Partagez | .
 

  J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 14 Mar - 14:58

Mission n°10


V
u les récentes attaques, il a été décrété qu'il fallait trouver de quoi améliorer les défenses globales de la communauté. Que ce soit part des pièges, des armes, ou des armures. L'idée est simple : récolter métaux et pierres pouvant être forgées et travaillées de manière à ce que les gamma puissent se lancer dans la conception d'armes et armures. Protèges-bras, jambières, casques, boucliers... il faut de tout.
Non loin de la jungle et à la limite de Wooden Cove, beaucoup de débris subsistent, mais il faut être prudent ; le groupe partira vers le nord, non loin de la zone irradiée dont l'air intoxiqué est mortel. Cette zone encore très grossièrement découverte regorge de carcasses de voitures, des bâtiments explosés et donc, par extension, de matériaux réutilisables.

Détails


Joueurs : Dylan Lawson, Garreth Thurman, Nora Vercher, Yun Xiao, Olivia Isley, Erika Kaldane
Zone : Jungle
Date d'expiration de la mission (IRL) : 08/04/2016 30/04/2016
Objectif : Ramener des matériaux en bon état pouvant être reforgés.

Dangerosité : Intermédiaire

Groupe concerné : ALPHA - GAMMA

Avancée

right Vous serez à proximité d'une zone encore très fortement irradiée et toxique. Attention à ne pas trop vous éloigner, bien que l'exploration est conseillée. Qui sait, vous pourriez peut-être tomber sur quelque chose de très intéressant pour votre mission ?
right La zone à explorer est un terrain apparemment vague, une fois sortis de l'orée de la jungle.
right Skoll se remettant encore de ses blessures, Jihui, la nordus apprivoisée par Yun, vous accompagne. Son principal rôle est de faire la mûle. Vous pouvez la faire agir comme un PNJ, n'attendez pas que le staff se charge de décrire le moindre de ses faits et gestes !
right Chaque membre de l'expédition possède un équipement à préciser en spoiler, choisie au préalable avant de partir. Malgré le fait que la zone où vous vous situez soit proche de Wooden Cove, cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas sans danger ...
right A chacune de vos découvertes, vous utiliserez le dé 75% afin de déterminer si ce que vous souhaitez récolter est viable ou trop abîmé.
right En cas d'attaque, les Alphas souhaitant porter l'offensive lanceront le dé 50%. Les Gammas, le dé 25%. En cas de tentative de fuite, esquive ou cachette, le dé sera de 50% pour tous.
right Arrivés à votre destination, vous êtes surpris par une forte pluie soudaine. Elle ne durera sans doute pas très longtemps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 15 Mar - 12:58

The bare necessities !
Dylan - Garreth
Yun - Olivia - Erika
J'étais la première arrivée sur le point de ralliement. Avec mes nausées qui duraient depuis quelques jours, c'était difficile d'avoir une nuit tranquille et de faire une sieste dans la journée. De toute manière, nous n'avions pas vraiment le temps pour ça.

Raide comme un piquet, sac de toile à mes pieds, je scrutais les alentours cherchant les têtes plus ou moins connues avec qui j'allais faire équipe aujourd'hui. J'attachais mes cheveux, après les avoir rassemblé à l'arrière de mon crâne pour avoir mon éternelle "queue de cheval de travail".
Je n'avais pas pris vraiment le temps de me préparer et avait sauté le repas de la matinée, trop occupée à ranger et chercher une ou deux baies qui contrait mon mal de tripes.
Il fallait que je sois opérationnelle si je voulais ne pas ralentir les autres pour la mission d'aujourd'hui. Il fallait des bras et des yeux pour pouvoir chercher et ramener tout ce qui pourrait nous servir pour la défense du camp, et je savais que c'était primordial pour notre survie.

Je finissais alors ma préparation express en nouant ma chemise à la taille, et prit la sangle de mon bâton pour le caler sur mon épaule. J'entendis des bruits de pas, sûrement quelqu'un pour sortir du camp avec moi, je tournais alors la tête pour afficher un sourire fatigué mais sincère.

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 15 Mar - 20:43

Research
Raw
Material
Allez, on fait les poubelles

Yun était en train de se préparer, enfilant son pantalon en tissu et sa veste par dessus son débardeur, elle vérifiait dans le ridicule bout de miroir qu'elle avait récupéré sa dégaine. Les cernes qu'elle accumulait depuis la mésaventure avec l'Anguistona commençait peu à peu à s'effacer. Depuis qu'elle avait vu Kiba, Yun dormait mieux. Pour l'instant. Mais à présent ses yeux bleus étaient redevenus beau à regarder, parce que s'il y a bien une chose que Yun trouve jolie chez elle, c'est bien ce regard saphir pourtant si froid la plupart du temps. Elle cligne des yeux puis soupire avant de reposer le miroir. Elle attache ses cheveux en une queue de cheval haute, attrape son sac et file rejoindre les autres pour l'expédition.

Aujourd'hui, il devait s'aventurer plus vers le nord de Wooden Cove pour espérer récupérer des objets utile pour le camp. Une mission à risque car ils se rapprochaient de la zone irradié, pourtant Yun était plutôt calme vis à vis de cela. Elle allait quand même beaucoup mieux par rapport à la semaine dernière, bien que consciente des risques de la mission, elle avait retrouvé cet petite insouciance, cette addiction à l’adrénaline et au risque. L'enthousiasme de découvrir de nouvelles choses et d'explorer de nouvelles terres. Après tout, ils allaient très peu dans cette zone et Yun espérait y trouver des choses divertissantes pouvant lui changer un peu les idées et le quotidien.

Yun était allée chercher Jihui à l'enclos pour l'emmener, sa deuxième sortie avec les Alphas, elle avait bien fait de la prendre avec elle lors de la chasse aux pekoneko. Ainsi, la Nordus avait pu s'habituer à une expédition en groupe. Le chien géant était heureux de la voir et le lui fit savoir à coup de grandes léchouilles sur la joue. Yun sourit et prépara Jihui avant de l'emmener avec elle.

Elle aperçu Nora à la sortie du camp et la salua de la main et lui fit un sourire. Elle n'avait pas eu trop l'occasion de la revoir depuis les événements, mais il lui sembla qu'elle n'était pas au meilleur de sa forme. Elle aurait bien aimé l'interroger, prendre des nouvelles peut-être, mais les autres allaient arriver et il leur fallait encore rejoindre l'extrémité nord de la jungle.

Arrivée sur les lieux de l'exploration, ils eurent la mauvaise surprise de se faire arroser par une forte pluie soudaine. Yun emmena Jihui et le groupe s'abriter sous un grand arbre à l'orée de la jungle.

« Au moins y a pas besoin de douche pour ce soir... » dit-elle avec un sourire en coin, « Bon vous préférez quoi, on se sépare ? On reste ensemble ? On avance malgré la pluie ? »


Armes:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Sofia Valmet - Jormungand
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #BA55D3

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mer 16 Mar - 18:47

#TeamProspectors
Preparing our strategy
On m'avait prévenue qu'une petite escapade se préparait afin d'aller prospecter quelques matériaux prévus pour améliorer les défenses générales du camp. En tant que soldat, je devais bien l'avouer, notre campement était vraiment très vulnérable, et cela me posait personnellement un problème. Je ne me sentais pas trop en sécurité. Je m'étais donc portée volontaire pour cette mission. J'avais pu rencontrer les membres d'équipe sur place, reconnaissant Yun, avec qui j'ai commencé à faire une sorte de duo d'avant-garde. Nous nous complétions parfaitement en termes de capacités sur le terrain, d'où mon choix de m'en faire ma partenaire officielle attitrée. La crinière blonde de Dylan ne m'était pas inconnue, mais elle restait une personne que je connaissais mal. Quant aux autres, de parfaits inconnus. Je m'étais présentée sommairement à eux, d'un ton neutre et l'air sérieux. Armée de mon fidèle couteau tactique, d'un sabre affûté, de mon débardeur et de mon pantalon militaire, je menais le groupe, entre Yun et Dylan. Un des nordus nous accompagnait, et durant le trajet, j'appris auprès de la chinoise qu'il s'agissait de Jihui, un de ceux qu'elle a ramené avec Kiba.


Nous n'avions rencontré aucun souci à l'aller. Cela dit, une fois sur place, des trombes d'eau s'abattirent sur nous, masquant un peu la visibilité et rendant le sol glissant. Nous nous étions naturellement dirigés vers un coin à l'abri, à la frontière entre notre zone de recherche, terrain vierge, et la jungle. Les feuilles nous protégeaient assez pour ne pas que nous soyons trempés. Yun fut la première à parler. Parmi ses propositions, celle d'avancer malgré tout me semblait la meilleure option. Nous ne savions pas combien de temps la pluie allait durer, et je me voyais mal d'attendre indéfiniment jusqu'à la tombée de la nuit éventuellement. Je levais la tête vers le feuillage qui nous abritait. La taille et la forme de ces plantes pouvaient potentiellement servir de parapluie.

« Mieux vaut avancer en groupe pour le moment, jusqu'à trouver quelque chose de pertinent à prospecter. De là, on avisera. »

Je fis une pause, me retournant vers la chinoise.

« Tu peux grimper là-haut et nous prendre assez de ces feuilles ? Ca m'a l'air d'être une solution de fortune pour un parapluie temporaire. »

Je lui désignais du doigt la verdure en question, avant de me retourner vers les autres.

