Partagez | .
 

 EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Dim 15 Mai - 22:31

Chante la grive, la pluie arrive.


A
u crépuscule du 208ème jour, faisons le constat de la vie que mène les habitants de (new) Wooden Cove. Une vie rude, brute, une vie qu'aucun d'entre eux n'aurait jamais souhaité - ou même pensé - avoir. Pas de retour en arrière possible, le temps passe implacablement, ne laissant pas d'autre choix aux Éveillés que d'avancer. Des gens se réveillent, vivent, puis disparaissent chaque semaine, offrant à chaque fois un rappel du caractère éphémère de la vie.

Mais assez de palabres inutiles. Venons au fait.... Voilà maintenant quelques jours que le ciel s'assombrit au dessus de la tête des habitants de Wooden Cove. Il y a de l'orage dans l'air. L'humidité se fait plus oppressante et pourtant l'on ressent une certaine fraîcheur venant faire baisser le mercure de quelques degrés, surtout la nuit.
Les animaux aux enclos s'agitent, se regroupent. Il va se passer quelque chose, ce n'est plus qu'une question de secondes.

Et voilà que le premier coup de tonnerre gronde, un éclair, quelques gouttes.... Qui se transforment rapidement en une pluie soutenue. Ceci dit, pas encore assez pour être inquiétante...

Et pourtant, pourtant chers habitants de Wooden Cove, cette nuit est la nuit où vous vivrez le début de votre première saison des pluies.

Conséquences en RP


blueball à partir d'aujourd'hui, 208ème jour, et pour une durée de 3 mois, il faudra prendre en compte dans vos rp que le temps est beaucoup plus humide et qu'il pleut quasiment tous les jours, un peu ou beaucoup. Les orages sont fréquents et le sol deviendra rapidement très boueux.

blueball des missions spéciales saisons des pluies seront bientôt disponible afin de permettre à vos personnages de faire évoluer WC face à ce nouveau "défi de survie" .

blueball Vous croiserez moins de créatures en expédition, et pour cause, la plupart se cachent pendant cette saison, se mettant à l'abri de l'humidité et des hausses brutales du niveau des eaux des divers cours d'eau.

blueball parallèlement, les "plantes" se trouvant dans le bestiaire gagnent en agressivité, augmentant leur niveau de dangerosité respectif d'un cran.

blueball l'étendue des lacs se transforme petit à petit en un immense marécage. Ce qui a pour effet de rendre les lieux peu ou pas praticables. La prolifération de mousses et d'algues change l'atmosphère.

à la suite


La pluie arrivant soudainement et de façon assez violente, un mouvement de foule pousse les Éveillés à se rassembler en Place Centrale pour faire face à leur incompréhension, leur doute, leur questionnement. Et pour peut-être, commencer à réfléchir à une nouvelle façon de procéder au jour le jour....

Toutes les personnes étant éveillés avant et pendant le 208ème jour peuvent participer à cette réunion nocturne. ( pour les autres, ne vous en faites pas, il y aura plein d'autres occasions de rp en groupe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 0:39




JOUR #208
LA SAISON DES PLUIES EVENT SPECIAL

feat. everybody





Allongé, entre la conscience et l'inconscience, tu ne bouges pas lorsque les premiers orages grondent à l'extérieur. Ils ne te font même pas marmonner dans cet état de semi-sommeil presque réparateur. Ce qui te réveille, par contre, c'est la pluie qui claque contre le toit et les murs, c'est l'humidité froide qui te fait frissonner et tu abandonnes cet état d'inconscience à contre cœur, étouffant un bâillement après avoir passé une main dans tes cheveux qui les a plus emmêlés qu'autre chose.

Tu attrapes ton t-shirt, l'enfiles, récupérant au passage le couteau que tu mets à ta ceinture. Tu ouvres la porte et, en moins d'une minute, et sans exagération, tu te retrouves trempé dans de la tête aux pieds.

▬ Putain.

Putain, putain, putain, putain. Putain de merde, même. Ah, bordel. Putain de sa mère la pu-. On dit que la maman de machin travaille tard, Ezrah. Tu soupires, râles en passant une main dans tes cheveux pour les ramener en arrière pour qu'ils ne te tombent pas dans les yeux. Putain. Comme si vous n'étiez pas assez dans la merde comme ça. Non, bien sûr que non. Il fallait qu'une pluie torrentielle vienne vous faire chier. Et en pleine nuit, aussi. Parce que c'est plus drôle quand ce genre de choses se passent en pleine nuit.

Parce que la nuit, c'est tellement plus drôle que la journée. Parce que la nuit, avec ce genre de pluie, tu n'étais même pas sûr de reconnaître ta propre sœur. Pas sûr que tu aies envie de la reconnaître, mais c'était plus pour l'adage qu'autre chose.

En pleine putain de nuit bordel.

Et la chance, elle existait un peu au moins, dans ce monde de merde ? Non parce que Madame Fortune, elle était en bas depuis un peu trop longtemps à ton goût alors ça aurait été sympa que la roue tourne un peu pour que vous puissiez respirer un moment. Pas un très long moment, t'en demandais pas un très, très long non plus. Mais un petit mois de tranquillité et de chance, c'était pas grand chose, si ?

Tu vois quelques personnes se diriger vers la place centrale et tu les suis. Tu as l'impression de retourner à l'ouverture de la Voûte, il y a des semaines de ça. Tu espérais juste que ce genre de temps n'allait pas être définitif ou trop long, mais avec la chance que vous aviez, ça allait être long, pénible, et bien plus dangereux pour la chasse.

Putain.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 36
— Feat. : Jinguji Ren (Uta no Prince-sama)
— Réveillé(e) le : 19/04/2016
— Couleur : #FF8000

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 4:53

FUCK.

Le sommeil, c’est une plaie. Ca me fait chier, chaque soir, de fermer les yeux, de me dire “Yo, Alan, si t’arrivais à ne plus penser, peut-être que ça aiderait?” alors que je sais très bien que rien n’y fera et que mes pensées me garderont éveillé pour les prochaines minutes, pour la prochaine heure, pour le reste de la nuit…

C’etait comme ca dans ma vie d’avant, c’est comme ça depuis que j’suis ici, et ce sera comme ca ce soir.

Ce qui me sert de lit me semblera trop vide, ma tête me semblera trop pleine, je me lèverai pour aller faire autre chose parce que je me fais chier moi même et qu’il faut que je me calme avant que je m'exploses la cervelle.


Ugh…

Et puis merde, je me lèves. Le sommeil, de toute facon, j’ai toujours vu ca comme une perte de temps. Aussi bien aller marcher un peu et me remplir les poumons d’un air un peu plus agréable que celui des chambres à coucher communes.

Arrivé à la porte, un son. Une série irrégulière de petits coups. De la pluie? J'ouvre la porte pour observer la cour extérieur. Un torrent se déverse contre le sol sablonné. Déjà, une couche épaisse de boue se forme et l’eau s’accumule à plusieurs endroits.


Bon…

J’enlevai mes bottes et mon chandail pour ne garder que mes pantalons, je détachai mes cheveux et placai l’élastique qui les retenait dans ma poche arrière.

Aussi bien en profiter. C’était pas tout les jours, ici, qu’on avait de l’eau à pouvoir en gaspiller.

La pluie mouilla rapidement ma peau et le tissu de mes pantalons se foncit. Plusieurs dormaient encore mais j’arrivait à apercevoir du mouvement à peu près partout. La pluie en avait gardé plus d’un éveillé, apparement.

J’arrivai à la place centrale en même temps que quelques autres, visiblement troublés par la température.

En passant la main dans mes cheveux pour les empècher de me tomber dans le visage, je m’adressai au groupe:


Vous aviez envie d’une douche froide, vous aussi?

Les têtes de quelques unes des silouhettes se tournèrent vers moi. Un sourire apparut sur mon visage, c’était rare qu’autant de gens étaient présents pour me tenir compagnie lors de mes insomnies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 8:22




Vive les grenouilles
Le comportement de Survie l’avait laissé perplexe en se réveillant en plein milieux de la nuit. La créature c’était réfugié sous son lit et ne semblait pas vouloir en bouger. Il voulait bien que le temps soit couvert depuis quelque temps, mais de là à agir comme cela ça ne lui inspirait rien de bon. Il avait été réveillé par les mouvements de la créature dans la nuit et maintenant debout il n’allait pas se recoucher tout de suite. Enfilant rapidement ses affaires trainants là il décida de sortir pour voir de comment les animaux des enclos réagissaient aussi, pour voir si ce n’était que le Chobul qui faisait des siennes ou bien si cela était plus étendu que cela.

