les yeux vitreux, lointains, qui n'arrivent à se focuser sur rien de quelqu'un qui est... parti. Plus loin d'où on peut les ramener. Non, Vomi McVomisson affiche un regard qui, bien que paniqué, comporte un fond de lucidité. Assez pour s'accrocher. « Ça va aller. » Elle le répète, cette fois d'une voix un peu plus douce. Ses lèvres s'étirent dans un minuscule sourire soulagé.

Elle frotte les bras et le dos de la marmotte, comme pour lui prodiguer un peu plus de chaleur. Pendant ce temps, l'autre s'en va faire ses propres affaires. Comme quoi il y en a qui prennent le réveil mieux que d'autres, eh. Mais l'attention de Lorelei reste concentrée sur Vomi McVomisson, qu'elle ne lâche pas. Ils ne sont pas sortis du bois, et elle le sait mieux que personne.

Les lèvres de la marmotte se plient dans une moue qui ressemble à un sourire. C'est bon signe. Enfin, aussi bon signe que ça peut l'être quand quelqu'un arrive à peine à contrôler les muscles de son visage. « Détends-toi. Essaie de relaxer tes muscles. » Parce que ce genre d'effort continu, de trembler autant que ça, ce n'est jamais bon. Probablement encore moins après un sommeil cryogénique.

L'autre marmotte, aux cheveux blancs, d'ailleurs, fini par revenir, habillée et tout. Hm. Elle se remet vite. Ça fait un problème de moins. Lorelei jette un regard à Lison. « Y'a pas des médecins ici? Je sais pas comment elle elle désigne Vomi McVomisson du regard sera quand elle sera calmée. » Aucune considération pour l'autre éveillée. Elle semble se débrouiller assez bien toute seule.

Lorelei reporte son attention complète sur la marmotte qu'elle tient dans ses bras, continuant de lui frotter les bras et le dos dans un effort de la réchauffer. « Ça va aller. T'es en sécurité. » Parce qu'elle se rappelle de la panique d'un bad trip, de ce sentiment d'insécurité, de peur, comme si n'importe quoi allait te sauter à la gorge. Une anxiété, une panique qu'on ne comprends absolument pas. C'est ce qui la rend encore plus terrifiante.

Bordel, si on lui avait dit qu'elle se retrouverait à s'occuper de personnes dans ce genre d'état même après être partie, Lorelei serait restée dans le Bronx.
ϟ NANA

_________________

All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Yuyuka Nekota -DSS
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #CC99CC

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Mer 27 Avr - 15:47

INARI
LORELEI
EZEKIEL
It smells like a flower !
Je haussais les sourcils, prenant du recul sur la scène. Je me demandais comment les autres avait vécu leur "premier secours". Personnellement, j'étais arrivée à un point où je ne le vivais plus, mais plutôt, je devais halluciner, voilà. Halluciner.

Je regardais mon binôme s'occuper de la presque morte  -tandis que "ma patiente" partait en titubant vers les douches -, sans pour autant m'approcher, encore écœurée de l'odeur qu'elle dégageait. Même si la senteur ambiante n'était pas mieux. Je cherchais du regard s'il n'y avait pas de fenêtre, sûrement par réflexe étant donné que nous étions au sous-sol... Soupirant d'agacement, je lâchais à demi-mot un râle :

«Ca va être bien de manger ici avec cette odeur... Eurk...»

Je me penchais un peu, pour regarder ce que la nana aux cheveux clairs et bizarres faisait... Elle avait eu l'idée de se débarbouiller, et je n'avais pas à la porter, c'était déjà ça.
Je croisais les bras et attendait qu'elle revienne, avant de faire quelques pas vers elle pour réduire la distance qui nous séparaient. Je la regardais de bas en haut. Elle était habillée comme une souillon, selon moi. Enfin... C'était mieux que cette foutue combinaison, oui.

Ma binôme se retourna vers moi pour me demander s'il y avait des médecins dans le coin. J'haussais les épaules sur le coup. Elle était dans la même galère que moi, non ? Elle devait le savoir. Enfin... Peut-être voulait-elle faire la conversation.

«Qu'est-ce que j'en sais ? Sûrement oui. Il y a le groupe des Bêtas. Pour qu'ils aient réussi à survivre jusque là, je pense qu'il y en ai quelques uns qui ont su gérer ce genre de situation...»

Je levais les yeux au ciel, tout en applaudissant ma logique sans faille. Ohlalalalalala. Lisooooon... Que tu es belle et forte. ...Et ironique.

«Alors je vois bien que vous deux n'êtes pas du CryoLab. Du coup je ne poserai que ces quelques questions : Quelle date somme-nous et qu'est-ce qu'il s'est passé pendant qu'on dormait ?»

Ma tête se tournait en direction de la marmotte qui venait de se débarbouillait. Je la fixais, les yeux comme des ronds de flan. Mais c'est qu'elle prenait de l'assurance, dis donc.
Je souriais à demi, avant d'effacer ce sourire de ma bouche et de lui répondre avec un air neutre. Voire trop neutre.

«Ah... La date... Je ne sais pas vraiment... Il y en a qui parlent du 161 ou 162ème jour. Ca doit dater du premier éveillé. J'en sais pas de plus.» disais-je, en agitant une main à la fin de ma phrase, un peu agacée.

Je me stoppais un petit peu, réfléchissant à la manière qu'aurais Nora "d'accueillir" les nouveaux... Mais j'avais beau creuser, je ne trouvais pas. Ce n'était plus pour moi, les courbettes. Je ne voyais pas d’intérêt à en faire maintenant. Et puis voir les différentes expressions qui ponctuaient mes dires m'amusaient, quand même. Je pris une légère inspiration, avant de reprendre la parole :

«Quant aux faits... Bah... Ça a explosé. Boum. T'as des ruines, un camp pourri, une chaleur immonde, et des trucs moches dehors, en plus des habitants.»

