Partagez | .
 

 J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Legba - Creatures of the night
avatar
— Messages : 727
— Réveillé(e) le : 14/12/2015

MessageSujet: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Jeu 14 Jan - 16:20

Cryopod n°1||segment n°3B & Cryopod n°6 || segment n°2B & Cryopod n°8||segment n°2C


Aussi soudain que peut-être un réveil, tu n'en avez jamais vécu des comme celui-ci. Tu te sens engourdi, comme coincé dans un état comateux, avec la bouche pâteuse et tu dois déployer une énergie phénoménale pour simplement ouvrir les paupières. Une voix féminine délivre alors un message, sur un ton calme et posée mais artificiel.

«
Invité, vous arrivez au terme de votre séjour dans un cryopod de la société Cryolab. Il se peut que vous ressentiez un léger malaise et/ou des étourdissement en ré-intégrant l'atmosphère extérieure. Vos effets personnels vous seront rendus à l'aide des compartiments usités à votre arrivée ici, se trouvant sur la droite de votre pod. La société CryoLab vous souhaite un agréable réveil.
»

Le message se termine et tu entends un bruit de succion. La porte s'ouvre.

Citation :
Vous venez tous les trois de passer un temps indéterminé à l'intérieur d'un cryopod, dans un état de sommeil cryogénique - et ça laisse des traces. Lorsque la porte s'ouvre, vous êtes tous toujours dans un état de refroidissement extrême. Vous allez passer un sale moment à la sortie, votre cerveau - affolé - n'a pas encore retrouvé les pleins pouvoir sur votre corps.

Vous allez être déboussolés, vous pouvez paniquer, vomir, vous évanouir, trembler etc... Les effets du sommeil cryogéniques peuvent mettre un quart d'heure comme deux, trois jours pour s'estomper.

Une fois sortis des cryopods, et un tant soit peu remis de votre réveil, chacun d'entre vous pourra voir qu'il y a un couloir d'ouvert, un couloir qui mène à une pièce centrale.
Mais.... Où peut bien se trouver la sortie ?

hrp : Une fois votre réponse écrite, vous êtes libres de commencer le RP dans les autres zones. Vous pouvez aussi poursuivre ce sujet-ci pour davantage d'immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Jeu 14 Jan - 22:14

Les paupières lourdes de Nora s'ouvrirent enfin...

«...-ryopod... Mh-Mh... Mmmmh...»

Elle semblait avoir assimilé ce que la voix féminine avait indiqué, jusqu'à ce qu'elle referme les paupières.
Le radio réveil a dû se déclencher et elle peine à se réveiller, comme d'habitude; Du moins c'est ce que son esprit lui disait en alternant entre moment de lucidité et de brouillard total.

Une, deux minutes ont dû s'écouler. Un bruit métallique, mêlé à de la vapeur qui semblait ensuite se faire entendre. Nora ouvra à peine les yeux, avant de ressentir une douleur assez intense dans tout le corps, même le visage. Elle se sentait comme compressée... jusqu'à comprendre qu'elle était étalée par terre.
Le réveil fut assez rude pour la jeune femme.

Dieu seul sait combien de temps elle resta dans cette même position, amorphe, les yeux vitreux roulant dans toutes les directions, tentant de reconnaître cet endroit froid, de comprendre.
Et cet endroit n'était pas le seul qui était froid : Nora était elle-même gelée, sa température mêlée à celle du sol rendait sa respiration à peine supportable et la rouquine devait supporter ça sans pouvoir lever le petit doigt pendant un moment. Un long moment de léthargie.

Elle reprit connaissance, se levant aussi brusquement qu'elle le pouvait, tout en comprenant au fur et à mesure qu'elle crachait ses poumons, à moitié affalée sur sa machine.
Son regard roulant de gauche à droite, avisant la pièce inhospitalière, Nora n'était pas chez elle et n'avait pas trop abusé la veille pour une fois. Même si pour le coup, elle s'est dit qu'elle aurait dû.
Le dos appuyé contre le cryopod, elle passa ses mains sur son visage encore assez pâle avant d'y laisser passer son regard.

«E-Erin..?»

L'expression neutre de la jeune femme changea alors du tout au tout. Elle semblait inquiète, tournant la tête plus vivement, comme poussée par une force qui pourrait ressembler à l'instinct de survie, de protection. Peu importe l'appellation, Nora s'en moquait éperdument, cherchant l'identité de ceux qui se trouvaient encore prisonniers de la cryogénisation.
La jeune rousse finit par s'arrêter contre la machine n°5, juste à côté d'elle. Elle reprenait son souffle qui prenait un peu de vigueur, les yeux rivés au sol.
Quelques mèches de cheveux roux foncés venant glisser le long de son visage avant de flotter dans le vide l'ont sorti de sa torpeur. Nora releva la tête, se traînant jusqu'à ce petit compartiment qui s'était ouvert en même temps que son cryopod.
Elle resta assise devant quelques instant, l'esprit encore embrumé ou peut-être occupé. Des questions, il y en avait, des tas.