Il inspira un grand coup l’air frai environnant avant de sortir pour vérifier rapidement de quoi il en retournait exactement. L’instinct des animaux pour prévoir le danger pouvait être assez impressionnant parfois. Puis il fallait bien avouer que le changement de temps progressif avait de quoi ne pas être des plus rassurants en plus. Il était avait à peine fait quelque mètre vers les enclos depuis les habitations que le bruit du tonnerre déchira le silence environnant. Il lève les yeux au ciel et vois clairement un éclair cette fois et entends de nouveau ensuite un autre grondement de tonnerre, puis se fut les premières gouttes qui lui tombèrent sur le nez.

Il regarda le ciel longuement comme s’il cherchait à comprendre exactement ce que ça voulait dire comme situation. Il avait bien entendu déjà des faibles averses dans le climat tropical qu’était devenue Wooden cove, mais il ne lui semblait pas qu’il y a déjà eu autant de signe avant-coureur comme ce qui avait été là avant cette pluie-là. Il perçut du mouvement autour de lui de personne présente et suivis cela sans plus se poser de questions. Si tout le monde se rassemblait c’est qu’il devait y avoir quelque chose et pas juste son imagination à lui.

Arrivé à la place centrale il fit rapidement un tour des personnes présentes en grinçant un peu des dents. Il y avait pas mal de monde qui disparaissait ses dernier temps tout de même. Instinctivement il porte une main à l’une de ses armes pour se rassurer et se calmer un peu. Il n’était pas sans défense en cas de danger, tout allait bien.

« Vous aussi vous trouvez cette pluie pas normal, hein ? »

Il secoua un peu la tête pour inutilement chasser quelque goutte de pluie dans ses cheveux.

« Il faudrait qu’un groupe vienne pour vérifier que les animaux ne panique pas et qu’il soit bien protéger aussi. »

Il voulait bien discuter de ce qu’il souhaitait pour la pluie qui tombait, mais si jamais une de leur source de nourriture ou d’aide pour chasser et survivre disparaissait car il n’avait pas réagis assez rapidement ça lui laisserait un gout amer en bouche. Comme il y avait du monde ici autant en profiter pour recruter et ne pas y aller tout seul.
(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 11:03




JOUR #208
LA SAISON DES PLUIES EVENT SPECIAL

feat. everybody





Tes vêtements te collent à ta peau, de cette façon désagréable et lourde. Tu entrouvres les lèvres pour respirer par la bouche, parce que ça te semble plus simple comme ça et tu râles encore, passant de nouveau tes mains dans tes cheveux pour les mettre en arrière. Il faut vraiment que tu songes à les couper. Et non pas par cette folle qui t'a suivi en forêt parce que tes fourches lui semblaient insupportables à voir.

Non mais quelle folle, celle-là, vraiment. Si on t'avait dit qu'une personne comme ça arriverait à Wooden Cove, tu lui aurais ris au nez avant de lui dire que personne ne pouvait être aussi stupide. Comme quoi. Le monde est fait de tout. Même celui-ci.

▬ Vous aviez envie d’une douche froide, vous aussi ?

Tu essaies de distinguer sous la pluie et dans l'obscurité la personne qui a parlé, mais tu ne distingues qu'une vague forme aux cheveux longs. Tu ne reconnais même pas la voix.

▬ Vous aussi vous trouvez cette pluie pas normal, hein ?

Celle-ci, par contre, tu la reconnais. C'est Sirius. Alors tu t'approches de lui, montant un peu plus la voix pour couvrir le son de la pluie et du tonnerre.

▬ On a jamais eu un temps comme ça depuis que j'suis ici. Même si c'est sûrement normal, je pense surtout qu'on est dans la merde.

Et ça faisait pas qu'une semaine que tu étais là, hein. Ou même qu'un petit mois.

▬ Il faudrait qu’un groupe vienne pour vérifier que les animaux ne paniquent pas et qu’ils soient bien protéger aussi.

Tu hoches la tête, avant de te rendre compte qu'il ne peut sûrement pas le voir avec cette obscurité omniprésente, alors tu marmonnes un oui presque totalement couvert par le bruit de la pluie. Ca allait être tellement la merde.

Un frisson te parcourt et tu éternues même. Tu éternues. Putain.

▬ Je vais venir avec toi. Comment va Survie ?

La petite boule de poil que vous aviez récupérer devait être terrorisée avec tous ces éclairs et ces bruits de tonnerres. Tu as de nouveau un frisson et tu râles à demi-mots. Sérieusement, après avoir passé cent soixante huit jours à crever de chaud et à quémander une baisse de température, tu avais le droit maintenant à chopper la crève. Quelle joie.

Non mais quelle joie putain.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 88
— Feat. : Link
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : yellowgreen

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 11:50



Il n'y avait rien à dire de plus. Tu rageais. De la flotte qui coulait de partout. En quantités monstrueuses. La saison des pluies. C'était évident. Tu aurais dû t'y attendre. Mais peut-être qu'elle était passée avant ton réveil. C'était ça que tu devais penser. Ou alors, ce n'était qu'une grosse pluie passagère. Pourquoi pas ? En tout cas, le peuple semblait s'être regroupé sur la place centrale. Alors avec ta lenteur certaine, tu rejoins le groupe qui semble s'être déjà formé. Au début tu ne dis rien. Tu écoutes.

Il n'y avait jamais eu de pluie pareille. Ça confirmait ton sentiment. La saison des pluie venait de commencer. Tu sentais que pour toi la vie allait devenir encore pire. L'attelle que t'avais fait Liam était faite de bois. Elle ne survivrait pas bien longtemps. Tu poussais un long soupir avant de prendre la parole.

« On vient d'entrer dans la saison des pluies. »

Tu ne dis rien de plus. Pour toi, tous ces gens auraient dû s'en apercevoir. On apprenait ces choses à propos du climat dès l'école primaire. Mais tu ne dis rien. T'avais compris qu'il y avait certaines choses qu'il valait mieux garder pour soi. Pour le coup, l'ambiance était déjà assez tendue comme ça, pour en rajouter une couche.

Tu étais trempé jusqu'aux os. Et si effectivement tu avais raison, il allait falloir que tu ailles voir Liam très rapidement. Et surtout que tu ne le lâches pas jusqu'à ce qu'il accepte de t'en faire une nouvelle. Et surtout une qui supporte mieux l'eau que celle-là. Parce que sinon, tu allais mourir. Littéralement. Tu refusais de repasser à un état où il te serait impossible de marcher.
ϟ NANA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 12:40

T’avais trouvé le bon plan pour passer des débuts de nuit tranquilles.
Dès que la lumière tombe, les champs sont désertés et tu files comme une ombre sur le hangar. Faut croire qu’il tient encore bien la route, à part quelques bruits, le toit de tôle râle pas quand tu poses tes fesses. Alors tu regardes les étoiles en sachant qu’y a personne pour te faire chier.
Aujourd’hui y avait pas d’étoiles, juste des nuages. T’étais tranquille quand même.
Aujourd’hui tu t’es fait surprendre pas la pluie, et pas une averse. Le temps de descendre de ton perchoir t’étais trempé jusqu’aux os. En plus t’as glissé sur une caisse. C’est le cul plein de boue que tu reviens en courant comme un teubé vers la civilisation. T’as jamais été si fan de la pluie.
Y a rien à part de la flotte à perte de vue et un sol qui se liquéfie. C’est la merde. T’en as jusqu’aux genoux à être revenu en sautant dans les flaques. T’arrives juste à discerner des voix entre deux grondements, t’y vas sans vraiment rien chercher. T’façons ça s’est déjà infiltré jusqu’aux os, tu peux pas finir plus trempé que ça, alors tu ramènes ta tronche de chien galleux vers les autres.
A la faveur d’un éclair t’arrives à discerner le groupe qui se forme. Pour l’instant y a qu’un truc qui t’emmerde profondément.

Les toits vont tenir ?

