Partagez | .
 

 J+228 - Still Breathing [Alexou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Ven 17 Juin - 18:41




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




Tu n'avais pas vu Alexis depuis bien trop longtemps à ton goût. En fait, ça faisait bien trop longtemps que tu n'avais pas vu Alexis. Tu avais l'impression que cette pluie t'avait fait couper tout contact avec tout le monde. Sauf les gens que tu ne désirais pas voir, évidemment. L'univers était loin d'être clément avec toi. Avec vous. Alors c'est ruisselant de la tête aux pieds que tu te mets à la recherche d'Alexis.

Ruisselant parce que cette pluie s'incruste dans chaque pore de ta peau, s'infiltre dans chaque maille du tissus, glisse le long de ta nuque et coule sur ta mâchoire, semble t'étouffer dès que tu respires un peu trop fort ou que tu entrouvres la bouche.

Tu hais la pluie.

Tu hais cette pluie en particulier.

Celle qui t'étouffe, t'emprisonne. Cette pluie dont l'étau se resserre tout autour de toi sans que tu ne puisses rien y faire.

Tu t'abrites sous un ancien porche un instant et tu prends le temps de respirer, lèves la tête et passes tes mains dans tes cheveux pour les tirer en arrière. Tu as l'impression que ça dure depuis des années alors que ça ne fait que quelques jours. Et pourtant, cette pluie t'empêche de tout faire : le bois est humide, dur à sécher avec cette humidité constante, était presque impossible à travailler ; impossible de faire quoique ce soit à l'extérieur avec ce temps, tu avais un équilibre précaire avec cette boue qui éclaboussait jusqu'à tes genoux.

Tu hais cette pluie.

Et pourtant, avec ce temps, tu serais peut être capable de chasser. Ton odeur serait masqué, les animaux n'entendraient tes pas que trop tard, ils se réfugieraient dans des endroits où tu pourrais les piéger.

Peut être que tu devrais aller chasser, un de ces jours.

Tu accèdes enfin à la Voûte, tapes tes pieds sur le sol pour essayer d'enlever la boue de tes chaussures et de ne pas en mettre partout, ou du moins pas trop. C'était bien le seul endroit où Alexis pourrait se trouver et où tu ne voudrais pas la chercher : c'était donc le seul endroit auquel tu pouvais penser pour la voir. Puis c'était bien l'un de seul endroit totalement sec et pas trop humide.

Tu finis par parcourir le cimetière de vivants en tirant tes cheveux en arrière pour ne pas que l'eau coule sur tes yeux.

▬ Ah, te voilà.

Elle est là, assise, et tu la rejoins, te laissant tomber à ses côtés, passant un bras trempé sur ses épaules et déposant un baiser sur sa tempe.

▬ Je te cherchais.

Sa seule présence à pour effet de te détendre, d'enlever une partie de la tension dans tes muscles et tu lui souris, heureux de la voir.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Sam 18 Juin - 0:47


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
La peur du tonnerre, dans l'ancien monde, n'était pas exactement quelque chose de très handicapant. Il suffisait à Alexis d'aller se réfugier dans le sous-sol de sa maison, et d'attendre que Ray finisse par descendre. Elle a encore l'impression d'entendre le craquement des vieilles marches, ou même avant ça, ses pas qui se rapproche des escaliers, des sons qui, pendant la fraction de seconde où elle croit qu'ils sont réels, la réconforte. Puis, la réalité la tire dans le fond de l'eau à nouveau, sans qu'elle aie réellement eu le temps de remplir ses poumons d'air.

Elle est dans un sous-sol, oui, mais les seuls sons qui parviennent réellement à ses oreilles sont le grésillement des néons et le bruit sourd du fonctionnement des cryopods. Mais pas le tonnerre, étouffé par les murs de béton de la Voûte. C'est le seul endroit où elle se sent en sécurité, quand il y a orage. Déjà qu'elle y passait beaucoup de temps avant toute cette histoire de saison des pluies, désormais il est plus probable de la trouver ici que n'importe où d'autre.

Recroquevillée contre le mur, Alexis ne sait même plus combien de temps elle a passé ici. Il y a peut-être longtemps que le tonnerre a cessé, que la pluie s'est calmée, enfin, autant que la pluie se calme dans cette saison. Mais son estomac est toujours retourné par la peur, l'anxiété qui y reste, qui se réveille à chaque bruit inconnu. Et c'est un vide affreux qui occupe son cœur, qui la ferait presque trembler.

Alexis a réellement cru que les choses s'arrangeraient. Maintenant, elle n'en est plus très sûre. La pluie semble l'avoir isolée de toute forme de réconfort, ou plutôt, l'a poussée à s'isoler. Il y a bien trop longtemps qu'elle n'a pas vu Liam, et il lui manque. Même si elle sait qu'il n'est qu'à quelques pas, qu'elle pourrait le trouver si elle cherchait quelques instants. Mais le chercher signifierait de passer du temps dehors, avec la peur d'un nouvel orage qui flotte au dessus de sa tête. Elle a du mal à le supporter.

Alors Alexis est seule. Et c'est presque pire que le tonnerre qui gronde et fait trembler le ciel. Elle sait qu'elle devrait confronter cette peur, qu'elle ne peut pas continuer comme ça. Mais elle n'a pas la force, pas le courage d'aller chercher l'aide dont elle a si désespérément besoin.

Alexis relève la tête lorsqu'elle entend des pas qui se rapprochent, comme si elle avait besoin d'assurer aux gens qui font des rondes dans la Voûte pour la énième fois que ça va, elle n'est pas une marmotte. Mais plutôt, ses yeux se posent sur une lumière, une chaleur qui s'infiltre immédiatement dans sa poitrine et dans ses os, et un sourire explose sur son visage sans vraiment qu'elle ne puisse l'en empêcher.