Nora vérifia qu'elle était seule en tournant mollement de la tête avant de (galérer à) dézipper sa combinaison et roulant (comme un baleineau sans flotte) sur le côté pour se déshabiller.
Elle retrouva ses habits contre sa peau, enfin. Elle posa ses mains sur son ventre un instant, touchant le tissu doux de sa chemise en souriant légèrement malgré son regard vide.

De grosses larmes se sont mises à couler le long de ses joues, lorsqu'elle a eu une vieille photo griffée en main, sorti de son petit sac en cuir - un portrait sépia "vintage" d'elle et d'une autre personne mais réalisé récemment. Enfin, récemment...
D'ailleurs, quel jour étions-nous ?
Nora releva la tête tout en remettant la photo dans le fond de son portefeuille, regardant la sortie de la pièce après que cette question lui ai traversé l'esprit. Bien qu'elle eu la force (ou presque) de se relever pour en avoir le cœur net, la rouquine savait au fond d'elle-même que ses larmes n'était pas anodines, que quelque chose avait à jamais changé.

Ses jambes engourdies ne la portèrent que quelques mètres, malgré la volonté de la jeune femme. Elle s'écroula en arrivant à la sortie de son couloir qui menait au Hall. Les réflexes inexistants, les yeux mi-clos et la vue brouillée sont les dernières choses qu'elle ai pu ressentir, avant que son esprit ne la quitte. Une dernière phrase poussée dans un soupir a pu se faire entendre...

«C-C'est...déjà fini..?»

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 22
— Feat. : Nicolas Brown // Gangsta
— Réveillé(e) le : 13/01/2016
— Couleur : #993333

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Ven 15 Jan - 17:17

réveil difficile
Liev x Nora x Wade

La cryopode ? Qu'est-ce que c'était encore que cette merde ? Un grommellement plus tard, tu ouvrais les paupières, lourdement. Où est-ce que tu t'étais encore perdu, Liev ? Tu n'avais pas les idées en place. Ton crâne te faisais un mal de chien, et tu arrivais à peine à tenir debout. Pas un mot, rien. Tu te contentais de te laisser tomber au sol, une fois sortit de cette... capsule ? Bon sang, t'étais vraiment dans un sale merdier. Tu ne savais même pas où tu te trouvais, et encore moins pour quelle raison tu t'y trouvais. Tu te sentais mal. Réellement mal. Tu arrivais à peine à bouger. Chacun de tes membres étaient lourd, et surtout, douloureux. Tu avais l'impression d'avoir été écraser par on ne sait trop quoi...

Tu remarquais que tu portais une combinaison étrange... et cette combinaison t'énervais. C'était loin d'être le genre de tenue que tu appréciais. Cherchant durant de longue minutes un moyen de l'enlever, tu te retrouvas finalement sans rien sur toi. Tu crevais de froid. Bordel, la température de ton corps devait avoir pas mal chuté... Tu cherchais du regard quelque chose qui pourrait t'appartenir. Et ce quelque chose, tu le trouvas finalement. Tes vêtement se trouvaient non loin, ainsi que certains effets personnels. Tu commençais à ramper, difficilement, vers ce qui semblait t'appartenir. C'était plus un parcours du combattant qu'autre chose...

Difficilement, mais couronné de succès à la fin, tu enfilais tes vêtements. C'était loin d'être assez réchauffant, d'ailleurs. Un pantalon noir, un top noir... Tu enfilais ensuite tes deux protéges-poignets ainsi que tes bottes en cuir noir, et te voilà habillé. Mais maintenant, qu'allais-tu faire ? C'était une excellente question. Tu restais assit, adosser contre la cryopode de laquelle tu étais sortis. Toute ta force t'avais abandonné. Tu étais aussi fragile qu'un nouveau né. Respirer demandait beaucoup plus d'effort qu'habituellement et, c'était comme essayer de respirer avec des morceaux de verre dans la gorge. C'était juste horrible.

Mais soudainement, comme une poussée d'adrénaline, je me relevais, avant de me jeter vers le compartiment dans lequel se trouvaient tes vêtements. Pourquoi ne l'avais-tu pas remarqué plus vite ? Oui, il y avait cette fameuse lame. Un katana que tu avais directement hérité de ton père. Il se passait de génération en génération, il était donc extrêmement important pour toi. Bien plus que ta propre vie, en fait. Mais bon sang, qu'est-ce qu'il te semblait lourd... Sans doute à cause de ce manque de force... T'avais dormis combien de temps, au juste ? T'en savais foutre rien et honnêtement, c'était agaçant.

