Partagez | .
 

 J +206 - Réveil de Liza Margrace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Ven 13 Mai - 17:02

Cryopod n°09 || segment n°3D


Même après un cauchemar terrifiant, vous n'avez jamais vécu de réveil aussi brutal que celui-ci. Vous vous sentez engourdi, comme coincé dans un carcan de coton, avec la bouche pâteuse et vous devez déployer une énergie phénoménale pour ne serait-ce qu'ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

❝ Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil. ❞

Le message se termine par un bruit de carillons et vous entendez un bruit de succion. La porte vient juste de s'ouvrir.

Citation :
Vous venez tous les deux de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 14
— Feat. : Kat – Gravity Rush
— Réveillé(e) le : 13/05/2016
— Couleur : #DAA520

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Sam 14 Mai - 8:05


J+206 - Réveil de Liza Margrace    



▬Venez donc aider la pauvre Liza avant qu'elle ne se décide de ramper jusqu'à la sortie :/

Liza se réveillait. Lentement, difficilement. Petit à petit, elle prenait conscience de son état, quittant le monde des rêves pour se lier au monde réel. En temps normal, elle aurait ouvert les yeux, pour regarder autour d'elle, mais ces derniers n'étaient définitivement pas prêts à s'ouvrir. Épuisée, elle se contentait de rester immobile, alors qu'elle se rendait compte que ses muscles étaient engourdis, encore incapables de bouger. Le froid arriva ensuite comme une morsure rapide, ce qui était loin d'être agréable. Elle s'autorisa à penser, ne cherchant pas à se débattre contre sa léthargie. Fouillant dans ses souvenirs, elle tenta de se rappeler ce qui lui était arrivée avant de s'endormir. Et c'est là que la voix féminine s'éleva, s'insinuant dans ses oreilles. Cryolab. Oui, elle avait signé leur foutu papier histoire d'avoir enfin la paix et que ses parents arrêtent de l'ennuyer avec ça. Où avait-elle atterri ensuite ? Dans les égouts, ou ce qui devrait en être. Un nouveau papier à signer, une combinaison à mettre et voilà qu'elle entrait dans une sorte de... cocon inconfortable ?

Essayer de se souvenir lui donnait un sacré mal de crâne, lui arrachant par la même occasion une grimace alors qu'elle sentait qu'elle pouvait enfin bouger les doigts, les bras, les orteils. Comme si elle était restée dans cette position pendant des heures et des heures, plongeant dans un sommeil presque sans fin. Sa bouche était pâteuse, elle se sentait nauséeuse en plus de garder cette douleur au crâne. Finalement, après quelques efforts, elle finit par ouvrir les yeux, observant son environnement. Il faisait sombre mais elle arrivait à distinguer certaines choses grâce à une faible lumière qui venait d'elle-ne-savait-où. Le lieu lui paraissait familier. Elle se revoyait pénétrer dans ce drôle d'engin, qui ressemblait à une sorte de capsule, le tout vêtue d'une combinaison blanche et en compagnie d'un employé de Cryolab. Et ensuite quoi ? Elle s'était endormie ? Pendant combien de temps ? Et surtout, pourquoi ?

Bougeant sa jambe droite, elle faillit perdre l'équilibre mais se rattrapa de justesse à l'aide de son bras gauche, ses effets néfastes grimpant en flèche. Merde, elle n'était pas encore prête à sortir de là. Encore quelque secondes. Elle tenta de calmer sa respiration, se concentrant sur le rythme qu'elle lui imposait afin de se détacher de la douleur qui parcourait son corps. Si un jour on lui avait dit qu'un réveil pouvait être aussi désagréable, elle aurait rit au nez de la personne. Mais non, voilà qu'elle en faisait les frais, pour des raisons qu'elle ignorait encore.

