Partagez | .
 

 J+258 - Hors des sentiers battus (Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gamma
avatar
— Messages : 14
— Feat. : Shigure - Fire Emblem Fates
— Réveillé(e) le : 12/06/2016

MessageSujet: J+258 - Hors des sentiers battus (Liam   Lun 4 Juil - 13:38

Une certaine routine s’était installée. Haïm se lève. Haïm s’habille. Haïm croise dans l’ordre Lynch, Hugo, Virgil, une fille avec une coupe à la garçonne et un ado qui passe son temps à se ronger les ongles en regardant dans le vide (peut-être aime-t-il regarder la pluie ?). Haïm quitte les habitations et passe dans l’ordre devant les champs, les enclos presque vides, Haïm s’arrête devant la serre et pousse la porte. Les senteurs parfumées des plantes s’engouffrent dans son nez. Haïm avance, regarde quelques secondes la rafflesia à droite de l’entrée et prend l’arrosoir.

L’esprit du garçon disparaissait pendant ses tâches. Parfois il revenait à lui-même et se disait « tiens, je suis déjà en train d’arracher les mauvaises herbes ». Ça lui faisait peur, parfois, de ne pas être conscient pendant la plupart de ses journées. Il se disait que c’était la faute à la pluie, la faute à la brume qui était présente depuis son réveil. Rien n’était visible, alors les yeux ne voient plus rien. La mémoire ne retient plus. Et Haïm sentait parfois son cœur s’appesantir sous l’angoisse. Est-ce que sa nouvelle vie allait se résumer à des aller-retours dans le brouillard ?

Haïm sortit de la serre et se refusa de prendre le chemin habituel. Il allait révolutionner d’un chouia sa vie, ses habitudes. Au lieu de filer direct vers la cantine, allait passer par… par… les vestiges de l’école. Oui.

La pluie avait une odeur moins triste, tout à coup.

Enfin, avant de se transformer en averse.

Des gouttes lourdes commencèrent à s’écraser violemment sur le dos, les épaules, la tête de Haïm. Tu parles d’un mauvais karma… Le garçon s’engouffra dans la première porte qu’il aperçut et la claqua bruyamment derrière lui.

« Euh je. »

Il n’était apparemment pas seul.

Il vit une silhouette et des bouts de bois par terre. Et des outils bizarres. L’odeur était agréable. Une atmosphère différente que la grisaille et les plantes auxquelles il s’était habitué.

Peut-être que le déluge n’avait pas été un mal, après tout ?

« Ça te dérange si… (Haïm regarda une nouvelle fois autour de lui) Je reste un peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 239
— Feat. : Akaashi Keiji
— Réveillé(e) le : 01/02/2016
— Couleur : #012358

MessageSujet: Re: J+258 - Hors des sentiers battus (Liam   Mar 5 Juil - 17:34




JOUR #258
HORS DES SENTIERS BATTUS
feat. Haïm




Tu n'en pouvais plus.

Cette pluie allait te tuer, elle te tuait à petit feu, tu devenais exécrable, tu étais de mauvaise humeur toute la journée et toute la nuit. Impossible de te dérider. Seuls Sirius et Alexis y arrivaient. Et ce n'était pourtant pas chose facile. Tu tirais à l'arc dans ton atelier, faisant des trous plus ou moins profonds dans des morceaux de bois qui ne servaient plus à grand chose et, des fois, tu jouais de la guitare.

Les tremblements de ta main s'étaient calmés, mais tu attendais le moment où ils allaient refaire surface. Tu espérais seulement que ça n'allait pas être lorsque tu aurais vraiment besoin de tes mains. Parce que sinon... sinon tu étais dans la merde. Et jusqu'au cou.

Et là, aujourd'hui, tu n'arrives à rien faire. L'air est encore plus humide qu d'habitude et tu n'arrives pas vraiment à bosser le bois, tu n'arrives à rien faire, alors tu es là, tes doigts glissant sur ta guitare sans que tu n'arrives vraiment à jouer non plus.

Tu es vraiment d'une humeur massacrante.

Mais tu remercies tous les jours la providence et n'importe quels autres dieux d'avoir une guitare et un atelier, ça te permettait quand même de décompresser. Et puis, aujourd'hui, Alexis n'était pas là. Elle avait du se réfugier dans la voûte, tu irais la chercher plus tard. Peut être. Si la pluie se calmait un peu, tu ne voulais pas la forcer à faire face aux orages une nouvelle fois.

La porte de l'atelier s'ouvre soudain et tu poses ta guitare sur la table sur laquelle tu es assis pour faire face à... quelqu'un que tu ne connais pas.

▬  Euh je.
▬ Oui ?
▬  Ça te dérange si… je reste un peu ?

Tu secoues la tête de gauche à droite, lâchant un nan qui ferait fuir n'importe qui.

Sois plus agréable, Liam, bordel. Il t'a rien fait, le pauvre. Sérieux, en plus, ça doit être un nouveau bébé éveillé et toi, t'es là à vouloir le virer. Mais d'un certain côté, la pluie te mettait vraiment de mauvaise humeur.

▬ Tu t'es perdu ?

Tu ne voyais vraiment pas qui c'était. Certes, depuis le début du déluge, tu restais toute la journée dans ton atelier, et toute la nuit, aussi, majoritairement. Mais il n'empêche que tu aurais quand même pu le croiser quand tu sortais.

Mais son visage ne te disait rien du tout.




_________________


go take your new cloak and go live out your life
be happy, and healthy, and when you are ready
you can take off your cloak and join me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J+258 - Hors des sentiers battus (Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Les Hors série
» Pêcheurs hors la loi
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Délaisse les grandes routes, prends les sentiers » __ Noah L. Butler [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale-