Partagez | .
 

 J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Lun 16 Mai - 18:36

Cryopod n°15 || segment n°3D & Cryopod n°12 || segment n°3D


Même après un cauchemar terrifiant, vous n'avez jamais vécu de réveil aussi brutal que celui-ci. Vous vous sentez engourdi, comme coincé dans un carcan de coton, avec la bouche pâteuse et vous devez déployer une énergie phénoménale pour ne serait-ce qu'ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre un message, sur un ton calme et posé, mais artificiel.

❝ Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil. ❞

Le message se termine par un bruit de carillons et vous entendez un bruit de succion. La porte vient juste de s'ouvrir.

Citation :
Vous venez tous les deux de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mar 17 Mai - 19:52


Comme crispée durant une éternité.

Une explosion s’était produite à ce moment même dans son corps tout entier. Un hurlement muet, on avait même semblé apercevoir ses grands yeux s’ouvrirent l’espace d’une seconde. Mais rien, puisqu’il n’y avait rien. Tout cela provenait de son esprit, qui venait juste de redémarrer. - Comment expliquer une telle douleur ? - Nan, ce n’était pas vraiment cela qui comptait. Margaret allait enfin pouvoir revivre.

La déchirure du premier souffle, l’envie de s’extirper rapidement de ce cocon. Comment cela pourrait-il être possible lorsque la force manquait. Des souvenirs vinrent successivement à la mémoire de la jeune fille. Des bribes d’une époque qui semblaient maintenant révolues. Les sensations suivirent ses réflexions incontrôlées. L’état d’inconscience disparaissait petit à petit pour laisser place à l’éveil. Ça allait devenir extrêmement pénible.

Un filet de bave glissa le long de son menton. Elle fit un hochement de tête lent mais vite essoufflé, ses paupières étaient encore lourdes. Les nausées n’allaient certainement pas tarder et ses maux de tête empiraient de seconde en seconde. Le message délivré par la machine avait retenti dans son crâne comme un coup de tambour. Et quel coup !

Sa respiration aussi devenait plus rapide. La panique certainement, l’incompréhension, l’étape - en général - la plus décisive. Allait-elle être assez robuste pour cette épreuve, réussir à passer outre, à se maintenir debout et contempler le nouveau monde ? - Si nouveau il était – Elle avait repris ses esprits, elle allait pouvoir tenter une première approche avec le sol qui lui faisait face.


-Ugh…

Elle toussa et cracha, par la même occasion, puis dans un seul élan, elle s’était jetée de ton son long sur le sol. Ce n’était pas vraiment l’effet escompté, mais en tout cas, elle était en dehors. Le seul hic, c’est qu’il n’y avait plus aucune réaction de sa part. Elle était raide sur le sol, le regard horrifié et semblant impuissant. Peut-être était-ce le froid cryogénique qui la rendait immobile.  Mais la situation semblait - pour le moment - délicate.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mar 17 Mai - 20:35

T’as presque fait un arrêt cardiaque.
Penché sur ta bassine tu oses pas bouger pendant quelques secondes. T’as un nouveau spasme en entendant un corps qui agonise pour de l’air. Quelqu’un s’est réveillé. T’attends encore quelques instants les mains dans la flotte avant d’accepter ton sort. Personne d’autre ne viendra.
Putain tu voulais jamais te retrouver dans cette situation.
T’étais juste là pour laver ton fût plein de boue et aller pioncer. Depuis le début du Niagara tu vides ton éprouvette graduée toutes les trois heures. Tu sais pas si ça servira à grand-chose d’enregistrer les précipitations, mais au moins ça te fait une occupation. T’avais réussi à mettre Tallulah sur l’affaire pour dormir un peu, et maintenant tu te retrouves à devoir annoncer à une marmotte que la fin du monde s’est déroulé pendant qu’elle dormait.

Tu lâche le baggy en toile pas encore propre et te lèves à contre cœur.
Définitivement, t’as pas envie d’y aller. Avec tes dreads coupés à la rash, tes chaussettes noircies et ton boxer Green Lantern, t’as tout du pervers le plus chelou. T’as rien de plus présentable à te mettre, alors tu t’avances dans le couloir puis dans le réfectoire. T’essayes de pas faire trop de bruit.
Putain tu détestes déjà bouffer à côté de ça, savoir qu’y a un zombie dedans ça te colle des sueurs froides.  Tu manques un deuxième arrêt cardiaque quand tu le vois. T’approche sans trop savoir quoi dire ou faire. Tu marques un arrêt avant de rentrer dans le couloir bordé de cellules.

Hey.

Tu tentes de saluer de la main. T’empires l’image.

Ça va aller, on va s’occuper de toi, okay ?