« Je propose que dans tous les cas, nous ne nous éloignons pas trop les uns des autres. Une cinquantaine de mètres tout au plus, que chacun reste dans le seuil de vision de quelqu'un d'autre. »

Je m'adossais au tronc, bras croisés, tous mes sens en alerte. J'avais pu rencontrer une petite partie de la nouvelle faune, mais j'étais encore assez mal au fait de tous ses représentants. J'attendis donc les réactions de mes camarades, afin que nous sachions comment nous organiser, ainsi que le retour de Yun de son crapahutage.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia



Armes d'Erika:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 28
— Feat. : Yang - RWBY
— Réveillé(e) le : 19/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Dim 20 Mar - 16:28


Pleure pas kk


Pris d'une certaine motivation, la voilà qui s'est portée volontaire pour apporter plus de protections pour le campement ... Même si la sensation de faire tout ça en vain la ronge pertinemment, sans réellement savoir pourquoi. Mais là encore, il s'agit d'avantage d'un problème en son fort intérieur qu'autre chose ... Et quand elle constate son entourage, elle ne peut pas s'empêcher d'avoir l'envie de confirmer cette pensée. Allez, on verra bien. Se dit-elle en remplissant son sac à doc de choses diverses - mais légères - qui pourront l'aider dans ce magnifique voyage. Sans oublier son fidèle pistolet, toujours chargé. Quelle économe cette Dydy.

Pour une telle mission, autant s'habiller de la manière la plus pratique qui soit : adieu le chemisier, bonjour le débardeur noir. Encore heureux qu'elle ne portait pas de jupe le jour où on l'a congelé, ça aurait été vraiment problématique, mais ses chaussures ne sont pas réellement faites pour la marche et ça, c'est un tout autre soucis. Soucis qu'elle espère y remédier plus tard.
Ce n'est que quelques minutes après qu'elle se permet de vérifier la bouille de ses collègues. Trois petites rouquines - dont une qu'elle connaissait et à qui elle adresse un petit signe ainsi qu'un sourire - une grande et impressionnante jeune femme - qui lui file cette sensation affreuse de déjà-vu ... Mais ça encore, elle le garde pour elle. Un grand costaud, qui n'a pas l'air d'être un handicapé. Bien, parfait, on a de quoi envisager une escalade et. Ah, oui, la chienne. Ou l'espèce de chienne. Mais bref, ils ont un animal de compagnie pour les soutenir et ce n'est pas plus mal.

Puis vint le moment de la pause. Et de la pluie.
Les questions et les propositions se font entendre et étudiées ... Mais rien ne lui donnait envie de participer à ça. Pas qu'elle manque de motivation, juste ... « On ne va pas fondre, vous savez ? » Contrairement aux autres, elle ne s'est pas abritée. Certes, ses cheveux vont bien morfler, mais vu sa situation actuelle ; va-t-elle s'en plaindre ? Non. Y a plus urgent, après tout. « Le seul inconvénient de cette pluie est que ça peut couvrir certains bruits, donc ...» Elle parlait suffisamment assez fort pour se faire entendre, mais son regard ne pouvait pas s'empêcher de vérifier les alentours. « Et se séparer est en soi une mauvaise idée, du moins, sur un terrain inconnu. Avec des créatures inconnues. Il serait temps que les alphas aient une meilleure façon de penser. » Oui, ceci est une pique et oui, selon elle, c'est purement mérité. De ce qu'elle a vu jusqu'à aujourd'hui ... Ça manque réellement de discipline, son instructeur se serait enfoncé la tête dans un arbre. Proposer se séparer ... Autant laisser les Gamma seuls, ça serait plus direct.

Toujours sous la pluie, elle essaie d'envisager un quelconque parcours. Rester ici n'est pas une option, la nuit va tomber, les choses vont se manifester ... Et ils ont des civils à protéger. Et rien ne dit qu'une seule des alpha actuelles sera de tailles face à une mauvaise rencontre. Après tout, ce sont des êtres humains, pas des surhommes. « Hm ... Etant celle qui n'a pas peur de se mouiller, je vais vérifier les alentours. » Arme en main et prudente comme pas possible, mademoiselle se lance dans un périmètre de sécurité afin d'assurer une route sûre pour ses coéquipiers d'aujourd'hui. En effet, c'est la meilleure chose à faire, pour l'instant.

(c) Jules pour WC
Spoiler:
 

_________________

Deep within my chest, I carry
A green apple that brings tears to my eyes.
Falling over, (even if I get hurt)
Pretending to be strong,
I glare at the restrictive sky.
I’m not going to just wait obediently
For destiny to ripen it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Réveillé(e) le : 12/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Dim 20 Mar - 21:08

Footsteps have traced this land before
My skin is hurting
I cannot feel my feet anymore

L’idée de sortir une nouvelle fois du camp remplissait Olivia d’un mélange de crainte et d’impatience. Sa mission du jour, trouver des trucs, n’était pas aussi glamour qu’elle l’aurait souhaité, mais elle ne se laissait pas décourager… Pour l’instant. Elle franchit les limites du camp avec une petite appréhension, puis se rassura quand aucune créature sanguinaire ne lui sauta au cou. S’approchant du groupe qui s’était formé aux limites du camp, elle salua tous ses coéquipiers d’un signe de tête, puis dit :

Désolé, je suis en retard., qu’elle ne prit pas la peine de développer.

L’instant d’après, une pluie lourde tombait sur eux, mouillant sa chevelure rousse, trempant ses vêtements, et lavant ce qui lui restait de motivation. Son sourire joyeux disparut, emporté par une goutte de pluie. Plaçant une mèche humide derrière son oreille, elle n’avait pas pris la peine de trouver un refuge pour fuir l’averse : Sa coiffure était déjà ruinée, et cela pour de bon.

À la place, elle suivit Dylan dans son avancée, parce qu’elle était la membre de cette expédition qu’elle connaissait le mieux. Olivia avait la certitude qu’en cas de danger, elle était celle à côté de qui il fallait se tenir : Elle lui semblait être la plus capable d’entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 21 Mar - 4:44


I'm glad you came along, partners!



Trame sonore pour l'ambiance tkt

Garreth s’était remis de ses blessures depuis quelque temps déjà. Rempli d’une fougue nouvelle –en partie dut aux événements succédant la mésaventure au bunker- il était possédé de cette énergie nouvelle, d’une fougue qu’il n’avait pas eue depuis son réveil. On le connaissait surtout comme un nonchalant bien intentionné et prompt à la paresse, mais quelque chose semblait l’animer, ces derniers temps. C’est ainsi que, à la plus grande surprise de tous, il s’était proposé pour sortir à nouveau du camp. Le pauvre diable n’avait pas lésiné sur les efforts, d’ailleurs. Pour assurer leur survie, rien ne valait la préparation. S’il n’était pas un fin connaisseur de la nature et de ses dangers, il savait comment gérer les bêtes sauvages. Ainsi, les jours précédant la mission, il s’était mis à forger des pièges divers, les plus impressionnants étant ceux dont il se servait pour trapper les ours. Des mâchoires en métal qui, sans être parfaites, étaient capables de handicaper un animal de la taille d’un jiguanra, au moins. Il avait forgé deux de ces pièges qui pendaient maintenant de son sac de matériel, en plus d’une panoplie de bouts de bois travaillés en pieux qui dépassaient de celui-ci. S‘il n’était pas un combattant comme les autres, il pouvait néanmoins couvrir leurs arrières.

Il avait rencontré son groupe majoritairement féminin et l’allée s’était faite sans trop de tracas. Il traînait une partie du matériel, tandis que le nordu domestiqué transportait la balance. Fièrement armé de son fusil de chasse, il était prêt à toute éventualité. Du moins, il était dans son élément. La pluie s’abattit sur le pauvre groupe. Bah déjà, ça ce n’était pas prévu.  C’était une bonne et une mauvaise nouvelle en soi. Ils ne pouvaient pas être traqués par les prédateurs, leur odeur se perdant dans l’orage, mais les risques de tomber malade s’ils ne se séchaient pas posaient problème. Les meneuses décidèrent de continuer et Garreth ne s’opposa pas à leur décision. Au fond, peut-être trouveraient-ils un abri plus loin et de là, ils pourraient établir un camp provisoire. Les pistes laissées par les bêtes sauvages se perdant dans le sol boueux, il ne leur était guère utile. Néanmoins, un avis éclairé pourrait aider les exploratrices à prendre les précautions nécessaires.

«Faites attention. Y’a pas que les bruits qui sont à notre avantage. Avec la pluie, votre odeur est aussi dissimulée et vous avez moins de chance de vous faire sentir. Sauf que l’inverse est aussi vrai. Restez à l’affût. Et surtout, ne prenez pas de risques inutiles.»

Pour sa part, il resterait avec Jihui et les autres, se plaignant silencieusement de ses vêtements qui collaient à sa peau, une petite moue en prime.

(c) Jules pour WC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 21 Mar - 14:19

Research
Raw
Material
Allez, on fait les poubelles

La bonne surprise dans cette mission c'est le fait qu'Erika soit là. Yun n'aurait peut-être pas eu le courage de subir les « autres » sans elle. Participer aux missions des alphas sans Kiba a été une dure épreuve pour l'asiatique au début, mais elle a réussi à forger une complicité et un duo complémentaire avec la militaire qu'elle ne regrette pas. A l'instar de ce que Kiba et Clyv était, Yun sentait qu'Erika et elle se complétaient à merveille. Elles s'étaient étonnamment bien rapprochées et Yun était surprise d'apprécier autant la jeune femme. Cette dernière proposa de s'abriter sous des plantes et de continuer à avancer. Yun acquiesça de la tête, ils ne pouvaient pas se permettre d'être bloqué par la pluie, mais mieux valait s'en protéger, l'humidité rend les gestes moins précis. L'acrobate se lança donc dans l'escalade de l'arbre qu'avait désigner sa paire. Elle se hissa rapidement sur une branche suffisamment grande pour qu'elle puisse y tenir debout, sortie son couteau et commença à découper des feuilles pour tout le monde.