Un nouveau pas en avant et elle sortait enfin de sa drôle de capsule, ses pieds nus entrant en contact avec le sol dur et froid. Et pourquoi pieds nus d'ailleurs ? Baissant la tête, elle remarqua qu'elle n'avait plus cette fameuse combinaison blanche mais qu'elle était simplement vêtue de ses sous-vêtement. Bon, c'était quoi alors, le délire d'un pervers de première ? Jetant un œil à droite et à gauche, elle remarqua que la pièce où elle se trouvait était remplie de machine d'où elle venait de sortir. La plupart étaient ouvertes mais d'autres restaient encore fermées. Qu'est-ce que ça voulait dire ?

Sans qu'elle ne puisse rien prévoir, une douleur fulgurante lui tira les entrailles, la faisant se pencher en avant et lui faisant recracher elle-ne-savait-quoi. On aurait dit qu'on lui arrachait les parois de sa gorge, toussant furieusement. Vint ensuite les tremblements. D'abord ses mains, ses bras, ensuite ses jambes et pour finir, tout son corps. Se mettant maladroitement à genoux, elle tenta de les faire cesser en passant ses bras fébriles autour de son ventre mais rien n'y fit. C'est là qu'elle commença à paniquer. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Qu'est-ce qu'on lui avait fait durant son sommeil ? Avait-elle réellement dormi au moins ? Quelle était cette pièce ? Pourquoi était-elle ici ? Pourquoi n'y avait-il personne ?

Évidemment, elle n'avait aucune réponse mais elle avait un mauvais pressentiment. Elle chercha à se préparer au pire alors qu'elle tentait toujours de sa calmer, que ce soit physiquement ou mentalement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 76
— Feat. : Prussia (Hetalia)
— Réveillé(e) le : 17/04/2016
— Couleur : #0A8358

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Sam 14 Mai - 23:45





Une nouvelle tête



Un gros bloc de béton, celui duquel Ruby était sortie une vingtaine de jours plus tôt. C'était la que tous les nouveaux habitants de Wooden Cove -les survivants- ouvraient les yeux. Depuis son réveil, la femme en avait vu de toutes les couleurs. Elle avait fait des rencontres de tous types... Autant avec des humains sympathiques qu'avec de vilaines créatures. Toutefois, sa vie dans ce nouveau monde n'était pas complètement désagréable. La chaleur lui était aussi insupportable qu'aurait été pour elle un séjour à l'entrée d'un volcan et certaines créatures qui vivaient l'endroit lui foutaient la trouille... Mais pour le moment, la dépression semblait garder ses distances.  

Elle entra dans le bâtiment et prit tout ce dont elle allait avoir besoin en se rendant à destination. Ruby ne s’était pas attardée bien longtemps au premier étage tout juste sous la surface du sol. Depuis un moment déjà, plus personne ne se réveillait à cet endroit.  Elle continua son chemin.

Une fois au second étage, elle jeta un coup d’oeil à l'intérieur de la chambre 4D. Aucune marmotte ne semblait sortir de son terrier à cet endroit. En vérifiant mieux, elle entendit quelques bruits en provenance de la chambre juste à côté. Le 3D. Elle s’avança donc rapidement en direction de l’endroit. Puis y pénétra. Sur place, elle vit une jolie femme qui étaient beaucoup trop concentrée à  souffrir. Ah… comme ce réveil avait été agréable pour Ruby aussi.

La blonde se mit à trembler. C’était sans doute son corps qui réagissait bien mal au brusque changement de température. La voûte était l’endroit le plus humide de tous les lieux de Wooden Cove que Ruby avait visité… Et après avoir passé un nombre incalculable de jours à l’intérieur d’une capsule glaciale, le réveil ne pouvait pas s’approprié un autre mot que l’adjectif « inhospitalier ».

Hopkins s’approcha de la marmotte, une serviette et une bouteille d’eau à la main. D’une voix douce elle s’adressa à la femme.

« Shh, respire tranquillement… Tu es en sécurité ici. »

Ruby prit un moment pour repenser les mots qu’elle venait tout juste de dire et réalisa qu’ils n’étaient pas particulièrement tangibles… Ce qui ne l’empêcha pas de lui tendre une main

« Je t’accompagne jusqu’à la sortie… Si tu le souhaites. »




FICHE PAR NOCTALIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 14
— Feat. : Kat – Gravity Rush
— Réveillé(e) le : 13/05/2016
— Couleur : #DAA520

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Dim 15 Mai - 11:28


J+206 - Réveil de Liza Margrace    





Une voix s'éleva à côté d'elle. Surprise, elle tourna la tête dans cette direction, n'ayant pas entendu la personne s'approcher, trop occupée avec sa propre douleur. Une femme assez grande aux drôles de cheveux blancs, sans doute due à une décoloration, se tenait devant elle, avec une bouteille d'eau et une serviette sous le bras. Elle semblait vouloir la rassurer, lui expliquant qu'elle était en sécurité ici. Liza n'allait pas croire le contraire, ou plutôt, elle ne voulait pas. Déjà qu'elle ne comprenait rien à ce qui lui arrivait, si en plus elle se réveillait dans un milieu totalement hostile avec des gens qui chercheraient à la tuer, elle n'allait pas faire long feu. Alors autant se raccrocher à ce petit espoir, celui qui lui murmure que tout va bien.

Bien que la voix douce de sa sauveuse semblait lointaine, elle l'écouta, cherchant à reprendre un rythme cardiaque normal. Ce qui était sûr c'est qu'elle ne semblait pas surprise de la voir, signe que ce genre de scène devait être familière ici. Peut-être que la mécanicienne n'était pas la première à subir un réveil de la sorte ? Toutes ses capsules entassées dans la même pièce, cela voulait forcément dire quelque chose. Des gens avaient dû s'y trouver, tout comme elle, et ils étaient sortis de cet endroit plus que lugubre. Elle allait pouvoir sortir d'ici, qui plus est en compagnie d'un guide. Elle n'allait pas la manger après tout.

Attrapa la main bienveillante que lui tendait l'inconnue, elle se redressa sur ses deux jambes, avec un manque flagrant d'équilibre au point qu'elle dû se raccrocher à l'autre bras de la jeune femme pour ne pas tomber. Pendant quelques secondes, tout semblait tourner autour d'elle et finalement, sa vision se stabilisa.

« - Je... »

Elle ne savait pas vraiment quoi dire. Entendre sa voix lui faisait un drôle d'effet, ayant l'impression d'entendre une parfaite inconnue. Ainsi, elle resta à regarder bêtement sa sauveuse, la bouche ouverte, pendant quelques instants avant de reprendre.

« - C'est quoi cet endroit ? C'est normal ce qui m'arrive ? »

Évidemment, tout ce qui lui vint à l'esprit fut de quémander des réponses à ses nombreuses interrogations. Elle avait beau observer la pièce sous toute ses coutures, elle n'obtenait aucun résultat en le faisant.

« - Et hm... La sortie ? Elle mène à quoi ? »

Pas que l'idée de quitter cet endroit ne lui faisait pas plaisir, bien au contraire, mais elle voulait tout de même savoir où elle allait mettre les pieds. Logiquement, en fouillant dans ses souvenirs, elle était à Wooden Cove. Allait-elle retrouver sa famille, ses amis ? Reprendre sa vie d'avant ? Elle en parlait comme si c'était déjà du passé, comme si elle avait passé pas mal de temps dans cette grosse boîte de ferraille. Son intuition parlait pour elle. Elle avait l'impression d'avoir été dans une boîte de conserve, que l'on aurait ouvert pour être utilisée après plusieurs années. Enfin, tout cela ne restait que des suppositions, provenant de son imagination débordante, et elle se raccrochait à l'idée que tout cela n'était pas grand chose et que bientôt, elle retrouverait son garage.

