Partagez | .
 

 Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gamma
avatar
— Messages : 87
— Feat. : Hungary//Hetalia
— Réveillé(e) le : 07/03/2016

MessageSujet: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Jeu 31 Mar - 21:53

Chassons les fourches
Cut, cut, cut, run !
ft. Ezrah

Dans son casier de cryopob il y avait son nécessaire à coiffure. C’était dans les choses essentiel qu’elle avait pris dans sa fuite, avec sa mallette de massage aussi et des affaires de rechange, ce qui pour elle était important et surtout sous la main sans vraiment chercher. Dans ses souvenirs que la jeune femme souhaitait factice, elle avait eu espoir de pouvoir échanger un abri ou de la nourriture contre cela. Le troc marche en temps de guerre alors que l’argent n’a plus vraiment de valeur. Un documentaire avait dit cela, une fois, elle ne se rappelait plus sur quel chaîne par contre.

Qu’importe tout cela, elle portait son nécessaire de base pour couper les cheveux sur elle et suivait cet alpha aux cheveux qui partait dans tous les sens depuis le matin en tentant d’être discrète et surtout sans rien dire et en gardant une distance tout ce qu’il y a de plus respectable. Elle ne savait pas comment l’aborder, car sa coiffure lui faisait tiquer son envie d’y remettre de l’ordre. De rendre ça harmonieux, d’au moins couper les pointe, beaucoup de monde avait besoin de cela, mais lui avait capté son intention plus que les autres.

Quand il commença à sortir de Woden cove pour partir à la chasse elle ne réfléchit même pas et continua à la suivre comme si c’était parfaitement normal. Seulement voilà elle était en robe, sandalette et ne connaissant en plus pas le terrain, à la première racine elle se pris les pieds dedans et finis le nez contre le sol. Elle se relève en époussetant un peu ses vêtements avant de se rendre compte qu’il n’y a plus personnes à suivre et surtout qu’elle ne sait pas exactement comment rentrer n’ayant pas pris la peine de mémorisé le terrain. Elle fit donc ce que n’importe quelle fille de film d’action perdu en plein forêt fait.

« A L’AIDE ! »

Hurler à l’aide pour faire venir les créatures du coin en priant que l’alpha l’a entendu au milieu de tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Jeu 31 Mar - 22:41




JOUR #163
CHASSONS LES FOURCHES

feat. Tallulah





Silencieux, tu marches, faisant attention où tu mets les pieds, prenant grand soin de ne faire aucun bruit, de ne marcher sur aucune branche, de n'en casser aucune. Tu pars sur les traces d'une biche blanche, deux, en fait, le couteau dans ta main droite, les yeux fixés sur les empreintes au sol que tu suis sans hésitation.

Il fallait ramener un peu de viande au camp et tu avais décidé de partir, seul. D'un car tu devais te changer les idées, et de deux car tu n'avais pas vraiment réfléchis avant de partir, donc tu n'avais pas eu le temps de demander si quelqu'un voulait se joindre à toi. Sirius aurait sûrement accepté. Clyv aussi. Freya peut être. Mais l'idée d'être seul et de n'être dérangé par personne, que ce soit dans tes actions ou dans tes pensées, était si jouissive qu'une fois qu'elle t'avait effleurée l'esprit, il n'était pas question que tu penses à autre chose.

Pas que tu n'aimais pas les autres, mais tu préférais travailler seul.

Ta main gauche vient attraper la chaîne qui pend à ton cou pour la ranger à l'intérieur de ton t-shirt. Tu n'avais pas envie de te la faire arracher et tu avais oublié de l'enlever avant de partir. Peut être qu'elle te porterait chance, qui sait.

La chasse était pour toi quelque chose d'essentiel dans cette nouvelle vie. Avant, elle était plus un jeu, une façon de se détendre, de faire comme ton père, ton oncle et ton grand-père. Une excuse pour faire une sortie entre hommes. Même si la chasse n'était, théoriquement, pas utile pour vous, vous le faisiez souvent, partiez en expéditions, avec sacs à dos et tentes, pistant les animaux, mais vous ne gaspilliez jamais rien. Pas question de tuer un animal si c'était juste pour le plaisir, non. Tu respectais les animaux, tu les chassais, certes, mais tu ne tuais pas par plaisir.