Au même moment elle entendit la blondasse troisième du nom, rabaisser leurs décisions et leur organisation, la tige de la feuille que la chinoise tenait se retrouva arrachée lorsqu'elle entendit le venin sortir de la bouche de l'Alpha. Non mais elle se prend pour qui celle-là, à peine arriver qu'elle pense tout savoir sur ce monde… Je vais la... Non, il ne faut pas, Yun le sait, c'est par le nombre qu'ils survivent, c'est par l'entente qu'ils ne pourront qu'avancer. Même si Dylan la supporte, elle sait qu'elle a besoin d'elle ici et maintenant. Elle se garde donc de répliquer immédiatement toutes les insultes qui lui viennent à l'esprit, les trois quart étant en chinois d'ailleurs. Comment peut-elle se montrer si supérieure et si peut solidaire sur le terrain, ce genre de réplique, c'est au camp qu'il faut le dire, pas en mission. Du haut de sa branche elle lance un regard en colère vers Erika, sous entendu « charges en toi sinon je vais être plus mauvaise qu'elle. » Yun est persuadée qu'Erika sera plus diplomate qu'elle. C'est pas trop son truc la diplomatie à Yun. Pas du tout.

Une fois toutes les feuilles coupées, Yun descend en quelques bonds de son arbre et tend les feuilles à Erika pour qu'elle les redistribue aux autres et place le surplus sur Jihui. Yun en avait découpé assez pour couvrir la Nordus en a même découpé pour Dylan et la rouquine qui sont parties sous la pluie sans l'attendre. La chinoise espère beaucoup qu'elles soient gênées par cette pluie et la supplient à genoux de lui donner un de ses parapluies de fortunes. Il lui semble tellement idiot d'avancer sous l'eau sans protection, cela réduit leurs visibilités, leurs agilités et leurs réflexes. Le géant pleins de muscles à côté d'elle, a bien raison de signaler qu'il faut être prudent avec cette pluie. Même si elle couvre effectivement leur odeur, Yun ne pense pas que cela soit à leur avantage.    

« T'en fais pas, Dylan semble savoir mieux que tout le monde ce qu'il faut faire, j'suis certaine qu'il va rien lui arriver. »

Un sourire en coin, elle tient sa feuillapluie au dessus de sa tête pour se protéger et attend que tout le monde soit équipé avant de rejoindre le groupe partie devant.


Armes:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 21 Mar - 19:26

The bare necessities !
Dylan - Garreth
Yun - Olivia - Erika
La pluie ne savait même pas calmer l’électricité qui semblait monter dans l'air. Pas de doute, l'ambiance était légèrement explosive depuis que l'Alpha blonde avait contredit une autre Alpha... brune.

«Ca m'a l'air bien parti...» dis-je, en soupirant, qui sait si mesmots ont été caché par la pluie.

Je fis le tour du groupe de visu, adossée à un arbre, près de l'Alpha aux cheveux noir. Elle avait l'air impressionnante, mais étant habituée à Eirin, je m'y fit vite, me payant le luxe de lui sourire légèrement montrant ma compassion pour la remarque qu'elle venait de se prendre. J'écoutais attentivement les autres, leurs conseils, leurs questions, sans pour autant oublier le véritable objectif : revenir avec du matériel pour consolider nos renforcements et potentiellement des armures. Je voulais avoir des choses à tripoter et réparer avec les autres à mon retour où je mourrais sûrement d'ennui, la cuisine et le service, ça va un moment.

L'Alpha blonde partie la première, d'un coup, suivie d'une petite rousse rachitique. C'était sa seconde ? J'arquais un sourcil, ne reconnaissant pas les têtes. Décidément, il fallait que je me mette à la page. Yun redescendait de son perchoir, elle avait l'air visiblement énervée, et pas besoin d'être devin pour savoir la raison de sa mauvaise humeur. Elle avait l'air d'être proche de l'armoire à glace, c'était déjà ça. Un minimum de cohésion serait la bienvenue, où je sens que l'on ne ferait pas long feu.
J'entendis Yun grommeler une petite pique envers la blonde, j'étais bien sûr d'accord avec elle, sans pour autant que cela sorte -il m'en fallait plus que ça-, mais je ne pu m'empêcher de venir chercher une feuille pour m'abriter après m'être rassemblée quelques mèches de cheveux sauvages vers l'arrière du crâne, complètement trempées, essayant de pousser un peu ma voix pour être entendu des deux compères :

«Laisse Yun, tu vois bien qu'elle se contredit en partant toute seule, moi ça me suffit.»

En les regardant partir dans les environs, mes sourcils se froncèrent. Je m'abritais à l'aide de ma feuille et en prit une seconde, partant d'un pas décidé et éléphantesque -mais pas franchement impressionnant vu mon poids- vers les deux nanas, touchant l'épaule de la plus petite des deux, qui avait l'air aussi la plus abordable. Je leur tendis une des plus grandes feuilles, en parlant d'un ton plus neutre, essayant de me faire comprendre avec ce boucan tropical :

«Prenez ça avec vous. Avec de la flotte pleins les mirettes, vous n'y verrez pas plus que nous. De plus si vous tombez malade ça nous fera du boulot en plus. Je ne suis pas Bêta, mais nous sommes près d'une zone irradiée et très dangereuse, qui sait si la pluie n'est pas irradiée non plus ? Soyez pas sotte, revenez réfléchir avec nous, on avancera à rien comme ça.»

Je me grattais l'arrière du crâne, regrettant un instant la présence d'Eirin, qui, j'en suis sûre, me donnerait plus de crédit. Levant les yeux en l'air un instant vers la pluie qui ne semblait pas coopérer avec nous, ni vouloir s'arrêter, je haussais les épaules et revenait vers le groupe avant de m'arrêter devant la petite bande, une de mes mains sur ma hanche :

«Je propose... ...Bon, j'en sais pas plus que vous, mais si on cherche à 10 dans un même endroit, ça ne va pas le faire non plus. On y voit rien à 10/20 mètres, faites attention... Autant chercher recoin par recoin, en se séparant en quatre coins sur une parcelle délimitée d'avance, ceux qui peuvent grimper aux arbres grimpent, sachant que je pourrais peut-être aider Yun sur des vieux troncs... Autant faire des petites parcelles efficacement...»

Je me grattais encore l'arrière du crâne. Sachant qu'en plus j'étais une des aînées, il fallait peut-être que je sache être plus explicite que ça..?
Je finis par hausser les épaules et ajouter, pour finir :

«Bof, c'est une idée. Si quelqu'un a mieux à ajouter, je ne suis pas fermée. Mais ne perdons pas de temps, l'après-midi file vite.»


Armes de Nora:
 

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 28
— Feat. : Yang - RWBY
— Réveillé(e) le : 19/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 22 Mar - 5:30


Pleure pas kk


Le but ? Sécuriser les alentours.
Une Alpha peut s'en charger, notamment une personne dont l'expérience d'un terrain comme celui-ci - qui ressemble fortement aux terrains d'entraînements d'avant, faut dire - pour éviter que tout un tas de groupes d'avancent bêtement vers l'inconnu et se retrouvent tous bêtement ... Perdus dans l'inconnu. Ou dans une situation assez dangereuse, aussi.
L'avantage d'envoyer un éclaireur, c'est justement que le reste du groupe est protégé par ceux qui peuvent le faire. Nul doute que les deux alphas, dont une qui est bien lié avec la chienne en plus d'avoir une meilleure connaissance de l'endroit, sauront protéger les autres.  Au moins, si elle se fout dans la merde, elle sera la seule à l'être et pas en entraînant quelqu'un avec el-
Hey mais. « . . . »

Elle pensait que la pluie avait créé un pseudo écho dans ses oreilles, mais il lui semblait bien avoir entendu ... D'autres pas que les siens. « Olivia, j'avais l'intention d'aller seu-.» Les mots du beau brun l'a interpellé, visiblement, tout semble indiquer qu'elle doit partir avec elle ... En se frottant l’arête du nez, accompagné d'un léger soupir - parce que bon, impossible de soupirer correctement avec une pluie pareille - son regard s'est vite posé sur la petite rouquine qui a eu l'audace de venir ... Bien, elle est courageuse.
C'est louable. « Bon, très bien. Donne moi la main ou accroche-toi à mon sac. Que je ne te perde pas bêtement avec tout ça. » Elle tend sa main et garde son arme dans l'autre. Les mots de Garreth ? Ils sont imprimés. Comme elle l'a mainte fois répétés ; prudence est de mise, mais sécurité oblige. Il est catégoriquement hors de question qu'on laisse les civils sans protection. « Fais attention où tu marches. Et si tu entends quoique ce soit, dit le moi, d'accord ?» Au moins, elle servira de deuxième paire d'yeux et d'oreilles. Ce n'est pas rien. C'est ce qu'elle se dit, pendant qu'elle dégage les feuillages humides et que ses chaussures pataugent dans une boue ... Ô combien dégueulasse. Qu'est-ce qui faut pas faire par devoir, sérieusement.

(c) Jules pour WC
Spoiler:
 

_________________

Deep within my chest, I carry
A green apple that brings tears to my eyes.
Falling over, (even if I get hurt)
Pretending to be strong,
I glare at the restrictive sky.
I’m not going to just wait obediently
For destiny to ripen it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Sofia Valmet - Jormungand
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #BA55D3

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 22 Mar - 16:33

#TeamProspectors
Let's go
Eh bien, y'en a qui se sont levés du mauvais pied aujourd'hui. Visiblement, la blonde avait décidé de n'en faire qu'à sa tête. Si elle préférait rester sous la pluie, soit, c'était son problème. En revanche, qu'elle médise à la fois sur les capacités de Yun et les miennes, ça. Je tiquais, jetant un coup d'oeil à la chinoise pour vérifier que tout se passait bien pour elle. Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres en voyant qu'elle aussi avait du mal à avaler la pilule. Je savais qu'elle avait le sang chaud, moi aussi, mais pour cette fois, il fallait mettre de l'eau dans son vin. La prospection n'avait même pas déjà commencé qu'on se tirait dans les pattes ? Non, hors de question. Il faut de la cohésion. L'autre rouquine semblait elle aussi désolée par ce qui se passait. Je m'approchais d'elle, lui posant la main sur l'épaule fermement, mais délicatement, pour la rassurer.


« T'en fais pas. Laisse-la cracher son venin. Au moins, elle veillera sur Olivia. »


Je réfléchissais à la meilleure disposition possible pour répartir les forces équitablement. Dylan et Olivia retirées de l'équation, il ne restait que deux duos à former. Yun redescendit, avec de larges feuilles épaisses, capables de nous servir de parapluie, mais aussi de camouflage d'urgence si une espèce animale hostile se pointait, et si son odorat se neutraliserait à cause de l'averse. Ma partenaire l'avait vraiment mauvaise de s'être fait insulter de la sorte, et je la comprenais. Nora contribua à calmer ses esprits, avant de partir vers les deux marginales qui avaient décidé d'avancer un peu, sans doute pour leur donner un parapluie. Elle revint, exposant son idée, qui m'avait l'air plutôt bonne, à condition de former des groupes, ce qui revenait à ce que je souhaitais proposer au départ. J'acquiesçais de la tête en guise d'approbation.

« Je pense que former des duos serait un avantage. Le terrain est vague et plutôt dégagé, les risques sont donc moindres de se faire surprendre. Pour équilibrer les forces, Garreth, tu iras avec Yun, et je couvrirais les arrières de Nora. C'est un bon équilibre entre agilité et capacités physiques. Yun, emmène Jihui avec toi pour l'instant, puisque c'est toi qui al e plus d'affinité avec elle. »

J'observais les deux « éclaireuses », qui s'éloignaient petit à petit. Elles devaient être à une vingtaine de mètres de nous, avançant prudemment.

« Bien, il faudrait les rattraper. On y va. »

Je me rapprochais de Nora, nos parapluies respectifs nous protégeant des trombes d'eau, tout en avançant vers ce terrain vague qui s'offrait à nous. A l'attention de mon binôme, je glissais quelques mots prudents.

« Si jamais tu repères quoi que ce soit, un bruissement, un bruit, un trou, n'importe quoi, signale-le moi. »

Je lui fis un petit sourire rassurant, continuant la marche, cherchant des yeux si quelque chose pouvait nous être utile.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia



Armes d'Erika:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 50
— Réveillé(e) le : 12/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 22 Mar - 21:45

Footsteps have traced this land before
My skin is hurting
I cannot feel my feet anymore

L’attitude sérieuse des autres écrasait Olivia sous le doute et l’inquiétude : Elle se doutait qu’une sortie à l’extérieur du camp n’était jamais sans danger, mais la jungle était, pour elle, le moins dangereux des lieux dans ce vaste, vaste monde. Elle avait franchi les limites du campement en pensant participer à une recherche de matériaux sous une pluie torrentielle : Mais le ton des membres plus anciens du camp, tout autour d’elle, lui donnait la ferme impression qu’elle jouait sa vie à chaque pas.

Quand Dylan lui conseilla de lui tenir la main, ou de s’accrocher à son sac, la jeune gamma ne put retenir un rire, entre nervosité et incrédulité. Quelle situation absurde ! Certes, ses grands yeux bleus et ses airs mignons lui donnaient parfois un air juvénile, mais la jeune fille se refusait à adopter le comportement d’une enfant… Pour le moment, du moins : Elle était d’une indéniable nature capricieuse.

Je ne suis pas une fillette, tu sais. Je ne vais pas m’égarer comme un enfant dans un supermarché.

Alors qu’elle s’apprêta à suivre la marche de la blonde, on toucha son épaule. Sursautant sur le coup, soucieuse de la moindre attaque, elle se rassura en voyant le visage sympathique de Nora. Cette dernière lui tendit un sorte de parapluie naturel et totalement improvisé, ce qui eut effet de faire pouffer Olivia de leur situation. Puis elle considéra ses mots dans le silence, avec respect, acquiesçant à leur fin. Tandis que Nora retournait avec l’autre groupe, la petite rousse se tourna vers Dylan, et lui dit :

Je suis d’avis à rester groupés, moi aussi. Elle sourit, comme pour adoucir ses propos à l’oreille de l’alpha. Pas besoin de prendre des risques inutiles, d’accord ? Elle se tourna vers les autres, tandis qu’elle parlait. Ils s’avançaient dans leur direction. Si on travaille ensemble, ça ira. Elle en doutait fortement, en vérité, mais ne souhaitait pas se laisser aller au pessimisme. L’idéalisme et l’espoir, cependant, semblait être des valeurs sans importance face aux dangers écrasants de ce nouveau monde.

Quand l’autre groupe arriva à leur hauteur, elle entama une marche douce, avec l’intention de terminer au milieu de leur attroupement pour éviter un danger qu’elle ne saurait pas gérer, tenant son “parapluie” de façon à y abriter Dylan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 22 Mar - 22:48

Alors que les hostilités furent entamées, puis calmées, l'averse, elle, redoubla d'intensité. Un grondement au loin se fit même entendre : un orage était en train de tomber sur le groupe. Cela dit, la proximité de cet endroit à prospecter, limitrophe à une zone à très fort taux de radiation, combiné à cet orage apporte un problème tout aussi inquiétant que la proximité ou non de créatures hostiles : la pluie devient acide.


Dylan et Olivia ayant fait le choix de partir devant, et mal abritées sous leur unique parapluie de fortune, furent les premières à s'en rendre compte. Leurs bras à découvert commencèrent à les démanger, puis à les brûler vivement par endroits. Quelques petites plaquettes rouges viennent se former sur leur épiderme. Pour l'instant, les dégâts ne sont pas irréversibles, mais il va falloir vite trouver un abri, les feuilles-parapluie ne tiendront pas éternellement ... L'avance prise par le duo d'infortune leur permet néanmoins de capter du regard une sorte de cavité dans le sol, à une quinzaine de mètres d'elles, plutôt grande et apparemment bétonnée. Cela semble la meilleure option pour toute l'équipe afin de s'abriter le temps que l'intempérie se calme ( après tout, en climat tropical, la pluie ne dure jamais très longtemps, tant que ce n'est pas la mousson ... ), mais vont-ils s'y risquer ? Rien n'indique que cette zone est sans danger ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 28
— Feat. : Yang - RWBY
— Réveillé(e) le : 19/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 22 Mar - 23:24


Pleure pas kk


« Mais oui, bien sûr !» Râle-t-elle en constatant que mère nature est ô combien garce, par moment. Mais là, c'est carrément le gros lot : une pluie acide. Mais que serait un monde pareil, sans pluie acide ? Et pourquoi cette crinière blonde n'y a pas pensé ? Ah oui, parce que personne ne lui a dit. Ça n'aurait pas été de trop, surtout de la part de ceux qui sont éveillés depuis ... Plusieurs dizaine de jours ? Mais bon, là, tout de suite, ce n'est pas le moment d'envisager la forme d'une quelconque pique à balancer. Sa peau lui rappelle cruellement qu'elle n'a pas le droit de laisser ses pensées défiler.

« Rha ... ! Mets-ça.» La priorité était Olivia, elle a eu la gentillesse de prendre de quoi les couvrir, mais ça ne va pas durer et faudrait une couche protectrice en plus pour sa petite bouille. C'est donc sans hésiter que Dylan retire le chemisier qu'elle avait attaché à sa taille pour essayer d'en faire un pseudo turban pour la tête de la rouquine.
Pour sûr, elle a remarqué l'abri en béton, qui semble être parfait pour un cas comme celui-ci ... Mais rien ne dit que cet abri n'est pas déjà habité. Mais d'un côté, les autres sont à l'arrière, faudrait aller les chercher. Mais pour les emmener face à une entrée avec des possibles habitants inconnus ? Réfléchis Dydy, réfléchis ... Elle doit faire son boulot, la sécurité avant tout, quitte même à foutre sa vie en danger. Elle lui tend son pistolet, qui est toujours chargé. Même si elle ne sait pas s'en servir, si jamais elle tire, elle attirera sans doute les autres vers elle et ils pourront la sauver ... Puis bon, elles ont pas parcouru un kilomètre non plus, donc ils ne doivent pas être bien loin. « Prend ça et ramène les autres ici. Moi je vais à l'intérieur, vérifier qu'il n'y a rien dedans. Au mieux, je. » Servirait d'appât, le temps que les autres arrivent. En effet, penser que le groupe aura l'avantage d'être plusieurs et de ne plus subir l'effet de surprise ... C'est un sacré plus. Mais le fait d'envoyer Olivia toute seule ...
Doucement Dylan, doucement. Respire, respire ... Il ne faut pas paniquer. Elle revoit son plan, très rapidement. Non, définitivement, le fait qu'Olivia aille seule lui pose réellement problème. C'est à l'encontre de ce qu'elle a dit et pire encore ; si jamais il lui arrivait un truc, son ego prendrait trop cher. Et entre ça et quelques brûlures de plus ... « Allons les chercher.» Elle prend la main d'Olivia, tandis que l'autre se charge de maintenir fermement le couteau, couteau qui allait servir à marquer les arbres, comme pour indiquer la position de cet abri. Elle ira vérifier l'intérieur plus tard - à condition de ne pas avoir fondu jusque là ...
Bordel, quelle ironie.

(c) Jules pour WC
Spoiler:
 

_________________

Deep within my chest, I carry
A green apple that brings tears to my eyes.
Falling over, (even if I get hurt)
Pretending to be strong,
I glare at the restrictive sky.
I’m not going to just wait obediently
For destiny to ripen it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mer 23 Mar - 14:25

The bare necessities !
Dylan - Garreth
Yun - Olivia - Erika
J’acquiesçais à l'idée d'Erika, tout en me ré-avançant vers le groupe après avoir fait ma petite pose. Me faire remarquer n'était pas le but non plus, je préférais me refondre dans la masse et écouter E-... criquet. Rira ? E-Enfin, la demoiselle en forme d'Eirin qui allait être mon binôme. Je lui rendit son sourire, tout en réfléchissant deux minutes à la composition des équipes. Entre l'Alpha blonde et sa petite rousse, Garreth et Yun, moi et Ecriqua... Cela voulait dire que j'étais la crevette de l'équipe ?!
Je gonflais légèrement les joues à cette idée. Je ne voulais pas non plus avoir un physique qui semblait désavantageux aux yeux des autres...J'étais encore perdue dans mes pensées tout en marchant, mais ça avait eu le don de me motiver à bloc, et, sortant de ma torpeur, je regardais et écoutais tout ce que je pouvais à travers cette foutue pluie.