Elle se souvint ensuite de la voix qu'elle avait entendu alors qu'elle reprenait conscience petit à petit. Une voix féminine qui avait évoqué ses effets personnels, « sur la droite de votre pod ». Afin de vérifier ces dires, elle tourna la tête de là où elle venait de sortir, repérant une sorte de casier à côté de l'engin. Ses affaires devaient se trouver là. Elle s'en approcha donc lentement, toujours avec l'absence d'un bon équilibre afin de l'ouvrir, constatant que tout était bien là. Ses vêtements, les clés de chez elle, son portefeuille, sa sacoche contenant quelques petits outils qu'elle avait prit l'habitude de prendre un peu partout. Un soupir de soulagement s'échappa alors de ses lèvres. Étrangement, le fait d'avoir ces quelques objets avec elle la rassurait, lui faisait penser qu'elle n'était pas en terrain totalement inconnu.

Son attention se reporta sur la jeune femme, appuyée contre le compartiment alors que sa tête recommençait à faire le grand huit. A ce rythme elle allait rester recroquevillée ici si ses malaises ne se calmaient pas.

« - J'crois que j'suis pas encore prête pour bouger souffla-t-elle en passant une main sur son front. Merci... »

Juste prendre quelques minutes pour laisser son corps reprendre ses droits et elle pourrait sortir d'ici, allant vers l'inconnu. Et elle se sentait également redevable pour l'aide que lui apportait sa sauveuse. Grâce à elle, elle se sentait moins perdue, et elle pourrait éclaircir certaines zones d'ombre.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 76
— Feat. : Prussia (Hetalia)
— Réveillé(e) le : 17/04/2016
— Couleur : #0A8358

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Dim 15 Mai - 21:01





Une nouvelle tête



La jolie demoiselle agrippa une main de Ruby, puis tangua légèrement avant d’attraper la seconde. À l’aide de ses deux béquilles improvisées, la femme réussit finalement à se mettre à la verticale. Evidemment, le tout n’avait rien de simple. Elle chancela un moment. Après avoir été couchée un si long moment, son sang devait reprendre sa place dans son corps. Le liquide devait s'approprié du terrain et circuler librement dans les divers veines de la blonde. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle avait du mal à respirer correctement.

La marmotte, tendue, se mit à questionner Ruby. Les questions et l’inquiétude étaient inévitables chez les nouveaux arrivants. La perle aussi avait assaillit Tallulah de questions diverses lorsque cette dernière l’avait repêché. L’ingénieur tenta de donner des réponses aux questions de l’endormie. Elle fut soulagée de pouvoir lui répondre en toute honnêteté.

« Présentement, nous sommes dans une voûte. C’est un gros bâtiment très solide et très sécuritaire… »

Ruby attendit un instant avant de continuer, afin de s’assurer que la demoiselle assimilait bien les informations.

« Et c’est normal si tu te sens comme ça. Ça fait plusieurs jours que tu étais couchée là-dedans. » Du doigt, Ruby pointe le cryopod. « Ton corps avait été abaissé à des températures extrêmes. Laisse toi deux jours et tu devrais retrouver la forme.  »

Puis vint la fameuse question. Qu’est-ce qu’il y a à l’extérieur ? Dehors, c’était un nouveau monde. De nouveaux types d’arbres, de nouveaux types de fruits, des légumes… Mais au moins, les hommes étaient pareils… En fait, ils étaient mieux. Les humains, pour la plupart, étaient plus soucieux des autres maintenant. Par contre, les bêtes aussi avaient changé. Heureusement pour elle Ruby n’avait vu que quelques-unes d’entre elles… Ses bras couverts de quelques brûlures témoignaient de sa partie de plaisir avec les gentils Blobs qu’elle avait eu la chance de rencontrer dans la jungle.

« Nous sommes à Wooden Cove… Ce qui en reste… Ne t’imagines pas le scénario typique apocalyptique, c’est autre chose… Je ne sais pas vraiment comment te décrire, mais en vrai, c’est plutôt joli. »

Ruby, soutenant toujours la femme afin que celle-ci ne perde pas l’équilibre, se tut un instant. Sa réponse avait été beaucoup trop complexe pour une nouvelle. Avec les effets secondaires que la femme subissaient, celle-ci n’avait sans doute rien compris de ce que la bêta venait de dire.