La question d'humanité te revient et tu la chasses, te forçant à rester concentrer sur ce que tu faisais : pister les deux biches blanches qui devaient être à moins d'un kilomètres étant donné les empreintes récentes.

▬ A L’AIDE !

Le cri te crispe, te fait te redresser vivement, abandonnant toute la discrétion que tu avais pu avoir dès ta sortie du camp et tu fais demi-tour, marchant vite, courant presque, ta main serrée sur ton couteau bien trop fort. Et tu y arrives enfin, à la source de l'appel à l'aide et tu restes debout, sans bouger, la regardant alors qu'elle a l'air d'aller totalement bien.

Elle se foutait de ta gueule, c'est ça ?

▬ Qu'est-ce que tu fous hors du camp ?

Elle avait quoi ? Huit ans ? En tout cas, elle avait l'air d'avoir huit ans !

▬ Et pourquoi tu hurles comme une damnée alors que y a pas besoin de hurler comme une tarée ? Sérieusement ! C'est quoi ton problème ? Et merde, d'où t'as vu qu'on gardait des robes ici ?

Oh, tu commences à te mettre en colère.

Ce n'est pas très bon signe.






_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 87
— Feat. : Hungary//Hetalia
— Réveillé(e) le : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Sam 2 Avr - 21:12

Chassons les fourches
Cut, cut, cut, run !
ft. Ezrah

Comme un tas, ou simplement un jouet abandonné au coin d’une pièce, la jeune femme ne bouge plus en écoutant simplement la nature comme si rien de dangereux ne pourrait sortir le bout de son nez à chaque instant. Elle à crier à l’aide, donc tout ira bien.

Encore beaucoup trop naïve sur le monde qui l’entoure elle attend simplement que l’on vienne la récupéré de là. L’idée de crier à nouveau à l’aide une fois qu’elle aurait compté deux cents dans sa tête lui vient et pour le coup commence doucement à le faire. Il vaut mieux être prudent tout de même, aucune envie de rester à dormir ici.

L’alpha aux cheveux à couper sort assez rapidement des broussailles devant Tallulah, son compte à rebours n’ait pas arrivé à son terme. Elle n’a pas hurlé une seconde fois et elle l’accueille presque avec le sourire, mais avant que sa bouche ne puisse faire un mouvement dans ce sens la voix de l’alpha claque dans l’air et elle se prend la réprimande en plein tête, regardant presque ses pieds sous le coup des mots dit. Comme une gamine de huit ans.

Elle cherche une explication qui soit adulte, responsable, badass, seulement rien ne viens alors elle répond simplement avec honnête.

« J’ai rien d’autre que des robe dans mes affaires … la tenue de réveil est désagréable, elle… »

Oui, parce que le plus important là tout de suite est de se justifier de porter une robe, en plus c’est faux elle à un pantalon et un t-Shirt dans ses affaires, mais ils étaient plein de trou et elle n’avait pas encore pris le temps de les réparé. En se triturant un peu les doigts et ses doigts se perdent sur sa trousse de couture et son esprit se concentre dessus et ses yeux arrivent à regarder ceux du brun sans flancher.

« Je vous suivais pour vous couper les cheveux, ça leur ferais du bien … et je n’ai pas fait attention que vous étiez partie dehors … Du coup crier à l’aider était plus pratique pour être retrouver que d’attendre une créature, je crois. »

Cela lui semblait un peu logique, peut-être. Du moins elle eut espoir un peu que cela permette de calmer l’homme sauvage en face d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Dim 3 Avr - 11:20




JOUR #163
CHASSONS LES FOURCHES

feat. Tallulah





Elle baisse la tête comme une enfant prise en faute et tu te retiens de lui hurler dessus et de la secouer comme un pruneau. Tu te retiens vraiment de le faire. Tu viens de lui dire de ne pas crier pour n'importe quoi, alors autant appliquer tes mots à la lettre. Respire Ezrah, respire. Son explication te sidère tellement que ta bouche s'ouvre sans qu'aucun mot ne puisse sortir : tu t'empêches de hurler. Bien. Bien. Bien. Qui t'avait foutu une gamine conne comme pas deux dans les pattes, hein ? Sérieusement ? Elle avait quel âge ? Quatre ans et demie ?