Cependant, cette lame allaient t'aider. Tu t'aidais de celle-ci pour te redresser lentement, et surtout difficilement. Tu t'appuyais désormais sur celle-ci, avançant, lentement, et titubant. Tu tombais à plusieurs reprises. Te relevant dans un énième grognement. Chacun de tes membres étaient en train de trembler. Tu devais sortir, au plus vite. Tu en ressentais le besoin. Cet endroit était réellement trop chiant pour que t'y restes plus longtemps, bordel. Tu pouvais voir ce couloir, menant à une... pièce centrale ? Sans prononcer le moindre mot, tu avançais, te dirigeant vers cette pièce, sans que personne ne te suivre...
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

   

   
Monsters are real. They live inside of us. And sometimes, they win.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 97
— Feat. : Hibari Kyoya (10YL)
— Réveillé(e) le : 14/01/2016
— Couleur : Black

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Ven 15 Jan - 19:53

Lentement, le froid se dissipe, la noirceur de l'inconscient s'évanouit et une voix mielleuse résonne doucement dans ses tympans. Il n'a pas saisi un traître mot du discours qui semble être émis depuis l'intérieur du cryopod, ses sens sont encore trop engourdis. L'ouïe ne distingue que de vagues vibrations, et la vue des formes floues, indéfinissables. Il se sent encore comme pétrifié. Le réveil est si difficile qu'il ne réagit même pas lorsque la porte s'ouvre, lui offrant un premier contact avec l'extérieur. Ses jambes restent droites et figées, son regard apathique se perd dans le vide et on ne distingue plus le moindre signe de vie de sa part. Mais la position dans laquelle il se trouve est extrêmement inconfortable, et il reprend ses esprits lorsque son cerveau parvient enfin à assimiler l'information.

Le souvenir de la veille se fait très précis. Les moindres détails de la journée lui reviennent avec exactitude ; mais en vérité, il est incapable de déterminer s'il s'agit bien de la veille ou non. Le lieu n'a pas changé, mais il lui semble que l'atmosphère est plus sinistre que lorsqu'il y est entré. Quelque chose le gêne, sans qu'il puisse expliquer quoi. D'autres personnes sont encore endormies, mais il ne perçoit ni leur expression ni le moindre mouvement de leur part ; tout semble mort à l'intérieur de ces rangées interminables de cryopods.

Les premiers pas effectués hors de la structure sont laborieux, à plusieurs reprises le sol semble se dérober sous ses pieds mais il parvient à maintenir un certain équilibre. Sa gestuelle est imprécise, les muscles répondent difficilement et ça l'agace profondément. Il s'impatiente, ses mouvements se font brusques. Il arrive alors à se débarrasser de la combinaison et récupère les vêtements qui lui appartiennent pour les enfiler. La chemise blanche et le costume noir finement taillé, absolument intacts. Il abandonne seulement la cravate, il n'a pas la patience de faire le nœud.

Il emprunte le chemin qu'il a pris pour arriver jusqu'ici, le lieu parait bien plus désert que la dernière fois. En fait, il aperçoit quelques personnes égarées, probablement dans la même situation que lui, mais il ne se donne même pas la peine de leur adresser la parole car il sait bien qu'il n'arrivera pas à sortir le moindre mot, de toute façon. Malgré les difficultés qu'il éprouve à revenir à la réalité, il commence déjà à essayer d'analyser la situation et de rassembler les quelques pièces du puzzle dont il dispose. Il sait qu'il lui faut sortir d'ici pour voir ce qu'il s'est passé. Au bout du couloir, il fait face à l'immense porte circulaire blindée qui s'ouvre et le laisse livré à lui-même. Dieu seul sait ce qu'il adviendra, à présent.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 407
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Ven 15 Jan - 22:55


Hello

Dernièrement, il semblait que la Voûte avait eu un regain d'activités, ce qui était pour le moins inhabituel. Par mesure de précaution, Kiba et Evy s'étaient mis d'accord pour faire une visite quotidienne, afin de s'assurer que chaque segment n'avait pas libéré une personne sans qu'ils le sachent. Ce soir, c'était la dernière visite de la journée. Torche à la main, Kiba s'approchait de la Voûte en compagnie d'Evy, et sans un mot, il planta la torche dans le sol lorsqu'il se trouva devant l'entrée. Il poussa la porte en métal, laissa passer Evy puis s'engouffra à son tour dans le couloir après avoir jeté un coup d'oeil à l'extérieur. La porte se referma derrière eux en un bruit sourd, et ils s'avancèrent.

Et quelle surprise lorsque la porte blindée s'ouvrit en dévoilant un homme juste de l'autre côté ! Kiba haussa les sourcils, visiblement surpris. Déjà devant la porte ? Depuis combien de temps ce mec était-il réveillé ?

« Je te le laisse ! » dit-il en s'adressant à Evy. « Je pars voir s'il y en a d'autre.»