« Bref, tu verras. »

Sur ces mots, elle offrit un joli sourire à la Gamma. Elle lui donna sa bouteille d’eau.

« Prend ton temps, il n’y a pas de soucis. C’est déjà pas mal que tu sois debout. Et tu devrais boire ça aussi, ça va t’aider. »

Les deux femmes attendirent un certain moment, dans cette position. Ruby ne voulait pas lâcher la femme de la main. Elle avait peur que cette dernière tombe sur le sol et se fende le crâne quelque part.

« Si tu me fais confiance, je peux aussi t’aider à transporter tes affaires personnelles. »




FICHE PAR NOCTALIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 14
— Feat. : Kat – Gravity Rush
— Réveillé(e) le : 13/05/2016
— Couleur : #DAA520

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Lun 16 Mai - 10:06


J+206 - Réveil de Liza Margrace    





Les explications ne tardèrent pas à arriver, à son plus grand soulagement. Une voûte ? Sécuritaire ? Vraiment ? Elle était dans tous ses états mais loin de se sentir en sécurité, ce qui ne collait pas vraiment aux propos de la jeune femme. Sans doute que cet endroit, cette voûte, était un genre de bunker, quelques chose qui ne peut pas être détruit en un claquement de doigts. Après, le type qui s'est chargé de la décoration n'était sans doute pas dans l'optique de rendre l'endroit chaleureux, procurant un sentiment de sécurité, loin de là. Plusieurs jours hein ? Combien de temps exactement ? Et pourquoi l'avait-on endormi ? Ce devait être Cryolab le responsable, forcément, mais dans quel but ? Elle avait l'impression d'être plongée dans un scénario de science-fiction où des aliens pourraient surgir à n'importe quel moment ou qu'elle se trouvait sur une nouvelle planète inexplorée. Merde, va falloir que j'arrête avec ma soif de film. En tout cas, elle était rassurée d'apprendre que ce qui lui arrivait était normal pour ce qu'elle venait d'endurer. Elle craignait déjà le pire, dans le genre avoir une maladie incurable ou quelque chose qui s'en rapproche, la tuant à petit feu, devenant un vrai légume. L'imaginer était loin d'être plaisant alors elle ne voulait surtout pas que cela arrive.

Mais heureusement, ce n'était que son imagination qui lui jouait des tours puisque sa sauveuse lui assura qu'elles se trouvaient à Wooden Cove, « ce qu'il en reste ». Comment ça, ce qu'il en reste ? Qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer durant sa petite sieste dans ces « pods » ? Fouillant dans sa mémoire, elle ne trouva malheureusement aucune réponse. Comme si certaines informations avaient disparu. C'était le pompon, voilà qu'elle avait des trous de mémoire ! Bon, pas de panique, ses souvenirs finiront pas revenir. Au moins elle savait qui elle était, qu'elle était sa famille, ses amis, et surtout, elle n'avait pas oublié ses compétences en mécanique. Elle ne se souvint juste plus ce qui l'a amené ici. Et peut-être d'autre chose dont elle n'a pas encore conscience. Ça va revenir... En tout cas, elle retint le « joli » que la avait sorti l'autre femme aux cheveux platine. Elle s'était imaginée beaucoup de chose mais pas que l'extérieur soit joli. Donc, pas de fin du monde ? Pas de zombies ? Mais les choses devaient bien avoir changé dehors, vu le ton et les mots qu'elle employait. A présent, plutôt que d'être effrayée par ce qu'elle pourrait découvrir, Liza en était plutôt excitée. Ou comment passer du coq à l'âne d'un battement de cils.

Tout le long de ses explications, elle n'avait pas quitté la jeune femme des yeux, hochant la tête à plusieurs reprises pour lui montrer qu'elle buvait avidement ses paroles tout en laissant son esprit vagabonder dans l'imaginaire.