▬ Et tu n'as pas pensé que ça pouvait être dangereux de quitter le camp, hein ? Ca ne t'est pas venu à l'idée du tout, parce qu'après tout, on ne risque absolument rien ici.

Ne la tue pas, ne la tue pas, ne la tue pas, ne la tue pas.

▬ Non mais sérieusement t'as quoi dans la tête ?! Un singe qui joue des maracas ?!

Tu attrapes son poignet vivement, peut être un peu trop fort, tes doigts compressant son ossature bien fine, et tu commences à la tirer en direction du camp. Non mais sérieusement? qu'est-ce qu'elle avait dans la tête ? Tu marches vite, faisant attention à droite et à gauche, à tout ce qui pouvait se passer, à tout ce qui pouvait arriver.

Vous n'étiez pas si loin du camp, donc plus ou moins en sécurité, mais vous n'étiez jamais à l'abri de rien, ici. Mais ce qui te surprend aussi, c'est que tu n'as pas remarqué que tu étais suivi, tu n'as rien senti, tu n'as rien vu et c'est ça, qui te surprend. Tu étais tellement concentré sur ce que tu chassais, tu avais tellement les idées ailleurs que tu avais baissé ta garde à un tel point que n'importe qui pouvait te suivre.

Et ça, c'était plus flippant que tu ne voulais le croire.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Dim 3 Avr - 17:17

Le ton monte du côté d'Ezrah et la jeune Tallulah, qui visiblement ne prêtent tout deux pas attention aux conséquences de leur soudaine altercation. Le timbre du brun fait écho au sein de la flore et provoque en moins de temps qu'il n'en faut, une agitation au coeur de la végétation alentour et qui semble visiblement suivre le duo en fuite.
Entre pseudo-furtivité et filature (favorisée par l'inattention du chasseur ?), le mouvement prend finalement une certaine avance sur le groupe, puis brutal survient le silence, l'espace de quelques secondes seulement. Cela s'approche dangereusement de front avant de se dévoiler et faire face.



La créature semble seule, s'avance prudemment à quelques mètres, puis s'arrête et observe. Elle semble innofensive, mais difficile de mettre un nom sur l'espèce à laquelle elle pourrait appartenir. Rien de très semblable à ce que l'Homme avait pu voir jusqu'à aujourd'hui, enfin presque.
Seulement le temps n'est pas à l'étude de l'animal.
Soudain la bête recule de quelques pas, pousse un cri étrange, presque trop discret. Le feuillage s'agite autour d'Ezrah et Tallulah et forme un cercle.
Deux, quatre, six... sept. Sept autres Taiganya se montrent enfin.

Les créatures vous ont visiblement pris en embuscade. Elles semblent calmes pour l'instant et se contentent de vous étudier d'un oeil affuté.
Quel est votre plan à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 87
— Feat. : Hungary//Hetalia
— Réveillé(e) le : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Lun 4 Avr - 10:39

Chassons les fourches
Cut, cut, cut, run !
ft. Ezrah

Elle n’aimait vraiment pas le ton qu’avait cet homme face à elle. Ok elle était complétement en tort, Ok elle n’avait rien à faire ici, Ok c’était dangereux, Ok son explication était des plus bateaux et ne tenait pas vraiment la route et le faisait passer pour une enfant, mais elle s’en fichait, il n’avait tout de même pas à lui parlé ainsi pour quelque mettre dans une forêt. Elle était aussi adulte que lui pour se trimballer comme l’entendant sans avoir besoin d’être couvert ou autre. En plus il lui faisait mal en attrapant son poignée et une exclamation de douleur sortie de ses lèvres à la suite de sa saisie. Une brute cet homme.

« Dou… Doucement, s’il vous plait. »

Qu’il soit un peu plus doux avec son pauvre poigné serait magnifique. En plus il marche trop vite pour ses jambes qui ne fait plus attention, elle trébuche et elle sent des plantes lui couper un peu les chevilles ainsi que s’accrocher à ses vêtements. C’est désagréable et son souffle est un peu court de suivre ce rythme-là et de tenter de parler en même temps, parce qu’avant sa demande d’aller moins vite elle avait tenté d’expliquer que c’était vraiment la faute de ses cheveux à lui si elle avait été déconcentré et n’avait pas vus être sortie, mais ce ne fut qu’une suite d’onomatopées sans grand sens qui sortir car les mouvements brusques de l’alpha l’avait assez surprise pour le coup.

