Partagez | .
 

 J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Dim 17 Jan - 23:34

Cryopod n°2 || segment n°2A & Cryopod n°1 || segment n°2B


Aussi soudain que peut-être un réveil, tu n'en avez jamais vécu des comme celui-ci. Tu te sens engourdi, comme coincé dans un état comateux, avec la bouche pâteuse et tu dois déployer une énergie phénoménale pour simplement ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre alors un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

«
Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil.
»

Le message se termine et tu entends un bruit de succion. La porte s'ouvre.

Citation :
Vous venez tous les trois de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Bêta
avatar
— Messages : 6
— Feat. : Hange Zoë, Shingeki no Kyojin
— Réveillé(e) le : 17/01/2016
— Couleur : #ff9933

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Lun 18 Jan - 1:10



Welcome to the Unknown.

♦ Quelle était cette douleur lancinante qui me serrait les tripes ? Cette sensation d'engourdissement que jamais auparavant je n'avais ressentie... Et cette voix, quasi robotique, qui me rappelait les discours sans âmes de mes confrères à Berlin. Me que se passait-il ?
Argh, ces courbatures. C'était comme si j'avais couru un marathon sans même le savoir. Mes paupières, lourdes, finirent par s'ouvrir peu à peu. C'est alors que j'aperçevais vaguement ce qui semblait être de la fumée, ainsi qu'une sorte de porte à caisson. Pendant combien de temps étais-je restée à l'intérieur ? Argh, mon estomac...

" Scheiße... "

Aussitôt après avoir ouvert la bouche, je me mis à tousser. On aurait dit que je n'avais pas respirer depuis des lustres. Désagréable sensation. J'arrivais également à peine à bouger ma tête. Mon visage, parlons-en tiens. Il était aussi raide qu'une actrice porno s'étant fait son shot de botox, les muscles faciaux tout engourdis. Néanmoins, après quelques minutes, j'avais réussi à gagner un peu de souplesse. Un bras entourant mon estomac, l'autre prenant appui sur le fond du caisson, je me relevais doucement. Mauvaise idée Einstein. Aussitôt le dos redréssé, j'avais une désagréable remontée gastrique. Bien sûr, "une belle galette" s'en suivait. Eurgh... le goût d'une mauvaise cuite, comme un Oktoberfest qui s'était mal fini. Je m'essuyais la bouche avec la manche de cette étrange tenue.
D'ailleurs, je me souvenais que la voix disait que mes effets personnels étaient placés non loin de mon cryopod... cryo... cryogénisation ?

" Ceci explique mes symptômes, dans quoi je me suis embarquée... "

Je me penchais sur le coté pour attraper cette boîte et l'ouvrir. Sans une once de pudeur, j'entrepris de me changer, enfilant une chemise blanche, un gilet, un jean, mes bottines et ma sacoche en dernier lieu. Mes lunettes fraichement sur mon nez, je scrutais les horizons. Ce cryopod... j'en avais vaguement souvenir.
Après une longue série d'inhalation/expiration et de quelques mouvements de bras / jambes, je décidais de partir visiter les lieux, ma curiosité prenant le dessus. Malgré ces quelques douleurs, je ne me laissais pas abattre. Peut-être trouverais-je des signes de vie ? J'avançais doucement, mes yeux glissant de droite à gauche. Mes souvenirs commençaient à revenir peu à peu.

" Je me suis faite démarchée pour mes travaux mais après... " marmonnais-je l'esprit cogitant longuement.

Mes jambes m'emportèrent jusque dans une sorte de Hall, assez large. Je décidais alors de crier à plein poumons, mon accent berlinois ressortant légèrement :

" Y'A QUELQU'UN ? "

Je n'avais rien à perdre autant voir si j'avais de la compagnie.



_________________

Whose delicious soul shall I crush today ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Jeu 21 Jan - 22:30

Dans un sursaut, une première respiration. Douloureuse, celle-là, consciente et froide. Les poumons irrités par la froideur, il grimace de douleur, observant l’intérieur du pod. Il se souvenait d’y être entré. Il évite de parler, trop engourdi pour être apte à parler convenablement de toute manière. Il peine à bouger, parcouru de seulement quelques spasmes incontrôlables tandis qu’il fixe la fenêtre donnant sur l’extérieur. Dans son abri cryogénique, il regarde au travers du hublot embué les autres pods, vides pour certains. Qu’est-ce qu’il devait faire? Attendre qu’on vienne le chercher ou sortir par lui-même? Comment on faisait déjà? Il avait oublié. Alors il resterait ici jusqu’à ce qu’on vienne pour lui. Le temps qu’il se réchauffe un peu.