Tu sais pas qui est en charge, ni s’il est là. Tu gueules un peu dans le vide pour couvrir la pluie. T’as pas envie de te faire réveiller par ta baraque qui s’effondre à cause d’un trop plein d’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 48
— Feat. : ookurikara ❖ touken ranbu + willy cartier
— Réveillé(e) le : 23/04/2016
— Couleur : #F10B34

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Lun 16 Mai - 14:23




j+208

(event) + it's raining men
Max était de ces gens qui aimaient bien les orages.
Enfin, en tant que spectateur -caché derrière une baie vitrée, avec seulement les bruits étouffés des éclairs qui l'atteigne, un thé une couverture et des cours à relire. Ça le calmait, avant.
Aujourd'hui, il sursaute à chaque fois que le ciel grogne et il se replie dans sa petite maison de fortune, priant pour que son toit ne lui tombe pas sur le coin de la gueule à la seconde suivante. Max n'avait jamais été particulièrement croyant ; il connaissait les notre père que sa mère répétait avant chaque repas mais ça n'avait jamais été son truc -son dieu, c'était la science, mais peut-être que désormais, il comprenait.
Il est ramassé sur lui même au bord de sa porte, regarde la boue qui prend place et se demande ce qu'il peut bien faire. De sa journée, de sa nuit, de ses doigts et de ses habits, aussi. Il n'avait pas encore bravé les gouttes, mais l'humidité ambiante suffisait à le murer dans une rogne passive qui n'annonçait rien de bon.
Et il y a un rassemblement, au loin.
Et il y va sans même vraiment y réfléchir, Max, comme s'il voulait juste bouger et ne pas rester coincé ici, encore.
Certains s'amusent de la pluie et oh, tant mieux pour eux ; Max ne sera pas aussi insouciant, l'idée de chopper un rhume ou une simple fièvre ici ne lui donnait pas très envie -et pourtant il y était quand même, sous les trombes d'eau.
Max ressemblait à un chien mouillé. Peut-être qu'il en avait l'odeur, tiens, mais ce n'était certainement pas des yeux de puppy qui fixaient l'assemblée. Il détaillait ceux qui se dirigeaient vers les enclos, idée intéressante, et un autre balance son jugement comme un couperet. La saison des pluie. En Amérique. Woah. Max s'imaginait déjà des El Niño modernes en incompétent total dans le domaine, mais pas plus longtemps que ça -il y a des réactions. Forcément.
Les toits vont tenir ? Non. Ca traverse son esprit d'une traite et Max s'en veut parfois d'être si défaitiste -mais pas aujourd'hui. Il avait besoin de réalisme.
Il n'avait pas l'intention de parler, Max, mais ses yeux glissent sur une atèle devenue désuette et il ne peut pas s'en empêcher. Et les gens, ils vont tenir ? Moralement. Psychologiquement.
Max, toujours le mot pour rire.

_________________
beneath
the skin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Yuyuka Nekota -DSS
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #CC99CC

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 2:25

FT.
LISON
& OTHER
It's raining Men~ ♪
Il faisait presque nuit lorsque je me rendais au sous-sol de la Voûte.. Avec le plus simple appareil. Je préférais aller me doucher lorsque les autres avaient libérés les douches et le réfectoire. Au moins je pouvais arriver en serviette et repartir tel une souris dans ma case.
Cela m'évitait de croiser du monde et m'infliger des discussions inutiles...

J'étais donc descendue à la nuit tombée, prenant mon temps alors pour me doucher, me savonner, prendre du temps pour moi. Ce n'était pas tous les jours facile de s'entretenir dans cet endroit sordide. Enfin, au moins il ne pouvait rien arriver de pire...
Je coupais alors l'eau, et me figeant aussitôt. D'où provenait ce bruit sourd au fond. Je tournais la tête par réflexe à gauche, à droite, cherchant la source du bruit.
Je renfilais ma serviette rapidement, prenant ma sacoche de soins par dessous le bras et passant ma tête encore humide dans la pièce d'à côté. Aucun filet d'eau qui ne coule de l'evier ou de bruit de cuisson... Cela vient de plus haut... me dis-je tout en regardant l'escalier plus loin, les yeux plissés.

Mes pas me guidèrent enfin jusque devant l'entrée ou un vent plus frais me fit comprendre que je n'étais pas dans la bonne tenue, je frémis alors sur le coup. Je maudissais cette pluie, j'aurais dû m'y attendre étant donné que mes cheveux frisaient depuis quelques jours... Foutue humidité. Mais a peine ai-je grommelé qu'un éclair s'abattit au loin.

Même si la pluie était juste régulière, mais pas torrentielle, je décidais de rester contre un des mur froids qui gardaient l'entrée de la Voûte; Ayant dans l'idée d'attendre que le temps se calme.

Le temps passait et ma patience aussi... Malgré toute cette flotte qui tombait, j'entendis au loin des voix. Sûrement des personnes réveillées par tout ce foutoir...
Je jetais un œil et vit des ombres au loin allant à l'opposée des habitations, vers la place... Il y avait un rassemblement..?

Je soupirais... Devrais-je y aller ou couper court une fois de plus avec la communauté. Visiblement lever les yeux au ciel vers cette pluie n'allait pas m'apporter une réponse.

Tant pis, je finissais alors par m'aventurer sous cette flotte, mettant mes chaussures dans la boue qui commençait à se former au sol assez sérieusement... La terre gluante qui passaient entre mes orteils assez rapidement me faisait rager sur le coup. J'avais froid, j'étais mouillée et je n'avais rien à mettre par dessus ma tête... A part ma serviette qui gardait mon corps. Une pensée me traversa alors l'esprit : J'allais me rendre devant des gens à qui je ne parlais pratiquement jamais, en petite tenue.

Ah oui Lison. AH OUI OUI OUI.

Je priais que des pouvoirs magique surgissent en moi et qu'un rideau d'eau se forme autour de mon corps. Allez, passage en Mode : Magical Girl. Je soupirais. Si seulement ça fonctionnait comme ça.

C'est avec le poing crispé, agrippé à ma serviette pour ne pas la perdre que j'arrivais sur la Place Centrale, ayant suivi quelques autres au loin... Ça discutait, ça s'inquiétait. Après quelques instants je reconnaissais Sirius au loin et je m'approchais instinctivement, m'adressant à lui en poussant un peu la voix, ne voyant pas l'homme brun à ses côtés :

«Je n'avais franchement pas besoin d'une autre douche ! Qu'est ce qu'il se passe ?»

Allez, pitié , soyez aveugle sous cette pluie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 36
— Feat. : Jinguji Ren (Uta no Prince-sama)
— Réveillé(e) le : 19/04/2016
— Couleur : #FF8000

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 5:41

Ma blague est un flop total. On m’ignore pour plutôt lancer une discussion sur le sort des animaux du camps.

Une autre raison pour laquelle je déteste l’endroit…

Ça m’emmerde, cette sorte d’esprit d’équipe cassé et dé-balancé. Je fais partie des nouveaux. Un groupe est déjà formé par les anciens et leurs liens sont si forts qu’il m’est difficile d’y entrer et de me faire accepter.

Au final, je m’en fiche. Ça m’agace, simplement, qu’on puisse me bourrer les oreilles de “Ici, on est une communauté, faut se serrer les coudes.” et de “Faut collaborer pour survivre”.

Survivre, survivre, s’entraider et se faire chier pour quelques grains de poussière, encore et encore… C’est pas une vie, ça, de toute manière.

Agacé, je laisse les autres à leur conversation et lève les yeux. Le ciel est noir, pas une étoile ne parvient à percer les épais nuages de l’orage. Des éclairs éclatent et mettent feu à mes pupilles l’espace d’une seconde. C’est magnifique.

J’aimerais tant avoir du papier pour écrire tout ce qui me passe par la tête… Le retentissement du tonnerre contre mes tempes semblent rythmer un orchestre d’idées et de rêves. Un roulement si puissant, comme si le ciel lui-même se raclait la gorge. L’envie me prend de m’envoler, emporté par le vent, de danser parmi les gouttelettes, électrifié par la majestuosité du moment.

La pluie me coule au visage et le long de mon dos, me faisant frissonner. Quel étrange paradoxe… Une légereté si profonde alors que le temps est si lourd.

Prêt à repartir de mon coté pour apprécier la nuit sans être dérangé dans mes rêveries, je repose mon regard sur la place centrale. Là, au fond, s’approchant du groupe, une jeune femme. Elle se tient là, tenant fermement une serviette autour de sa poitrine, la forme de ses hanches se devinant à travers le tissu. La pluie écrase déjà ses cheveux. Arrivée plus près de moi, j’arrive à mieux discerner son visage. Elle est gênée, elle évite de croiser les yeux des autres, croyant peut-être se soustraire à notre vision si elle évitait de poser la sienne sur nous.