Sans rien dire de plus, Kiba évita la marmotte devant lui et parti en courant vers le segment 1C. Il n'aperçut rien d'inhabituel dans la pièce et repartit alors en sens inverse, avant de passer dans la 2C ; il découvrit là une combinaison, et un cryopod ouvert. Sûrement celui du gars qu'il venait de croiser. Il s'approcha, regarda le cryopod, vérifiant qu'il n'y avait ni vomi ni trace de sang, puis reparti pour emprunter le raccourci menant au segment 3B. Il n'était même pas arrivé à la moitié du couloir qu'il voyait une ombre bouger ; il augmenta alors l'allure et lorsqu'enfin il rejoignit le couloir concerné, il aperçu, de dos, un homme appuyé sur son katana. Kiba allait l'appeler, lorsqu'il le vit tomber. Il se rapprocha en trottinant, puis s'arrêta à son niveau, se baissant ensuite pour lui offrir de l'aide.

« Appuie toi sur moi, je vais t'aider à sortir. »

L'idée de repasser dans le coin pour vérifier que personne ne restait enfermé s'était avérée utile. Deux éveillés pour l'instant. Il ignorait s'il y en avait d'autres, mais après les trois premiers plus tôt dans la journée, il ne s'était pas attendu à en voir d'autres en aussi peu de temps. C'était même, pour ainsi dire, la première fois qu'autant de cryopods s'ouvraient en un si court laps de temps.
Aidant l'homme au katana à se relever, il jeta un bref regard à l'arme, surpris de voir que quelqu'un avait pu garder ça pendant la cryogénisation. Mais est-ce que cette arme était seulement en bon état, après tout ce temps ? Peu importe. Son regard se reposa sur le couloir devant lui, et il se mit à marcher, traînant l'inconnu avec lui.


[HRP]Nora ayant un sujet avec Ed de son côté, ils ne sont plus concernés par ce sujet-là.[/HRP]

© Kiba, pour WC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Sam 16 Jan - 0:37


Awake ☞ Etrange ce qu'il se passait en ce moment. Tous ces gens qui s'éveillaient les uns après les autres. La Voûte les crachaient par poignée, alors qu'elle avait été jusqu'à présent, bien peu coopérative. Ce matin, ils y étaient trois. Trois marmottes.
Et ce soir ? Surprise.
Après avoir mangé un morceau et récupéré de nouvelles couvertures, Kiba et elle étaient reparti dans le ventre de la Bête, à la recherche de possible nouveaux membres à ajouter à la communauté.
Evy n'était pas particulièrement emballée à l'idée d'avoir à gérer encore une nouvel vague d'être humains abîmés par le sommeil cryogénique, une nouvelle vague d'état d'âme et de possible vomissures. Mais ainsi allait sa vie.

Un fois à l'intérieur, ils se dirigèrent vers la porte du hall qui grinçait en s'ouvrant.  Evy s'apprêtait à guetter le signe d'un éventuel réveil quand elle remarqua à son tour qu'une marmotte avait déjà atteint le Hall d'entrée. Un homme, d'une stature équivalente à celle de Kiba, peut-être un peu plus petit, brun, dans un costume noir.
Elle acquiesça brièvement pour son ami et reporta tranquillement son attention sur la marmotte.

« Je suis Evy. Je vais te donner une couverture pour que tu puisses faire remonter plus rapidement ta température corporelle. Une fois que je te l'aurais mise sur les épaules, il vaudrait mieux que tu t'asseyes un instant. »

Elle parlait lentement mais fermement, en articulant le plus clairement possible, faisant des gestes avec les mains pour illustrer ses propos. Elle finit par poser la couverture sur les épaules du nouvel éveillé, avec précaution et un brin de méfiance. Une marmotte déboussolée avait déjà essayé de lui foutre son poing dans la tronche juste parce qu'elle avait tenté de lui offrir de l'eau.

Si il était arrivé jusque ici, elle pouvait aisément en déduire qu'il ne ferait pas partir des pire cas  de réveil qu'ils aient croisé, bien au contraire.

« Tu n'as pas l'air d'avoir vomi, ni l'odeur d'ailleurs. Est-ce que tu peux parler ?»


Qu'il puisse communiquer à ce stade serait non seulement un bon signe de rétablissement rapide mais aussi un bon moyen pour Evy de connaitre l'état physique et mental de cet homme sans avoir à l'examiner contre son gré.