Mal de tête atroce et des regrets lui martèlent la tête. Au final, peut-être que tout aurait été mieux s’il n’avait pas rempli ce fichu formulaire. C’était bien là le problème. Des « peut-être », mais rien de certain. Avec un peu de chance, il s’agissait là d’un test et il pourrait se rétracter de cette merde. Il concentre sa respiration, tente de gérer cette sensation de brûlure qui lui emplit le thorax. Le pod s’ouvre et il se sent déjà mieux.

«…»

Sauf qu’il ne parle pas, la gorge trop prise, la voix sûrement enrouée. Il ne veut pas se risquer à passer pour un imbécile qui ne sait pas parler. On sait jamais, s’il y a quelqu’un. Le contact avec l’air le fait se sentir mieux déjà, bien qu’un brin nauséeux. Personne dans les environs. Il ne bouge pas non plus, il est plutôt bien. Ses membres répondent, mais il se sent presque sous anesthésie. Est-ce que ça allait être long encore? Il attendit quelques minutes puis, ne supportant plus la froideur, se décida à faire un pas hors du pod. La jambe se posa sur le sol devant lui, la jambe ne supporta pas son poids et il s’écroula au sol. Il jura en bon américain, tentant maladroitement de retrouver une posture qui ne lui attirera pas les moqueries si on venait à le surprendre. Il s’appuya sur la table à côté de son pod pour se redresser, les jambes molles comme des la guenille, vacillantes alors qu’il tentait désespérément de se maintenir sur place. Il vit une boîte qui attira son attention. Ah oui, ses effets personnels. Une montre qui s’était arrêtée sur 19h23 et un portemonnaie. Putain, depuis combien de temps était-il là-dedans si même les batteries de sa montre avaient cessé de fonctionner. C’était pas censé avoir une durée de vie supérieure à la sienne, ces trucs-là? Un brin d’angoisse le prit aux tripes. Était-il le seul? Ça faisait combien de temps qu’il se conservait dans cette chambre froide? Il se défit de son habit, maintenant vêtu d’un sous-vêtement, cherchant son linge avant de disparaître de cette connerie. Ça ne pouvait pas être autre chose qu’une mauvaise blague, après tout. Grommelant faute d’être apte à communiquer par les mots, il fouillait dans les environs, visiblement déboussolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Sam 23 Jan - 18:13



☞ Again and again

Plus les jours passaient, plus Evy se demandait jusqu’à quel point la Voûte allait continuer de cracher ses rejetons frigorifiés. Le rythme était devenu effréné, et la ronde quotidienne s'était transformé en de multiples allers-retours tout au long de la journée et même de la nuit.
Heureusement, aujourd'hui la météo avait décidé d'être clémente et c'est donc plutôt légère que la jeune femme se dirigeait vers l'entrée du Ventre de Fer, y rejoignant Oprah, une Alpha éveillée récemment. Quelques couvertures, un spray de désinfectant, des sacs à vomi, elle avait tout pris avec elle.
C'était la première fois qu'Oprah s'occupait d'un réveil et Evy prit donc l'initiative d'entrer en premier dans la Voûte, faisant signe à la jeune femme de l'accompagner.
L'atmosphère était constante ici, toujours cette même lumière. Elle ouvrit la première porte et finit par ouvrir celle du Hall d'entrée.
Une autre femme se trouvait déjà là, visiblement un peu paumée.
Evy avança vers elle avec précaution et lui parla calmement.

« Je m'appelle Evy, elle s'appelle Oprah, on est là pour vous aider. »
Elle déposa une couverture sur les épaules de la jeune femme et l'incita à s'asseoir. Cette marmotte n'avait pas l'air en trop mauvais état. Elle était, semble-t-il, déjà capable de parler. Ce qui faciliterait les choses.

« Oprah, est-ce que tu veux bien aller inspecter les segment pour voir si il n'y a pas quelqu'un d'autre de réveillé ? S'il te plaît.»

Elle penchait la tête légèrement, gardait un ton de voix calme, attendant une réponse.


(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
Alpha
avatar
— Messages : 102
— Feat. : VI - League of Legends
— Réveillé(e) le : 13/01/2016
— Couleur : #cc3333

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Dim 24 Jan - 18:27


Wake up call !


Soleil blanc éclatant. Le ciel est bleu azur, et c’est d’un pas trainant qu’Oprah emboîte le pas à Evy. Après avoir dépassé l’entrée de la Voûte, un fin rayon de soleil, dardant derrière sa silhouette, illumine doucement le hall. Il éclaire le sol, puis la silhouette d’une jeune femme récemment éveillée, puis le visage d’Evy. Cette dernière lui intime d’aller vérifier les cryopods pour voir si un éveillé ne serait pas coincé ou encore dans un état léthargique. Elle mâchouille sa tige blanche qu’elle coince entre ses dents avant de déclarer calmement :

Yes, boss.