Il y a des sons de mouvements autour, mais n’étant pas habituer à y faire attention elle pensa bêtement que ça devait être un simple oiseau comme celui qu’elle avait pu voir en faisait la lessive. Seulement quand une bestiole à quatre pattes apparait devant eux les jambes de la jeune femme se bloque sous la surprise et elle tombe connement et simplement encore tirer par la force de l’homme des cavernes qui la traine. D’ailleurs elle se rattrape à lui comme elle peu pour ne pas toucher le sol avec violence en agrippant son haut.

« Aie… »

Même si ce n’est pas violent elle a tout de même mal de cette action et regarde les créatures peu à peu les encercler sans pour autant les approcher pour le moment. La pression sanguine devient plus forte dans son organisme et un début de peur face à la situation arrive doucement, mais surement. Les gentils animaux qui ne mangent que des plantes ça ne s’amuse pas à faire des embuscades qui empêchent la sortie de leur cible sans aucune raison.

« … si nous grimpons à un arbre elles partiront et nous laisserons rentrer à force ? »

Non, parce que pour le coup elle ne voyant pas comme l’alpha tout seul allait pouvoir battre toutes ses créature ou de comment ils allaient fuir. Elle aurait vraiment du faire attention pour ne pas sortir du camp ainsi. Les cheveux de cet homme se devaient d’être coupés rapidement une fois leurs vies sauves pour que ce genre de chose n’arrive plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Lun 4 Avr - 19:04




JOUR #163
CHASSONS LES FOURCHES

feat. Tallulah





A vrai dire, tu ne l'écoutes pas, tu ne fais pas attention à ce qu'elle te dit. Tu sais qu'elle te parle, qu'elle marmonne dans sa barbe inexistante, mais il n'empêche que tu ne l'écoutes pas du tout, bien trop concentré à tout ce qu'il se passe autour ; les mouvements des branches, pas assez réguliers pour que ce soit la légère brise qui les fasse bouger, le silence, comme si un chasseur était présent et ce qui te faisait peur, c'était que ce n'était pas toi, le chasseur. Tu étais le chassé. Vous étiez les chassés.

Et tu te stoppes juste après elle, la tirant contre toi, la mettant derrière toi alors qu'elle trébuche une nouvelle fois et tu t'empêches de te retourner et de lui foutre des baffes. Sérieusement. Bon. Respire Ezrah, réfléchis Ezrah, observe Ezrah, regarde autour de toi Ezrah.

Sept.

Sept taiganyas.

Bien. Vous étiez bien dans la merde. Dans la merde jusqu'au cou. Magnifique. C'était parfait. Pourquoi c'était toujours quand tu étais accompagné que tu avais ce genre de merde qui t'arrivait ? Pourquoi c'était quand tu étais avec... madame la coiffeuse qui veut s'en prendre à tes cheveux et qui est totalement inutile au combat que ça t'arrive ? Respire Ezrah. Toi aussi, tu as fais de la merde, toi aussi, tu n'as pas réfléchis, tu n'as pas fais attention à ton environnement. C'est autant ta faute que la sienne.

Elle ouvre la bouche, et tu la coupes d'un tais toi à peine soufflé, mais totalement colérique.

Totalement encerclés, vous n'avez aucune échappatoire et c'est le genre d'animal bien trop intelligent pour que tu puisses utiliser un subterfuge pour battre en retraite. Vous êtes encore plus dans la merde que tu ne le pensais au départ.

Réfléchis, réfléchis, réfléchis, réfléchis.

Foncer dans le tas, lui dire de courir tout droit, sans s'arrêter. Le camp était juste tout droit, elle n'avait qu'à courir tout droit.

Réfléchis, réfléchis, réfléchis, réfléchis.

Attaquer, celui juste devant vous, qui semblait être l'alpha. Et tu souris intérieurement à l'idée de deux alphas se battant. Tu chasses l'idée d'une claque mentale. Sérieusement, reste concentré, Ezrah.

Réfléchis, réfléchis, réfléchis, réfléchis.

Okay. C'est bon.

▬ Dès que t'en as l'occasion, commences-tu dans un murmure, tu cours, tout droit, toujours tout droit, on doit être à... tu calcules un instant dix minutes du camp alors, tu cours, tout droit, dès que t'en as l'occasion et je te rattraperai.

Oui, voilà. Un truc du genre, c'était bien. Tu abandonnes son poignet, te rendant compte que tu ne l'avais pas lâché depuis que tu l'avais attrapé, quelques minutes plus tôt, et tu avances, un pas, puis deux, doucement. Tu n'es qu'à un mètre et demi de l'animal et tu sens déjà ton cœur battre la chamade, ta respiration s'accélérer... puis se calmer enfin.

Et tu avances d'un dernier pas, plus rapide, menaçant, visant la carotide avant ton couteau, bien serrée dans ta main droite.


HRP : J'AI LANCE LE DE 75 MAIS SI JE DOIS RELANCER JE. Bah je relance ? Enfin voilà. KEUR. Clyv, soit gentil avec nous ♥





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Lun 4 Avr - 19:04

Le membre 'Ezrah Boudreaux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chance 75%' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Gamma
avatar
— Messages : 87
— Feat. : Hungary//Hetalia
— Réveillé(e) le : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Lun 4 Avr - 19:32

Chassons les fourches
Cut, cut, cut, run !
ft. Ezrah

Il venait de lui dire de ce taire. Il n’avait pas écouté son idée, il l’avait juste sommé de se taire. Un homme des cavernes avec la coupe de cheveux qui vont avec. Son cerveau ne respirait pas assez sous tout cela.

C’était certain, parce que même si elle avait été assez stupide pour le suivre en plein forêt sans faire attention, il y avait un truc qui était absolument certain, il lui était impossible de courir tout droit pendant dix minute, dans une forêt, poursuivis par des animaux que la nature avait adapter au terrain au fil des année EN SANDELETTE ET EN ROBE.  Même elle était consciente de cela. Elle allait simplement servir d’appât sur jambes pour créature.

On n’était pas dans Jurassique Park le remarke avec le parc d’attraction. Elle n’était pas l’héroïne d’un film capable de courir plus rapidement qu’un T-Rex en talon. Ok elle n’avait pas de talon à ses chaussures, mais ce n’était tout de même pas des chaussures de course.

Elle a les larmes qui montent aux yeux au constat ultra désagréable que l’alpha souhaite simplement sa mort pour une toute petite erreur de sa part. Genre elle veut vraiment pleurer là tout de suite, l’insulter parce qu’il ne comprend pas qu’il va la tuer avec son idée à la con. Seulement ça servirait à rien alors elle se mort la lèvre et le regarde impuissante attaquer une créature après avoir lâché son poignet.

Pourquoi il attaque aussi violemment en plus ? Il n’y avait aucun moyen avec ses animaux là de détourner leur centre d’intérêt ? Vraiment grimper à l’arbre aurait été si moche que cela comme idée ? Au moins c’est certain s’il y avait le moindre doute sur le fait que ses bestioles allait attaquer ce n’est plus le cas.

Son attaque touche, elle ne voit pas l’étendue du coup, mais même avec une créature en moins elle n’aura absolument pas le temps de fuir ainsi. Elle cherche des yeux une arme contondante, oubliant au passage complètement qu’elle à son set de ciseau pour le coup.

Ses yeux se portent sur une pierre un peu pointe au sol. Elle se penche pour l’attraper et la garde avec elle comme moyen de défense précaire au cas où. Elle pourra peut-être blesser une des créatures s’approche trop près.

Elle tremble comme une feuille et sa respiration s’accélère en regardant les mouvements des bêtes s’approcher vers elle. Dans un sursaut elle tente tout de même de s’élancer des forces de ses petites jambes pour fuir comme l’homme le lui a ordonné.

Après tout qu’importe qu’il souhaite sa mort, au moins il était un chasseur et devait savoir ce qu’il faisait. Plus qu’elle et sa peur constante là tout de suite.



[HRP] Je suis désolé Ezrah, mais je ne pouvais pas lancé un autre dés que celui de 25 ... ELLE EST EN PUTAIN DE SANDALE ! et elle a peur ... et merde le sport c'est pas son truc non plus ... et elle a une super robe aussi ... Désolé[/HRP]

Edit : ... En fait non, ça vas Tallulah a le cul bourdé de nouille ... oublie, même en sandalette elle parvient à fuir, elle aurait du jouer dans Jurassique Park ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Lun 4 Avr - 19:32

Le membre 'Tallulah Galt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chance 25%' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Mer 6 Avr - 0:20

Les Taiganyas qui jusque là, se contentaient d'étudier attentivement le duo, sont finalement pris de court par l'offensive soudaine d'Ezrah. Et la première déduction du brun n'était pas si mauvaise ; en effet, la créature leur faisant directement face se trouve être le dit « alpha » du groupe. Seulement les reflexes de l'animal ne sont pas non plus à envier ‒ à cela s'ajoute la tension et l'adrénaline mêlée à l'instinct de survie ‒ et il se cabre violemment, tandis que le couteau forme alors une entaille au niveau de son poitrail.

La blessure, bien que plus ou moins profonde (malgré tout saignante) ne semble pas fatale, ainsi la fin de sa cabriole marque la genèse des hostillités. De ce fait, aucun Taiganya présent ne se préoccupe de la fuite de Tallulah, préférant offrir une attention toute particulière au jeune Alpha, qui semble s'être mis dans une bien mauvaise situation. L'étau se resserre et par la même, la ronde que forment les bêtes autour de lui.

En un saut, le mâle alpha fait volte-face, profitant de son indéniable posture dominante pour effectuer un splendide « double coup de sabots de l'arrière train » dans l'abdomen d'Ezrah, qui chute lamentablement au sol.

Plus de peur que de mal, le modeste gabarit du Taiganya ne lui permet pas d'atteindre de points vitaux. Ezrah, sonné pour quelques secondes, s'en sortira avec un bel hématome au niveau de la poitrine et une légère difficulté respiratoire passagère.
Qu'en est-il de la demoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Mer 6 Avr - 10:53




JOUR #163
CHASSONS LES FOURCHES

feat. Tallulah





Tu sais que tu le rates au moment même où tu attaques. Tu n'as pas été assez vif, assez rapide, assez violent. Mais tu as réussis à couper leur avantage, le temps d'un instant, juste assez pour que Tallulah puisse partir et courir, tout droit et, alors que le cercle des taiganyas se referment sur toi, tu te dis que, peut être, elle aura l'intelligence de prévenir quelqu'un une fois arrivée au camp.

Parce que tu es définitivement dans la merde, Ezrah.

Tu ne donnes vraiment pas cher de ta peau, vraiment pas.

Le couteau toujours bien serré dans ta main droite, tu te dis que tu vas crever. Crever comme une merde, déchiqueté, et tu repousses l'idée en bloc : tu as toujours une chance. Une petite et infime chance, mais elle est là et il n'est pas question de la...

Tu n'as pas le temps de reculer que déjà, tu es propulsé au sol, ta respiration se coupant, ta tête frappant le sol bien trop fort, te sonnant, faisant siffler tes oreilles et tu fermes les yeux pour ne pas voir le monde tourner, la respiration coupée, tu ouvres la bouche pour chercher l'air, ouvrant de nouveau les yeux mais tu n'arrives pas à respirer.

Tu es tellement dans la merde, Ezrah.

Pendant un instant, ton accident de voiture te revient en mémoire. Ce moment où tu as rencontré l'arbre, brusquement, quand la ceinture de sécurité t'a coupé la respiration, quand elle t'a brûlé le cou. Ce moment où, totalement sonné, tu ne savais plus vraiment où tu étais, l'espace de quelques secondes.

Tu as déjà vécu ça. Tu as déjà vécu ça des dizaines de fois, tu sais comment ça marche. Ce souffle coupé, ce sifflement dans tes oreilles, cette confusion pendant un instant. Tout ça, tu l'as déjà vécu.

Tu arrives à t'extirper, à bouger un peu, à peine, après tu ne sais combien de temps, tu te mets sur le flanc et ta respiration revient enfin, plus facilement. Ton souffle est erratique, irrégulier, saccadé. Tu es instable. Tout est instable. Tu ne sais même pas si tu peux vraiment bouger pour le moment, de nouveau te mettre en position. A vrai dire, tu ne sais pas du tout, mais il faut que tu te lèves, tu n'as pas le choix.