(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
Bêta
avatar
— Messages : 97
— Feat. : Hibari Kyoya (10YL)
— Réveillé(e) le : 14/01/2016
— Couleur : Black

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Sam 16 Jan - 13:44

Un rayon de lumière s'infiltre dans la petite forteresse, il sent que la sortie n'est plus très loin. Pourtant quelque chose, ou plutôt quelqu'un, le coupe dans son élan. Malgré les bourdonnements dans ses oreilles il distingue de mieux en mieux les sons, commence à saisir quelques mots et comprend vaguement ce qui est prononcé.
Une couverture. Sa température. S'asseoir. L'enchaînement lui parait logique et il n'a pas besoin d'en demander plus pour comprendre ce que la fille lui explique. Il ne réfléchit même pas et s'exécute lorsqu'il sent la couverture qu'elle pose sur ses épaules, s'asseyant contre la barrière métallique qui borde le couloir.

Il n'est pas totalement rétabli, mais ses sens lui reviennent et il comprend mieux les mots qu'articule l'inconnue. Il distingue même parfaitement sa silhouette, et son regard se plante dans le sien lorsqu'elle commence à le questionner. Pourquoi vomir ? J'ai un standing à tenir, moi, mademoiselle. Il le pense très fort mais les mots ne parviennent pas à sortir. De toute façon, il n'est pas nécessaire de manifester un quelconque mécontentement dans cette situation, il le sait pertinemment.

Il semblerait que oui, répond-il machinalement lorsqu'elle lui demande s'il peut parler.

Ce sont les premiers mots qu'il prononce depuis peut-être très longtemps. Il n'en a aucune idée. Il ne sait rien et ça l'agace profondément. Il déteste ne pas être maître de la situation. Cette fille en sait probablement plus que lui ; à en juger par la forme physique qu'elle a et l'assurance dont elle fait preuve, elle ne vient pas de sortir d'un cryopod comme lui. Il lève les yeux vers elle, comprend qu'elle est plus ou moins ici pour lui venir en aide et après un court silence, il reprend la parole.

Qu'est-ce qui se passe ici encore ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Dim 17 Jan - 12:00


Awake ☞ Quelque peu soulagée de ne pas avoir eu a lutter avec le nouvel éveillé, Evy l'observait plus tranquillement tandis qu'il s'asseyait. Pas de couinement de douleur particulier, pas de tremblements suspects, juste une légère raideur au moment d'atteindre le sol, résultant très certainement des effets du cryo-sommeil. Elle guettait aussi l'odeur métallique du sang, il arrivait que les plus maladroits des éveillés se blessent sans s'en rendre compte, en se cognant ou en tombant.

Il parlait. Evy sourit très légèrement.  C'est une bonne chose.
Sa voix était encore un peu éraillée mais il récupérait à vitesse grand V. Si bien que la question fatidique ne mis qu'une toute petite poignée de seconde à sortir de sa bouche. Cette question qu'elle n'attend jamais avec impatience parce que la réponse donnée ne satisfait jamais personne.

« Tu es arrivé au terme de ton sommeil cryogénique, le cryopod dans lequel on t'avait placé à ton arrivée ici s'est donc ouvert... Est-ce que tu te souviens avoir fait quoi que ce soit qui aurait pu te blesser dans le laps de temps entre ton réveil et ton arrivée dans cette salle ? Si tu n'es pas sur de toi, il faudra que tu me laisses t'examiner. »

Elle marqua un temps de pause pour s'accroupir, peut-être était-ce un peu plus approprié. Attendant une réponse, elle guettait les bruits derrière elle, ceux du retour de Kiba, espérant secrètement de ne pas avoir à tout expliquer elle-même. Ça n'avait jamais été son point fort...
« Je sais que... la réponse n'est pas satisfaisante mais je ne t'en donnerais pas de plus complète tant que je ne serais pas certaine que tu es entier et relativement intact. Quand ce sera fait, nous ne tarderons pas à sortir et je t'expliquerais tout ce que tu veux. »


Elle restait calme, parlait de la façon la plus claire et neutre possible.
Peu importait la frustration qu'elle avait pu créer chez les marmottes au cours des jours écoulés, elle savait où était les priorités immédiates et il ne tarderait pas à les connaitre lui aussi de toute façon....

(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
Bêta
avatar
— Messages : 97
— Feat. : Hibari Kyoya (10YL)
— Réveillé(e) le : 14/01/2016
— Couleur : Black

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Dim 17 Jan - 17:13

Il se souvient très bien des circonstances dans lesquelles il est arrivé jusqu'ici. Les explosions, l'alarme, la panique, la perte totale de contrôle. Ce jour-là, peu de gens avaient réussi à s'abriter. Ce dont il est certain, c'est qu'on ne lui a jamais dit qu'il allait être cryogénisé. À aucun moment. Il est difficile de déterminer le pourquoi du comment, démêler le vrai du faux ; il n'est pas encore en état de réfléchir correctement.