Elle étouffe un sanglot heureux, soulagé, et essuie du revers de sa main les quelques larmes revenues à l'assaut de ses paupière. Elle hoche la tête comme si elle pouvait répondre à 'ah, te voilà' et se blottit immédiatement dans l'étreinte de Liam lorsqu'il la lui offre.

▬ Je suis contente que tu sois venu me chercher.

Elle le souffle presque, le tremblement dans sa voix presque imperceptible. Elle a l'impression qu'un poids a été retiré de sa poitrine et, tout de suite, la peur dans son ventre se dissout.

▬ Je suis désolée de ne pas être allée te voir. J'ai affreusement, affreusement peur du tonnerre.

Les excuses et les aveux glissent d'entre ses lèvres avec une facilité déconcertante. Elle rit doucement, du genre de rire qui devrait être amer mais qui ne l'est pas.

▬ Je n'ai pas exactement passé un mois très facile.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Sam 18 Juin - 9:33




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




Elle se blottit contre toi et ton sourire s'agrandit, ton cœur s'allège lorsque sa voix vient casser le léger silence et tes doigts commencent leur mouvement machinal sur son épaule. Tu vas la tremper aussi mais tu n'as pas l'impression que ça ne la dérange, ou du moins pour le moment.

J'ai affreusement, affreusement peur du tonnerre. Je n'ai pas exactement passé un mois très facile.

Tu la regardes, enlèves les quelques mèches de cheveux devant tes yeux de ta main libre, mouillant un peu le sol au passage.

▬ Je me doute. C'est pas le meilleur des temps pour quelqu'un qui a peur de l'orage. Tu arrives à tenir ?

Tu ne caches pas l'inquiétude dans ta voix, tu n'en as pas besoin. Pourquoi cacherais-tu que tu t'inquiètes pour elle ? Tu as envie de lui poser une multitude de questions. Tu as envie de lui demander si elle a une sorte de leitmotiv pour aller mieux, si elle dort dans la Voûte, sur le sol inconfortable, entouré de tous ces vivants à moitié mort. Tu as envie de lui demander comment elle fait pour ne pas devenir folle, ici, avec ce temps, alors que toi, à l'extérieur, en prenant l'air, tu es d'une humeur massacrante.

Tu te mords la lèvre inférieure, retires ton bras encore mouillé de son épaule et te recules légèrement pour ne pas la tremper.

▬ Tu vas chopper la crève.

Tu lui souffles ces quelques mots comme une excuse, de ne pas l'avoir contre toi, de ne pas pouvoir la rassurer. Mais ici, un simple rhume peut devenir quelque chose de bien plus grave, de bien trop dangereux pour que tu lui fasses prendre ce risque.

▬ Mh, tu sais, l'atelier est plutôt grand, et j'y suis la plupart du temps.

Tu y étais tout le temps. Sauf quand tu voyais ton cousin débarquer et que tu faisais tout pour l'éviter comme la peste.

▬ Tu entendras quelques fois le tonnerre mais, je serai là, et puis, y'a la guitare, et... Enfin. Tu viens quand tu veux.

Les mots ne glissent pas vraiment avec facilité, aujourd'hui, et tu ne sais pas vraiment pourquoi. Peut être parce que ton humeur massacrante d'il y a quelques minutes n'a pas toujours disparu. Peut être parce que toute cette histoire avec Dorian te remémore de mauvais souvenirs, peut être parce que ce temps fait que ta main semble encore plus capricieuse, peut être... peut être que c'est juste une liste bien trop longue.

Un frisson te parcourt lorsque tu sens une goutte d'eau bien trop froide glisser le long de ta nuque. Tu devrais peut être aller prendre une douche chaude.

Tu la regardes, lui souris et glisses ta main dans la sienne. Tu ne veux pas la coller pour qu'elle attrape la mort, mais tu veux quand même lui montrer que tu es là.

Juste là.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Dim 19 Juin - 8:23


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
Tu arrives à tenir ?

L'idée de mentir passe très vaguement dans l'esprit d'Alexis. Plutôt, elle hausse les épaules, et à nouveau s'échappe de ses lèvres ce rire qui devrait être amer mais don toute l'amertume est volée par la présence de Liam.

▬ Honnêtement? Non, pas vraiment.

Elle se blottit un peu plus contre lui, sa gratitude formant une boule dans sa gorge autour de laquelle elle s'efforce de déglutir. Plutôt, elle se concentre sur cette chaleur dans sa poitrine qui semble avoir renaquît, sur le soulagement de ne plus avoir cette anxiété dans le fond de son ventre, de l'avoir entièrement oublié.

▬ Mais ça va mieux, maintenant.

Elle tourne la tête vers Liam et lui offre un sourire. Son sourire tombe légèrement lorsqu'il se détache d'elle, et elle fronce légèrement les sourcils alors qu'il lui avoue son excuse. Comme une mère prête à gronder son enfant, ou simplement comme une fille qui s'inquiète.

▬ Et toi, tu crois qu'il va t'arriver quoi?

Elle lui lance un regard pas tout à fait exaspéré, l'air de dire franchement. Puis, elle lâche un petit 'attend' alors qu'elle ramasse ses membres sous elle pour se lever, tant bien que mal. Ça fait bien quelque heures qu'elle n'a pas bougé, et elle sent la douleur monter dans ses jambes alors qu'elle les force à fonctionner à nouveau.