Mais tu restes à moitié allongé au sol, sur le flanc, car tu n'arrives toujours pas à respirer correctement et l'oxygène te semble insuffisant pour que tu te lèves. Tu secoues la tête, pour faire revenir tes esprits.

Ca y est, ça revient, petit à petit, ça revient.

▬ Okay.

Okay, c'est bon, c'est de nouveau là. Tu peux te lever, tu peux bouger, et c'est ce que tu fais, portant ta main gauche sur ton torse, comme si ça pouvait faciliter ta respiration.

▬ Je suis tout à vous.

Tu n'en as même pas tué un. Quel alpha pathétique tu fais, Ezrah.




HRP : SI TU SAVAIS A QUEL POINT EZ VA DEMONTER TALLU UNE FOIS AU CAMP. Genre, il va lui hurler dessus quitte à ne plus pouvoir respirer, j'te jure. Et sinon, Ezrah est tellement dans la merde, que quelqu'un vienne l'aider please omg.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 87
— Feat. : Hungary//Hetalia
— Réveillé(e) le : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Mer 6 Avr - 16:35

Chassons les fourches
Cut, cut, cut, run !
ft. Ezrah

Elle n’ose y croire quand son corps dépasse les créatures sans problème. Un miracle en soit. Elle en aurait presque hurlé de joie si la peur n’était pas si présente en elle. Elle n’arrive même pas à savoir comment son corps arrive à tenir sans que ses pieds ne se prennent dans une racine ou autre. Seulement un doute des plus horribles prend la jeune femme et elle ose un regard en arrière pour voir que l’alpha est dans une posture des plus désastreuses. Lui il ne fuira pas avec l’aide du saint esprit.

Avec toutes l’énergie du désespoir et comme si elle courait pour sa propre vie elle continue tout droit comme on lui a dit de le faire. Elle n’a jamais couru aussi rapidement de toute sa vie, certainement. Elle n’a jamais eu l’impression d’avoir la vie d’une personne aussi présente sur les bras et d’en plus être responsable de tout le bordel de base. Elle arrive même à ne pas se rétamé, malgré ses pieds qui lui font mal ou son corps qui lui hurle de s’arrêter.

Quand elle voit enfin les premiers bâtiments de Wooden Cove un certain soulagement la prend, mais c’est tellement infime qu’elle ne fait même pas la différence avec la seconde avant ou ses yeux ne voyaient rien du tout. Sa bouche déjà grande ouverte pour la faire respirer s’ouvre encore plus pour hurler un simple hurlement de terreur, de peur, de n’importe quoi qui fait du bruit en fait. Il faut absolument que quelqu’un l’entende. Une fois cela fait elle s’effondre au sol en respirant comme un bœuf à l’entrée de la ville en répétant comme une perdu en pleurant en même temps.

« … Sept… monstres… apha … besoin … aide… vite… »

Les mots se répété encore et encore alors que pitoyable sont bras montre la direction d’où elle vient avec l’espoir qu’il y a quelqu’un pour écouter son appel. Elle est juste capable de pleurer au sol de peur et son corps lui lâche complètement sous l’effort fait. Son esprit n’a même plus conscience de ce qui l’entoure autour d’elle. Elle n’entend plus que son cœur qui bat dans ses oreilles, ses propres paroles ne lui parviennent même plus.


[HRP] ... Regarde, elle est allé chercher de l'aide ... Je crois ... Pitié sauver le soldat Ezrah  bb [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Sam 9 Avr - 20:23




Save the soldat

Il y avait eu un hurlement. Ça venait de dehors. Etant juste à ce qui pourrait être pris pour une entrée sur Wooden Cove il l’entendit très clairement. Son corps se tendit tout de suite et ses yeux fixèrent la provenance du bruit, couteaux à la main pour prévenir le futur danger. Une fille en robe sortit de la jungle en courant comme une furie avant de s’écraser au sol à quelque pas de lui. Sérieusement qu’est-ce que cette fille foutait dehors dans cette tenue ? Ce n’était clairement pas une alpha ou qui que ce soit qui aurait pu avoir une raison valable d’être dehors.