Il se concentre alors uniquement sur la personne qu'il a en face de lui. Une jeune femme, à l'évidence plus jeune que lui, une longue chevelure noire et des yeux très pâles. Il a encore quelques difficultés à la suivre dans son discours, mais il comprend l'essentiel. Elle semble s'inquiéter de sa santé à nouveau, et lui demande sous forme d'injonction de la laisser l'examiner. J'ai fait dix ans d'études de médecine, j'ai pas besoin de me faire examiner par une petite femme, pense-t-il l'espace d'un instant, avant de ravaler sa fierté.

Je ne sais plus. Examine-moi donc si cela peut te rassurer.

Tant pis, elle est là pour l'aider de toute façon, inutile de rentrer dans un conflit d'ego stérile qui n'a pas lieu d'être. Il est encore trop frigorifié pour faire quoi que ce soit, même s'il sent tout de même que ses muscles commencent à se détendre, la couverture le réchauffe un peu. Laisser la fille l'examiner sans faire d'histoire semble être la seule solution pour obtenir des réponses à ses questions, alors soit. Il n'oppose aucune résistance.

Dis-moi juste ce que je vais trouver dehors.

Il n'est pas dupe. Personne n'est dupe. Il sait que quelque chose a dû changer, quelle que soit la manière, ce qu'il s'est passé avant la cryogénisation n'est pas anodin et il a besoin d'être fixé.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 22
— Feat. : Nicolas Brown // Gangsta
— Réveillé(e) le : 13/01/2016
— Couleur : #993333

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Lun 18 Jan - 0:08

réveil difficile
Liev x people

Que faire. Quel était cet endroit ? Tu ne n'arrivais plus à réfléchir, tu n'arrivais plus à avancer, même. Tout ce qui te venait à l'esprit, c'était cette pièce dans laquelle tu t'étais réveillé. Ce discourt que tu avais entendu seulement d'une oreille. Tu n'avais même pas retenu ce que cette voix, féminine, avais pu raconter comme connerie. Si seulement tu pouvais marcher correctement, et même respirer, peut-être que cela te semblerait bien moins chiant. Tu n'aimais pas te retrouver dans ce genre de situation. Moment de faiblesse durant lequel tu es susceptible de te retrouver dans de très mauvaises postures. Tu le sentais au plus profond de toi ; si tu succombais, tu ne te relèveras sans doute plus. Tu l'avais parfaitement compris. C'était pour cette raison que tu avançais, puisant dans tes réserves. Peut-être que tu rencontreras quelqu'un, capable de t'aider.

Ton corps, de plus en plus lourd, était sur le point de chuter. Non, tu tombais. Tu le sentais toi-même. Tu n'étais encore qu'à, ce qui semblait l'être, la moitié du chemin, mais tu n'arriverais certainement pas au bout. Un grognement s'échappa de tes lèvres, encore bleues dû au froid. Est-ce donc la fin ? C'était ce que tu te demandais, au moment où tu vacillais en avant. Les paupières lourdes, tu avais comme l'impression que tu finirais très rapidement au sol, tu le savais. Et comme prévu, ton corps tout entier embrassa le sol, comme s'il s'agissait de ton plus grand amour. Saloperie de corps endormis... Mais alors que tu pensais resté allonger longtemps ici, quelque chose s'approchait. Ou plutôt, quelqu'un. Tu rouvris les paupières, lentement, avant d’apercevoir une toute autre personne. Alors il y avait d'autres personnes ici ?

Cette personne semblait vouloir t'aider à te relever. Tu acceptais volontier son aide. Tu n'étais pas d'humeur à jouer les capricieux ni même les loups solitaires. Tu étais raisonnable ; dans la situation actuelle, tu ne pouvais qu'accepter son aide et te laisser traîner. Il t'avais bien évidemment adresser la parole, mais tu ne répondais pas. Tu pouvais répondre, mais tu ne le désirais pas. Comme toujours, ta voix était une de tes rares hontes. Tu n'aimais pas ta voix. Et tu n'aimais pas la faire entendre aux autres. Non, tu ne pouvais accepter cela. C'était pour cette raison, qu'avec ta main, sans pour autant lâcher ton katana, tu levais le pouce, comme pour le remercier. Tu marchais donc à ses côtes, fermant lentement les yeux. Qui sait, peut-être qu'il t'aidera à sortir d'ici ?
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

   

   
Monsters are real. They live inside of us. And sometimes, they win.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Lun 18 Jan - 0:18


Awake ☞ La première fois, la toute première fois, ce qui avait été le plus dur à gérer pour elle face à un tout juste éveillé... Le regard.
Ces yeux lourdement posés sur elle, sur son visage, ses mains, jaugeant, jugeant, examinant ses moindres gestes. Ça, ça avait été tellement dur à gérer, elle s'était braquée et avait fini par laisser Kiba tout faire. Jamais, ô grand jamais on l'avait fixé de la sorte avant.

Aujourd'hui, elle ne pouvait pas dire que les regards insistants ne lui provoquaient pas une certaine dose de perturbations, mais elle avait pris l'habitude. Elle avait pris l'habitude de se laisser détailler comme une bête curieuse, en silence.