Je n'avais franchement pas besoin d'une autre douche ! Qu'est ce qu'il se passe ?

Elle me répond. Mes joues se réchauffent, mon coeur accélère un peu. Que faire? Moi qui croyais faire l’anti-social et rêver de scènes mythiques frappées des foudres de Zeus…

Oh ouais, tu sors des bains, comme ca?

Oh le con. Je fais allusion à sa serviette. L’envie me prend de m’excuser, de lui dire NONONON, promis, c’est pas là que je regardais, et puis elle vous va bien la serviette, elle vous mets en val… Voilà que je recommence. Mes joues s’empourprent. J’VEUX DIRE, non, c’est pas ce que je voulais dire! Euhm. Ouais, voilà. C’était qu’une mauvaise blague. Pardon. Euhm.

Pardon, c’était pas drôle.

J’ai pas envie de la rendre plus mal à l’aise qu’elle ne l’est déjà… J’arrive à peine à retenir un coup dirigé sur mon propre front.

Te sens pas mal, surtout. Tu vois, j’suis guère en position pour parler.

C’est vrai, j’ai l’air con à faire des blagues sur l’accoutrement des autres alors que moi j’ai qu’un pantalon et un slip sur le dos.

Adressant à la jeune femme un sourire se voulant des plus sincères, je m’asseois sur le bord des ruines de la fontaine centrale. Le groupe est assez proche pour que je saisisse ce dont il est question.

Je baisse la tête, laissant quelques mèches de cheveux me retomber devant les yeux. Les goutelettes y coulent et tombent vers mes pieds. J’arrive à calmer mon malaise. La nuit est magnifique et il m’est pénible de rester ici à ne pas en profiter pour rêver.

Cette nuit, je veux vivre. Pas comme on l’entend ici, mais vraiment vivre. Marcher, les orteils calées dans la terre, courir, les idées en l’air, crier, chanter, me vider les poumons jusqu’à en recracher l’ennui qui m’envahit, danser, vriller et m’envoler loin de tout ce qui m’attache ici, déguerpir pour ne pas mourir d’inertie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 223
— Feat. : Flippy de Happy Tree Friend
— Réveillé(e) le : 08/02/2016
— Couleur : #006600

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 9:41




Vive les grenouilles
La pluie tombe sur tous ceux qui sont dehors et c’est vrai qu’en quelque sorte cela fait horriblement douche collectif. Les vêtements en plus, la chaleur de l’eau en moins, le sol sale en plus aussi et la lumière en moins aussi. Si un jour des douche collectives ressemblant à ce qu’ils vivaient là c’était sûr et certain que Sirius préférerais amplement ne pas prendre de douche avant un moment. Entre sentir le fennec et chopper la mort il préférait les fennecs. Traite de plaisanterie il eut un soupir de soulagement quand Ezrah se proposa pour venir avec lui pour vérifier si les animaux s’en sortait de leur côté, au moins il serait avec une personne de confiance.

« Merci, Ez. Survie est terré sous un lit et ne voulais plus bouger quand je l’ai laissé, c’est plus en sécurité qu’ici j’suppose. »

Il grinça par contre des dents quand un blondin fit remarquer qu’il entrait dans la saison des pluies. Il aurait vraiment préféré ne pas avoir à subir cela parce que ça allait être encore pire que quand il faisait trop chaud. Déjà que de base quand il y avait des pluies intempestive c’était les pires moments pour chasser là ça allait être une mince affaire de rapporter du gibier. Les trucs de cueillettes aussi tiens. En gros ils allaient être trempé régulièrement, sans possibilité d’avoir du bois sec pour faire du feu (il supposait que personne n’avais pensé à faire de réserve de bois sec pour le qu’à où un typhon leur tombe sur la gueule), avec de la nourriture en moins, du froid, les dangers habituelles et la voute qui continuerait certainement de cracher des bouche en plus à nourrir et à faire survivre.

Ça allait bien se passer. Il y a même un gars qui faisait remarquer qu’il faudrait vérifier que les bâtiments tiennent mine de rien. Que de joie à venir. Il prit une forte inspiration et tenta de rester positif, il était entre adulte responsable et allait décider de chose réfléchit pour la suite de leur survies. Une chose à la fois, il ne servait à rien de s’affoler, surtout le tout premier jour des hostilités. Il allait falloir gérer ça dans le calme sinon c’était mort, donc ça ne devrait absolument pas être lui qui devra tenter de gérer cela. Bonne résolution soldat.

Fier de sa ligne future de conduite il leva le nez du sol boueux pour voir s’il y allait avoir d’autre personne pour venir avec eux pour s’occuper des bestioles. Ce n’est pas qu’à deux cela faisait légèrement pitié, mais si quand même. C’est là qu’il entendit la voix de Lison et qu’il suivit ses dires et ceux du gars qui trouvait que c’était une douche agréable ici en fonçant les sourcils. Pourquoi semblait-elle habiller en simple serviette de bain alors qu’il tombait des cordes dehors ? C’est pas vrai … Elle n’a tout de même pas suivis le mouvement de foule dans cette tenue ? Merde. Il appuya sa main sur l’épaule d’Ezrah rapidement.

« Je reviens. »

Avant de se diriger vers la position de la miss rapidement et retirant sa superbe veste, celle qui avait encore des trous et marque de brulure dû à l’affrontement avec la créature à tête pleine de serpent. Il le lui mit rapidement sur les épaules en grognant contre Alan qui visiblement n’avait rien fait pour la couvrir avant.

« Princesse, c’est cool de vouloir bouger avec tout le monde, mais vas te couvrir. Faut pas que t’attrape la mort ainsi. »

Puis surtout il ne faudrait pas que l’on commence à la reluquer en prime. Il lui aurait bien proposé son pantalon en prime, mais il n’était pas certain que ça soit la meilleure solution de commencer un striptease là tout de suite. Il lui ébouriffa les cheveux rapidement et repartit vers Ezrah pour se mettre en route pour les enclos ensuite parce que mine de rien il allait falloir agir à un moment.
(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 10:32

Les gens ne paniquent pas encore, c’est déjà ça.
Faut croire qu’ils ont vraiment choisis des survivants. A part probablement pour la donzelle à moitié à poil. Celle-là tu sais pas d’où elle sort. Le mec à coté de toi non plus.

Et les gens, ils vont tenir ?

Tu le fixes bien trois secondes avant de revenir au troupeau. Toujours pas de mouvement, à part un autre type qui a la décence de couvrir le poussin mouillé. Rester planté là t’aides pas, tes pompes vont finir engluées dans le sol avant qu’une décision soit prise.
Tu reviens au mec juste à ta droite, pose ta main sur son épaule.

Viens avec moi.

Tu recules de deux pas pour être sûr que tu vas pas en prime finir en chaussettes et tu gueules à l’attention des gens.

On va vérifier les habitations, si c’est la merde faudra ouvrir un dortoir.


Tu tournes les talons et fais signe au brun de suivre le mouvement. Y a probablement déjà des gens qui se battent contre l’inondation de leur cabane.  T’as pas envie qu’un dépressif envenime un peu plus le chaos de la foule, c’est déjà assez le bordel comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 105
— Feat. : Kuroo, Haikyuu!!
— Réveillé(e) le : 12/02/2016
— Couleur : #E70739

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 11:55




JOUR #208
LA SAISON DES PLUIES EVENT SPECIAL

feat. everybody





▬ On vient d'entrer dans la saison des pluies.

La saison des pluies ? Aux Etats-Unis ? Tu te mords la lèvre pour retenir tes mots. D'un certain côté, vu le climat que vous aviez, ce n'était même pas étonnant. Ca tenait la route, même.

▬ Les toits vont tenir ?
▬ Et les gens, ils vont tenir ?

Tu sentirais presque la panique prendre possession de tout le monde, s'infiltrer dans les peurs les plus extrêmes, griffer les cœurs. Adoratrice des phobies, elle s'incruste dans chaque pores des peaux, déchiquette le peu d'espoir et le semblant de vie que vous aviez installé à bout de bras, à la sueur de votre front.

Même toi, finalement, ça te fait flipper.

▬ Les maisons vont tenir.

