Partagez | .
 

 jour 95 ; verbatim — kiba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Gamma
avatar
— Messages : 406
— Feat. : Uchiha Sasuke | Narudobe
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #9B0000

MessageSujet: Re: jour 95 ; verbatim — kiba   Mer 24 Fév - 18:34

HOW ARE YOU ?
 


L'initiative qu'elle prit de déposer un premier baiser le fit sourire. Sans être forcément timide, il savait que leur relation, en l'état actuel des choses, était on ne peut plus ambigüe, au point qu'un simple baiser pouvait la faire basculer d'un côté ou de l'autre. Ce respect qu'il éprouvait envers Evy le poussait à ne pas vouloir franchir cette limite sans son accord, non pas par crainte qu'elle puisse le repousser ni par envie qu'elle se sente forcée, mais bel et bien parce qu'il estimait qu'ils devaient être deux à le vouloir. Avoir son autorisation, c'était dire qu'elle avait tout autant conscience que lui de ce que cela pouvait impliquer. Ce n'était pas "sous le coup de l'émotion" comme presque trois mois auparavant.

Kiba prit le visage d'Evy dans ses mains alors qu'il se rapprochait. Leurs souffles s'entremêlèrent un bref instant avant qu'ils ne soient interrompus par un premier baiser. Doux, sans pour autant timide, il glissa ses doigts sous la chevelure, se montrant un peu plus fougueux au fil des baisers. Dire qu'il n'en avait pas eu envie jusqu'à présent serait mentir. Evy hantait quelques unes de ses nuits, et parfois ses songes. Sa voix, ses formes, ses baisers, son goût, tout lui était resté en mémoire. Peut-être que les circonstances rendaient ces souvenirs plus savoureux qu'ils ne l'auraient été dans l'Ancien Temps, mais son attirance pour elle était un fait avéré. Il l'assumait sans en faire étalage publiquement, et espérait secrètement que ce soit réciproque.
Le japonais se délecta du léger goût cuivré du sang sur ses lèvres, ne fit guère attention à ladite haleine qu'elle avait voulu lui cacher quelques heures auparavant. Nul ne sentait la rose ici, pas même lui. Se faisant légèrement plus insistant, Evy pouvait sans peine deviner qu'il désirait plus qu'un échange de baisers.

Pourtant, leur étreinte se termina en douceur alors qu'il relâchait son emprise sur elle. Ses lèvres effleurant les siennes pendant quelques courtes secondes, il n'ignorait pas les conséquences que certaines actions pouvaient avoir. Ils n'avaient aucun moyen de se protéger, et aucun moyen d'éviter l'arrivée d'un petit être qui ne mériterait probablement pas une vie dans ce Wooden Cove. Kiba s'estimait déjà chanceux que leur écart n'avait pas conduit à une surprise de ce genre.
Se contentant d'un très fin sourire amusé, il lui remit quelques cheveux en place, certains faisant des boucles rebelles, lui offrant ainsi la tête d'une personne mal réveillée.

« Tu te sens de marcher et d'aller prendre l'air un peu ? »


copyright acidbrain

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêta
avatar
— Messages : 396
— Feat. : Hyuuga Hinata // Naruto
— Réveillé(e) le : 14/12/2015
— Couleur : #05966D

MessageSujet: Re: jour 95 ; verbatim — kiba   Mer 24 Fév - 22:36



verbatim
jour 95


Si elle était sereine quand à ce qu'elle venait de faire, cet état de sérénité ne dura pas bien longtemps. Son propre corps – traître – la ramena bien vite à des considérations bien plus triviales que celles qu'elle avait eu quelques secondes plus tôt. Et tandis qu'il prenait son visage entre ses mains, elle oubliait de respirer à cause de son cœur. Son cœur qui battait tellement fort à l'intérieur de sa poitrine qu'elle crut un instant que sa cage thoracique allait voler en éclats.
Et quand elle reprit enfin son souffle, le reste de ses sens laissés trop longtemps en friche se réveillaient brusquement pour lui coller une grande gifle à coup de désirs qu'elle avait bien pris soin d'ignorer. Elle tenta la retenue, mais n'y réussis pas vraiment.

Elle lui rendait baiser pour baiser, le cœur battant et une chaleur maligne grimpant de son ventre pour faire rougir jusqu'à ses oreilles. Lui aurait-il hurlé à l'oreille qu'il avait envie d'elle qu'elle ne l'aurait pas compris aussi clairement. Mais si elle éprouvait quelque chose pour lui, elle ne savait mettre de mots dessus. Et même si cet instant était certainement le plus agréable – et le plus intense – qu'elle ait vécu depuis un petit moment, elle fut reconnaissante qu'il y mette fin.

Reprenant un souffle régulier, elle avait la très nette impression d'avoir joué à la roulette russe. Et pas sur qu'elle en ressorte indemne, pas sur qu'elle sache y mettre fin si il engageait une seconde partie. Pas sur, pas sur... Désirs et incertitudes dans la même balle.
Elle fixa quelques secondes ses lèvres avant de lever ses pupilles claires vers celles de Kiba. Il avait décidément le don de mettre en berne tout les murs si bravement bâti, lentement mais surement. Et elle n'était pas tout à fait sûre d'être prête.
Esquissant un sourire, étouffant un rire derrière ses lèvres closes, elle restait immanquablement fidèle à elle-même, bien peu expansive malgré des émotions bouillantes.

« Oui, allons prendre l'air... »

Elle fit quelques pas pour s'assurer qu'elle était capable d'avancer. Son corps était douloureux mais ça irait, elle resterait à proximité de son compagnon pour éviter d'éventuels désagréments dû au terrain.
Elle avait besoin d'air de toute façon, et pas juste parce qu'elle avait, étonnamment, subitement, très chaud.


(c) Jules

_________________

pls go bald & shut up.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodencove.forumactif.org/
 

jour 95 ; verbatim — kiba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wooden Cove  :: Wooden Cove :: « Zone Centrale :: Centre de soins-