Une fois debout, Alexis retire ses mains des manches du hoodie de Ray et le retire, lentement, arrêtant toujours pour un si court instant son mouvement alors que sa tête passe dessous. Comme si elle espérait, encore, toujours, depuis tout ce temps d'y sentir son odeur. Bien sûr qu'elle espère encore. Il n'y a pas grand chose en elle de rationnel face à Ray.

Elle finit de retirer le vêtement et le tend doucement à Liam alors qu'elle se rassoit à ses côtés.

▬ Tiens. C'est le hoodie de mon frère, il sera peut-être même un peu grand pour toi.

Et elle l'observe Liam, alors qu'il reprend la parole. Elle l'écoute et elle se dit que mille fois elle aurait peut-être dû penser à faire cela, à aller le rejoindre plutôt que d'attendre que Ray vienne la rejoindre. Parce qu'il ne voudrait pas la voir comme ça, s'il se réveillait maintenant. Et que maintenant que Liam est là, tout le courage qui lui manquait semble lui être revenu.

▬ C'est vrai. Je viendrai. Tous les jours, jusqu'à ce que tu ne veuilles plus me voir.

Et elle sourit, encore. Parce qu'elle n'a pas vraiment peur que Liam ne veuille plus la voir. Comme elle n'a jamais eu peur que Ray la repousse. Et elle entrelace doucement ses doigts entre ceux de Liam. Ça fait du bien, qu'il soit là. Encore plus qu'elle ne l'aurait espéré, et beaucoup plus qu'elle ne le pensait possible.

▬ Tu m'as manqué.

Ce n'est pas vraiment un aveux.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Dim 19 Juin - 18:38




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




Honnêtement? Non, pas vraiment.

Tu t'y attendais, à vrai dire. On ne réussis pas à faire disparaître une phobie d'un claquement de doigts, et même si elle subit en se taisant, ça ne veut pas dire qu'elle arrive à tenir le coup.

Lorsque tu te recules, présentes des excuses à peine voilée, son sourire disparaît, le tien en même temps. Puis sa voix, bizarrement autoritaire et maternelle vient te secouer. Attends, qu'elle te dit. Tu l'observes se lever sur ses jambes qui ne semblent pas avoir bougé depuis un moment, elle retire son sweat trop grand pour elle et tu la regardes le retirer, avec des gestes lents, calculés. Elle te tend le vêtement, et sa voix résonne dans la Voûte quasi vide.

C'est le hoodie de mon frère.

Oh tu ne peux pas l'accepter. Pour deux raisons, la première, c'est qu'il n'est pas question que tu lui prennes le vêtement qui lui tient chaud par ce temps. Chopper la crève toi, il n'y avait aucun problème, elle, il n'en était pas question. Surtout que tu en avais un à l'atelier, c'est juste que tu n'avais pas pensé à le mettre pour partir à sa recherche. A vrai dire, tu ne pensais pas à grand chose ces temps-ci tellement ton humeur était massacrante. La seconde, c'est qu'il appartient à son frère, c'est la seule chose qui le rattache à lui, sans compter ses nombreux souvenirs et sentiments. Alors il n'est pas question que tu le lui prennes.

Tu ne l'enfiles pas, le touches à peine du bout de tes doigts pour ne pas le mouiller, l'abîmer, comme une relique. Tu es touché qu'elle te le passe, qu'elle veuille bien que tu aies, toi aussi, ce vêtement sûrement plus important que quoique ce soit d'autre ici, mais tu ne peux pas.

▬ Je vais sécher, va. Garde le, faudrait pas que t'attrapes froid, il fait pas chaud ici.

Tu lui souris.

▬ C'est vrai. Je viendrai. Tous les jours, jusqu'à ce que tu ne veuilles plus me voir.

Un rire s'échappe de ta gorge et tu secoues la tête de droite à gauche, comme pour chasser ses paroles qui n'ont aucun sens à tes yeux.

▬ Je pense que tu ne voudras plus me voir avant que ce soit mon cas tu sais.

Tu m'as manqué.

Les mots sont comme un claque qui vient te sortir d'un rêve. Ils te figent, te refroidissent sans que tu ne saches réellement pourquoi. Ils sont puissamment violents et tu ouvres la bouche, comme pour chercher l'air qui ne veut plus entrer dans tes poumons.

Tu m'as manqué.

On ne te l'a jamais dis, tu ne voulais pas qu'on te le dise, tu as toujours fais en sorte qu'on ne te le dise pas, et encore maintenant, tu ne veux pas qu'on te les dise, ces mots si violents pour toi.

Tu lui jettes un regard. Elle est attachée à toi, sûrement autant que tu es attachée à elle, mais c'est quelque chose qui te fait peur, en fin de compte. C'est quelque chose qui t'empêche de parler, d'ouvrir la bouche, de respirer, même. C'est quelque chose qui te dérangeait, avant. C'est quelque chose qui te fait peur, maintenant, dans un monde comme celui-ci, dans un endroit comme celui-là, il ne faut pas que les gens s'attachent les uns aux autres, c'est trop dangereux, ça amènerait trop de souffrances.

Tu lui souris, ravales tes paroles méchantes et mesquines que tu aurais balancées avant, pour la protéger, pour te protéger toi, de toutes ces émotions que tu ne connais qu'à moitié.

▬ Tu m'as manqué aussi.