Tu sais même pas si vaut mieux d’avancer ou d’aller chercher quelqu’un.
Tu te décides à approcher quand même, tu te rappelles que le sol est pas très confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 7
— Réveillé(e) le : 14/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mar 17 Mai - 23:00

La lumière claire, la vitre qui s'abaisse sur le visage de la fonctionnaire. Celle qui tient encore dans sa main le dossier que la cliente a rempli. Le cryopode ne permet pas de voir ce qui se passe autour, juste devant, le voisin d'en face.
Ce visage n'a pas marqué la jeune femme qui a juste l'impression de somnoler un instant, comme le soir, lorsqu'elle rentre épuisée. La position debout ne l'enchante pas vraiment, elle ne se serait jamais cru capable de s'endormir ainsi. Elle oublie la technologie qui agi sur elle. Des drogues ? Ou autre chose ? Elle ne sait pas, on ne lui a pas expliqué. Son cou se fait mou, faible, sa tête dodeline puis elle commence à piquer du nez. Elle ne sait pas pourquoi elle tente de résister. « Il n'est pas si tard » se dit-elle. Son fil de pensé est décousue, elle perd la notion du temps. Sa tête se fait plus lourde l'espace d'un instant, son visage tombe, elle ferme les yeux.

Ce n'est qu'un sursaut.

Elle rouvre ses paupières aussitôt, elle redresse la tête et constate que la lumière s'est éteinte. Tout est flou, comme si une vague de givre avait recouvert la vitre devant elle. La température à soudainement baissée. Elle frissonne, elle sent son cœur tenter de s'affoler sans y parvenir, sensation étrange et frustrante. Elle veut bouge, mais n'y parvient pas. La panique l'emporte doucement. A mesure qu'elle reprend ses esprits, enfin. S'est elle vraiment endormie en fin de compte ? Combien de temps ?
Une voix robotique résonne dans son crâne comme dans une caverne engloutie. Elle ne comprend rien de ce qu'on lui dit.
Un bruit de décompression se fait alors entendre. Trop clairement pour son ouï endolorie. Une bouffée d'air enflamme son nez, sa gorge et ses poumons comme une coulée de lave ou d'acide ou les deux à la fois. Un mur la heurte alors de plein face. Un mur ?
Elle ne sent pas la douleur tout de suite, avant cela, elle comprend juste qu'elle n'est plus à la verticale, mais à l'horizontale. Alors elle serait tombée, tel un poids mort ? Un véritable cadavre qui renaît ? C'est ça de se réveiller d'un séjour dans un cryopod ?

Ses esprits lui reviennent enfin, plus clairs. Elle a froid, commence à se tortiller sur le sol pour tenter de trouver un position plus agréable. La douleur grandit, a commencer par sa boîte crânienne puis descendant le long de sa nuque, de son échine et va même jusqu'à la brûler dans chaque extrémité. Elle pousse un long râle en ayant quelques soubresauts incontrôlés. Des convulsions erratiques animent ses muscles et attisent ses maux la faisant d'autant plus regretter d'avoir suivie la masse en se congelant dans ces boites à œufs.
Elle étend ses mains, cherche à tâtons autour d'elle. N'importe quoi, elle voudrait atteindre n'importe quoi qui puisse la soulager, l'aider, la soutenir. Ne serait-ce qu'un repère. Qu'elle trouve finalement sur sa droite. Un mur, un vrai, bien vertical. Elle rampe tant bien que mal jusqu'à la cloison, s’appuie dessus et fait tout pour parvenir à se redresser et s'adosser à la paroi.
Mauvaise idée. Quelque chose tourne dans son estomac. Elle a du mal à respirer, hoquette, ses abdominaux se contractent, sa salive abonde puis un réflexe vomitif fini par contracter tout ses muscles. Mais son estomac est vide. Ce n'est que de la bille qui remonte, un sale goût acide qui agresse son palais, qui sort péniblement, pitoyablement de ses lèvres entrouvertes. Elle sent ses larmes couler sur ses joues. Comme si tous ces maux l'avaient achevé et qu'elle était à l'article de la mort alors qu'au contraire, la vie venait de la frapper de plein fouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mer 18 Mai - 17:48

Tu sursautes sur le côté comme une poule effrayée.
T’as lâché un couinement des plus affolés rien qu’en entendant la voix métallique. Pourquoi juste à côté de toi ? T’es déjà en galère pour éviter de faire un AVC, tu penses même pas à rattraper la fille qui vient de s’écrouler. Tu te colles contre une autre cellule vide pour essayer de reprendre contenance. T’es probablement aussi terrifié qu’elles sont mal et tu as foutre aucune idée de comment t’occuper d’elles.
Tu reposes les yeux sur la première, ça a l’air d’aller. T’oses pas approcher la deuxième, ses bruits d’agonie te foutent les boules. Tu restes contre la paroi en la regardant se trainer.