Mon bras libre se balançait et un peu de pluie était tombée dessus. Je n'avais pas vraiment fait attention à ce détail, ce qui comptait, c'était de retrouver les deux femmes parties devant. Mais, je veux bien croire que la pluie tropicale n'est pas glacée, mais que mon bras chauffe à ce point ? Je le relevais vers mes yeux qui s'agrandirent en découvrant un bras, tout rouge et qui me démangeait. Je me retournais vers ma binôme provisoire et lui montrait pour lui faire comprendre, avant d'essayer de porter ma voix plus haut pour prévenir l'autre groupe :

«Faites attention à la pluie ! La pluie est irritante !»

Mince, je ne pensais pas que mes suspicions s’avéreraient vraies. C'était vraiment mal parti pour nous, les parapluies ne tiendrait pas éternellement. Mais rebrousser chemin et revenir la queue entre les jambes ? Même les autres ne l’accepteraient pas.
Il fallait pourtant trouver une solution, essoufflée par notre course pour rejoindre les autres, je haussais le ton une nouvelle fois :

«Les pluies trop- tropicales ne durent jamais longtemps, pas vrai ? Trouvons de quoi nous abriter en attendant !»

Qui sait si les deux nanas auraient trouvé quelque chose...


Armes de Nora:
 

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mer 23 Mar - 22:04


I'm glad you came along, partners!



Trame sonore pour l'ambiance tkt

«C’est une blague?»

C’était sorti spontanément, un moment d’incrédulité tout à fait légitime, mais au fond, pouvait-il réellement être surpris? Après les morts-vivants, les créatures sorties tout droit de l’esprit déjanté d’un écrivain fantastique, voilà que même la météo était totalement dérangée. Même si le concept de pluie acide existait depuis longtemps, jamais il n’aurait pu croire que ça avait pris cette ampleur. Il figea un instant, d’ailleurs, ne sachant pas trop quoi faire. Avec Yun et Jihui à ses côtés, Nora et Erika un peu plus loin, leurs options étaient très limitées. Il fixa sa partenaire un instant, fouilla dans leurs provisions avant de sortir une couverture qu’il avait apporté avec lui, s’ils devaient faire un camp.

«On va cacher Jihui avec ça…Essaie de te recouvrir avec ce que tu peux. Ça doit pas transpercer les vêtements, hein? Il faudra le guider, je compte sur toi pour le faire.»

La logique de couvrir Jihui n’était pas si bête. Ils ne savaient pas comment la bête réagirait à l’irritation et soigner un être humain était beaucoup plus facile que de soigner un animal à peine domestiqué. Sachant que ce qui était bon pour l’un ne l’était pas forcément pour l’autre. Puis, il devait y avoir suffisamment d’espace pour qu’elle s’y cache aussi. Pour sa part, il se comptait heureux de porter des manches longues et se contenta de porter son sac au-dessus de sa tête pour éviter le pire de la pluie.

«Il faut retrouver les autres.»

L’évidence même, mais parfois de citer des choses logiques avait un quelque chose de rassurant, comme pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde. Est-ce que tout était vraiment acide, ici? Même la boue dans laquelle ils pataugeaient depuis tout à l’heure? Si oui, la pauvre bête risquait de souffrir.

(c) Jules pour WC


Inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— Messages : 63
— Réveillé(e) le : 25/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Sam 26 Mar - 22:09

Update suite à l'indisponibilité indéfinie d'Olivia. Elle reprendra conscience lorsqu'elle pourra de nouveau répondre à cette mission. En attendant, ignorez simplement ses tours de réponse.


Alors que Dylan semble hésitante entre laisser Olivia faire la vingtaine de mètres qui les séparaient du reste du groupe, elle finit par choisir de rebrousser chemin, entraînant la rouquine avec elle. Cependant, dans votre repli stratégique, la boue qui s'est créée fit glisser Olivia, qui se tort la cheville et se cogne durement contre une pierre dans sa chute. Elle est complètement séchée sur le coup, mais son souffle est régulier. Rassurez-vous, elle n'est qu'inconsciente, bien qu'ayant une sacrée commotion cérébrale qui durera plusieurs jours.


Bravant pendant quelques instants supplémentaires la pluie acide, qui stigmatisa à nouveau le corps de la blonde et de la rouquine, à la limite du définitif - quelques instants de plus et Dylan aurait été marquée à vie de cette petite douche malfaisante -, le groupe, ainsi que la nordus, se rejoignent enfin pour prendre soin d'Olivia. Elle est placée sous les feuilles, complètement protégée et attachée de façon à ce qu'elle ne tombe pas en cas de gestes brusques de la part de l'animal. Vous vous repliez de là d'où vous venez, faire le plein à nouveau de feuillapluie. La découverte de l'espace bétonné dans le sol que l'Alpha blonde a pu repéré est révélée par cette-dernière. Cependant, votre repos et votre réorganisation fut de bien courte durée, car au loin dans la jungle, du côté opposé à ce terrain relativement vague, un hurlement terrifiant se fit entendre, ainsi qu'une énorme masse qui se mouvait, visiblement déjà en chasse, plus ou moins dans votre direction. Vous n'êtes clairement pas les pourchassés, pas pour le moment ...






Votre seule option à présent est de trouver refuge dans ce souterrain, si vous ne voulez pas finir en bouchée pour T-Rex ...


Les conséquences physiques suite à la chute d'Olivia lui valent une entorse, ainsi qu'un traumatisme crânien suffisamment important pour troubler particulièrement ses sens de la vue et de l'ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Sofia Valmet - Jormungand
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #BA55D3

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Sam 26 Mar - 23:28

#TeamProspectors
Oh shit.
Les événements et surprises s'enchaînèrent un peu trop vite à mon goût. Mon binôme se mettant à hurler aux autres que la pluie est acide, le groupe d'éclaireur mené par Dylan qui revenait, la scène qui se déroula concernant Olivia … J'avais interpellé Yun, qui vint en vitesse avec Garreth et surtout Jihui, la nordus. Avec un bon travail d'équipe, Garreth et moi avions placé Olivia sous le feuillage qui protégeait l'animal, l'attachant à cette dernière solidement pour ne pas qu'elle bouge pendant que les autres nous protégeaient avec les parapluies improvisés. Heureusement que nous avions pu effectuer rapidement la manœuvre, et nous mettre à nouveau à l'abri. Yun était repartie faire de la grimpette pour nous trouver de nouvelles feuilles protectrices.

« Garreth et Nora, vous pouvez jeter un œil plus approfondi sur l'état d'Olivia, s'il vous plaît ? »

Moi, je m'étais rapprochée de Dylan, examinant ses blessures avec ou sans son consentement. Je me retenais d'ajouter une remarque suite à sa désinvolture et son complexe de supériorité d'il y a quelques minutes, mais cela ne ferait qu'envenimer les choses.

« Tu vas en garder les marques pendant un moment, on dirait. »

Fouillant dans le sac réservé à la médecine, attaché à Jihui, j'en sortis une sorte de pommade prévue pour apaiser l'urticaire causée à l'origine par les blobs. Je ne savais pas si cela ferait effet convenablement suite à cette pluie acide, mais ça valait le coup d'essayer. Je m'occupais de soigner Dylan là où ses mains ne pouvaient pas atteindre les tâches rougeâtres et pas très belles à voir, lui donnant le pot une fois fait pour qu'elle finisse elle-même de s'occuper de ses blessures.

« Tu disais avoir vu une zone bétonnée un peu plus loin, c'est ça ? Elle s'enfonçait dans le sol ? »

Si c'était bel et bien cela, son origine était humaine. Un bunker ? Une maison qui s'est faite engloutir suite à des modifications de terrain ? Dans tous les cas, cela semblait une excellente opportunité de prospection. Il y avait cependant une inconnue de taille : des monstres pouvaient très bien se cacher là-bas. Durant mes réflexions, l'orage s'intensifia, et se rapprocha de nous. Le bruit du tonnerre se rapprochait de l'instant où nous pouvions voir l'éclair lumineux. La pluie n'allait donc pas s'arrêter dans la prochaine demi-heure … Je ne voulais pas rentrer bredouille. Cela dit, je pouvais comprendre que certains ne souhaitaient pas prendre de risque, avec déjà une personne blessée alors que rien n'a réellement commencé … Yun était revenue parmi nous, armée de parapluies naturels.

« Bon, compte tenu des faits, et d'après les données que l'on a sur la faune de cette zone, je pense que l'on peut se permettre d'aller se mettre rapidement à l'abri sous cette construction souterraine que Dylan a pu repérer. Pour Oliv ... »

Je me stoppais net dans ma proposition, un bruit ahurissant venant de la jungle. Un énorme cri qu'il fut très facile d'identifier, d'après ce dont j'ai pu entendre parler. Entre les arbres, au loin, nous pûmes tous voir l'énorme créature se mouvoir entre les arbres, chassant quelque chose. Si un jour on m'avait dit que je verrai un dinosaure vivant de mes propres yeux … L'urgence de la situation ne nous laissait plus qu'une seule possibilité : le souterrain.

« On y va, maintenant. Question de survie. »

Je pris la main de Nora, mon binôme, et l'attira sous la pluie, nous protégeant comme je pouvais. Nous allions tous recevoir quelques éclaboussures, de toute façon, autant en finir vite avec ce supplice. Les autres semblaient nous suivre jusqu'à cet abri bétonné.

« Tout le monde va bien ? Il reste de la pommade, si jamais vous avez trop été exposés. »

J'avais sorti mon sabre, au cas où, bien qu'aucun son ne provenait de l'intérieur de cet endroit. J'observais les alentours, ignorant ma propre peau qui me grattait par endroits, pour en faire une reconnaissance de base. Il y avait beaucoup de racines qui trouaient le bitume, mais l'ensemble de la structure semblait intacte et encore très solide.

« Ca a l'air d'être un vieux parking souterrain. »

Ce furent mes premières conclusions. Cela dit, pas de voiture dans mon champ de vision pour le moment. L'intérieur n'était que peu illuminé, à cause du temps et des nuages. Je revins finalement vers le groupe. Il allait falloir réviser notre stratégie, et que tout le monde y adhère cette fois. Nous avions de nouveaux paramètres à prendre en compte, dont un blessé.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia



Armes d'Erika:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 183
— Feat. : Kagura - Gintama
— Réveillé(e) le : 18/01/2016
— Couleur : #cc6699

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 28 Mar - 13:36

Research
Raw
Material
Allez, on fait les poubelles

Une chose est sure, Yun n'avait pas imaginé un enchaînement d’événement de la sorte. D'ailleurs la première chose qu'elle avait pensé lorsqu'Erika l'avait appelé était que tout ceci n'était qu'une blague. C'est pas possible autrement. Cette Olivia était vraiment trop maladroite. Quand elle eut réalisé que, non non, ce n'était pas une farce, Yun avait accouru avec Jihui et Garreth. Ils avaient installé Olivia toujours inconsciente sur la monture. Les choses ne commençaient pas très bien.

La chinoise partie ensuite cueillir de nouvelles feuillapluie pour pouvoir bien protéger la gamma et eux même. Pendant ce temps, Garreth et Nora s'occupait de la comateuse et Erika pansait les brûlures de Dylan. Elle ne le méritait clairement pas selon Yun. La jeune fille tenait la blonde comme responsable de leur situation actuelle et elle était très en colère contre elle pour cela. Cependant hors de question de rentrer au camp les mains vides. Inimaginable. Ils allaient trouver quelque chose. C'est obligé. Comme ça la gamma ne se sera pas fait mal pour rien et on pourra même romancer l'aventure au lieu de dire « y a une rousse qui s'est cassé la figure du coup on est rentré comme des lâches. »

Les mains pleine de feuilles qu'elle venait de récupérer, Yun descendit habilement de son arbre pour rejoindre le groupe afin de couvrir Olivia et Jihui, mais aussi Dylan a qui elle donna aussi une feuillapluie sans rien dire. A ce moment là, une rugissement vieux comme le monde venait de couvrir la voix d'Erika et la terre se mit un peu à trembler. Un Tyrannosaure, on pouvait apercevoir la silhouette du monstre avancer dans la jungle, elle venait dans leur direction. Evidemment. Plus question d'hésiter, il fallait se mettre à l'abri dans ce souterrain dont Dylan et Erika avait parlé tout à l'heure. Yun appela Jihui pour que la Nordus la suive avec Olivia sur son dos et fit un signe de tête au géant pour qu'il la suive, se protégeant tant bien que de mal avec les feuilles. Dans sa course, l'asiatique jeta un coup d'oeil en arrière, regardant la créature préhistorique s'avancer sous la pluie, elle pensa qu'elle ferait une attraction de folie dans un cirque.

Ils arrivèrent après Erika et Nora dans le souterrain. Essoufflé, Yun était heureuse d'avoir mit ce matin une veste à manche longue avec son pantalon, elle avait quelques rougeurs aux mains, mais rien de gênant pour le moment. Elle sentait néanmoins qu'elle aurait aussi des plaques sur les bras étant donné que le tissu de sa veste était fin. Comme l'avait dit Erika, le souterrain ressemblait en effet à un parking. Une bonne nouvelle, peut-être qu'ils pourront trouver des choses intéressantes dans les carcasses de voiture s'il y en a. Yun caressa la nordus derrière l'oreille pour la rassurer, entre la pluie, le poids qu'on lui faisait porter et le dinosaure, il y avait beaucoup d'éléments stressant pour le chien géant.

« On devrait continuer dans le souterrain pour voir si l'on ne trouve pas quelque chose, autant profiter de la situation… » Tout en parlant, Yun s'avance jette un coup d'oeil derrière Jihui pour voir si Olivia allait mieux et si elle se réveillait. Dans sa tête, elle se faisait la réfléxion qu'il ne serait pas possible de ramener quelque chose si Jihui continuait à servir de lit pour la rouquine. « Mais plus question de se séparer. » dit-elle d'un ton plus froid qu'elle ne l'aurait voulu.  « Je pense qu'il vaut mieux qu'on reste groupé. Surtout sous terre. Je propose que deux personnes ouvrent la marche dont un Alpha et qu'on reste bien proche les uns des autres. On ne sait pas sur quoi on peut tomber. »


Armes:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 28
— Feat. : Yang - RWBY
— Réveillé(e) le : 19/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Lun 28 Mar - 19:02


Ainsi va la pluie

En effet, elle s'en voulait.
Elle s'en voulait qu'Olivia se soit retrouvée dans un tel état, mais ... Cela aurait été peut-être mieux évité si elles avaient tenues au courant que la pluie était acide ? Alors bon, une fois que tout ce foutoir sera terminé, la première chose qu'elle fera ; ça sera de tenir une liste de compte rendus des environs. Question de prudences, de logiques et de responsabilités. Pas question de ramasser une autre personne qui recevra pareilles blessures ... Surtout des brûlures aussi désagréables qui sont tellement comparables à des démangeaisons irritable au possible ... Et encore, c'est gentil.

Elle inspire et se contentera d'hocher la tête aux questions d'Erika, son regard ne quittant pas l'adorable rouquine qui, même si elles ne se connaissent pas autant, a su au moins lui faire confiance vis à vis de ça. Est-ce une chose équitable ? Avoir trouvé un abri pour tous, en échange d'une blessée ?
Hm, toujours est-il que cela aurait pu être évité, encore une fois, mais à quoi bon. Personne ici n'a le don de clairvoyance et personne ici aurait prévu qu'une telle chose aurait pu se produire. Dans tous les cas et le plus important ; elle est vivante. Et les autres seront hors de danger.
Le plus important, oui.

Tandis qu'ils se dirigent vers l'abri qu'Olivia et elle ont trouvé, son regard se dirigeait de temps à autre vers la jeune inconsciente, elle ignorait délibérément les accusations des autres, parce que bon ; ils seront bien contents de ne pas finir comme elle. Couvert de brûlures et de marques qui lui ont rongé la peau. Alors oui, s'ils veulent la blâmer, ils ont intérêt à trouver quelque chose de solide.
Une fois à l'intérieur ... De cet endroit, Dylan s'est permise de se rapprocher d'Olivia, pour savoir si oui ou non, elle a au moins réussi à la protéger de cette pluie acidulée ? Entre temps, les gens parlent, se décident et ... Elle n'y fait pas réellement attention.

En tant que membre des forces de l'ordre, ce fut un échec et en tant que personne, ce fut un coup dur. Dans tous les cas et uniquement par rapport à Olivia ; elle n'est pas fière. Mais pas question de broyer du noir indéfiniment. « Soit cet endroit est sûr, soit il ne l'est pas.» Et vu que le ouistiti a exigé que personne ne bouge, il n'y a pas trente six solutions ; Dylan sort son arme - malgré l'état de son bras ... Super, encore un peu et il aurait ressemblé à du gruyère et s'apprête à tirer, fixant Erika du coin de l'oeil. « Dehors il y a un monstre, mais il ne peut pas venir ici. Ici, c'est le noir complet et on ne sait pas s'il y a quelque chose. Si je tire, ça va faire du bruit et ça sera pile ou face ; on est seuls ou on ne l'est pas ? » Pile ou face, en gros résumé. De toute façon et à moins de vouloir sacrifier quelqu'un ; ce n'est que l'unique option qui lui est sorti par la tête ... Tête un peu embrumée par son échec, faut l'avouer, mais qui possède la capacité de lire dans les pensées d'autrui ?
Personne.

(c) Jules pour WC
Spoiler:
 

_________________

Deep within my chest, I carry
A green apple that brings tears to my eyes.
Falling over, (even if I get hurt)
Pretending to be strong,
I glare at the restrictive sky.
I’m not going to just wait obediently
For destiny to ripen it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 29 Mar - 16:13

The bare necessities !
Dylan - Garreth
Yun - Olivia - Erika
Les événements s'étaient déroulés assez vite, la fillette qui avait suivi l'Alpha dont je peine à retenir le nom s'est pris un mauvais coup sur le crâne en tombant, voilà qu'elle se trouve sur le Nordu inconsciente, mais protégée de la pluie grâce aux feuilles que Yun avait ramené une fois de plus. J'hochais la tête, la remerciant avec un sourire, qu'elle me comprenne silencieusement tandis que je prenais le relais avec l'autre Gamma pour regarder l'état de la fillette. Je la manipulais avec précaution, je n'étais pas bêta, mais à force de se côtoyer les uns les autres, je n'étais plus une empotée, si j'osais dire.

«Elle n'a pas de plaies ouvertes... Juste une bonne commotion... Enfin juste.... Hmmm. En gros ne comptez pas sur elle pour quelques temps.» dis-je, d'un ton se voulant à peu près neutre -mais assez fort pour me faire entendre de tous- pour ne pas faire grandir l'inquiétude auprès des autres avant de reprendre :
«Cela fait une personne à surveiller, donc une personne en moins pour chercher... Et sous cette pluie, mais vu vos têtes, vous voulez poursuivre, non ?»

Je soupirais discrètement, ne sachant pas quelle était la bonne solution, mais faire demi-tour bredouille et avec une blessée sur les bras ? C'était frustrant pour tout le monde, je ne le savais que trop bien.

Un grand cri me sortit de mes réflexions et il semblerait qu'un T-Rex à quelques mètres de nous ai eu la bonté de décider pour nous la marche à suivre. Erika, l'alpha brune aussi, l'avait décidé pour moi. Elle m'avait pris la main avant de courir à toutes jambes, les autres suivaient directement derrière.
J'avais l'impression de flotter, mes pieds touchaient à peine le sol, il n'avait pas le temps, l'Alpha avait bien trop de puissance dans les bras et les jambes et me faisait la sensation d'être une poupée de chiffon qu'elle emmenait avec elle.
Arrivée dans cette grotte, après une bonne course, le bruit de la bête jurassique retentit une nouvelle fois, il semblerait qu'il ai perdu notre trace, ou quelque chose comme ça. Je n'ai pas eu le temps de lui demander si c'était réellement après nous qu'il en avait.