Ton pouce caresse le dos de sa main et tu déposes un autre baiser sur sa tempe. Tu n'as pas grand chose à dire, tu n'arrives pas vraiment à dire quoique ce soit, aujourd'hui. Comme si la pluie était un étau qui se resserrait sur toi, empêchant les mots de sortir d'entre tes lèvres.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Lun 20 Juin - 9:43


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
Il refuse le hoodie, et Alexis n'insiste pas. Elle se tait, même si elle pense que sa raison est conne, que bien sûr, qu'il va sécher, et bien sûr, qu'il fait froid ici, mais justement. Il n'est pas encore sec, et il fait froid, ici. Mais elle se tait, reprend doucement le vêtement et le roule en boule et le dépose sur ses genoux. Alexis ne se confronte pas, ne s'obstine pas, c'est qui elle est. Alors elle se contente de ce silence, et d'espérer de tout son cœur que Liam n'attrape pas froid.

Et elle lui sourit, doucement, quand il l'assure qu'elle ne voudra plus le voir avant qu'il ne le fasse. Elle hoche la tête de gauche à droite, elle aussi, à cette idée ridicule.

▬ Je serais très surprise si j'en venais un jour à te détester. Très, très surprise.

Comme elle n'en est jamais venue à détester Ray, même si elle passait la plupart de son temps avec lui. Jamais quelconque sentiment négatif ne lui est passé par la tête face à lui. Et même si Liam, ce n'est pas la même chose du tout, elle sait qu'elle ne pourrait jamais se lasser de l'avoir à ses côtés. Parce qu'elle ne le lasserait jamais de cette chaleur dans le fond de son ventre, de ce confort, de ce réconfort.

Puis, Liam se fige, un instant. Elle le regarde, l'air inquiet. Elle a dit quelque chose de mal? Elle penche la tête sur le côté, à peine, lentement. Elle a envie de poser la question, mais elle a aussi peur de la réponse, si jamais. Comme elle a peur de se tromper. De dire quelque chose qui lui ferait du mal, qui le blesserait d'une façon ou d'une autre.

Mais plutôt, son sourire revient animer les lèvres de Liam, puis il lui répond. Et elle sourit, à nouveau, elle aussi, soulagée. Elle serre doucement sa main et suit le mouvement du baiser qu'il laisse sur sa tempe. Elle dépose sa tête sur son épaule, peu importe son excuse, peu importe s'il pense qu'elle en attrapera le rhume. Et elle ferme les yeux, et sourit doucement.

▬ Et j'ai manqué quoi, moi, dans ta vie?

Elle rit doucement, encore une fois, pour la millième fois, de ce rire amer qui ne l'est pas du tout.

▬ On sait ce que j'ai passé le mois à faire, moi, mais toi, tu as fait quoi?

Ça l'intéresse. Et que l'histoire soit intéressante ou absolument ennuyeuse, elle appréciera de l'entendre. Qu'il n'aie rien fait ou qu'il aie tout fait, elle écoutera sa voix et s'en sentira mieux. Peut-être, un peu, pour alléger la culpabilité qui est posée dans le fond de son ventre, presque imperceptible, de ne pas être allée le voir plus tôt. De ne pas être allée le voir du tout, d'ailleurs. Alors qu'elle en avait besoin.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Lun 20 Juin - 13:18




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




Sa tête vient se poser contre ton épaule et tu lâches un soupir amusé. Elle ne veut pas vraiment comprendre le principe que tu ne veuilles pas qu'elle attrape la crève, hein ?

Sa voix te fait sourire, ton rire tire un peu plus sur tes lèvres et tu hausses les épaules, faisant bouger sa tête contre ton bras.

▬ On sait ce que j'ai passé le mois à faire, moi, mais toi, tu as fait quoi ?

Tu réfléchis. Théoriquement, pas grand chose s'est passé. Simplement quelques événements, sans grande importance. Oh. Il y a bien Dorian, qui est entré dans ta vie en fracassant le faible mur entre ton passé et ton présent, s'incrustant dans ta vie comme le ferait un parasite. Tu te racles la gorge, souffles alors :

▬ Mon cousin s'est réveillé. Mais j'ai jamais eu de très bonnes relations avec ma famille alors, c'est un peu... bancale, entre nous.

Et le mot bancale est faible. Vous étiez plus un ensemble de sentiments contradictoires. Lui était toutes les émotions positives, et toi, toutes les négatives. Tu ne faisais que le repousser de toutes tes forces, il avançait d'un pas, tu reculais de deux. Et quand tu te laissais approcher, il sprintait vers toi, te faisant fuir, attaquer, défendre, tout en même temps.

Tu aurais pu lui dire que tu étais en train de fabriquer des boites, pour que tout le monde puisse ranger ses affaires dedans, mais ce n'était pas important, ce n'était que pour t'occuper en attendant que cette pluie veuille bien cesser.

▬ Et je retrouve ma précision au tir à l'arc. Petit à petit. Pas grand chose de bien passionnant en soi.

Non, vraiment pas grand chose.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Mer 22 Juin - 8:03


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
Oh? Alexis ne fait rien pour supprimer la vague d'espoir qui l'engloutit lorsque Liam lui dit que son cousin s'est réveillé. Son cousin. Cryogénisé. Pas mort. Sans qu'il ne l'aie su avant que le cousin en question se soit réveillé. Un membre de sa famille, quelqu'un qu'il connaît, qui a fini par se décongeler, qui a fini par le retrouver. Le sourire d'Alexis s'agrandit.

Elle tente de le rétrécir, parce que ce n'est pas une bonne chose pour Liam. Ce n'est pas son frère qu'il aime plus que tout qui s'est réveillé, c'est un cousin, qu'il n'aime pas. Qui fait partie de sa famille qu'il n'aime pas, dont il ne voulait sûrement pas se rappeler. Alors elle serre doucement sa main pour lui communiquer sa compassion.