Tu souffles pour essayer de pas t’enfuir et te reprends difficilement.

Merde.
Putain de bordel de merde.
T’aurais vraiment besoin de quelqu’un de compétent, et elles aussi. Ca fait deux minutes que tu fais la girouette entre deux donzelles en train de crever et t’as toujours l’air d’un prédateur sexuel.
Comme tu peux pas rester planté là, tu poses un genou au sol pour poser la main sur l’épaule de la plus cassée. En espérant qu’elle ne te l’arrache pas, tu pousses ses cheveux en arrière pour qu’elle e bave pas dessus.

Doucement..


T’as rien d’autre sous la main alors tu vire ton débardeur pour essuyer le gros qui coule de ses lèvres et ses yeux. T’es encore plus à poil et tu sais toujours pas comment gérer ça.

Ça ira mieux okay ? Chuis encore vivant, ça va aller.

Tu sais pas quoi dire, pas quoi faire et tu nages en plein cauchemar.
Pitié que quelqu’un vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Jeu 26 Mai - 11:27


Des mots, où en tout cas quelque chose qui grouillait dans les parages. C’était la sensation que Marg entretenait. Et bien sûr, ce froid glacial qui parcourait ses veines et son esprit. La jeune fille n’y pouvait  pour le moment rien. Les yeux ouverts, elle apercevait le drôle de personnage qui vint vers elle. Flou, bariolé et hésitant. Son regard s’était crispé, elle voulait parler, crier, cracher, mais rien.

Ce n’était pas vraiment de la peur ou de la colère, mais l’impuissance de communiquer. Ne pas savoir combien de temps cet état allait durer. Lorsqu’elle entendit les paroles de l’homme, il n’y eut malheureusement aucun soulagement. De toute façon, elle n’en avait compris que la moitié.

Elle voulait vite que ça s’arrête. Reprendre une vie normale. Si elle pouvait – au moins – s’en sortir.  

Quelques instants après, un autre visage, une nouvelle âme. Margeret le voyait, elle le ressentait, elle n’était pas la seule. En voyant le corps – plus animé que le sien d’ailleurs – tomber raide, Marg avait soudainement repris conscience qu’en à la raison de sa présence ici. La figure au loin semblait plutôt mal réagir à la renaissance. L’instinct de protection et la volonté de vouloir aider les autres firent ressortir la voix –auparavant bloqué- de la jeune fille.


--Ai….aide…là…vite…

Malgré son incapacité de se mouvoir et son ton irrésolu, elle laissait en elle, entrevoir une certaine forme d’empathie pour son prochain.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 7
— Réveillé(e) le : 14/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Sam 28 Mai - 14:35

Elle se sent pitoyablement honteuse. Elle aurait aimé rester seule jusqu’à retrouver toutes ses couleurs et ses capacités, orgueil personnel. Mais cette peur ne lui a qu’à peine effleurée l’esprit lorsqu’elle sent un linge venir lui essuyer le visage. Elle sursaute, n’a rien vu venir, n’a rien sentit s’approcher. Depuis combien de temps est-il à ses côtés ? Elle, qui pensait avoir recouvert un peu de ses sens, se rendait compte qu’elle trainait encore dans les limbes d’un cauchemar angoissant.
La simple présence de cette personne la tétanise pour de bon. Elle ne sait pas comment réagir, elle ne parvient pas à parler. S’excuser ? S’énerver ? Remercier ? Des odeurs lui viennent enfin. Sont-ce là de vrais odeurs ou de nouvelles illusions ? Dans un flou sombre, elle croit distinguer une masse sur sa gauche. Elle agrippe ce qu’elle peut de sa main gauche. Un chair chaude, du mou, du dur … Un bras ? Du coin de l’œil, elle imagine une silhouette plus que vraiment la voir. Elle desserre ses doigts, laisse tomber sa main et parvient à prendre une grande inspiration.
Elle doute encore de ce qu’elle perçoit autour d’elle, mais elle veut bien faire confiance à cette aide sortie de nulle part. Ca la rassure autant que ça la couvre de honte, mais au moins elle est là. Maintenant qu’elle y pense, elle ne ressent plus de convulsions et reprend un semblant de sens commun :

Mer..ci .. Lâche-t-elle péniblement avec une voie semblant revenir d’entre les morts.