Je posais un index sur ma joue, songeant une nouvelle fois, mais je n'ajoutais qu'une chose :

«Je crois que j'ai tout dit.»

Douceur, où es-tu ? Douceuuuur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 21
— Feat. : Sakuya
— Réveillé(e) le : 29/03/2016
— Couleur : salmon

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Dim 1 Mai - 15:15


let me sleep  

Pleins de sentiments se mêlaient en moi. Mais je ne me sentais certainement pas en sécurité. Et j'avais franchement du mal à me dire que tout irait bien. J'étais encore toute retournée. Mon estomac me brûlait maintenant qu'il s'était vidé. Et cette nana, la brune qui avait sorti ma tête du vomi, il y avait quelque chose qui me dérangeait.

Même si ça ne venait pas d'elle. C'était l'ambiance. Je sentais qu'il y avait quelque chose qui clochait. En plus de cette impression d'avoir été comme trahie par CryoLab parce que je ne m'attendais pas vraiment à ça. Et puis, me relaxer, c'était facile à dire. Ce n'était pas l'envie qui m'en manquait pourtant. Mais j'étais crispée. De froid. Je n'avais pas ôté la combinaison. Et dans l'état actuel, je n'étais pas certaine de vouloir le faire. Il y avait un fond de pudeur en moi. Alors, je m'enroulais dans la couette. Tout en l'écoutant.

Mais je ne lui répondrais pas. Je ne voulais pas parler. Pas plus que je voulais être là. J'aurais préféré être ailleurs. Être loin de tout ça. Retourner dans les rêves me semblait encore être la meilleure solution. Seulement, je n'avais d'autre choix, maintenant que je m'étais réveillée, que de rester. Pour comprendre. Pour vivre aussi visiblement.

ϟ NANA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 79
— Feat. : Blake Belladonna
— Réveillé(e) le : 24/03/2016
— Couleur : #000000

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   Ven 6 Mai - 8:09

Thaw

ft. Ezekiel & Inari & Lison
Il y a des médecins, selon Lison. C'est vrai que ça a du sens, et que le contraire n'en aurait pas vraiment. Enfin, ce n'est pas plus grave. Lorelei resserre doucement sa prise sur Vomi McVomisson, frottant son dos et ses bras dans un effort de la réchauffer. Chose qui ne marche que plus ou moins bien, la peau de la femme lui semblant toujours affreusement froide. God fucking dammit. Ce serait tellement plus simple si elle pouvait soudainement aller mieux, et Lorelei en nourrissait vaguement l'espoir bien que ça n'aie en réalité pas vraiment de sens.

Elle écoute d'une oreille distraite le discours de Lison, sur ce qui s'est passé, insultes sur tous les habitants du camp en prime. Lorelei a envie de rétorquer avec un 'c'est toi la moche' des plus puérile, mais se retient parce que oui, voilà, c'est tout à fait puérile. Et elle n'a pas envie de s'y adonner, surtout pas avec Vomi McVomisson dans les bras, qui aimerait sûrement mieux qu'on se ferme la gueule pour pouvoir être dans le calme. Ou peut-être pas, la brune ne peut pas vraiment savoir.

Elle repose son regard sur la femme dans ses bras, n'arrivant que mal à repousser ce frisson d'anxiété dans son dos qui ne cesse de lui répéter qu'elle n'ira pas mieux. Alors que ça va sûrement s'arranger, qu'elle ne restera pas aussi froide pour toujours. Pas comme d'autres. Don't fucking think about it. Elle repousse la pensée de toutes ses forces.

« J'aime ta douceur. » Pour se changer les idées, Lorelei remarque cela face à l'explication de Lison avec une pointe d'ironie et un sourire un peu moqueur. Elle continue frénétiquement de tenter de réchauffer Vomi McVomisson, tentant de penser à quelque chose qui pourrait l'aider. « Tu veux un peu d'eau? » Qu'elle tente d'une voix presque douce. Elle ne sait pas si ça aiderait, elle ne sait pas ce qui aiderait, mais ce qui est sûr c'est qu'elle hésite à se lever et à la déplacer. Il lui semble que de bouger trop, de la remuer trop ne peut pas être bon.

En même temps, elle pourrait l'amener dans un endroit plus chaud, où la chaleur ne viendrait pas que de son corps et de la couverture dans laquelle la femme s'est enroulée. Mais en même temps, elle a peur que de bouger mette Vomi McVomisson dans plus d'inconfort que ce dans quoi elle est déjà. « Ça va aller. » Elle le répète, à moitié pour se convaincre elle-même, et parce qu'elle a la nette impression que la femme dans ses bras ne la croit pas. Elle lève le regard vers Lison, un regard qu'elle veut beaucoup plus sûr d'elle qu'il ne l'est.

Pull yourself together, for fuck's sake. Son regard bouge de la rouquine vers l'autre éveillée, puis retourne se poser sur Lison, pour ensuite revenir à sa place originelle, sur Vomi McVomisson dans ses bras. Elle tente de concentrer son esprit, de se calmer, de se convaincre que ça va aller, oui. Oui, c'est certain que ça va aller. La marmotte de mourra pas, c'est jamais arrivé, alors pourquoi ça arriverait maintenant?
ϟ NANA

_________________

All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J+162 - Réveil d'Inari Sonada & Ezekiel Lockwood
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1D - 4D-