«Merci, E-...Erika.» murmurais-je, d'une voix un peu hasardeuse, essayant de ne pas oublier son nom tout en faisant des ronds avec le poignet de la main maltraitée durant la course.

Je me remettais près du Nordu, veillant à ce que la rouquine inconsciente soit bien attachée de nouveau -avec la course, il se pourrait que des liens se soient défaits-, retirant les feuilles à moitié mangées par la pluie évitant qu'elle ne goutte sur son visage. Je remarquais l'Alpha blonde qui n'était pas attentive aux dires de ses camarades, préférant regarder la petite victime dont je m'occupais.

J’acquiesçais aux dires de Yun rapidement, j'avais beau être une des plus anciennes de ce groupe, je m'en remettait souvent à l'acrobate rousse, en qui je plaçais une très bonne confiance car elle avait su faire ses preuves pas mal de fois en ma présence. Et puis, c'est plus rassurant de se savoir tous ensemble. Kiba nous l'avait déjà assez répété...

« Dehors il y a un monstre, mais il ne peut pas venir ici. Ici, c'est le noir complet et on ne sait pas s'il y a quelque chose. Si je tire, ça va faire du bruit et ça sera pile ou face ; on est seuls ou on ne l'est pas ? »

Je tiquais à cette voix, tournant la tête vers sa source et écarquillait les yeux, à moitié horrifiée. La blonde, à moitié mangée par la pluie, qui sortait son revolver, et visait dans le vide... Le vide hein ? Je n'étais pas sûre. Elle regardait ma partenaire du jour du coin de l'oeil... Je me demandais si elle n'avait pas un souci, toutes les deux.
Enfin, là n'était pas la question sur le moment, il y avait nettement plus urgent : La stopper !

Je tournais le dos au Nordu, marchant rapidement vers elle, prenant ses mains avec violence pour baisser son arme. Je la fixais, l'air mauvais, afin de lui faire comprendre qu'elle allait trop loin. C'en était trop, il ne fallait pas laisser un électron libre penser de la sorte. Je pris une légère inspiration, avant de parler, à la limite du chuchotement mais qui était assez fort pour les autres. Il ne fallait pas que ma voix fasse le même effet qu'elle voulait faire avec son arme :

«Non mais ça va pas bien dans ta tête ? C'est avec nous qu'il faut être , pas avec tes multiples personnalités ! Tu comptais faire quoi là, hein ? Ne nous emporte pas dans tes tendances suicidaires, je te prie. La solution de Yun me parait bonne, pourquoi en prendre une stupide, à nouveau ? Cesse de te faire remarquer, on t'a assez vu. Ce n'est pas comme ça que tu seras efficace. Nous ne sommes pas ennemi, nom de merde !»

Je lâchais ses mains, en les poussant viollement vers le bas, telle une petite frappe des rues, mais niveau puissance, je n'avais guère mieux. Même si mon aura meurtrière sur le coup devait pas mal se ressentir. Gâcher une balle et risquer de croiser d'autres créatures ? Et puis quoi encore, on était pas à la chasse, on était là pour collecter des matériaux.

Je rattachais les mèches rebelles qui s'était retirées de ma queue de cheval durant notre course et mon léger excès de colère, restant en face de Dylan, évitant qu'elle ne tire dans le tas. Je tournais la tête vers les autres, en soupirant légèrement, comme un peu plus apaisée :

«De la lumière... On pourrait partir sur ça, déjà. De brillantes idées ? Les branches humides et acides dehors, nous pouvons mettre une croix dessus, je crois.»

Armes de Nora:
 

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 28
— Feat. : Yang - RWBY
— Réveillé(e) le : 19/02/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 29 Mar - 16:50


Ainsi va la pluie


Et vint ... La leçon de morale.
Mis à part un haussement de sourcil dubitatif, elle n'avait rien gagné de plus. Faut savoir, à la fin. Aucun d'entre eux ne savent où ils se trouvent et il n'est pas question de se séparer, alors ... Ils font quoi ? Du surplace en attendant ? Bouger ensemble ? S'ils s'avancent, ils seront dans la pénombre et ça, ce n'était pas une option, surtout pas avec une blessée inconsciente sur le dos d'une chienne qui n'a pas été dressé pour le combat.
C'est à vraiment se demander ce qu'ils ont foutu pendant tout ce temps de leur éveille. Il faut quoi, pour qu'ils captent que la nature a repris et qu'il faut inévitablement reprendre le dessus, avant que celle-ci ne nous bouffe ? « Oh ... Récapitulons. » Elle fixe l'inconnue et fait mine de compter - bien que son bras ne soit pas réellement en état et le tout, en ayant bien pris soin d'avoir baissé son arme. Allez, on va faire un compte rendu de la situation. « La pluie d'ici est acide. Olivia est inconsciente, je suis moi-même blessée et on se retrouve dans un sous-terrain, qui a tout l'air d'un vaste parking et tout ça dans cette même nature qui regorge de chouettes monstres toutes plus grosses les unes que les autres ... » Et le tout avec un délicieux sourire comme elle en a le secret, sans cesser de fixer la grande bouche qui, non seulement l'a traité d'égocentrique, mais ensuite pour balancer une idée toute aussi brillante. « Alors voici nos options. On envoie la chienne pour voir si ce coin est infesté ? Parce que oui, si la pluie de la région est acide, il y a de fortes chances que cet endroit serre de refuge à ... D'autres créatures. » Donc il y a environs un petit pourcentage de risques que oui, ils ne sont pas les seuls ici. Mais sinon elle veut juste attirer l'attention sur le fait qu'il faut être prudent sur un terrain inconnu ... Ce n'est pas comme si qu'elle avait longuement travaillé durant plusieurs années pour intégrer une unité spéciale pour ça.
Mais bon, elle a baissé son index, continuons. « On se sépare ? Deux personnes qui vont prendre les devants pour vérifier qu'ici, on peut récolter des matériaux sans être emmerdé ? Oh non, restons tous ensemble, main dans la main. Tout le monde semble d'accord avec ça. » Elle a baissé son annulaire ... Mais visiblement, ce n'est pas fini. « Donc on avance dans le noir, avec une personne inconsciente et une blessée ? Sans lumière ou sans rien en faire ? Hm ... » On peut dire tout ce qu'on veut, elle a vite compris que l'ancienne époque n'est plus sur cette terre et que oui, il faut jouer sur la prudence en toute occasion.
Et enfin, le dernier, le petit doigt, son petit favoris ! « Ou alors, on fait du bruit, juste pour savoir si ici c'est sûr et au moins, on sera fixé et vu l'angle de tir, on aura une chance de le buter, vu qu'Erika a l'air aussi douée que moi avec une arme. Mais si les gens préfèrent s'avancer et jouer avec leur vie, je vous en prie. » Elle donne son arme à la géante - au vu de l'état de ses bras, on ne peut pas compter sur elle pour l'instant - et elle va juste ... S'éloigner et rester auprès d'Olivia, qui d'ailleurs, était hors de question qu'elle bouge de la seule source de lumière de ces lieux ; la sortie, sans néanmoins l'exposer au gros lézard qui avait des airs de T-Rex ... Dire qu'elle n'a jamais aimé Jurassic World pour son ancienneté, elle est gâtée.

Et elle se met à regretter. Regretter d'avoir dit à Olivia d'aller plus vite, juste dans le but de prévenir les autres qu'un abri existait. Décidément, il n'y a pas à dire, ces jeunes gens n'ont strictement rien appris et aucun d'entre eux - sauf peut-être Erika, qui sait - n'est capable de donner une idée lumineuse et qui fera avancer les choses. Donc oui, autant attendre qu'ils finissent de cogiter. « Oh et. De rien. » Après tout, ce n'est pas comme si que son idée de fouiller le périmètre n'avait pas permis de trouver ce parking ...
Tant de sarcasmes face à tant d'ingratitude.

(c) Jules pour WC
Spoiler:
 

_________________

Deep within my chest, I carry
A green apple that brings tears to my eyes.
Falling over, (even if I get hurt)
Pretending to be strong,
I glare at the restrictive sky.
I’m not going to just wait obediently
For destiny to ripen it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 269
— Feat. : Devola - NieR
— Réveillé(e) le : 14/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Mar 29 Mar - 17:10

The bare necessities !
Dylan - Garreth
Yun - Olivia - Erika
J'applaudissais mollement. Je ne saurais vraiment pas quoi faire de cet Alpha. On dirait que la nouvelle génération est faite pour se donner en spectacle, dis donc.

«J'ai d'abord demandé aux autres un moyen de faire de la lumière, on a compris qu'il faisait noir, arrête un peu ton char.»

J'étais de nouveau retournée face à cette blonde dont je ne percevais que la chevelure à cause de la faible lueur du lieu. Mes sourcils étaient froncés et mon regard toujours aussi noir. Je le sentais, et j'avais horreur de ça. Pitié, que quelqu'un réagisse ou je finirais par lui poquer la tête avec mon bâton, tel Rafiki qui remettrait en place les idées de Simba. ...Mis à part que là, je n'avais rien d'un babouin, et elle d'une lionne.

« Oh et. De rien. »

Retournée à nouveau vers le groupe, je grinçais à nouveau des dents. Rester calme dans ces conditions était la solution qui était la plus préférable, seulement... Je n'étais pas de nature raisonnable, et fis volte-face à la femelle de mauvaise foi qui était à nouveau dans mon champ de vision.

«Oh et puis zut. Personnellement je ne te retiens pas, si tu n'as pas appris à faire équipe, tant pis pour toi, je ne chercherais pas plus loin. Avant de partir, si tu pouvais laisser ton arme à feu, ça pourrait toujours servir à potentiellement faire de la lumière. Tu sais. Pour voir.» dis-je, en écarquillant les yeux avec mes doigts, perdant patience et mimant de ce fait l'objectif temporaire. On ne sait jamais, elle parle peut-être une autre langue ?