Son corps est toujours endolori, elle veut éviter au maximum le moindre mouvement. Elle sent son estomac brûler, le froid hérisse ses poils et elle a soif, ou faim, ou les deux. Cependant, elle se sent prendre la bonne direction. Quelques heures ? Quelques jours ? Peu importe, elle parviendrat à surmonter cette épreuve pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Sam 28 Mai - 15:57

Elle a l’air de s’en sortir, au moins de ne pas tout de suite te claquer dans les doigts.
La voix maladive sur ta droite te rappelle à elle. Tu fais que ça, essayer de l’aider. Faudrait que tu la relèves un peu, comater sur ce sol te renvoie pas à de bons souvenirs.

Arrêt cardiaque. Elle agrippe ton bras. Ca va qu’elles sont trop occupées à mourir pour capter ta panique la plus totale. Elle te lâche et tu reprends ton membre de peur qu’elle te refasse le coup. Au moins elle a l’air d’aller, elle arrive à articuler.
Tu te décides enfin à te pencher sur l’autre, a pas savoir par ou la prendre pour la déplacer.  Un autre regard à l’autre, tu passes un bras sous son épaule et la remonte doucement pour l’adosser à une cellule vide juste à côté. En fait c’est encore plus la merde. Tu sais même plus où te poser entre leurs jambes.
Y a une chance sur deux qu’elle te gerbe dessus mais t’as pas trop le choix.

Désolé.

Tu reprends ses épaules et décolles tes fesses pour la poser sur la cellule adjacente à l’autre. Au moins tu peux les regarder en même temps.
T’es pas plus avancé.

Je reviens.


Comme un demeuré tu cours en boxer chercher de la flotte dans le réfectoire. C’est la merde, la putain de merde. Y a toujours pas une âme qui passe à portée de bruit, tu retournes auprès de tes mourantes avec ta bouteille d’eau. Au moins quelqu’un a eu l’idée de la laisser en évidence. Tu donnerais cher pour l’avoir sous la main ce quelqu’un. T’enjambes une paire de jambes pour te remettre entre les deux, poses la bouteille et reprend ton débardeur.
La dèche. T’attends qu’elles aient fini d’avoir la gerbe avant de leur proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Sam 28 Mai - 23:29


Oui, c’était déjà un bon début.

Ça y est, Margaret pouvait enfin distinguer le monde. Les deux figures humaines -non loin- se dessinaient au fur et à mesure. Elle n’avait pas vraiment saisi le déroulement de l’action et elle ne se sentait pas encore vraiment en sécurité. Sentir les courants d’air lui provoquait des frissons, pourtant son corps se réchauffait. Cet éclat de sensations avait réveillé ses nerfs, avait fait influer le sang de ses veines. Ce n’était plus qu’une question de temps.

Les mouvements dans le flot et le corps de l’homme qui se rapproche une fois de plus d’elle, lui provoquent un sacré coup de battement au cœur. Il la soulève, elle essaie de soutenir le pas et de ne pas paraitre trop lourde. Nan, trop faible. Elle ne pouvait se plaindre, heureuse de quitter le sol glacial. Déposée, elle respire et tousse -beaucoup-. Elle ne remarque même pas l’état ridicule du garçon.


-‘rci….

Il avait disparu. Marg fixait le corps de l’autre recueillie. Elle souriait. Peut-être était-ce un réflexe de sa part, même si ce n’était pas vraiment le moment de rire. Elle venait tout simplement de décompresser. Mais pour combien de temps ? Elle ne savait encore rien. Rien de sa nouvelle vie, de ce qui allait l’attendre, sa collègue et elle.

Durant ce court instant de répit, son corps se décrispait. Elle essayait tant bien que mal de bouger ses bras. Tremblante, elle réussit tout de même à poser ses mains sur son propre visage. Les gerçures sur ses lèvres, ses cernes creusés. Nan, elle ne voulait pas voir, ni constater. Ses muscles s’étaient finalement relâchés.


-Ça fait….combien de…-toussote- temps… ?

Que dire de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 7
— Réveillé(e) le : 14/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Dim 29 Mai - 16:42

Des maux des maux des maux. Peu à peu supportable, mais est-ce vraiment un mieux ? Oui, ça l'ai, n'ayons pas peur de deviner la suite, elle s'annonce bonne.
La personne qui la soutenait s'est retiré. Un vortex de vent frais en témoignage de son absence. Elle se sent un peu plus libre, moins honteuse. Elle est intimement persuadé qu'elle reviendra. Elle ne l'a pas entendu le promettre, mais elle a compris que c'était un âme charitable.
Elle aurait put avoir peur de cette présence impalpable et fantomatique, mais elle avait su dès le départs qu'elle ne pouvait ressentir correctement son environnement. Elle voit cette forme s’éloigner dans l'obscurité au contraste incertain. Elle ne va pas bien loin, réapparaît aussitôt, étrangement plus massif et difforme. Elle dépose à ses côtés quelque chose d'organique, de chaleureux aussi. Une nouvelle présence humaine ? Trois ? Trois éveillé d'une cryosieste douloureuse ?
Elle déduit déduit que le bon samaritain doit être un homme pour déplacer un corps aussi facilement. Et sûrement, il ne vient pas de sortir de sa stase pour déployer autant d'énergie. Il repart, plus longtemps cette fois-ci.
Elle, elle veut savoir qui est à ses côté à présent. Elle ressent la même peine venant cette nouvel personne. Elle doit s'être tout juste éveille aussi. Cependant, il l'a placé à une distance raisonnable, contre ce mur. Elle n'arrive pas à distinguer de qui il pourrait s'agir. Peu importe, pour l'instant, il faut réunir ses forces, chercher ce recentrer, se retrouver, passer outre toutes ces difficultés. Respirez, elle ne peut faire que ça de toute manière à cette instant.

Il revient enfin, un instant d'absence qui parut long. Elle distingue ses pas dans un écho subaquatique. Ouïr enfin ? De cette manière ? Elle s'imagine une couche de givre, recouvrant ses tympans, enfin liquéfié.
Il n'est pas revenu les mains vide et propose un bouteille d'eau. Elle s'en empare, assez brusquement, se rendant compte qu'elle est pleine … et infiniment lourde. Tant bien que mal, elle parvient tout de même à la portée à ses lèvres pour en avaler une ou deux gorgées. La sensation du liquide frais qui coule le long de sa gorge est assez étrange. Un peu la même qu'un lendemain de cuite, en plus intense. L'estomac est réveiller et se remet au travaille pour quelques goutte d'eau. Il travail trop mais cette sensation là n'est pas désagréable.
Elle en prend une troisième goulée, qu'elle faire durer en la faisant tourner dans sa bouche. Comme pour aller chercher chaque once de mêlasse qui encrasse son palais, sa langue et l'intérieur de ses joues. Elle avale enfin et repense à la seconde âme en peine qui est à ses côtés.

Merci … relance-t-elle, d'une voix à peine plus claire que précédemment.

Elle se sent bien mieux. Elle a toujours mal, et partout, mais ça va mieux. Elle arrive à étirer ses lèvres dans un sourire approximatif qui prouve toute la reconnaissance qu'elle a pour son bienfaiteur.

Merci … pour … tout … Parvient-elle a articuler.

Elle lâche un long soupir en refermant les yeux. La fatigue la regagne, elle veut se reposer mais son corps la lance toujours autant et sa position n'est pas si confortable que cela finalement. Elle rêve d'un bon lit moelleux et d'une épaisse couette chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Lun 30 Mai - 11:30

Combien de temps, qu’elle est là-dedans ? T’en as aucune idée toi-même.

Juste dix minutes, reposes toi.

Tu sais même pas pourquoi tu lui réponds ça. T’as pas envie qu’elle panique plus, surtout pas dans son état. Tu préfères laisser le choc à plus tard, quand elles arriveront au moins à se lever. Si tu pouvais même laisser cette annonce à quelqu’un d’autre, ce serait encore mieux. T’as pas l’air de pouvoir y couper pourtant.
La deuxième galère à prendre la bouteille, tu préfères pas l’aider de peur de l’emmerder plus qu’autre chose. Tout juste tu récupères la bouteille quand elle fait mine de la reposer et acquiesces  doucement à ses remerciements.

Ca va aller, essayez de dormir, ça aide.

Au moins t’as pas mal quand tu dors, pas la gerbe non plus.
Tu te rappelles avoir comaté comme une marmotte pendant un bon moment avant que quelqu’un ne te découvre. Ca a fait passer le pire. Faudrait que tu trouves quelque chose de plus confortable que leurs positions actuelles sans doute.
Tu te redresses pour aller ouvrir leurs casiers à la recherche d’une veste ou d’un truc du genre. Toi-même tu commences à te les geler un peu, à moitié à poil. La bouteille reposée entre les deux, tu fouilles les deux casiers en espérant que quelque chose puisse t’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Lun 30 Mai - 22:39


Seulement. Si peu de temps ? La réponse de l’inconnu semblait si franche. Elle ne pensait plus qu’à cela à présent. Comment y croire ? Il fallait qu’elle le voie de ses propres yeux.

Sa toux se prolongeait, la sècheresse lui ôta les mots de la bouche – pour cette fois -. Quelques secondes avant, elle observait la bouteille d’eau dans les mains de la seconde survivante. Tout en déglutinant le peu de salives qu’elle arrivait à produire, elle saisit celle-ci –après qu’elle eut-été posé- et la termina d’une seule traite. Le plastique vide venait de tomber sur le carrelage.