Oprah se penche  pour ramasser une couverture qu’elle balance sur son épaule droite avant se diriger en silence  vers le couloir qui mène aux cocons. Un léger sifflement se faufile entre ses lèvres alors que son regard vagabonde entre les cryopods. Certains cocons sont encore occupés par quelques marmottes qui hibernent encore, ou encore d’autres sont vides de leur occupant.

Un bruit suspect attire l’attention d’Oprah qui interrompt sa mélodie. D’un pas trainant, elle s’engouffre dans une allée de cryopods avant de tomber nez à nez avec un jeune homme en sous-vêtements visiblement déboussolé. Un sifflement moqueur s’échappa de ses lèvres, alors qu’elle arque un sourcil. Un sourire en coin se dessine sur ses lèvres roses pendant qu’elle déclare d’une voix calme mais taquine :

En voilà un beau paquet ! Elle jette une serviette sur ses épaules avant de poursuivre. Je t’aurai bien observé plus longtemps, mais tu risques d’attraper froid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Jeu 28 Jan - 16:14


Léthargie


Les sens lui revenaient au fur et à mesure que son corps quittait cet état léthargique et qu’il se réchauffait. Il avait trouvé un semblant d’équilibre ce qui, étant donné la situation, se trouvait à être déjà une grande étape de franchie. De quoi être fier. Cela dit, c’est les bruits de pas qui claquaient sur le sol et faisaient écho dans le noir qui l’intriguait. Rassuré et stressé à la fois, il guettait la porte la seule issue présente dans la pièce. Quelqu’un en émergea et aussitôt qu’il put établir de qui il s’agissait, il déchanta. Déjà, c’était pas le même type que l’autre fois. T’sais le type, grand et mince, début de calvitie, sarreau blanc. Un vrai scientifique, quoi. Malgré les pensées nébuleuses, il était tout de même apte à faire des liens. Si elle s’était présentée à ce moment, serviette à la main, c’est que forcément elle était là pour lui. Il n’aurait pas le choix de lui faire confiance. «En voilà un beau paquet ! » Ok non, ça va pas le faire ça, on oublie. Il se permet tout de même un regard, sourcil froncés, maugréant une connerie qui ne fait pas trop de sens, ses cordes vocales n’étant pas en parfaite harmonie avec son cerveau pour le moment. En plus, déjà qu’il peinait à tenir debout, il s’imaginait mal tenir un début d’érection pour se donner un peu de tonus histoire de l’impressionner pour vrai.

Néanmoins, il attrape la serviette et s’en couvre le haut du corps. Sortir d’ici demeurait son meilleur plan. Tant pis si ça devait être par le biais d’une fille qui avait le regard long. Il se racle la gorge et la voix enrouée, il s’exprime d’une voix qui n’est pas sans rappeler celle de l’homme des cavernes, tout droit sorti de la caverne originelle.

«Sors-moi d’ici.»

Parce que bon, c’était fini de jouer à Mister Freeze. On n’est pas à Gotham.

(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 102
— Feat. : VI - League of Legends
— Réveillé(e) le : 13/01/2016
— Couleur : #cc3333

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Mer 3 Fév - 17:52


Wake up call !



Il n’est pas sans dire que la jeune femme a le don de rire d’une situation où la moquerie n’a pas forcément sa raison d’être. Hermétique aux règles de bienséances, Oprah ne s’est pas gêné pour laisser échapper ses pensées à haute voix. Et à vrai dire, la réaction que peut avoir son interlocuteur ne la rend pas moins honteuse. Au contraire, elle tend à assumer sans gêne ses propos, et c’est en rigolant qu’elle accuse le regard noir que lui jette le jeune homme. Son sourire s’élargit encore plus lorsqu’elle tend l’oreille afin de déchiffrer le charabia incompréhensible de l’inconnu à moitié nu.

Oprah garde une certaine distance, afin de lui laisser le temps de s’accommoder à son réveil. Elle croise les bras contre sa poitrine, adossée contre un mur, elle demeure silencieuse. Bien qu’elle soit d’une impatience maladive, elle demeure malgré tout un tantinet compréhensive, et c’est sans le brusquer qu’elle le laisse se couvrir de sa serviette. ; Elle mâchouille sa tige blanche alors qu’elle le voit lutter intérieurement contre sa paralysie cryogénique. Presque fascinée par cette lutte, elle l’observe sans cligner des yeux, jusqu’au moment où il arrive enfin à produire un son qu’elle parvient à distinguer à l’écoute.

Avant de sortir, tu vas devoir t’habiller.

D’un coup de pied, elle se décolle du mur sur lequel elle était adossée, et se dirige vers la pile d’habit qui se trouve à côté du cryopod du jeune garçon. Oprah dépose les affaires à terre, puis glisse ses bras droit derrière le dos de la marmotte.

Si tu es capable de tenir debout, je te lâche pour que tu puisses t’habiller. Dans le cas contraire, je te ferai t’assoir.