▬ Hm. C'est drôle, comme ce sont plus souvent les gens qu'on ne veut pas voir qui se réveillent, plutôt que ceux qu'on veut. Enfin, pas que ce soit mon cas.

Parce que même si la personne qu'elle veut voir ne s'est pas réveillée, bien sûr, il n'y a personne qu'elle voudrait éviter ou oublier qui est revenu dans sa vie. Enfin, si, Sirius, mais elle l'aimait bien au moment de son réveil, lui. Donc ce n'est pas vraiment pareil.

Son sourire revient entièrement lorsque Liam lui annonce une bonne nouvelle.

▬ Ah, je suis contente que ça s'améliore.

Puis, elle se redresse, des étoiles dans les yeux.

▬ D'ailleurs, tiens, une fois que j'aurai mieux appris la guitare, tu veux toujours m'apprendre à tirer à l'arc?

Parce que ses priorités sont dans le bon ordre, quand même. Apprendre à jouer de la musique, puis apprendre à se défendre alors qu'elle est dans un monde post-apocalyptique au milieu de la jungle. Elle en aurait presque rit, si Alexis réalisait vraiment à quel point c'est un peu - beaucoup - stupide. Parce qu'elle vit encore un peu - beaucoup - dans le passé, quand même.

▬ C'est peut-être pas grand chose de passionnant, mais c'est quelque chose, et c'est déjà bien.

Contrairement à elle, qui n'a rien fait. Pas qu'elle s'en veut pour ça, enfin, si, mais pas à l'instant. Pas pendant que Liam est là, parce qu'il a cette capacité de lui faire oublié tout ce qu'elle n'aime pas d'elle même. Ou du moins l'accepter dans le moment.

Alexis repose doucement sa tête contre l'épaule de Liam.

▬ Hmph. L'orage est terminé? Tu vas attraper froid si on reste ici trop longtemps.

Et puis, bien sûr, elle sait qu'il n'aime pas l'endroit. Autant continuer cette conversation et ces retrouvailles dans un endroit ou Liam est plus à l'aise, et surtout où il pourra se sécher correctement. Puis, il serait peut-être temps pour Alexis de sortir. Ça doit faire des heures qu'elle est ici.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Mer 22 Juin - 20:17




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




▬ Hm. C'est drôle, comme ce sont plus souvent les gens qu'on ne veut pas voir qui se réveillent, plutôt que ceux qu'on veut. Enfin, pas que ce soit mon cas.

Tu hausses les épaules sans même t'en rendre vraiment compte. Ce n'était pas que tu voulais pas qu'il se réveille, à vrai dire, tu ne savais même pas qu'il était à Wooden Cove juste avant la catastrophe. Tu ne savais même pas qu'il était réveillé avant qu'il vienne te voir à l'atelier et pourtant, le camp n'était pas très grand. Plutôt petit, quand on y pensait, et tout le monde connaissait plus ou moins tout le monde, au moins de visage. Mais toi, tu n'avais pas fais attention à lui, tu ne l'avais jamais croisé, jamais vu, même quand il était venu dans ton atelier, il avait fallu un temps d'adaptation, il avait fallu que ton cerveau comprenne qui il était.

Parce que tu ne voulais pas vraiment comprendre qui il était.

Tu le repoussais de toutes tes forces.

Repoussant tes souvenirs, ton ancienne vie, ton ancienne famille avec qui tu n'avais tissé aucun lien.

La question te brûle les lèvres, d'un coup. Est-ce que quelqu'un qu'elle ne voulait pas voir s'était réveillée malgré qu'elle dise le contraire ? Tu l'observes, ravales ta question alors qu'elle ouvre de nouveau la bouche.

▬ D'ailleurs, tiens, une fois que j'aurai mieux appris la guitare, tu veux toujours m'apprendre à tirer à l'arc ?

Un rire t'échappe et tu lui lances alors, mi-sérieux :

▬ Je préférerai t'apprendre à tirer à l'arc avant de t'apprendre la guitare, à vrai dire.

De façon à qu'elle puisse se défendre. Et puis un arc, c'était pas si difficile à faire, quand on y pensait. Sa tête se repose sur ton épaule après une parole et tu as l'impression que sa voix n'est qu'un murmure qui fait bouger tes cheveux humide contre ta peau :

▬ Hmph. L'orage est terminé ? Tu vas attraper froid si on reste ici trop longtemps.
▬ Mh, je sais pas. Mais t'inquiète pas pour moi va, j'ai une santé en béton armé, rien ne peut m'atteindre !

Bon, peut être un pneumonie, mais tu n'allais pas attraper la mort maintenant, ce serait une mort bien terrible, tiens.

▬ Mais si tu veux qu'on y aille, on le fait. Mais rester là me dérange pas, je t'assure.

Tu lui souris.

▬ T'inquiète pas pour moi va.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Ven 24 Juin - 23:42


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
C'est vrai qu'apprendre à se défendre serait plus utile, peut-être, mais en réalité ça ne changerait pas grand chose.

▬ C'est logique, mais ce n'est pas comme si je sortais beaucoup, en vrai.

La dernière fois qu'elle avait rencontré quoi que ce soit de dangereux, c'était lors de l'expédition du Groupe 3, avec l'Efferus. Et ça lui semblait tellement lointain, surtout qu'une bonne partie du groupe avait mystérieusement disparu. Si ce n'avait pas été des orages, Alexis aurait pu très facilement être bercée jusqu'à un faux sentiment de sécurité. Mais avec le ciel qui gronde, impossible.

Alexis lève les yeux au ciel - enfin, plafond - quand Liam se vante de sa santé supposément 'en béton armé'.

▬ Je m'inquiète comme je veux. Je doute que le béton armé protège du froid, si c'était le cas il ferait beaucoup plus chaud ici.

Elle indique de sa main libre la Voûte avec un sourire grandissant. Bien sûr qu'elle s'inquiète, elle continuera de s'inquiéter jusqu'à sa mort et plus encore, elle reviendra pour le hanter. Parce qu'elle n'arrive pas réellement à concevoir que Liam pourrait mourir avant elle. Elle n'y pense pas. C'est le même déni qui lui dicte que Ray est dans un cryopod, Ray a survécu, et il se réveillera bientôt.

▬ Je suis sûre que tu me dis la vérité, mais quand même, on serait peut-être plus confortable dans ton atelier?

Une partie d'Alexis veut continuer de repousser l'échéance. De ne pas confronter sa peur tout de suite, de se laisser le temps, encore. Mais il y a cette partie d'elle qui, revigorée par Liam, sait que c'est le moment ou jamais. Que sans lui elle ne fera pas ce premier pas, et qu'elle ne peut absolument pas continuer comme ça.

C'est pourquoi elle se lève lentement, sans lâcher la main de Liam s'il le lui permet, ses jambes tremblant doucement.

▬ On devrait y aller.

Sa voix est tremblante, et la peur revient se nicher dans le creux de son ventre. Elle ferme les yeux, un instant, prend une grande respiration et rassemble son courage.

▬ Si je ne sors pas maintenant, je ne sortirai jamais.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Sam 25 Juin - 20:48




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




▬ Je suis sûre que tu me dis la vérité, mais quand même, on serait peut-être plus confortable dans ton atelier ?
▬ Ouais, sûrement, je pense.

Elle se redresse sur ses jambes qui ne semblent pas vraiment vouloir la porter réellement. Ta main tenant toujours la sienne, tu te lèves également, laissant une légère flaque derrière toi qui séchera sûrement plus vite que toi. Sa voix s'échappe de ses lèvres, tu la sens tremblante, mal à l'aise. Tu l'observes sans rien dire, tu laisses les quelques mots glisser sur ses lèvres comme glissent les gouttes d'eau sur ta peau après avoir abandonné tes cheveux.

Elle n'est pas prête. Pas prête à sortir, pas prête à faire face à sa peur. C'est ta présence qui l'oblige à prendre sur elle, à avancer, à sortir. Ta présence ne lui laisse pas le choix.

Ta main ne lâche pas la sienne, et les quelques syllabes abandonnent ta gorge, faisant vibrer tes cordes vocales :

▬ J'suis là.

Oui, tu es là, présent.

Tu es là, tu ne la lâcheras pas. Tu tiendras sa main aussi fort que tu le peux, tu supporteras son poids si elle ne peut plus avancer, tu seras ses yeux si elle doit les fermer, tu seras ses jambes, ses épaules pour supporter le poids qu'elle ne peut pas porter.

Tu es là.

Tu ne l'abandonneras pas.

Jamais.

Tes doigts s'entrelacent aux siens et tu passes le bras autour de ses épaules, faisant replier le sien contre sa poitrine. Tu déposes un baiser sur sa tempe et commences ensuite à avancer vers la sortie de la Voûte.

C'est idiot, à vrai dire. Cette relation, ce besoin l'un de l'autre. Comme si elle était ta sœur, sans aucun lien de sang, comme si elle était une partie de toi que tu es censé protéger, comme si... comme si ne pas la protéger elle revenait à ne pas te protéger toi. C'est bizarre, un peu puéril et enfantin, et en même temps, tu as l'impression que ça ne peut pas se faire autrement.

Tu ne pourrais pas faire autrement.

Vous arrivez à la sortie et tu te stoppes avant de mettre les pieds dehors, tu lui jettes un regard, lâches alors, la voix un peu couverte par le bruit de la pluie dehors :

▬ On peut rester là, si tu te sens pas.

Si tu ne t'en sens pas le courage, si tu n'en as pas envie, si tu ne te sens pas prête à affronter cette peur là maintenant.  




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Lun 27 Juin - 5:30


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
J'suis là.

Et elle l'apprécie plus qu'il ne le saura jamais. Tellement qu'elle sent presque les larmes lui monter aux yeux, et sa chaleur se mêler avec son anxiété, sa peur, ce vide qu'il n'arrive pas totalement à remplir. Un mélange désagréable, presque insupportable, rendu ainsi par cette peur qui lui ronge les os, qui ancre ses pieds dans la terre comme dans des blocs de béton.

Ces lourdes pierres sont brisée par l'étreinte de Liam, dans laquelle elle se réfugie un instant. Juste le temps de fermer les yeux, d'oublier qu'elle doit sortir, se confronter au ciel orageux et au tonnerre qui y gronde, au éclairs qui pourraient la foudroyer sur place à tout moment. Elle repense à la première nuit, la première fois, et sa panique totale, la façon dont elle a couru à travers le camp jusqu'à débouler les escaliers de la Voûte et s'y réfugier.

Elle ne peut pas faire la même chose. Elle ne peut pas continuer comme ça. Alors elle prend une grande respiration, sentant le courage qu'elle tente de rassembler glisser entre ses doigts, et elle avance. Jusqu'à la sortie, en silence, sentant ses jambes qui essaient de se dérober sous elle à chaque instant. Mais elle reste debout.

Elle n'a pas le choix. Pas cette fois. Elle hoche faiblement la tête de gauche à droite lorsque Liam, la voix légèrement couverte par le bruit de la pluie, lui proposer d'attendre.

▬ Ça fait un mois que je ne fais rien. Un mois que je repousse l'échéance, que je n'y pense même pas, que je ne suis qu'un poids de plus à porter, une bouche de plus à nourrir.