Le sauveur s’éclipse une énième fois. En laissant derrière lui des paroles que Marg ne pouvait acquiescer.  Dormir ? Alors qu’elle venait juste de se réveiller ? Non.  Elle avait mal, elle était faible, c’était dur. Pourtant, elle voulait le découvrir. Les souvenirs qui avaient rejailli durant son retour parmi les vivants revenaient de plein fouet. Depuis son arrivée à Wooden Cove, la rancœur et la culpabilité l’avaient rongé. Il avait été toujours plus simple pour elle de fuir face à l’adversité. Si le monde était toujours debout, alors elle se devait d’aller retrouver les siens.

Contre toute attente, une énergie fit fonctionner ses jambes. Son regard s’était posé sur la femme à ses côtés. Margaret se sentait désolée :


-Je dois ….voir.


Elle venait de se lancer dans une rude expédition. Elle gesticulait dans tous les sens, sans trop savoir quel pied mettre avant l’autre. Ce regain d’énergie l’avait presque mené vers la sortie. Elle craignait de croiser l’homme, mais il n’y avait qu’une seule issue qui pouvait l’emmener dehors.

Des secondes, ou des minutes.   L’espace d’un instant et tout allait basculer. Comme la perte soudaine de force. Elle s’était retrouvée – encore une fois – à terre. Totalement déboussolée, la situation devenait trop oppressante. Elle voulait juste sortir, elle voulait juste voir le ciel, constater les dégâts, connaitre la vérité.

Un râle puis un soupir…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 7
— Réveillé(e) le : 14/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Sam 4 Juin - 13:46

Dans le mieux à l’approximatif. Elle ne sait plus trop quoi faire. Elle n’a jamais vraiment trop su quoi faire depuis son réveil d’ailleurs. Son impuissance la frappe plus qu’auparavant. Une reprise de conscience soudaine sur un point aléatoire de sa situation. Dans son état pitoyable, elle ne pouvait tomber sur quelque chose de prometteur ou intéressant de toute façon.

L’homme semblait tourner en rond, ne pas savoir quoi faire. Il n’avait pas eu de formation à l’évidence, il n’était pas de ces gens de la cryocorp … ou autre. Le nom même de cette étrange compagnie échappait complétement. Un grain d’inquiétude souffla soudain dans l’esprit de la jeune femme. La situation était des plus étranges. Le décor ne cadrait pas avec le réveil de crystase. Quelque chose en décalage avec sa situation. Trop froid, trop sombre, aucune assistance compétente. Quelque chose ne tournait pas rond.
La seconde convalescente se doutait de quelque chose aussi. Son courage ? Sa curiosité ? Sa folie ? On ne sait trop ce qui la poussa à se lever dans son état, à tenter par tous les moyens de sortir de cette salle glauque et apparemment pas aux normes de santé.

Elle aurait voulu, elle aussi, se lever et sortir. Plus à la recherche d’air frais, d’environnement chauffé et de lumière. Cependant, son corps allait de mieux en mieux. A la vitesse d’une petite fourmi travailleuse bien qu’un peu lente. Et elle se sentait chaque minute un peu plus légère, plus détendu, plus relaxé. C’était elle habitué à la douleur ou celle-ci reculait-elle vraiment ? Elle se sentait prendre dans une épaisse brume qui lui disait « C’est bon, tout va bien maintenant. Tu peut être sûr d’en ressortir sans problème » Ce sentiment faisait écho au conseil du samaritain : « Essayes de dormir »

Se paupière tombèrent doucement, et, de fatigue, elle ne se débattit pas dans les bras de morphée. Elle laissa tomber sa tête sur le côté, chaque muscle se laissant aller à la force de la gravité. Son visage se détendit et pris des reflets serein. Elle dormait. Bien plus paisiblement que dans ce cocon de froids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Dim 5 Juin - 22:29

Dépité par ton manque de trouvailles, tu récupères la bouteille et file une nouvelle fois vers le réfectoire. Au moins trente secondes de répit. T’as arrêté de courir comme un lapin, t’en es à essayer de te calmer en remplissant ta bouteille bien sagement.
Un bruit, quelques bruits et un gros bruit. Et merde.

Non contente d’être déjà dans un sale état, une des donzelles a décidé de s’amocher toute seule. On te laisse même pas une pauvre minute.
Tu la retrouve étalée sur le sol, encore plus désarmé qu’avant. Tu vas t’agenouiller auprès d’elle, au moins lui sortir les cheveux de la face et la face du sol. Un long soupire sort sans que tu puisses le retenir. T'abandonnes.

Bouges pas, pitié.