Il jura et s’avança rapidement vers elle pour voir comment elle allait tout en continuant à guetter les sons de la forêt au cas où ce qu’elle fuyait arrive dans la fouler. Elle avait dû ressembler assez facilement à une proie simple à manger et à attraper. Il se pencha vers elle en lui touchant l’épaule, mais elle semblait complétement inconsciente de son environnement autour. Superbe. Elle répétait des mots en boucle et son bras semblait vouloir montrer un point de là où elle venait.

En se concentrant un peu il arriva à comprendre les mots, mais pas exactement ce qu’elle voulait dire. Qu’importe ce n’était pas le plus important. De ce qu’il avait compris il y avait besoin d’aide et d’un alpha, pour sept créatures. Un autre avait dû partir avec elle hors du camp sans réfléchir et il allait falloir lui sauver la peau. Il lâcha un juron et se releva prestement. S’il y avait vraiment sept bestioles il n’allait pas falloir tarder sinon il n’y aurait qu’un cadavre à ramasser, seulement partir seul serait suicidaire aussi.

« Putain de merde ! Vous ne pouviez pas rester tranquillement au camp ! »

S’énerver ne servirais à rien et il prit une rapide inspiration avant de chercher des yeux si quelqu’un d’autre, si possible un alpha avait été attiré par le bruit de la miss. Il eut dans son champ de vision du gars à la cicatrice qu’il avait déjà à sa mission avec la bestiole avec des cheveux serpents. Il avait souvenir que son intervention sur place avait été plus réussis que la sienne, donc son aide ne serait pas de refus. Il l’approcha assez rapidement.

« Il y a un ou plusieurs inconscient face à sept bestioles dehors. J’aurai besoin d’aide pour tenter d’au moins les rapporter en vie. »

En bon état ce n’était pas le souci du moment. Sur ce rapide état de fait il fit demi-tour, regarda un peu le bras toujours lever de l’abrutit au sol avant de partir dans cette direction là en espérant ne pas faire fausse route.
(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Mar 19 Avr - 1:33

Le Taiganya blessé et particulièrement irrité semble finalement perdre plus de sang qu'il ne le devrait. Sa démarche se fait vacillante et son équilibre, précaire. Ses pattes avant fléchissent soudain, cèdent sous son poids, il se laisse tomber. Le reste du troupeau baisse sa garde vis à vis d'Ezrah, la ronde se métamorphose et un certain désordre prend forme ; l'attention se porte désormais sur lui.
L'animal tente de s'élever de nouveau sur ses membres (à la manière bambi), échoue une première fois, puis une seconde.
L'un de ses congénères se décide finalement à lui venir en aide et lui laisse prendre appui, lorsqu'un bruit de feuillage froissé et assez distinct au loin leur parvient (néanmoins pas assez audible pour un humain), entraine alors une brusque hola au sein du troupeau, toutes oreilles dressées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   Mar 19 Avr - 12:04




JOUR #163
CHASSONS LES FOURCHES

feat. Tallulah, Clyv & Sirius





Il défaille et tu es surpris un instant. Tu l'as plus touché que tu ne le pensais, tu n'as pas été un alpha si pathétique que ça, au final. Les Taiganyas bougent, s'emmêlent ici et là et tu vois une faille. Une toute petite faille. Tu aurais pu partir, courir, si tes jambes pouvaient te porter jusqu'au camp. Mais ce n'est pas sûr, tu es loin d'être certain de pouvoir courir longtemps, ton souffle est encore erratique et tes côtes te font mal, tes jambes tremblent un peu et tu ne sais même pas si c'est à cause de l'adrénaline ou de la peur.

Tu es tellement dans la merde, Ezrah. Tellement.

Puis, d'un coup, les Taiganyas s'affolent, s'énervent, tu ne sais pas, et toi, ça t'affole un peu aussi. Si eux flippent, toi t'es carrément dans la merde. Et tu sais que tu flippes, tu sais que t'as peur, mais pourtant, tu sais que c'est l'adrénaline qui te fait trembler, maintenant.

Pas question d'en laisser s'en tirer comme ça, t'en emporteras dans ta tombe s'il faut.



HRP : voilà c'était juste pour mettre la réaction d'Ezrah et du fait qu'il tient à peine sur ses jambes tremblantes.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 163 - Chassons les fourches [Ft-Ezrah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Périphérie de Wooden Cove :: « Jungle :: Sentiers de chasse-