Elle se redresse doucement contre Liam, serrant le hoodie de Ray - qu'elle n'a toujours pas réenfilé - entre ses doigts.

▬ C'est stupide, mais... Ray ne voudrait pas me voir comme ça. Et toi non plus, j'imagine.

J'imagine. Parce que ce que les deux pensent est presque aussi important, maintenant. Sans vraiment qu'elle ne l'aie vu venir. Sans vraiment qu'elle ne s'en rende compte, non plus. Sans qu'elle n'y pense. Ce n'est pas pareil, pas du tout, même, ils ont tous les deux une importance différente, une relation différente. Mais quand Liam est là, elle pense moins à Ray. Et sans que ce soit évident, c'est peut-être une bonne chose.

Alexis se détache doucement de Liam, le temps d'enfiler le hoodie de Ray par dessus sa tête, peut-être plus lentement que d'habitude. Comme si elle essayait de gagner du temps. Puis, lorsque c'est fait, elle retourne se coller contre Liam, passant son bras autour de sa taille. Elle prends une grande respiration, à nouveau, sans tenter de rassembler le courage qu'elle sait lui manquer.

Elle fait le premier pas dehors parce qu'elle le doit. Et elle avance, lentement, parce qu'elle doit empêcher ses jambes de courir, ses yeux d'aller se planter dans le ciel, cherchant frénétiquement les traces d'un éclair. Et elle tremble, moins de froid et plus de peur, et elle pince les lèvres pour ne pas sangloter, pour ne pas crier, pour se calmer.

Elle serre Liam contre elle, mais elle continue d'avancer, pas à pas, et elle regrette, à chaque pas, l'entrée de la Voûte qui se fait de plus en plus lointaine, et elle a l'impression que chaque bruit est le tonnerre, et elle sursaute à chaque fois. Mais elle continue d'avancer. Pas après pas. Et elle chancelle, peut-être, mais elle ne tombe pas. Elle y est allée, à cet atelier, peut-être une ou deux fois, ou peut-être jamais à l'intérieur mais elle l'a déjà vu, dans tous les cas elle a l'impression de savoir où il est.

Alors elle marche vers là-bas, regrettant chaque pas, chaque bruit, chaque respiration, espérant chaque fois que ses poumons daignent se remplir. Elle n'avait pas trop de mal avec la pluie, avant, mais ça c'était avant, avant que l'orage ne soit une menace constante, avant d'être entourée de jungle, avant de ne pas avoir de maison dans laquelle se réfugier, et avant de ne plus avoir Ray. Avant de tout perdre.

Tout perdu, mais quelques choses retrouvées. Et elle se concentre sur Liam, sur sa présence, pour que l'air entre dans ses poumons plus facilement, que sa gorge se débloque. Elle éteint ses pensées, repousse tout ce qui n'est pas concentré sur Liam et sur les muscles qui lui permettent de faire un pas après l'autre. Et ça va mieux, un peu, ça lui permet de se calmer, de faire taire ne serait-ce qu'un peu l'anxiété qui étreint sa poitrine, qui l'écrase.

Pas toutes les pluies ne sont des orages. Il n'y a pas à avoir peur. Il n'y a rien à craindre. On la protégera, peu importe, d'elle-même ou de n'importe quoi. Et alors qu'elle se répète ces choses, se concentre sur sa marche et sur Liam, soudainement, enfin, l'atelier pointe son nez, elle le remarque et elle a envie de courir s'y réfugier, mais non. Non, elle continue de marcher. Pas après pas. Et elle les compte, les pas. Un, deux, trois...

Jusqu'à ce que le bruit de la pluie sois étouffé par le toit de l'atelier. Jusqu'à ce qu'elle sente ses jambes flancher, jusqu'à ce qu'elle soit en sécurité, jusqu'à ce qu'elle aie réussi.

Alexis a envie de s'écrouler, de courir, de rire et de pleurer tout à la fois. Alors elle reste là, immobile, tremblante, le début d'un sourire, le début d'une fierté naissant sur les bord de ses lèvres.


HRP: asdkjadfkjgskdghkdgdfhjsd. <3

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Mar 5 Juil - 16:55




JOUR #228
STILL BREATHING
feat. Alexou




▬ C'est stupide, mais... Ray ne voudrait pas me voir comme ça. Et toi non plus, j'imagine.

Tu secoues la tête de gauche à droite.

▬ Non, ce n'est pas stupide. Et moi non plus, j'aime pas te voir comme ça.

Moi non plus.

Tu lui dis implicitement qu'il est toujours en vie, qu'il y a toujours une chance. Tu ne sais pas si c'est une mauvaise ou une bonne chose.

Elle se détache lentement de toi, enfile tout aussi calmement le sweat de son frère qu'elle voulait te passer il n'y a pas quelques minutes et tu laisses un sourire étirer tes lèvres lorsque la capuche cache la moitié de sa tête. Puis elle passe de nouveau un bras autour de ta taille et ton bras, à toi, vient immédiatement trouvé refuge sur ses épaules, comme pour la protéger de la foudre, celle qui lui fait si peur, qui pourrait vous écraser.

En quelques courtes secondes, vous êtes trempés de la tête aux pieds. La pluie est moins forte que quand tu es entré dans la voûte, comme si elle laissait un moment de répit à Alexis, et tu lui en es reconnaissant. Enfin, si on peut être reconnaissant à la pluie ?

Le trajet se passe dans un silence que tu trouves presque pesant. Tu lui jettes des regards et des fois, tu l'observes si longtemps que tu manques de glisser sur la boue mais tu te rattrapes toujours, la serrant toujours un peu plus contre toi lorsque tu as l'impression qu'elle va s'effondrer.