T’en ai à l’implorer de pas t’enterrer plus profond sous ta couche d’incompétence et hésite longuement à te redresser. Tu sais plus quoi faire. Même à moitié crevée elle peut pas rester tranquille. A tout hasard tu laisses la bouteille à côté d’elle et va voir l’état de la deuxième. Au moins une de calme. Elle a l’air de respirer normalement, tu voudrais au moins l’installer confortablement mais t’as peur que l’autre face une fugue.
T’y retournes un peu désespéré, t’accroupis et te masses la nuque.

Tu veux pas au moins t’habiller avant de sortir ?


Et c’est toi qui dit ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mar 7 Juin - 18:12


Black-out à la seconde.

C’était là à peu près les mots appropriés pour la situation que vivait Margaret. Cette minute de silence ne l’avait pourtant pas découragée. Elle n’allait –de toute manière – pas pouvoir faire le trajet seule. L’homme revint auprès d’elle. Elle admirait sa détermination à vouloir à tout prix les aider. Mais parfois, la détermination ne pouvait arrêter  une autre âme plus déterminée encore.


-Je te remercie….mais….

On pouvait lire dans son rictus facial, beaucoup de souffrance et surtout de commisération. Pourtant le regard qu’elle lui avait déposé était beaucoup plus autoritaire.

-Écoute…Je veux juste sortir d’ici... dit-elle avec acharnement.

Elle pouvait bien sur continuer à se raccrocher à cet espoir. Et elle n’était pas du genre à obéir à toutes les règles. Il essayait de gagner du temps, ça c’était une certitude, mais  pour quelles raisons ? La vérité était-elle si dérangeante ? Ou la situation n’était guère recommandée. Tout simplement.

Des questionnements vinrent dans l’esprit de Marg, peut-être était-ce dangereux ? Peut-être le monde n’était-il plus depuis ses fameuses dix minutes ? La retenir aurait pu la rendre furieuse. Plus rien ne comptait, même pas l’état de son corps, même pas la soif et la faim.


-Qui es-tu ?

Cette question sortie de nulle part avait apaisé son esprit.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Mer 8 Juin - 12:52

Sortir, rien que ça.
Vu comme cette fille est têtue, elle va finir par te bouffer. Pourquoi elle peut pas juste rester tranquille comme l'autre ? Ca t'éviterait de concrétiser l'ucère que tu te fais et tu pourrais chopper quelqu'un pour te remplacer.
Tu vas pas y arriver. Tu peux pas lui casser les jambes pour l'enfermer ici plus longtemps, tu peux pas non plus la laisser sortir sans la prévenir de ce qu'elle va trouver. T'es paumé, tu sais pas parler aux gens, t'es à moitié à poil et presque en train de te faire engueuler par une meuf qui chialait y a encore dix minutes. Tu userais bien dix minutes de réflexion en plus avant de lui répondre.

Sa question sort de nul part. Tu marques une seconde la bouche ouverte.

Virgil. Un mec qui s'occupe des plantes, cherche pas.

T'sais pas si elle veut t'embrouiller ou si elle s'impatientait de te voir rester coi. Tu sais pas si tu dois inventer une raison pour la faire rester ou la faire sortir. Tu sais certainement pas par où commencer les explications.

Okay, tu vas sortir.

T'es pas la gestapo, t'as même pas de corde pour l'attacher. Prochaine fois que tu tournes le dos elle va se barrer de toutes façons, autant accepter ton sort maintenant.

Ca a changé dehors. Tu te rapelles de quoi ?


Ton dépit fait peine à voir, tu poses tes fesses mal protégée sur le sol foutrement gelé. Ca va être une épreuve encore cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Jeu 9 Juin - 23:07


-Virgil….

Ce nom lui disait vaguement quelque chose.* Certainement un souvenir inexistant. Un état inventé. Peu importe. Toujours allongée, la jeune fille ne comptait de toute manière pas faire de résistance.  Elle le regardait du coin de l’œil, elle guettait. Soufflait et souffrait en silence.

-Je me souviens de tout.

Oui, des moindres détails -ou en tout cas - ceux qui l’avaient marqué.  

-Tant d’agitation…et la peur au ventre…

Ses rétorquassions  étaient définitivement plus sérieuse et un brin mélancolique. La brume était encore présente, et il y avait encore beaucoup de points noirs mais elle ressentait encore les sensations d’avant son sommeil. Et c’était bizarre et désagréable. Elle avait pris une grande inspiration avant de continuer.

-Si ça a changé, alors je veux voir.  Je veux revoir ma famille…S’il te plaît, aide-moi.  