Sa sauveuse lui tendit la bouteille d'eau, qu'elle accepta avec plaisir en lui décochant un sourire rempli de gratitude. Elle avait beau frissonner à cause de ce changement brusque de température, sans doute, elle ne dirait pas non pour avaler quelques gorgées, histoire d'apaiser sa gorge meurtrie. Ce qu'elle fit sans tarder, alors que sa bienfaitrice lui apportait toujours un appui grâce à sa main liée à la sienne. Sans ça, la blonde se serait sans doute écroulée par terre un moment ou un autre.

« - A présent je suis curieuse de voir ce qu'il peut y avoir dehors déclara-t-elle après s'être rassasiée. Tout en appréhendant la chose. Ça aussi c'est normal ou c'est juste moi qui suis bizarre ? rajouta-t-elle avec un petit rire. »

Ouais bon, rire lui faisait plus mal à l'estomac qu'autre chose, comme si ce dernier était devenu ultra sensible. Les petites blagues allaient être remises pour plus tard.

« - Toi aussi tu étais là-dedans ? demanda-t-elle ensuite en désignant la capsule. On sait combien de temps on a dormi ? »

Cela la ramena à ses films de science-fiction, au lieu de lui répondre quant à ses effets personnels, qui parlaient de « cryogénisation ». Le but était de congeler des êtres humains, les plongeant ainsi dans un sommeil profond tout en évitant que leur corps ne se décompose ou autre. Pour des voyages dans l'espace par exemple, ou dans d'autres cas pour sauver la race humaine de l'extinction. Était-ce ce qui lui était arrivée ? Avait-elle été cryogénisée, comme dans les films ? Se pouvait-il que les derniers humains se trouvent ici, à Wooden Cove, où ils semblaient se réveiller d'un long sommeil ? Okay, okay, c'est beaucoup trop gros pour que ce soit vrai. C'est un scénario de film ça, ça peut pas être réel. Mais qui avait-il de réel depuis qu'elle avait ouvert les yeux ? Rien. Même l'apparition de l'inconnue semblait totalement venir d'un autre monde. Et si son imagination tapait dans le mile ?

Prise de panique soudaine, elle s'agrippa de nouveau à sa sauveuse, plantant ses yeux bruns dans les siens. Elle ne voulait plus attendre d'être dehors pour savoir, non, ça devait être maintenant.

« - A-attends... On a été cryogénisé ? Il n'y a plus que nous à Wooden Cove ? Sur la Terre ? Tous les autres sont... morts ? Y a eu une genre de catastrophe ou quelque chose dans le genre ? »

A présent, l'angoisse étreignait sa poitrine, lui donnant le souffle court et la pièce recommença à tanguer autour d'elle. Oh, elle s'en fichait de tomber dans les pommes. Tout ce qu'elle voulait en cet instant était de dissiper ses doutes, ou de les confirmer. Se préparer à ce qui allait suivre, ou non. Le pire c'est qu'elle sentait ses yeux s’humidifier sous la panique. Putain Liza t'as vraiment un grain.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 76
— Feat. : Prussia (Hetalia)
— Réveillé(e) le : 17/04/2016
— Couleur : #0A8358

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Mar 17 Mai - 0:40





Une nouvelle tête



La marmotte ignora la question que Ruby avait posé quant à ses biens personnels. Elle s’emporta sur une foulée d’autres questions, curieuse. Comme elle à son arrivé, la demoiselle faisait de son mieux pour recueillir le plus d’informations possibles. Et c’était parfaitement normal et acceptable. Imaginez. Ce n’est pas rien quand même de se lever un bon matin loin de tout ce que l’on connait.

A sa façon de regarder vers le haut, Ruby compris que la demoiselle tentait de se souvenir de ce qui s’était passé avant qu’elle ne s’installe dans son cryopod… Du moins, c’est ce que la perle supposait.  Après avoir bu l’eau que Ruby avait apporté, la femme confessa être intriguée de découvrir ce qu’il y avait à l’extérieur.  Cette dernière, accompagnée d’un petit rire, demanda aussi si avoir une telle envie était normale.