Ta voix s'est faite forte, autoritaire, sans appel. Il n'est pas question que quelqu'un remette en doute le travail de Sonja, et encore moins le travail de tout le monde dans les constructions. Tu avais confiance en Sonja et en son boulot. Ça allait tenir car elle avait tout pris en compte. Le pire comme le meilleur.

▬ Et les gens vont tenir aussi.

Personne ne craquera, même si ce temps amène avec lui plus de problèmes que vous n'en aviez déjà. Vous n'aviez pas le temps de penser à tout ça. Vous n'aviez pas le temps de craquer. Et tu t'occuperais toi-même de chaque personne, restant avec eux, si ça permettait à tout le monde de tenir le coup.

▬ Je reviens.

Sirius tape ton épaule avant de disparaître vers quelques personnes que tu n'arrives pas à reconnaître dans le noir. Tu frissonnes et passes de nouveau tes mains dans tes cheveux pour les remettre en arrière. Il fallait que tu les coupes ou que tu en fasses une tresse parce que sinon, ça allait vite devenir chiant et pas très pratique.

▬ On va vérifier les habitations, si c’est la merde faudra ouvrir un dortoir.

Ah mais oui quelle logique. Mais quelle logique. Qu'ils ne t'écoutent pas surtout, au cas où tu aurais quelque chose d'intéressant à dire. Tant pis. Reste calme et ne va pas le secouer comme des pommiers. Dans tous les cas, valait mieux faire une petite vérification.

▬ Faites attention à pas vous casser la gueule, le sol est pire qu'une patinoire.

Se casser un bras ou une jambe était vraiment une mauvaise idée, surtout maintenant, avec autant de visibilité qu'un aveugle.





_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 76
— Feat. : Prussia (Hetalia)
— Réveillé(e) le : 17/04/2016
— Couleur : #0A8358

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mar 17 Mai - 20:30





Plop



Ruby était déjà levée lorsque la pluie s’est mise à tomber. Elle était assise. Dehors. L’eau ne lui avait pas envoyé un gentil message avant de se pointer le bout du nez. Les goûtes s’étaient invitées d’elles-mêmes. Sans avertissement. Ce faisant, la jolie jeune femme qui était sur le sol à dessiner se fit mouiller en entier, malgré les quelques secondes qui la séparait de l’entrée. En fait, la porte non plus n’avait pas été bien aimable avec la bêta. Pour une raison insoupçonnée, cette dernière était restée de glace devant le désarroi de la demoiselle.

C’était donc comme ça que Ruby s’était fait prendre par surprise par la pluie… Et l’orage qui avait suivit peu de temps après. Mais quel temps de merde.

En essayant d’entrer dans sa maison, elle avait vu plusieurs personnes à l’extérieur. Les habitants de Wooden Cove semblaient tous se déplacer dans la même direction… vers la place centrale?

Elle ne prit pas le temps de se changer avant de partir. De toute façon, elle allait se remouiller en y allant… M’enfin, celle-cimapporta certains vêtements, elle se changerait là-bas, histoire de ne pas tomber malade.

Elle marcha quelques instants avant d’arriver à destination. Effectivement, plusieurs personnes s’étaient rassemblées. Même Alan était là. Elle se faufila à l’intérieur du bâtiment en espérant que ce dernier ne le voit pas. Au moins, celui-ci était occupé à parler à une autre personne. Elle avait une chance de s’en sortir.

Ruby s’approcha d’un groupe de personnes. Elle entendit quelqu’un parler:

« Les maisons vont tenir...Et les gens vont tenir aussi.. »

L’ingénieur prit un instant pour douter des paroles de l’homme qui avait parlé. Ce n’étaient pas toutes les maisons à wooden Cove qui étaient des perles de la construction… Vraiment pas en fait. Il y allait peut-être avoir certaines maisons qui n’allaient pas résister au choc, du moins, si cette pluie torrentielle durait bien longtemps. Et à entendre les propos de certains autres, l’orage présente n’était qu’un avant goût de ce qui les attendait.

« Ouhla, les gens, j’doute pas… Mais les maisons c’est une autre histoire. »





FICHE PAR NOCTALIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mer 18 Mai - 12:07

"Catastrorific !"
- Special Event -
Nora & Others
La pluie avait surpris tout le monde, je crois, moi la première. J'avais senti un petit changement de température, mais rien qui ne faisait frémir ma peau... Cela ne m'avait pas alerté... Si j'avais su !

Me voilà à courir à travers le camp, revenant des enclos, toujours en short et en marcel trop grand. Si j'avais su, là aussi je n'aurais jamais coupé mon pantalon lorsqu'il faisait chaud. Je regardais le ciel tout en traçant ma route et couvrant mes jambes de particules de boue avec ma vitesse de déplacement... Est-ce que tout ça allait durer ? Wooden Wove n'avait pas de saison tropicale à l'époque...

Lors de ma course, je dépassais certaines tête que je ne reconnaissais pas à travers la pluie. De toute façon, on allait se rejoindre tous au même point : Les plus anciens avaient fait sonner l'alerte et les rassemblements avaient toujours lieu sur la Place Centrale. Même si, pour le coup, j'aurais préféré au réfectoire...

J'arrivais au pas de course à l'endroit dit, m'arrêtant net et observant un peu la petite foule qui s'était formé. Suite à la disparition de certaines personnes, je m'étais un peu renfermée sur moi-même et là, ancien comme nouveau, je ne connaissais réellement que peu de personnes, au final. Cela m'attristait sur le coup, mais je n'avais pas le temps de me morfondre sous la pluie, certains m'avaient sûrement remarqué vu mon arrivée en fanfare, et il fallait que je leur explique pourquoi je n'étais pas arrivée en même temps qu'eux. Un peu essoufflée, je prie enfin la parole, haussant le ton pour dépasser le fond sonore que la pluie faisait :

«Je... Je reviens des enclos ! Les bêtes sont regroupées et apeurées sous leurs baraques qu'on avait construit pour leur faire de l'ombre... Mais je pense que mettre de la taule et des poutre en plus ne serait pas un luxe ! Des gens pour y retourner avec moi ?!»

Voilà, j'avais fini de beugler, mais c'était pour la bonne cause. Depuis que j'étais éveillée, je n'avais pas mis trop longtemps avant de m'acclimater et mieux que ça... C'était chez moi ici, et j'en étais consciente. Et pour moi rien ne m'importait plus que le camp dans des circonstances pareilles..
Je balayais la foule du regard, à la recherche de quelques personnes qui semblaient sur le départ et avoir le même objectif que le mien...

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Yuyuka Nekota -DSS
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #CC99CC

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mer 18 Mai - 14:14

FT.
LISON
& OTHER
It's raining Men~ ♪
«Oh ouais ! Tu sors des bains comme ça ?»

Je sursautais et regardait avec un sourcil arqué l'homme qui se tenait près de moi, un blondinet, peu habillé lui aussi. Il aimait se faire mouiller la tranche ?
Je le regardais d'un regard un peu mauvais, serrant mes bras et ma serviette autour de moi, le laissant s'embourber dans sa connerie et le voir balbutier avant de répondre d'un ton un poil sec et ironique, n'ayant pas peur des quelques centimètres de hauteur qui nous séparaient :

«Oh bah non, vieux. Je partais à la plage là. C'est un temps idéal, non ? Pose tes yeux ailleurs.»

Puis je détournais la tête, en mode pimbêche, comme à mon habitude. Hors de question que je me montre humaine en société, et surtout dans cette tenue. Qu'est ce que j'y pouvais si je sortais de la douche lorsque le rassemblement à été donné ?
Je vis Sirius s'approcher de moi et me poser rapidement sa veste sur les épaules, j'étais un poil surprise, mais je ne sentais plus les rafales de gouttes sur mes épaules, et c'était quand même mieux ainsi.

«Princesse, c’est cool de vouloir bouger avec tout le monde, mais vas te couvrir. Faut pas que t’attrape la mort ainsi.»

Je souriais à demi, voyant ce petit légume de ma taille qui essayait d'être protecteur. Non pas que ça me dérangeait, mais j'avais passé l'âge de me faire remonter les bretelles comme une petite fille.
Je lui répondit sur le coup avec une vilaine moue avant de faire attention aux dires des alentours. Les gens semblait inquiets, affairés et certains pensaient partir voir l'état du reste du camp.