Les espoirs étaient là. L’inconscience. Elle devait vite se remettre sur pied, c’était la seule solution. Toujours les mêmes éjections dans le crâne. Les actions non accomplies et les erreurs. Ses supplications n’allaient pas changer la donne.  Mais peut-être lui apporter des réponses.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Ven 10 Juin - 3:05

Encore mieux, tu peux pas extorquer quelque chose d’une mémoire brumeuse et t’enfuir avant qu’elle capte. Elle se rappelle de tout et tu l’as bien profond. Elle sait le chaos que c’était et t’as aucune idée de comment minimiser les faits.
Elle semble se désespérer un peu plus encore et t’enfonce avec elle.

On sait pas combien de temps s’est passé depuis ce jour-là.


Comment tu lui annonces que tous les gens, endroits et objets qu’elle a un jour connu sont retournés à l’état de terreau depuis quelques siècles ? Tu veux certainement pas l’entendre gueuler, ni chialer, et tu sais plus comment éviter les annonces brutales.

Ça… le paysage, c’est plus le même, du tout. Ça existe plus les fraises, les magasins et guitares. Y a de la nature sauvage et c’est tout.


C’est l’hécatombe.

T’as plus de famille à retrouver là, maintenant. Je suis désolé, on est tous dans la même galère.

C’est exactement pour ça que t’as des sueurs froides depuis que t’as entendu ce putain de message pré enregistré. T’as pas de tact, tu le sais, ils le savent, l’univers entier est au courant et pas moyen de t’évincer de cette situation.

Alors par pitié, reposes toi. T’auras largement le temps de péter un plomb dans une heure.

Au moins que tu trouves un truc mieux à dire à la suivante. Juste pas en rendre deux dingues à la suite parce que tu vas pas t’en sortir. Tu sais que ça va pas marcher mais rendu où tu es, t’essayes même plus de sauver les meubles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 15
— Feat. : ilikeyoursensitivity
— Réveillé(e) le : 12/05/2016

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Ven 10 Juin - 22:40



Margaret prends appuie sur ses mains et se pose en tailleur par terre. Elle titube et essaie tant bien que mal de ne pas retomber. Il y eut un long moment de silence, son visage devint si lisse, non émotif et tellement pâle. Elle fixe le point face à elle.  A vrai dire, elle n’ose pas vraiment se prononcer sur tout ce qu’elle vient d’entendre. Le besoin est présent et rien ne sort pourtant. Elle se répète sans cesse les paroles de Virgil. Sa franchise la touche.

Les secondes passent et rien ne se passe. Pas d’explosion. Pas de cris ni de chaos. Marg est plantée là, avec des inconnus. La même misère, tout simplement.  Elle n’a pas le droit de se plaindre, pas le droit de hurler. L’image d’un sourire se dessine sur son visage et elle détourne son regard vers le jeune homme….torse nu ? Tiens. Elle vient juste de le remarquer ça.


-Merc…..Merde, t’as pas froid…. ?

En fait, elle n’a pas vraiment pu prendre le temps de regarder l’énergumène qui la conseille depuis tout à l’heure. Un rire se lâche en écho dans la salle et certainement plus loin dans le couloir.

-Je vais devoir mettre des vêtements aussi nazes moi aussi ?

Qu’on ne se trompe pas. Elle veut simplement pleurer.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 25
— Feat. : Demoman (Team Fortress)
— Réveillé(e) le : 15/04/2016
— Couleur : #8E3557

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   Sam 11 Juin - 15:03

T’as plus qu’à attendre, patiemment, qu’elle digère l’information.  
T’as lâché ta bombe, tu sais pas trop si tu lui as vrillé le cerveau pour de bon ou si elle s’en remettra. Tu restes à te gratter la nuque en espérant un son. T’oses à peine la regarder mais t’as nul part où te planquer. Les secondes prennent une densité nouvelle face à son mutisme, et quand elle rouvre la bouche, c’est toi qu’elle laisse muet.

H- Ca va.

C’est franchement sa première question ?
Tout ça, et la première chose qui lui passe par la tête c’est... ça. Son rire est flippant, sincèrement. T’as aucune idée de si elle s’apprête à te sauter à la gorge pour t’assassiner, si elle va bien ou si elle part en couilles dans sa tête.

Tes vêtements sont.. j’vais te les chercher okay ?


Tu te redresses vite, retournes dans le couloir sombre où il reste une marmotte endormie. Au moins celle-là tu la perds pas, c’est déjà ça. Tu sais toujours pas comment tu vas lui annoncer la merde que c’est.
En essayant de faire le moindre de bruit possible t’enjambes un bout de corps qui traine pour atteindre le casier de l’autre. Tu reviens avec tout ce que t’as pu trouver dans les bras pour les lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+209 - Réveil de Magaret Flores & Remy Nills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Aurora Vazquez-Flores

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1D - 4D-