« Ehoui, tout le monde est impatient de voir quel cauchemar les attends en arrivant. L’humain est plutôt masochiste tu sais. »

Ruby avait, bien évidemment, répondu sur un ton humoristique. La femme posa deux autres questions… Dont une sans réponse. Ruby qui adorait être claire et précise détestait être prise au dépourvu de cette façon. Elle aurait voulu le savoir. Vraiment.

« Oui, je me suis réveillé là il y a quelques temps… Et pour la seconde question… Personne ne le sait vraiment. »

Un certain moment passa… Avant que les yeux de la nouvelle deviennent parfaitement ronds. C’est la peur qui leur faisait cet effet ? Rapidement, elle agrippa le bas de Ruby, puis commença à respirer d’une façon étrangement saccadée. Une crise d’angoisse. Voilà. Il ne manquait plus que ça. La perle aussi était très sujette à ce type de crise. Des questions dévalèrent la pente. On a été cryogénisé ? Il n'y a plus que nous à Wooden Cove ? Sur la Terre ? Tous les autres sont... morts ? Y a eu une genre de catastrophe ou quelque chose dans le genre ?

Toutes ses questions donnèrent le vertige à Ruby. Oui, tout le monde était mort. À part les quelques habitants de Wooden Cove, tous les habitants de la planète avaient été tués. Juste ça. Ses collègues, ses amis, sa famille… Tous. Ruby eu la soudaine sensation qu’une étrange main empoigna le cœur de Ruby, le serrant sauvagement.

Qu’est-ce que Ruby pouvait dire à la marmotte dans ce cas ? Qu’il n’y avait plus qu’une centaine de vivants ? ...À moins bien sur que certains autres scientifiques de la planète terre avaient eu l’idée eux aussi de cryogéniser l’espèce humaine. Hopkins décida de ne rien répondre et regarda au sol en se disant intérieurement que la marmotte allait tout comprendre.

« Ne désespère pas. Nous sommes plusieurs. Avec un peu de chance, tu vas peut-être retrouver une personne que tu connais. »

Ruby eu la réaliste impression que ce qu'elle disait n'avait rien de bien rassurant.

« En tout cas. Garde en mémoire que toi... Tu es toujours en vie. »



FICHE PAR NOCTALIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 14
— Feat. : Kat – Gravity Rush
— Réveillé(e) le : 13/05/2016
— Couleur : #DAA520

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   Mar 24 Mai - 9:35

HRP:
 


J+206 - Réveil de Liza Margrace    





Le silence qui s'imposa entre elles était révélateur, trop révélateur. Alors oui, tout le monde était mort, à part une petite poignée qui semblait se trouver ici, à Wooden Cove, se réveillant d'une phase de cryogénisation dont personne ne savait combien de temps elle avait duré. Super, quoi de mieux pour se donner le cafard ? C'était un scénario digne d'un film mais c'était la stricte vérité. Pourquoi sa sauveuse lui mentirait-elle après tout ? Vu la mine qu'elle affichait, elle semblait tout aussi affectée qu'elle par cette triste réalité. Alors non, ce n'était certainement pas un mensonge. Liza baissa la tête, toujours agrippée aux épaules de la jeune femme, laissant son cerveau prendre le temps d'assimiler la nouvelle. Plus personne. Derniers représentants de l'espèce humaine. Monde a changé. Et à présent quoi ? Elle allait vivre là-dedans ? Ou plutôt survivre ? La vie en haut ne devait pas être rose, s'il y avait bien eu une catastrophe. Plus de villes, plus de confort, plus de nourriture. Dû moins c'était ce qu'elle imaginait.