Ma grimace disparu aussi vite que le blondinet qui était à côté de moi, laissant place à un air légèrement inquiet, je me retournais vers Sirius pour lui adresser quelques mots lorsqu'une rouquine qui ne m'était pas inconnue arrivait en trombe et beuglait comme Survie quand elle avait faim.
C'était elle qui me forçait à faire quelques tâches de temps en temps, pour "m'intégrer". Je soupirais durant son discours. Elle cherchait des gens pour l'aider, comme nous tous, je suppose.

Je lançait à nouveau un regard vers Sirius pour enfin dire ce que je voulais lui dire :

«Je suis une grande fille, tu sais ? Je vais me débrouiller. Vas-y si tu dois y aller... Et si...»

... il y a besoin de quoi que ce soit. Dis le moi. Je me pinçais les lèvres, stoppant ma fin de phrase. Si on a besoin, ce n'est pas moi qu'on appellera en premier, c'est sûr.
Je détournais les talons, en direction des baraques d'habitations d'un pas hésitant sur la bout glissante avant d'ajouter une dernière chose :

«Je file me couvrir, même si j'aurais besoin d'une autre douche, je te rend ta veste rapidement...»

Au moins, je savais que personne n'avais prévu cette pluie et Sirius avait raison quelque part, rester là n'apporterait rien de plus. Je marchais entre les gens, essayant d'être discrète. Ne glisse pas Lison, ne glisse pas, ne glisse pas, ne glisse paaaas !

Il ne fallait pas dire ça, à peine me suis-je dis ça que je finis par glisser... avant d’atterrir contre le torse ou le dos de quelqu'un, je n'y voyait rien.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 18
— Feat. : Jigen Daisuke.
— Réveillé(e) le : 11/05/2016
— Couleur : firebrick

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mer 18 Mai - 16:45

Qu'est-ce que c'est que ce temps de merde?

C'est en tirant une tronche de dix pieds de long que Lynch traîne des pieds en direction de la place centrale de Wooden Cove. Pourquoi se presser? Pas possible d'être encore plus trempé qu'il ne l'est déjà. Bien que fait d'une matière souple pour pouvoir bouger facilement, son costard n'est pas exactement imperméable, et même son chapeau ne suffit pas à empêcher la flotte de ruisseler sur son visage, plaquant sa tignasse corbeau contre son front et sa nuque; seuls ses pieds sont relativement au sec, l'ex-marshal ayant eu le bon sens d'acheter des godasses faites pour patauger dans les environnements humides après en avoir bousillé deux paires durant des battues au coeur des zones marécageuses si communes à la Louisiane. Comme Lynch l'a déjà dit mille fois, dans sa vie d'avant, cet Etat de merde est beaucoup trop humide pour lui... mais là, la situation frise l'absurde.

Il tombe sur un attroupement. Des éclats de voix, couverts en partie par le bruit des trombes d'eau qui s'abattent au sol. Il s'approche pour mieux entendre; plissant les yeux pour mieux discerner les visages. Il a une vague idée de l'identité de certains, à qui il n'a jamais pris la peine d'adresser la parole; d'autres lui sont plus familiers, comme Alan, Ruby ou Nora, qu'il reconnaît parmi la foule.

Le terme "saison des pluies" lui parvient. Une autre voix lui oppose un commentaire incrédule. Bien d'accord. Les fameuses moussons américaines. On aura tout vu.

Lynch ne tente même pas de raisonner correctement. Il espère simplement, de tout coeur, avoir raison.

La rousse lance un appel à la cantonade. Personne n'a l'air très pressé de venir lui filer un coup de main. Lynch hésite. La tâche a l'air chiante, mais il lui doit bien ça pour être venue le récupérer à la sortie du cryopod, quelques jours auparavant. Son état physique s'est considérablement amélioré depuis qu'il a repris ses étirements quotidiens, agacé par les craquements constants de ses articulations. Un type capable de soulever tout le bordel qu'elle voulait installer, ce serait pas de trop.

Il fait un pas vers Nora. Au même moment, il sent quelque chose le percuter de plein fouet, dans son dos. Sous le coup de la surprise, il hésite à faire volte-face pour rattraper le machin qui lui est tombé dessus, mais dans le doute, il se soustrait au danger avant que ce soudain poids supplémentaire ne l'entraîne au sol. Il manque lui aussi de perdre l'équilibre, mais ses chaussures (louées soient-elles) conservent une prise décente. Ce serait con de se blesser dans ces conditions; si les autres survivants disent vrai, le camp va avoir besoin de tous les bras disponibles dans un futur très, très proche.

Sblortch.

Un couinement étouffé accompagne ce bruit peu ragoûtant. Lynch jette un oeil à ce qui vient quasiment de le renverser comme une vulgaire quille. Une poutrelle? Un muret? Ah, non... une nana. Quasiment à poil sous son manteau, et désormais vautrée sur le sol boueux. Le frisson de la honte, cette sensation qui vous prend lorsque vous êtes super mal à l'aise pour quelqu'un qui vient de se donner en spectacle, se saisit de Lynch. La pauvre.


- Merde, désolé. Tu m'as filé les jetons en te ramassant sur moi. Ca va? Rien de pété?


N'attendant ni sa réponse ni son avis, il se baisse, la chope sous les aisselles comme un sac à patates et la repose sur ses pieds, avant de lui jeter un coup d'oeil critique (mais pas trop insistant quand même, vu sa tenue tout sauf décente). Plus de ridicule que de mal, visiblement. Pour ce qui est de la boue, les trombes d'eau qui tombent du ciel auront tôt fait de la nettoyer, selon toute logique.

En guise d'excuse, Lynch lui adresse un grand sourire et lui ébouriffe les cheveux (mouillés, ce qui marche moyennement bien) avant de se retourner vers Nora, qu'il rattrape en quelques foulées.


- Salut. Si t'as besoin d'un coup de main, hésite pas. Je t'en dois une... puis faudrait peut-être que je commence à m'investir un peu, non?


Il balaie l'assemblée du regard, histoire de vérifier si quelqu'un d'autre se sent inspiré pour venir faire de la maintenance. Pour l'instant, réactions mitigées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 116
— Feat. : Kise Ryouta - Kuroko's basquet
— Réveillé(e) le : 26/01/2016

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mer 18 Mai - 18:47

Event, la saison des pluies

ft. Everybody


.
♪ il pleut il mouille, c'est la fête à la grenouille ♪


Depuis plusieurs jours déjà Roman s'était aperçu que le ciel s'assombrissait plus souvent, que l'air devenait plus lourd et plus humide et qu'une certaine fraîcheur s'installait dès la nuit tombé. Mais jamais il ne se serait attendu à un tel déluge ! Il était tranquillement couché dans sa cabane, les yeux rivé sur le plafond à écouté d'une oreille distraite Akhiem lui parlait d'il ne savait trop quoi quand un grondement d'abord lointain avait attiré son attention. Il avait alors arrêté Akhiem dans ses jérémiades sans fins et s'était levé d'un coup, sortant de la cabane avec un certains soulagement, bien que les sourcils froncés d'inquiétude.

Et à peine avait-il mis les pieds dehors qu'un déluge d'eau l'avait trempé de la tête au pied. Et l'épaisseur des nuages quand il leva les yeux ne laissait rien présagé de bon. Il n'était pas météorologues mais il savait reconnaitre les gros orages des petits. Et aussi fou que ça puisse paraître, il avait vraiment l'impression d'être en plaine saison des pluies, comme en Afrique durant une petite partie de l'année où il pleut non-stop. Si ils venaient vraiment d'entrer dans un tel saison - ce qui n'était pas si improbable que ça au vu des températures qu'ils avaient eu précédemment - ça risquait pas mal d'influencer sur le moral mais le plus dur serait de trouver de la nourriture pour tout le monde. Avec un temps pareil, il serait quasiment impossible aux Alphas d'aller chasser et même s'ils pouvaient y aller, il ne trouveraient pas grand chose à chasser puisque les animaux devaient cacher et bien au chaud.

Roman grogna un peu et avança en direction de la place centrale, résigné. Ils allaient devoir trouvé un moyen et vite, sinon le rationnement serait encore plus strict que précédemment. Surtout si de nouvelle bouche à nourrir continuait d’apparaître. Il arriva juste à temps pour voir une jeune femme en serviette - sérieusement ? - glisser sur le sol boueux et être aider par un jeune homme qu'il n'avait pas souvent vu et dont il ne connaissait même pas le nom. En fait, sur la place, des personnes qu'il pouvait voir, il ne connaissait que Nora et, d'après la touffe verte un peu plus loin, Sirius. Une personne se tenait à côté de lui mais de loin et avec la pluie, Roman ne la reconnut pas.

Il s'approcha alors un peu d'eux, les sourcils froncé, ses cheveux plaqué contre sa tête tombant désagréablement sur ses yeux. Il les écarta d'un coup de main agacé et reconnu enfin Ezrah qui semblait avoir le même problème capillaire que lui, bien que les cheveux du brun soit plus long que les siens.

♦ Avec ce temps, je m'inquiète pour les rationnements... Si on ne trouve pas rapidement un moyen de nourrir tout le monde, que ce soit les animaux ou nous mêmes, on ne tiendra pas longtemps. Je ne veux pas être défaitiste, mais ça me fait un peu peur.

Il n'ajouta rien de plus quant a la nourriture. Il avait seulement exposé son inquiétude, peut-être les autres aurait-il une solution ? Pour l'instant, lui-même séché vraiment de ce côté là.

♦ Vous avez besoin d'un coup de main avec quelque choses ?


_________________

"La mer, les pluies, le besoin, le désir, la lutte contre la mort, voilà ce qui nous réunit tous"
- Albet Camus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 48
— Feat. : ookurikara ❖ touken ranbu + willy cartier
— Réveillé(e) le : 23/04/2016
— Couleur : #F10B34

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Mer 18 Mai - 20:33




(event) + st jude, patron saint of the lost causes
Max est de ceux qui ont besoin d'être endoctrinés pour commencer à penser par eux-mêmes.
C'est d'une tristesse absolue que celui qui se rend compte des conséquences de ses mots une fois qu'il ne peut les changer sans passer pour fou ; ça l'est encore plus quand finalement, les discours ne changent pas. Max -Max suivait les directives qu'on lui donnait. Il n'osait plus faire par lui-même, alors quand on l'"invite" à faire quoi que ce soit, il accepte avec sa face impassible et un souffle un peu trop court. Mais oh -si Max se sait parfois trop brut pour certains, il sait aussi reconnaître ceux qui sont bien trop positifs. Comme ce gars, là, qui se donnait des airs de meneurs et ah, peut-être était-ce bien ce dont les gens avaient besoin -mais ils avaient aussi besoin de faire quelque chose de leur mains. De se rassurer par eux-mêmes, de se prouver que tout ira bien. Ça le ferait presque rire, Max, s'il ne trouvait pas de tels propos complètement débiles.
Enfin. Au moins, certains partagent son inquiétude sur les habitations ; bien moins sur les populations. Soit ; puisse leur foi écraser son scepticisme et ses inquiétudes et il suivra comme toujours, Max. La constance dans toute sa mesure, toujours trop gris.
Mais la listes des imprévus s'allonge et ah, c'est étrange que beaucoup aient pensé aux animaux avant la nourriture mais ça ne permet pas de le faire sourire, Max ; il a l'air impassible et la mâchoire carrée. Il en a déjà marre de ses cheveux qui collent et se plaquent à ses omoplates ; il en a déjà marre de discuter alors qu'il y a tant à faire, alors qu'il y a tant à prévenir -parce qu'il ne veut pas réparer des choses qui auraient pu être devinées. Mh. On y va, alors ? Je n'y connais rien, par contre. Il le dit vers l'autre qui lui a accroché l'épaule, à d'autres s'ils le veulent, à celui qui a bien trop d'espoir à son humble avis.

_________________
beneath
the skin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Jeu 19 Mai - 10:18

Tu t’en bats les reins de ce que les gens pensent. Que ça tienne ou pas, tu vas pas passer une nuit sous une tôle qui n’a pas ta confiance. T’entends une meuf confirmer tes pensées quand tu te retournes, tu jettes un œil à la silhouette à coté de toi.
Toi non plus t’es pas architecte, mais rester planté les deux pieds dans la merde va te faire péter un plombs. Tracer jusqu’au quartier résidentiel t’évitera probablement de paniquer de trop. Ou pour rien. Tout ça juste pour de la flotte qui tombe du ciel putain.

On va déjà vérifier si y a de l’eau qui s’infiltre. Si y a, faudra peut-être déplacer ce qui craint à l’abris.


Ça devrait quand même être faisable, repérer une flaque sur le sol, même par deux abrutis qui ont peur de l’orage. Tu trottines un peu plus vite en essayer de reprendre composure. Tu sais plus de quoi ça parle dans l’agitation derrière toi et ça te va. T’as pas envie d’être coincé dans une foule bordélique. Tu préfères encore une ballade sous la pluie.
Comme vous arrivez en vue des premiers bâtiments, tu jettes un œil sur le type avec toi. T'es encore obliger de forcer sur ta voix, ça commence à te faire chier.

Je prends celle-là.

Vous avez probablement pas besoin d’être deux.
T’ouvres la porte, il fait noir. T’y vois que dalle, tu repères à peine la forme du matelas et ça fait un bruit d’enfer sous le toit métallique. T’es obligé de t’avancer à tâtons pour sonder l’humidité des murs. Tu sais même pas comment quelqu’un est sensé pioncer là-dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 36
— Feat. : Jinguji Ren (Uta no Prince-sama)
— Réveillé(e) le : 19/04/2016
— Couleur : #FF8000

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Jeu 19 Mai - 18:45

Je suis là, assis, à profiter du beau temps (oui oui, beau) et tout le monde arrive en disant “on aura plus rien à bouffer, la chasse sera mauvaise, les plantes seront noyées et pourriront, tralala” en bref; on est dans la merde et nos estomacs vont en souffrir. C’est pas la joie.

Je suis confus. Depuis quand pluie équivaut à famine? Moi, d’aussi loin que je me souvienne, la pluie était synonyme d’abondance! Ils viennent d’où tout ces gens pour être aussi inquiétés par de l’eau?


Vous vous moquez de nous, là? Après la pluie, j’vous invite à un buffet.

Me levant du rebord de la fontaine, je poursuis:

C’est connu qu’après la pluie les vers de terre sortent parce que leurs canaux sont inondés, y’aura qu’à les cueillir. Les oiseaux le font bien, eux. D’ailleurs, si un de vous est doué avec un arc, de la volaille, ce serait nettement moins degeulasse que les vers.

Pouvais-je être le seul à y avoir penser? Les vers de terres sont remplis de protéines… N’empêche, la simple idée d’y croquer avait dû retourner l’estomac de plusieurs des gens présents. On aura qu’a les sécher histoire que ce soit moins visqueux.

Lorsque la pluie s’arrêtera, j’irai dehors avec un sceau pour récolter autant de vers que possible. Si on a de la chance, quelqu'un arrivera peut-être à faire tomber un oiseau ou deux lorsqu’ils se poseront en quête du même butin que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Ven 20 Mai - 10:21


the rain on your cheeks      



paper
scars

▬ they said every cloud has a silver lining (in this case, they were wrong) ◄Music►
BOOM.

Les yeux d'Alexis s'ouvrent d'un coup, immédiatement réveillée. Un battement de cœur, deux, elle reste figée, terrifiée. Elle entend cogner contre le toit de ce qui lui sert d'habitation, comme si un démon tentait de s'y infiltrer par tous les moyens. Trois battements de cœur, quatre, et son cerveau réalise finalement que ce n'est que la pluie. Que la pluie, qui cogne inlassablement contre le toit. Mais ça n'explique pas le...

BOOM. Un éclair de lumière s'infiltre sous ses paupières, et le tonnerre gronde, et Alexis sursaute. No. Nonono. Nonononononono. Et elle commence à trembler, comme si le froid s'infiltrait sous sa couverture, s'infiltrait jusque dans ses os. Elle pince les lèvres, fort, pour empêcher les larmes qui se massent aux limites de ses paupières. No. Please no.

Le tonnerre frappe, une nouvelle fois, et elle ne peut s'empêcher de laisser échapper un couinement, enfouissant sa tête sous sa couverture. Ce n'est pas possible. Jamais il n'y a eu d'orage aussi violent. Pas depuis qu'elle est réveillée, en tout cas. Et le tonnerre... Qui gronde encore, qui la fait sursauter, qui laisse couler les larmes le long de ses joues.