Elle tire doucement pour l’aider à se relever, elle le remet sur ses pieds, sans lâcher prise. Elle attend le feu vert avant de faire quoi que ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Dim 14 Fév - 2:19


Léthargie


Garreth se traîna dans la pièce quelques instants, serviette autour des épaules. Il grognait contre lui-même alors que ses genoux menaçaient de céder à chaque pas qu’il faisait, le mettant dans une situation où il ne pouvait pas se permettre de dire ce qu’il voulait, tant il était à la merci de cette supposée bienfaitrice. Elle qui, au lieu de lui donner un réel coup de main, l’observait comme un vulgaire animal de laboratoire qui luttait contre ses propres limitations physiques. Il tomba au sol suite à l’incapacité de contrôler ses muscles convenablement et rampant quelques secondes, il réussit à se poser sur une chaise. Une fois assis, il prit de longues respirations, le tout physiquement éprouvant pour un corps qui n’avait pas servi aussi longtemps. Heureusement, la cryogénie avait préservé ses muscles de l’atrophie, donc il retrouvait sa force herculéenne après un moment.

Il la regarda s’approcher d’un œil mauvais, la vit lui balancer des vêtements par terre et il penche la tête dans un soupir. Au moins elle le sortirait d’ici. Cela dit, s’habiller lui-même semblait impossible s’il n’était même pas apte à tenir en équilibre.

«Ils sont où les autres scientifiques? Pourquoi y’a personne ici? Pourquoi t’es sapée comme une clocharde? Bordel…»

Les vêtements usés, l’absence de personnel qualifié. Qu’est-ce qui se passait ici? Il aurait aimé que ce soit un mauvais rêve, mais généralement même ses cauchemars n’étaient pas aussi atroces. Il se redressa de peine et de misère et ce, même avec l’aide de la demoiselle, trouva un pantalon qu’il tenta d’enfiler avant de s’écrouler au sol sous une pluie d’injures. Résigné, il demanda de l’aide.

«Habille-moi… au lieu de me regarder me faire chier à foutre le camp par terre.»

Il s’accrocha à elle pour se relever et s’écrasa dans sa chaise, pantalon aux chevilles. Sérieusement, même dans ses pires cuites il n’avait été dans un état si lamentable. Il bougea les jambes, secouant ses pantalons du même coup pour qu’il se dépêche. Ça devenait de plus en plus pénible dans cet endroit.


(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 102
— Feat. : VI - League of Legends
— Réveillé(e) le : 13/01/2016
— Couleur : #cc3333

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   Ven 19 Fév - 22:02


Wake up call !


Tant de questions pour lesquelles elle n’apporte aucune réponse. La priorité pour lui était de sortir de ce trou, et pour dire vrai Oprah n’apprécie pas s’attarder trop longtemps dans la Voûte. Le léger bourdonnement des cryopods encore occupés la laisse perplexe, si ce n’est pas pour dire mal à l’aise. Son empressement est si fort qu’elle n’hésite pas à mettre le râleur sur ses pieds afin qu’il puisse tenir sur ses jambes avant d’enfiler son pantalon. Un habillement qui semble hors de sa portée, puisqu’il s’effondre au sol sans qu’elle ne puisse rattraper sa chute. Pantalon aux chevilles, à l’image d’un ivrogne, il râle des jurons qu’elle ignore royalement avant de le laisser prendre appui sur elle pour qu’il puisse se rassoir sur sa chaise.

Parles moi encore ainsi et je me casse.

La mâchoire serré, le regard revolver, Oprah le toise de haut sans broncher. Elle peut être compréhensive, mais elle n’est pas un canard. Alors elle décide de remettre les choses en ordre, d’une voix sèche, afin qu’il sache qu’elle n’aura aucun scrupule à le laisser à son sort. Elle se met à genoux afin de l’aider à remonter son pantalon qu’elle referme calmement. Puis elle l’aide à enfiler un tee-shirt  tout simple, faisant partie des effets personnels du jeune homme. Dans un dernier soupire, elle le recouvre à nouveau de la couverture, il sera tenue bien au chaud.

La jeune Alpha relève Garreth, dans le but de l’aider à quitter cet endroit oppressant.  Elle glisse son bras derrière son dos afin d’enrouler sa taille, et elle dépose le bras du jeune homme sur ses épaules afin qu’il puisse prendre appui en cas de difficulté à marcher.

Oh fait, moi c'est Oprah.

Elle fait un pas, deux pas. Et quitte la Voûte au rythme de la marche de Garreth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman   

Revenir en haut Aller en bas
 

J +89 - Réveil de Mikaela Strauss & Garreth Thurman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Caroline Strauss [S]
» Honor's Veil : les phoenix !
» Claude Levi-Strauss et les musulmans , voici des extraits du livre de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1A ─ 2C-