Celle aux cheveux platines tenta de la rassurer et immédiatement, la mécanicienne pensa à Ellone. Pas à sa famille ni à ses amis. Était-elle morte ? Elle était partie après tout, il y avait des chances pour qu'elle ait subit le même sort que les autres. Elle n'avait sûrement pas été contacté par Cryolab, ne lui offrant pas la chance de finir dans ces drôles de capsules. La blonde ne lui avait jamais pardonné d'être partie, de l'avoir laissé mais elle ne pouvait ignorer la douleur qui enserrait sa poitrine alors que sa mort se faisait une place dans son cerveau. C'est pas le moment de pleurer idiote. Et pourtant, elle ne put empêcher les larmes de quitter ses yeux. A Ellone vint s'ajouter ses parents, qui l'avaient poussé à signer ce foutu papier et ses amis, qu'elle avait laissé dernière elle, surtout Aiden, son collègue. Serrant la bouteille qu'elle tenait toujours entre ses doigts, elle eut envie de casser quelque chose. De se défouler. D’extérioriser toutes les émotions qui se déversaient dans sa tête. Mais non, elle n'avait que cette bouteille qu'elle pouvait martyriser.

« - Putain fais chier ! »

Évidemment, il fallait que les gros mots suivent. C'était plus fort qu'elle, elle était connu pour son langage cru et son tempérament assez chaud. Si elle n'était pas aussi fatiguée par ce réveil des plus étrange, elle s'en serait sans doute prise à sa sauveuse, qui, la pauvre, n'avait rien demandé. Mais qui a dit que la vie était juste de toute façon ?

« - Ouais, ça m'arrange bien d'être vivante marmonna-t-elle après avoir longuement soupiré. »

Elle n'y était pour rien, évidemment. Elle cherchait simplement a la rassurer mais voilà qu'elle devait se heurter à une certaine animosité de sa part. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas réagir en demi-mesure face à une telle annonce. Comment les autres, qui s'étaient déjà réveillés, avaient réagit ? Et surtout, comment cela s'était passé pour les premiers ? Après tout, ils n'avaient eu personne pour leur expliquer la situation, eux. Sûrement les moins chanceux. Bon allez, si tu dois t'écrouler, fais le au moins quand tu seras sorti de là.

Rendant la bouteille légèrement massacrée à sa propriétaire, Liza lui adressa un sourire désolé, son visage ne cachant absolument pas ses émotions. Elle avait toujours été un livre ouvert, elle ne savait pas se créer un mur. A quoi bon après tout ? La mécanicienne était toujours paniquée, toujours inquiète quant à ses doutes sur sa famille, ses amis, mais elle avait aussi le désir de voir la vérité de ses propres yeux. De voir comment c'était, dehors. Si elle devait faire une crise, ce serait à ce moment là. Passant une main sur son visage, elle essuyant quelques larmes, soupirant de nouveau pour tenter de calmer son angoisse.

« - Désolée, tout ça t'affecte sans doute autant que moi souffla-t-elle. Allez on bouge, 'fin j'vais m'habiller d'abord. »

En effet, elle n'avait pas oublié qu'elle portait de simples sous-vêtements et e ne serait pas une bonne idée de sortir dans une telle tenue. Bien que ce soit le cadet de ses soucis. Lâchant la jeune femme, jugeant que son équilibre lui permettrait de se vêtir sans trop d'encombre, elle entreprit d'enfiler ses vêtements. Retrouver son blouson noir sur ses épaules, ses bottines ainsi que son pantalon tout aussi noirs, sans oublier son débardeur blanc, lui faisait un bien fou, rejetant pendant quelques instants ce nouveau monde dans lequel elle venait d’atterrir. Si cela pouvait lui éviter de perdre immédiatement la boule, elle n'allait pas dire non. Sa tâche accomplie, elle se tourna vers sa sauveuse.

« - J'suis prête déclara-t-elle, la mine toujours angoissée. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J +206 - Réveil de Liza Margrace   

Revenir en haut Aller en bas
 

J +206 - Réveil de Liza Margrace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1D - 4D-