Ray. Ray, please save me. Elle a l'impression que toute l'habitation chancelle avec le vent, qu'elle s'effondrera d'un instant à l'autre que les éclairs... que le tonnerre la frappera, passera à travers le toit et s'écrasera sur elle. Elle ne veut pas voir, ne veut pas entendre, arrive à peine à supporter...

BOOM. Elle couine encore, sursaute, serre la couverture entre ses doigts, si fort que ses jointures blanchissent. Elle a envie de gémir, de supplier, arrêtez, arrêtez, s'il vous plaît, arrêtez le tonnerre. Mais même si elle le faisait, il n'y aurait personne pour l'entendre. Alors elle se recroqueville contre elle-même, et elle pleure doucement. Cette habitation qui lui a toujours apporté un semblant de sécurité lui semble maintenant si fragile.

La Voûte. Dans la Voûte, elle n'entendrait plus le tonnerre, elle serait en sécurité, absolument aucune chance qu'un éclair la frappe. Mais pour aller à la Voûte, il faudrait qu'elle sorte, qu'elle courre, sous la pluie, qu'elle soit encore plus vulnérable, qu'elle... BOOM. Elle sanglote.

De longues minutes, elle reste sous sa couverture, sentant le danger s'approcher à mesure que le temps passe. Comme si son toit s'affaiblissait, comme si les éclairs se rapprochaient. Et elle a de plus en plus peur, jusqu'à ce que ce soit insupportable. Elle ne peut pas rester ici. Si elle reste ici, elle va mourir, elle n'est pas en sécurité, elle ne peut pas, elle ne peut pas.

Alors elle repousse sa couverture, enfile ses chaussures et se blottit dans le hoodie de Ray. Devant la porte, elle reste debout, elle hésite à la toucher, parce que la toucher, ça voudrait dire sortir. BOOM. Elle tressaillit, ses épaules s'affaissent, et elle a si peur, elle a besoin de sortir, elle a besoin d'atteindre la Voûte, de se recroqueviller dans un coin et d'attendre que ça passe.

Alors elle prend une grande respiration, pince les lèvres, contracte tout ses muscles, et elle sort.

Le premier pied mis dehors et elle court déjà, elle glisse dans la boue mais elle ne peut pas ralentir. Alors elle glisse, elle trébuche, mais elle se rattrape, la pluie qui s'abat sur elle se mêlant à ses larmes.

Un nouveau coup de tonnerre retentit, et elle s'étouffe dans un sanglot, n'arrive plus à respirer, mais elle court, elle court parce que si elle s'arrête elle va mourir et elle ne veut pas mourir, elle ne peut pas mourir. Elle arrive à la place centrale, et plusieurs personnes sont rassemblées, mais elle ne les voit pas, elle ne reconnaît aucun d'eux, elle passe trop vite, elle les contourne, elle ne peut pas s'arrêter.

Puis elle arrive finalement en vue de l'entrée de la Voûte et elle accélère, un nouveau coup de tonnerre et elle sanglote encore, sens tous ses muscles trembler, faiblir, mais elle continue. Elle entre dans la Voûte mais elle ne s'arrête pas tout de suite, elle entend encore la pluie, elle entend encore le tonnerre (qui frappe encore une fois) alors elle pivote et elle se dirige vers les escaliers, vers le sous-sol.

Elle les descends en trombe, glissant à chaque marche, glissant plus aux quelques dernières marche, qu'elle descend sur le cul. Alors elle se laisse choir sur le sol, elle arrive à peine à respirer, a l'impression que sa gorge est remplie de lames de rasoir et elle continue de sangloter, d'essayer d'amener l'air vers ses poumons, d'essayer de vivre, d'essayer de survivre.

Elle tremble, elle panique, mais elle tente de se calmer, elle est hors de danger, rien ne peut l'atteindre ici, et Ray est proche, c'est obligé. Alors elle essaie de prendre de longues respirations, elle n'y arrive pas, mais elle essaie, elle essaie de se calmer. It's alright. It's fine. You're safe. You're safe now.

Elle rampe, doucement, vers un mur, pour ne pas être en plein milieu du chemin, pour ne pas que quelqu'un trébuche sur elle, et elle se recroqueville contre le mur, elle essaie de se calmer, elle essaie de calmer sa respiration. It's fine. You're safe. Don't worry.


HRP: slt je m'incrustais juste pcq Alexis court à travers la foule so that's a thing

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Sam 21 Mai - 6:18


Cobaye Blues



Il avait été plutôt discret depuis le retour de mission. Un mal-être qui se passait d'explication. La perte de nombreux amis, là bien avant qu'il ne sorte de sa léthargie, de personnes encore plus proches. Plusieurs regrets, également. Des choses dites à tort, d'autres n'ayant pas eu le temps de sortir de sa bouche, faute de courage, de temps et de nombreuses autres raisons dont la validité demeurait très subjective. Il s'était isolé, et ce, volontairement. Après l'échec fulgurant des missions précédentes, il avait fallu qu'on le redresse. Sauf que maintenant, ce n'était pas les gens qui manquaient, mais bien de la volonté. Plusieurs nouveaux visages, qu'il saluait -parfois-, par souci de transparence. Non pas qu'il n'ait pas eu envie de vouloir faire connaissance, mais il n'arrivait pas à trouver l'énergie nécessaire. Sans doute par crainte que la même chose ne vienne à se répéter.

Un temps de merde, ironiquement, l'avait poussé à sortir de la forge. Vieille habitude revenue, l'action des escapades n'étant peut-être pas pour lui, après tout. La fraîcheur était agréable, une sensation douce-amère qui laissait présager bien pire. Car la pluie ne tarda pas à suivre. De voir le ciel s'échouer ainsi sur le sol, y'avait de quoi faire bander tous ces pseudo-poètes mélancoliques. La pensée lui arracha d'ailleurs un rictus qui s'atténua aussitôt que l'urgence de trouver un abri se manifesta. La nuit s'était installée depuis un temps indéterminé, faute de repères. Peinant à y voir clair, des bruits parvenant à fendre le mur de pluie lui indiquèrent qu'il y avait regroupement. Vers l'épicentre de la communauté, la voûte. Il décida de s'y rendre, résigné à subir la température, mais osant lever un bras au-dessus de sa tête, pour ce que ça valait. Il pressa le pas, dernier de liste et descendit les escaliers qui menaient vers le réfectoire. Il n'avait jamais été un membre important de la communauté, encore moins un décideur. L'ancienneté aurait pu lui conférer cette position, mais il préférait se tenir en parallèle des grandes questions. Ça parlait de choses importantes, évidemment, mais il ne voulait pas qu'on lui pose de questions. Encore moins réfléchir pour y répondre. De toute façon, il n'avait pas d'opinion sur les sujets.  Malgré ses états d'âme, il essuyait le coup plutôt bien. Physiquement, du moins. Il semblait fatigué, les nuits souvent courtes lorsqu'elles existaient tout simplement, mais c'était là un caractère commun à tous ou presque. Puis, certains semblaient dans un bien pire état. Comme Alexis, couchée au sol, devant lui. Il la fixe, sans rien dire. Un coup de tonnerre et il devine. Dommage. Il s'approche, pose la main sur sa tête. Un point d'ancrage vers la réalité, espérait-il, mais il ne serait guère d'une plus grande aide que cela. Il lui tourne le dos et regarde la foule. Une grande respiration, pour le courage, mais il s'essouffle avant de prendre la parole. Ça ne servirait à rien. Alors il se laisse glisser sur le cul avec la grâce d'un courbaturé et s'adosse contre le mur, à côté d'Alexis. Il bâille un peu, même. Mais il ne fait rien d'autre, retenu par un mutisme las.


(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   Ven 27 Mai - 22:55

En quelques secondes à peine, une accalmie pointe le bout de sa truffe. L'averse se fait moins dense, mais pour combien de temps ? L'occasion rêvée de sauver quelques biens mal exposés (si possible), mettre les animaux de l'enclos à l'abri avant la tempête qui semble se préparer.



Soudain au loin dans la jungle au cœur de laquelle le campement se love, vous pouvez à présent distinguer quelques puissantes clameurs. Certains sauront en reconnaitre l'origine, d'autres non. Il semblerait que vous ne soyez pas les seuls à vous êtes fait surprendre par cet orage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EVENT SPECIAL — Introduction ► La saison des pluies ◄ J+208
» EVENT special Halloween [→PARTIE I]
» [XY/ROSA] La saison 11 des combats en mode rang débarque !
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Place Centrale-