L'atelier est enfin devant vous et tu relâches un peu la pression sur ses épaules, sur les tiennes, aussi. Tu ouvres la porte, la refermes et vous êtes enfin au sec. Tu la lâches, essores tes vêtements devant la porte, là où les planches ont gonflé à cause de l'arrivée d'eau constante à chaque fois que tu entres. Tu abandonnes même ton t-shirt sur une poutre basse et tu enfiles le sweat avec un soupir d'aise.

Etre au sec était un luxe, maintenant.

Tu la regardes enfin, fourres tes mains dans tes poches et tes doigts font crisser le paquet de bonbons qui est toujours dans ta poche. Tu le sors et le lui montres :

▬ Tu veux tenter un empoisonnement avec moi ? lâches-tu dans un rire.

Tu aimerais bien la dérider un peu, la faire sourire, rire, la détendre.

La pluie tombe sur le toit, glisse sur les murs et à part ça, il n'y a aucun bruit.

Juste elle, et toi.

Et tes bonbons périmés depuis des siècles.



HRP : JE. J'ESPERE QUE CA TE VA. KEUR SUR TOI TENDRESSE JE. Ils sont tellement cute ensemble je meurs. lovelove ♥ 




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 188
— Feat. : Yuuki Asuna
— Réveillé(e) le : 10/02/2016
— Couleur : #BF00FF

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   Jeu 7 Juil - 4:22


fight the fear      



waves of
a storm

▬ while the thunder can break a heart ◄Music►
Elle a réussi.

Ce n'est pas grand chose, peut-être, ce n'est qu'une fois. Une seule fois où elle a affronté le ciel. Mais c'est une fois de plus que rien, c'est une fois qui s'est passé, qu'elle a marché, une fois où on l'a soutenu pour qu'elle réussisse, et elle a réussi. Et elle tremble, cette fois plus de froid moins de peur, mais plus à cause de l'adrénaline qu'à cause du froid. Et elle reste bloquée là, un instant, tous ses muscles refusant de bouger après avoir offert ces efforts surhumains.

Et ce sont ses lèvres qui se dégèlent en premier, comme à la sortie de son cryopod, mais cette fois ce n'est pas pour crier. Non, simplement, elle sourit, pour faire miroir à cette minuscule pointe de fierté qui naît dans son ventre, et la chaleur qui y revient alors qu'elle lève la tête, observe ses alentours comme un paysage fantastique. Elle est à l'intérieur. Elle est au chaud, au sec - presque - avec Liam, là, qui enfile son sweatshirt.

Elle n'est pas morte, elle a survécu, elle a réussi, elle a vaincu. Ce n'est peut-être pas le coup fatal envers la phobie, mais c'est le premier, celui qu'elle n'a jamais osé prendre, jamais osé faire, et maintenant, là voilà. Alexis a simultanément l'impression d'être toute petite, minuscule, rien du tout, et d'être un géant. Et elle a envie de pleurer, aussi, et de rire, et de faire toute sortes de choses.

Elle rit à la blague de Liam, de ce rire cristallin soulagé sans être amer, sans être dément. Un rire franc, celui du sportif qui finit un marathon, de celui qui gagne la médaille d'or, de l'homme qui arrive au sommet de l'Everest. Peu importe que l'Everest n'existe probablement plus, que plus personne ne court de marathon (du moins par pour le fun) ou reçoit de médaille d'or.

▬ Ce serait con de mourir après tout ça.

Tout ça, comme dans ce combat qu'elle vient d’entamer, ou juste le moment entre leur réveil et maintenant, qu'ils ont passé à survivre alors qu'ils n'y étaient absolument pas préparés et que tout était contre eux. Oui, ce serait con de mourir en mangeant des bonbons périmés, de s'empoisonner par stupidité. Après tout ça. Tout ce qui est beaucoup plus mortel et qui se tient dehors.

Alexis est trempée, dégoutte encore sur le sol, alors elle retire doucement le hoodie de Ray et l'accroche quelque part, en espérant qu'il sèchera ne serait-ce qu'un peu. Puis elle se retourne vers Liam et elle lui sourit, de ce sourire qui n'a pas vraiment quitté ses lèvres depuis qu'elle est fière.

▬ J'ai réussi.

L'admettre à voix haute est presque bizarre. Alors elle fait un pas vers lui, s'approche doucement, veut l'entourer d'une étreinte mais s'arrête juste avant, juste à temps pour ne pas le tremper. Plutôt, elle ouvre ses bras dans une invitation, elle demande la permission de ruiner ces courts instants où Liam peut être au sec.

▬ Et c'est grâce à toi.

Elle le pense vraiment. Sans s'enlever le mérite d'avoir fait les pas elle même, elle réalise que si Liam n'avait pas été là, elle ne serait même pas sortie. Et pour cela elle lui est tellement reconnaissante qu'elle pourrait en mourir. Pas qu'elle le ferait. Ce serait trop stupide, après tout.

_________________
Give me your hand I really need your help
Trembling in the dark it's time to find an answer
To counter the waves that've taken our life by storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J+228 - Still Breathing [Alexou]   

Revenir en haut Aller en bas
 

J+228 - Still Breathing [Alexou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» anubis ▬ breathing doesn't mean you're alive ; u.c'
» Ethan Nightingal - My head's underwater but I breathing fine
» Kan Ley - Just beacause you're breathing doesn't mean you're alive.
» Mady Riley Rivers-Wilson ;; If you are still breathing maybe it is not such a bad day after all.
» Audrick Randall, Breathing in snowflakes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5-