Il finit par accepter qu'elle l'examine, ce qu'elle fit avec précaution.
Et tandis qu'elle s'exécutait, elle prit la peine de commencer à formuler une réponse un peu plus consistante :

«Tu vas trouver la Terre.  »
Œil, nez, bouche. Pas de sang.  
« Mais pas celle que tu as laissé derrière toi juste avant la mise en pod. »
 Bras, épaules, dos. Pas de traces ici non plus d'une blessure ouverte.  
« La faune a évolué d'une façon à la fois surprenante et dangereuse. Et la Nature a repris ses droits sur tout. Je pense que tu reconnaîtras certainement quelques lieux familiers au cœur de Wooden Cove mais pour ce qui est du reste... Tout a changé.»
Cuisse, genoux, pieds. Rien à signaler. Rien de visible du moins, rien qui ne saignait et risquait une infection rapide à la sortie de la Voûte.
Pour les blessures internes, et puis celle de l'âme... On verra plus tard.

Elle poussa un petit soupir.
« Dehors c'est un peu comme si on avait été téléporté sur une autre planète. Il n'y a plus rien qui ressemble de près ou de loin à ce qui était la vie avant le sommeil...»

Elle marqua un temps de pause, laissant cette toute petit partie l'absurde vérité s'intégrer dans la tête du l'homme en face d'elle. Elle attendait, silencieusement.
Kiba ne devrait pus tarder maintenant.

(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
Gamma
avatar
— Messages : 407
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Lun 18 Jan - 0:50


Hello

Un simple pouce levé pour lui dire que ça allait. Kiba n'en demanda pas plus et reporta son attention sur le couloir qu'ils parcouraient à un rythme plutôt lent. C'était inévitable, ce gars là semblait avoir un réveil plutôt dur. Kiba le tint assez fermement par la taille, se maudissant pour le coup d'être plus grand ; être plié en deux n'était pas forcément agréable.

En arrivant au bout du couloir, il appela Evy.

« Evy ! Celui-là a l'air plutôt mal en point ! »

Le premier gars qu'ils avaient croisé semblait bien se porter. Une chance pour lui, il n'aurait pas une première nuit de merde. Cela dit, il n'était pas à l'abri d'une rechute ou d'un effet secondaire surprise qui lui pourrirait sa journée en mode "hey, tu croyais que j'allais t'épargner ducon ?"
Continuant sa route vers Evy, il surveilla du coin de l'oeil le mal en point, puis il déposa le mal en point assis par terre à proximité de la sortie. Kiba se redressa, laissant Evy s'approcher pour s'occuper de lui. Il allait sérieusement falloir songer à rajouter de nouvelles habitations. Le nombre d'éveillés avait étrangement augmenté en un laps de temps très court et certains allaient devoir dormir par terre ou à la belle étoile.
Kiba se retourna vers l'autre marmotte, celui qui se portait bien.

« Tu t'appelles Wade, c'est bien ça ? »

© Kiba, pour WC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 97
— Feat. : Hibari Kyoya (10YL)
— Réveillé(e) le : 14/01/2016
— Couleur : Black

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Lun 18 Jan - 14:42

« Tu vas trouver la Terre. » Merci, j'aurais jamais deviné, pense-t-il sans prononcer un mot. Il se contente d'écouter attentivement la suite avec perplexité. Ce que la dénommée Evy lui explique est à la fois absurde et cohérent, et ça ne le rassure absolument pas. Le nouveau visage du monde se dessine maladroitement dans son esprit au fur et à mesure, il se fait déjà une idée plus ou moins précise de ce qui l'attend. On peut lire aisément la contrariété sur son visage, lui qui sait déjà qu'il ne retrouvera pas le confort et l'opulence immodérée auxquels il était habitué depuis toujours.

Formidable, j'adore la nature et les oiseaux qui gazouillent, répond-il sur un ton acerbe.

Cela dit, la situation lui paraît encore un peu surréaliste. Il a besoin de voir de ses propres yeux ce qu'il s'est passé pour prononcer un jugement exact. Il appréhende un peu, il craint le pire. Il se demande combien d'années se sont écoulées sans qu'il le sache. Son cerveau se remet à fonctionner normalement, sa lucidité lui revient et il tente d'analyser la situation, peser le pour et le contre, chercher une solution. Tous les scénarios catastrophes défilent dans sa tête, lorsqu'une voix nouvelle coupe brusquement le fil de sa pensée.

Il tourne la tête et aperçoit au loin un jeune homme qui s'extrait de l'obscurité du long couloir, accompagné d'un autre type tenant à peine sur ses guibolles. Il les observe s'approcher d'eux en silence, et il se relève avec précaution. Dans son élan, il laisse tomber négligemment la couverture sur le sol, avant d'épousseter ses vêtements qu'il ne voudrait surtout pas abîmer. Ce n'est pas la cryogénisation qui va lui faire perdre ses habitudes et ses manières.