Armes de Nora:
 

_________________

« Somewhere I Belong. »
When this began I had nothing to say and I'd get lost in the nothingness inside of me. I was confused. And I'd let it all out to find that I'm not the only person with these things in mind. Inside of me.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamma
avatar
— Messages : 52
— Feat. : James Buchanan Barnes - Marvel Universe
— Réveillé(e) le : 17/01/2016

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Sam 2 Avr - 6:47


I'm glad you came along, partners!



Trame sonore pour l'ambiance tkt

Des soins effectués à la va-vite, une situation d’urgence déclarée subitement et un monstre à leur poursuite. Tout avait pris une tournure des plus dramatiques en un temps record, si bien que l’unique mâle du groupe avait du mal à suivre la cadence imposée par la nature. S’il cherchait à demeurer calme face au scénario catastrophe, il serait faux de dire qu’il n’était pas nerveux ou qu’il n’avait pas échappé une ou deux gouttes d’urine à un moment ou un autre. Les affres du stress, il va sans dire. Néanmoins, il avait fait bonne figure face au danger et une fois la menace écartée, le groupe avait trouvé refuge dans le noir le plus complet, là où les tensions déjà palpables explosèrent entre les membres du groupe. Désireux de ne pas prendre part à ces disputes, il chercha à tâtons ses affaires, ses yeux s’habituent lentement au changement d’éclairage. D’une part, Olivia était saine et sauve, le tyrannosaure hors de portée pour l’instant. Leur principal défi demeurait l’absence totale de lumière. Tandis que les demoiselles débattaient avec fougue à coup d’insultes, lui ramassait les bouts de bois sculptés qui étaient destinés à fabriquer des pièges. C’était dommage qu’il doive les utiliser ainsi, mais la situation appelait à ce genre de sacrifice. Il s’écarta des autres tandis qu’il préparait ses affaires dans un coin, ramassant un bout d’acier et une pierre de silex de ses affaires. Le problème maintenant demeurait de trouver de quoi partir le feu, sachant que l’humidité n’aidait pas et que le bois ne prenait pas magiquement en feu avec une étincelle. Posant ses affaires au sol, il marcha vers Jihui, cherchant dans le matériel et trouva un calepin servant à prendre des notes. Il en arracha plusieurs feuilles, sans doute trop, mais ce n’était pas important. Cela dit, même le papier seul ne serait suffisant. Considérant ses options, il fit la moue avant de prendre la pierre de silex et de se couper une bonne mèche de cheveux qu’il avait attachée en chignon. Juste assez pour donner une chance au feu de prendre. Ça allait sentir la merde, mais ils ne feraient pas les difficiles, espérons-le. Il arrangea le tout et commença à faire des étincelles. Après un début plutôt lent, c’est une odeur assez répugnante qui allait atteindre le nez des jeunes femmes puis, finalement, la lumière. Le feu n’était pas bien imposant et son avenir était incertain, mais si on s’en occupait bien, il serait là pour rester.

Évidemment, Garreth n’était pas un survivaliste et ses talents résidaient surtout dans l’art de tuer des animaux pour les découper, mais avec un peu de jugeote et des compétences basiques, il pouvait créer de vrais petits miracles. Il se tourna vers le reste du groupe, ne quittant pas son feu nauséabond.

«Pendant que vous vous disputiez, j’ai décidé d’être proactif. Vous excuserez l’odeur et ma coupe de cheveux.»

Il marqua une pause, agitant le feu pour disperser les braises.

«Quoi qu’on décide de faire, il faudrait arrêter de jouer à celui qui a la plus grosse bite, parce que je gagne par défaut... sans vouloir vous offenser. Personne à envie de mourir et si on continue à s’en foutre plein la gueule, je peux vous garantir que ça va arriver. Donc, prenez quelques bonnes respirations, détendez-vous un peu et faites la paix. Le truc qui importe le plus en ce moment, c’est de savoir si l’endroit est sécuritaire. Avec un peu de chances, on trouvera de quoi faire des torches et ça va nous aider. Je suis d’avis qu’on ne se sépare pas trop. On a pas le luxe de se payer des éclaireurs, parce que s’il leur arrive quoi que ce soit, c’est la fin pour tout le monde. S’ils ne nous entendent pas déjà, là ils vont clairement nous voir. Enfin. S’il y a quelque chose tout court. Pour le moment, restons ensemble et démontrons un peu d’esprit d’équipe, ça nous fera pas de tort.»

Lui qui était resté muet durant le conflit venait de parler. Quant à savoir s’il avait dit que des conneries, il le saurait bientôt.


(c) Jules pour WC


Inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
avatar
— Messages : 44
— Feat. : Sofia Valmet - Jormungand
— Réveillé(e) le : 03/03/2016
— Couleur : #BA55D3

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   Sam 2 Avr - 21:45

HRP:
 


#TeamProspectors
What do we have here ...?
L'examen d'Olivia par Garreth et Nora sembla mener à la conclusion qu'elle n'était pas trop salement amochée. Tant mieux, car nous n'avions pas vraiment le matériel pour s'occuper de potentielles hémorragies internes. Elle n'avait pas non plus la nuque brisée, elle respirait encore, c'était bon signe. Jihui l'avait transportée sans encombre jusqu'à ce parking où nous nous situions à présent. Je pensais que nous pourrions faire une petite pause, histoire de nous remettre de nos esprits et aborder ce nouvel environnement avec la tête froide, mais ce fut sans compter la dispute qui semblait éclater entre plusieurs membres du groupe lorsque les premières propositions furent données. Je m'étais rapprochée de Garreth, après ma très petite exploration du parking. Impossible d'explorer plus avant sans lumière, qui sait ce qui nous attendait peut-être, tapi dans l'ombre. L'homme du groupe semblait affairé à tenter de nous offrir de la lumière. Le venin qui s'échangeait entre Nora et Dylan était relativement irritant, cela dit. Je soupirais mentalement, m'empêchant d'hausser le ton à mon tour pour forcer les deux femmes à se calmer. Dylan me confia son arme à feu, préférant faire preuve de prudence vu qu'elle était blessée. En échange, je lui donnais mon sabre. Hors de question qu'elle reste sans moyen de se défendre autre que son couteau. Et alors que j'allais réprimander Nora sur sa dernière pique, Dylan ayant visiblement préféré se rapprocher de Yun, Jihui, mais surtout d'Olivia, Garreth s'imposa, nous présentant son petit feu qui, il fallait l'avouer, avait une forte odeur plutôt désagréable. Son petit trait humoristique étira mes lèvres sarcastiquement. Heureusement, son discours pour apaiser les esprits fut prononcé calmement, avec justesse et sagesse. Je hochais la tête à ses affirmations, ayant pesé les pour et les contre dans ma tête. Il ne fallait pas faire trop de bruit tant que le T-Rex était dans le coin, pas parce qu'il pourrait nous attaquer, puisque nous étions à l'abri de son gabarit ici, mais parce qu'il pouvait encore nous entendre, si sa proie lui échappait, et ainsi nous bloquer la sortie pour peu qu'il décide d'attendre que l'on sorte. De plus, il pouvait y avoir tout aussi mauvais que cette créature dans ce parking, tapi dans l'obscurité … Je pris enfin la parole, après ma longue réflexion.

« Bon, maintenant que tout le monde est calme, et que nous avons temporairement du feu, il va falloir que l'on se mette à explorer les sous-sols, le plus discrètement possible au niveau sonore. Visuellement, on ne peut pas faire autrement, nous ne sommes pas nyctalopes, les potentielles bestioles, elles, peut-être. Mieux vaut voir et être vu qu'être aveugles et repérés. Quant aux prochains rôles, vous avez raison, il faut rester relativement proches les uns des autres. »

Je marquais une pause, reprenant mon souffle, avant de poursuivre calmement.

« Yun et moi ouvriront la marche, sait-on jamais. Dylan, je compte sur toi si jamais quelque chose s'approche de vous. Au pire, l'instinct de Jihui devrait être une bonne alarme, si quelque chose de malveillant nous observe … Corrige-moi si je dis n'importe quoi, Yun. »

Je demandais gentiment à notre McGyver de me passer le bois enflammé, avant de terminer sur notre objectif prioritaire pour le moment.

« Visiblement, nous sommes dans un parking. Avec de la chance, il doit rester des voitures ou autres engins motorisés, et par conséquent de l'huile, ou peut-être un peu d'essence. Il faut en trouver en vitesse afin de ne pas être piégés par l'obscurité. »

Le T-Rex à l'extérieur rugit à nouveau, confirmant sa présence pas très loin de notre position, ce qui me fit soupirer. Tout étant prêt, l'arme de Dylan à la main, j'ouvris donc la marche avec mon duo asiatique. Les premiers mètres du premier sous-sol furent déjà bien plus riches que le niveau zéro que nous venions de quitter : les quelques lueurs vacillantes du feu de fortune éclairèrent ce qui ressemblait à première vue à une carcasse motorisée, à moitié détruite par des racines qui en sortaient de part et d'autre. Impossible de savoir exactement ce qui était devant nous. M'approchant la première, j'examinais cette épave.

« On dirait les restes d'une moto. On commence enfin à être sur la bonne voie pour cette mission ... »

Ma deuxième phrase, je l'avais grommelée dans ma barbe, plus pour me parler à moi-même qu'autre chose. Mon premier réflexe fut de chercher la présence d'un moteur, ou de l'intégrité du compartiment à essence. Ce dernier était vide, mais en revanche, le moteur était exploitable : par je ne sais quel miracle, il restait de l'huile.

« Bon, au moins, on aura de quoi faire des torches longue durée, et quelques pièces à récupérer … Garreth, il te reste du bois ? »

Du tissu, nous en avions. Reste à savoir si notre réserve de bois était suffisante pour faire ces fameuses torches …
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia



Armes d'Erika:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême   

Revenir en haut Aller en bas
 

J139 | Mission n°10 ► Les prospecteurs de l'extrême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Périphérie de Wooden Cove :: « Jungle-