Wade, c'est ça. Tu es ? demande-t-il en retour, avec un brin de curiosité dans sa voix. Il ne se questionne même pas sur cette loque qu'il trimbale, il se doute déjà que lui aussi doit être à peine sorti d'un cryopod.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Mar 19 Jan - 10:27


Awake ☞ Evy leva les yeux au ciel en entendant la remarque pleine d'ironie. Au moins elle était certaine qu'il était sorti d'affaire dans l'immédiat. Et puis il aurait beau râler, ironiser ou lancer des piques acides, sa verve retomberait bien vite une fois dehors. Elle sourit brièvement.

La voix si familière de Kiba sonna soudainement dans le hall. La jeune femme se releva et se retourna . L'homme qu'il trimbalait lourdement avait l'air si sonné et mal en point...
Elle les laissa faire les quelques pas qui restait et reporta toute son attention sur le nouveau venu.

Posant une main qui se voulait bienveillante sur l'épaule de l'homme au katana, elle fit le même examen corporel qu'elle avait effectué quelques minutes plus tôt, prévenant d'une voix calme au préalable :
« Je vais regarder si tu saignes. Ne bouge pas s'il te plait. »
Et là encore, elle ne repéra pas de blessures qui méritaient des soins immédiatement. Des bleus et des bosses apparaissaient et gonflaient ça et là mais rien de bien méchant, rien qui l'exposait à une infection immédiate.
Elle fit un petit sourire par politesse, signifiant qu'elle avait terminé puis reprit une position debout.

« Encore cinq minutes ici, et on pourra sortir. »
lança-t-elle à l'attention de Kiba.

Puis elle revint s'accroupir près de la marmotte mal en point et lui offrit sa gourde à boire.  
« C'est sucré, ça va t'aider. »


(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
Gamma
avatar
— Messages : 407
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   Jeu 21 Jan - 15:25


Hello

Kiba dévisagea l'homme devant lui. Cheveux sombres, regard froid, bien habillé. Il n'en fallait pas plus à Kiba pour se dire que cet homme et lui n'allaient peut-être pas très bien s'entendre. Juger sur l'apparence n'était pas quelque chose qu'il aimait faire, mais la voix, la serviette laissée au sol, la froideur du regard et la façon de tenir rappelaient un certain type de gens que Kiba ne pouvait physiquement supporter. Son regard se plissa, et malgré lui, une certaine animosité se fit sentir dans sa voix.

« Kiba. »

Peut-être se trompait-il, et il l'espérait dans le fond. Se penchant en avant, Kiba ramassa la serviette et la secoua avant de la placer sur son épaule, sans lâcher le dénommé Wade du regard. Un léger silence s'ensuivit, puis il se tourna vers Evy.

« Je retourne vérifier les autres segments. Je n'ai pas encore tout vérifié. »

Il devait faire vite cela dit, car la nuit était déjà tombée et même si Wade pouvait marcher, l'autre n'en était que très difficilement capable. Evy toute seule ne parviendrait pas à le transporter jusqu'à un lit.
Alors qu'il repartait, Kiba lança un furtif regard à l'homme debout, à côté de lui, mais ne prononça pas un mot. Il pressa le pas, partant sur la gauche pour vérifier les autres segments. Il ne trouva pour ainsi dire rien, en dehors des cryopods de Nora et Edward qui s'étaient réveillés un peu plus tôt dans la journée. Rejoignant le cryopod d'où venait le gars au katana, Kiba pu lire le nom de Liev sur le box. Drôle de prénom, pensa-t-il. Il n'y avait rien d'autre d'intéressant dans le coin. Kiba prit quand même le temps de s'arrêter pour regarder les autres cryopods. Il distinguait à peine s'ils étaient des hommes ou des femmes, et chacun d'entre eux allait très certainement s'éveiller dans les semaines à venir. Peut-être qu'en étant plus nombreux, ils parviendraient à sortir de ce pétrin et à explorer davantage les environs. Un soupir lui échappa, et Kiba disparu dans le couloir pour rejoindre le grand hall. Il y retrouva Evy et les deux hommes, et se dirigea vers Liev, vérifiant son état. Il voulu d'abord s'assurer qu'il allait un peu mieux avant de se placer devant lui, à genoux, offrant son dos pour qu'Evy l'aide à l'installer correctement.

« Je vais le porter. »

Pas trop envie de prendre le risque qu'il se casse la figure.

© Kiba, pour WC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall   

Revenir en haut Aller en bas
 

J +86 - Réveil de Nora Vercher & Liev Hundjäger & Wade Marshall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Azénora
» Honor's Veil : les phoenix !
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « La Voûte 5 :: 1A ─ 2C-